FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama
Epinglé

[Sujet unique] Propositions d'évolutions pour la classe Sacrieur

Par [Falgoryn] - MODÉRATEUR FORUM - 05 Décembre 2017 - 19:12:50
Réactions 2322
Score : 1

aie

0 0
Score : 701

pendant quelques temps, la punition ne posait plus l'ebene neutre et maintenant elle le repose, serait ce un bug? Parce que quand tu n'es pas terre, ça devient assez problématique de poser un ébene neutre, surtout avec la nouvelle mécanique de l'ebene.

1 -1
Score : 352

Punition tape avec deux lignes.
Une première ligne dans ton meilleur élément et une seconde neutre. 

Fais bien attention aux charges de ton ébène avant de taper. 

Si tu as uniquement une charge distance, Punition va charger en mêlée sur la ligne élémentaire puis appliquer le poison avec la ligne neutre. 

Si tu as une charge distance et une charge mêlée, Punition va appliquer le poison avec la ligne élémentaire. 

0 0
Score : -15739

Il y a un buff ergonomique qui serait quand meme génial avec le sacri. Souvent, quand tu veux sacrifier un allié, y a une invoc qui gène, et tu te retrouve à être dans l'obligation de sacrifier en zone  1 ou plusieurs(  très rare ) invocs. 

Il s'agit d'un sort bénéfique, et il se rerouve parfois être un handicap.

Le buff serait de faire en sorte que le sacrifice passe outre les invocations (celle-ci ne sont pas affectées)

2 -3
Score : 8594

Quid si tu veux sacrifier une invocation ? Le Sacrieur a suffisement de sort de placement pour déplacer une invocation qu'il ne voudrait pas sacrifier et la mettre hors de la zone du sort.

0 -3
Score : 8594

 

leliondestructeur#2217|04/07/2021 - 17:48:13
Je ne sais pas ou as-tu vu un sacrifice "contrôlé" sur une invocation, déjà qu'un Sacrifice sur un allié est presque incontrôlable et est fortement dépendant des "non dits" de cet allié... Mais, étant joueur Sacrieur depuis plus de 10ans, je peux t'assurer que c'est une belle connerie de faire ça. Au point ou on en est aujourd'hui, il est même plus souvent plus avantageux de laisser mourrir ton mate pour t'assurer la victoire !Quand on dit que Sacrifice ne remplit plus le rôle qu'il est censé remplir, et cela depuis l'arrivé des automutilations/baisse de la vitalité max (et donc de l'ignorance de la part de Sacrifice de la présence d'un passif), c'est pas pour rien, ce ne sont pas des paroles en l'air !
 



Si le réel problème du sort c'est que les alliés du Sacrieur ne savent pas l'utiliser ou qu'il ne tiens pas compte de la souffrance du lancer, la modification est à faire sur ses points là; changer le fonctionnement sur les invocations ne va rien corriger.

De plus, la zone et le debuff et la tendance des alliés à aller se jetter dans un volcan après avoir été sacrifié sont les seules façon pour l'adversaire de contrer / punir la mécanique de sacrifice, sans cela on se retrouverait avec un combo stab + porté sur plusieurs tours et sur plusieurs alliés, ce qui n'est pas forcement une bonne chose; et cela n'empêcherait absolument pas les personnes sacrifiées de tuer le Sacrieur en se sur-exposant. 

Encore une fois, je ne trouve pas que supprimer le sacrifice sur les invocations soit une bonne idée car :
  • Cela supprime une mécanique qui est utile dans certains cas
  • C'est un up du sort qui le rendrait trop efficace

Si l'objectif est de ne sacrifier qu'un allié à la fois, autant en faire un sort monocible. Si l'objectif c'est de corriger les erreurs de placement de ses alliés, alors autant retirer les dommages sur les alliés des bombes du Roublard et l'entrave sur les alliés des glyphes du Féca. Si l'objectif c'est d'intégrer la souffrance dans le fonctionnement du sort, ce n'est pas le retrait de l'effet sur les invocations qui l'accompli. Si l'objectif c'est d'emêcher aux alliés sacrifiés de faire n'importe quoi et tuer le Sacrieur, autant modifier la mécanique completement (ou changer d'alliés), on pourrait imaginer un partage des dommages subis plutôt qu'une interception afin de permettre au Sacrieur de protéger son allié tout en le dissuadant de prendre des risques; et le pourcentage de dégâts prit par le sacrieur pourrait dépendre de la souffrance afin d'intégré le passif du Sacrieur dans le fonctionnement du sort. Suppimer le fonctionnement sur les invocations n'accompli aucun de ces objectifs.
1 -4
Score : 16044

Deux choses avant de commencer :

  • Tu minimises le problème afin de cacher l'absurdité de tes propos (premier paragraphe).
  • Tu ne relève qu'un point énoncé sur plusieurs décrits (les alliés).

Le point que tu relèves, n'est qu'un point parmi ceux que je donne, qui ne sont, actuellement, que quelques points qui accablent le fonctionnement même du sort (parce que les problèmes de ce sort sont nombreux... vraiment ! Qui ce sont empilés les uns sur les autres au fil du temps et des modifications, à croire qu'ils essaient de corriger des problèmes en ajoutant de nouveaux.)

Quand on met en face à face les contraintes du sort et les avantages, on voit clairement qu'un up du sort, ou un travail de fond autour de ce sort n'en ferra pas un sort d'un coup "top tiers" surtout face aux faibles ajustement demandés.

