En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

L’alignement Mercenaire : la fin d’une ère

Par le-yoy- - ABONNÉ - 15 Mars 2019 - 05:00:26

L'alignement Mercenaire trouve son origine à une époque où il n'y avait qu'un seul et unique serveur pour toute la communauté DOFUS francophone. À la demande d'un Maître de Jeu et de plusieurs joueurs, les créateurs de DOFUS ont mis en place un nouvel alignement destiné à être autogéré par les MJ et les joueurs, sur la base du mercenariat : le clan de Sériane Kerm.


L'objectif de cet alignement mercenaire était d'offrir aux joueurs la possibilité de s'investir dans un organisme roleplay, intégrant des notions de politique et de hiérarchie et impliquant des responsabilités, tout en proposant un groupe de mercenaires pour effectuer des contrats pour la communauté du serveur.

Source : Sylfaen - L’alignement Mercenaire - Mai 201

L’interruption du projet, concrétisée par la suspension des officialisations des Clans, amorçait la fin de l’alignement Mercenaire. Les quatre Clans implantés sur leur serveur respectif - Jiva, Djaul, Hecate et Sumens - ont été conservés transitoirement, dans l’attente de l’arrêté officiel qui annoncerait l’abolition définitive du Mercenariat.

En la soirée du 15 octolliard 642, la nouvelle a été propagée au sein des différents Clans par la voix des Maîtres de Jeu - et la mienne : d’ici quelques semaines, chaque Clan se verra dés-officialisé et l’alignement Mercenaire, abrogé. Ainsi, descendre 642 scellera définitivement le glas du Mercenariat.

Cette décision résulte d’un constat simple, lequel était par ailleurs à l’initiative de l’arrêt des officialisations : le système, en l’état, n’est pas viable pour la communauté de DOFUS dans son intégralité compte-tenu de sa population massive et de son mode de gestion si particulier, non adapté à un si grand nombre. Dès lors, il est impensable de continuer à préserver un concept obsolète et destiné à disparaître.

Néanmoins, cette décision influe uniquement sur l’enveloppe esthétique et technique (ailes, items, maison) des Clans, en aucun cas sur leurs fondements, lesquels continueront à perdurer aussi longtemps que leurs membres répondront présents.

Nous invitons dès à présent chaque Clan à préparer sa sortie de la manière qu’il leur conviendra, afin de laisser un souvenir impérissable de leur implication en tant que Mercenaires. L’équipe d’animation sera par ailleurs présente pour superviser les divers évènements orchestrés en ce sens et les communiquer plus largement.➜ Le Clan Seriane-Kerm - Jiva

Véritables hérauts du mercenariat, ils auront inspiré toute une génération par leurs idées. Aux heures les plus sombres, là où certains planifiaient la libération du démon Uk’Not’Allag, ils durent travailler de façon féroce pour imposer leurs valeurs et gagner la confiance de leurs clients. Sous l’égide d’Iop, rien ne stoppa leur initiative et leur petite troupe devint bientôt un véritable bataillon. C’est après plus de six années belles et mouvementées que leur écharpe officielle vient à être déposée.

➜ Le Clan des Stères - Djaul

Ils auront obtenu l’officialisation auprès de Fallanster après de nombreux sacrifices. Leur acharnement, c’est en partie ce que l’on doit retenir des Stères officielles d’Astrub : en imposant leur marque, leurs dogmes et leur goût pour l’animation du Monde des Douze, ces mercenaires auront avant toute chose gardé la tête haute devant l’adversité. Il s’agira de saluer pour les temps à venir toute leur implication, bien au-delà des seuls remparts de la Cité des Mercenaires.

➜ Le Clan Nedora-Riem - Sumens

Le clan de Nedora-Riem aura pris soin d’injecter, année après année, toujours plus de couleurs au paysage monotone d’Amakna. Leur parcours officiel changea radicalement l’image que l’on peut se faire du mercenaire. Très proches du Royaume, ils auront invité le peuple d’Amakna au Palais du Roi Allister pour y tenir de fascinants banquets de fin d’année, peu après leurs victoires sur des adversaires tous plus menaçants les uns que les autres.

➜ Le Clan des Selenytes - Hecate

Le statut officiel chez les Selenytes n’aura pas été de tout repos. Sollicités à de maintes reprises par le peuple d’Amakna, ils auront incarné l’image d’un clan entièrement dévoué à la cause commune (contre quelques kamas seulement !) devant des adversaires toujours plus menaçants. Nous nous souviendrons de leurs immenses batailles contre Xalavoth, Grand Prêtre d’un culte ayant assombri le Monde des Douze des mois durant, ou des conflits incessants avec les Tempêtes Pourpres et l’Aurore Blanche, les deux grands clans de Brâkmar et de Bonta.
 