Aussi, question qu'encore une fois nous nous posons, que tu n'as toujours pas répondu mais que tu déclares et défend dans chaque commentaire : en quoi la mécanique de sacrifice sur une invocation est-elle utile ? Donnes nous des exemples RÉALISTES, CONCRETS et auquel n'importe quel Sacrieur sur ce jeu, ou personne ayant joué cette classe, pourra se dire "Ah oui en effet ! Je connais ça !" (il faut que ça paraisse évident pour chacun, par exemple, quand je te cite le Iop qui fonce après un Sacrifice, c'est pas un mythe, fais des kolizéum 3v3 random avec un Sacrieur, en moins de 5 combats, ce type de comportement te paraitra une évidence, et pas seulement avec le Iop, mais n'importe quel joueur presque, une fois Sacrifié n'en a plus rien à faire de sa propre protection, des lignes de vue, des zones... ce doit être psychologique, je ne sais pas...). Nous t'avons expliqué à quel point cela était absurde, j'aimerais, et je pense ne pas être le seul, savoir à quel point pour toi cela peut être "une mécanique intéressante".

Le but n'étant pas de "corriger" les erreurs de placement des alliés, et en cela je vois que tu n'as pas saisie ce que je voulais te dire. Aussi, je ne suis pas friand des comparaisons inter-classes, toutes les classes sont construites différemment, tu ne peux pas en d'autres termes faire des raccourcies aussi simplet ! Par exemple, le Steamer frappe ses alliés à presque tous les tours, le Roublard presque jamais, cependant, le Steamer est une classe top-tiers en ce moment en 3v3, le Roublard vis actuellement sa pire vie dans ce même mode de jeu. Ce simple exemple démontre à quel point ce que tu écris dans le début de ton dernier paragraphe n'a absolument aucun sens.

En ce qui concerne la fin de ton dernier paragraphe, ça fait partie des solutions donné il y a maintenant presque un an à Ankama (si une telle solution te vient aussi facilement, alors que visiblement tu ne joues pas Sacrieur, c'est qu'on est sur une solution extrêmement logique), rien n'a été fait en ce moment, et le sujet de discussion ou nous en discutions a été fermé. Même si cela ne résout pas le problème, en effet, cela en réduit tout de même l'impact. Seulement, si Ankama ne veulent vraiment pas discuter autour du problème "Sacrifice" qui traine sur le jeu, voilà maintenant 2 ans, la solution proposée par murgynounet#1541 est tout à fait valable, elle apparait plutot comme une "roue de secours éco plus" mais est toujours mieux que ce qu'il y a actuellement en jeu et à surtout le culot de proposer un petit patch en mode "rustine sur canalisation cassée" qui peut faire plaisir.

Entre le petit avantage donné et le fait de perdre "le Sacrifice sur les invocations" (mécanique que je rappelle... n'est pas utilisé pour moi) tu conviendras qu'il y a une solution plus logique que l'autre.

Ce qu'on veut pour ce sort, c'est ni un sort "trop fort" (exemple avant mise à jour) ou incontrôlable (dans le meilleur des cas, sinon mortel). On veut juste un sort jouable avec 1 effet 1 contrainte (dans le meilleur des mondes), et non pas un sort avec 46 effets et un dictionnaire de contraintes/problèmes.

Répond dans la suite de message plutot que d'ouvrir un nouveau sujet, plus simple pour s'y retrouver ensuite quand on veut suivre une conversation.
5 -2
Score : -15739

 

CharlesPedroBovarie#1109|08/07/2021 - 16:26:02
Je ne pense pas qu'on soit agressif envers toi, c'est juste que tu ne semble pas voir l'évidence, si les arguments présentés ne te convaincs pas, il te suffit de regarder le KTA, depuis le nerf du soin épée/sacrifice, plus personne ne joue avec ce sort (qui ne servait quasiment qu'à ça), tu ne verra plus que pénitence de jouée, et ce n'est pas parce que ce sort est trop fort.

Par pure curiosité, quelle est l'utilité de pénitence vis à vis de sacrifice ? Sacrifice à toujours 600 de heal où pénitence n'a rien ^^'
0 0
Score : 1336

L'epee+ penitence pour 5 pa tu te tp mais tu gardes l'epee en vie pour au préalable tacler l'ennemie avec , epee+sacrifice pour 5 pa tu sacrifie l'epee pour gagner 600 pauvre pdv , pas sur que ça soit mieux .
 

1 0
Score : -15739

Ouais mais après ton épée est sacrifiée, et tu meurt dans le tour

0 -1
Score : 3112

Sacrifice est un bon sort, si bien utilisé.
Combien de fois j'ai vu un Sacrieur lancer un sacrifice alors qu'il affrontait un Sadida en face en 3v3...
Même si il arrive à mette son sacrifice uniquement sur un allié, l'état infecté lui faisait subir le double de dégâts...
Je reconnait que la zone est souvent un problème, et on pourrait imaginer supprimer cette zone pour un sort monocible. On perd la possibilité de sacrifice sans ldv, mais on y gagne plus de sécurité sur la survie du Sacrieur.

 

0 0
Score : 2327

Le sort n'a pas été revue depuis la nouvelle mécanique de souffrance. Je parle de l'interception des dommages qui tends un moyen à l'adversaire d'éviter la réduction des souffrances du sacrieur, sans parler des éventuelles zones de dégâts, et ce, sur 2 tours. Le sort porte bien son nom quoi. 

Je propose :

  • Sacrifice : sur 1 tour non débuffable, et qui octroi des résistances à l'allier ou des réductions de dommages selon la souffrance lors du lancer de sort.
  •  Pénitence : même effet, mais les dégâts sont reçus par le sacrieur après la téléportation, il ne s'agit donc pas d'une interception des dommages (peut donc être contré par des états qui ne le permettent pas).
2 -1
Réagir à ce sujet