Par ][XyaLe], le 19 Octobre 2012

 
9 0
Réactions 13
Score : 12291

Je n'ai malheureusement pas eu la chance de connaître ce beau passage de l'Histoire du Monde des Douze.

En tant qu'enfant de Sram, fier représentant de la Race des Roublards, cela aurait été un honneur de poursuivre mon aventure en jeu sous une telle bannière.
Certains aventuriers que j'ai rencontré au fil des années auraient parfaitement pu faire perdurer cela par leurs actions altruistes voire héroïques.

Au delà de la disparition de ce système, je crois qu'il est possible de créer des choses pour dynamiser nos serveurs.
Ce serait très intéressant de voir si l'on peut, avec les moyens qui existent aujourd'hui, créer des concepts similaires à celui-ci.
Et vous, qu'en dites-vous ?
Une Aventure Role Play, au service de la Communauté, pour le plaisir de faire des actions Ensemble ? smile

1 -3
Score : 4770

J'aurais également beaucoup aimé participer à de tels animations et prouver à tous ma filiation avec Dralbour. Pourquoi pas arriver à convaincre des quidams à rejoindre ma noble cause et marcher ensemble pour délivrer le grand Uk'Not'Allag !

Ce serait tellement cool de revoir Dofus d'un point de vue plus RP et pas simplement comme une usine à optimisation, accumulation de ressource, offre en OR et passage de donjon ...

4 0
Score : 2669
Arkah-El, Sram est le méchant qui a tué Kerm le premier mercenaire des dieux, faut pas être fière :p

C'était la belle époque ! Ma petite fecatte Feya était une sériane.
J'étais tellement fière du haut de mon lvl 130 avec mon petit grade 3 huhu.

C'est marrant, il y a tout juste une demi heure je me suis inscrit sur le site Kerm pour voir si il y avait une communauté active... 

Si jamais cela intéresse des gens je suis en train de réfléchir à monter un projet similaire sur Ilyzaelle.
On a un serveur qui au final se prête très bien au mercenariat vu qu'il est monocompte.

Puis, les clans de mercenaire donnaient ce côté unique à chaque serveur...

La communauté est aussi responsable de la beauté et de l'unicité d'un serveur smile 
 
2 0
Score : 12291

La Ruse de Sram nous a subjugué, nous les Roublards. C'est pour cela que nous l'avons accepté et vénéré comme Dieu !

Si la Ruse a une connotation négative, sache qu'elle peut être un atout formidable dans les Combats que nous allons devoir mener !

L'Honneur, c'est pour les Combattant Héroïques !
Nous les Roublards, nous trouvons notre Gloire dans notre Réussite, quelque soit le ou les moyens pour y parvenir.

Et lorsque les Nobles Héros ne parviendront plus à relever les Défis que leur incombent car la Force Brute ne suffira plus, ils se tourneront vers nous pour trouver d'autres moyens de venir à bout de leurs Ennemis. Que ce soit par la Ruse, par le Piège ou par l'Entourloupe et autres Stratagèmes dont nous avons les Secrets wink

1 -2
Score : 109

Sujet: Précieuses Histoires - [Vol 1. Affaire de la Tragique Brâkmariannée (L')]    

Lun 11 Juil - 16:28
Brâkmar a toujours été au cœur du conflit entre les Dieux et les Démons. Cette Cité, selon les légendes, aurait même été conçue par les forces démoniaques dans le but d’installer le culte de Rushu en plein centre du Monde des Douze. Néanmoins, de longues années se sont écoulées depuis l’édification de Brâkmar, et aujourd’hui la Cité Pourpre est devenue l'incarnation du Vice et du Crime, laissant peu à peu de côté toutes les modalités du culte du Seigneur des Démons.


Pourtant, la Tragique Brâkmariannée représente tout ce Brâkmar contient de plus sombre en son sein : ce culte violent et sévère s’attache tout particulièrement à honorer Rushu, par d’innombrables sacrifices et coulées de sang. Il a été édifié autour de l’an 630 par Xalavoth, un Grand Prêtre du culte de Rushu. Lorsque la secte a ensuite été démantelée une fois Xalavoth mis aux arrêts puis exilé au large d’Amakna, Xivlom et Xarostin se sont chargés de maintenir la flamme démoniaque dans le cœur des quelques adeptes qui subsistaient.

Le mois d’Apérirel 639 marque le retour de Xalavoth en Amakna. Dès les premiers jours du mois, il a fait route en direction de Gisgoul pour y installer une nouvelle fois la Tragique Brâkmariannée. Bien vite, le culte est redevenu populaire en raison de l’oppression qu’exerçaient Xivlom et Xarostin sur les Cités de Bonta et Brâkmar : il semblait que prier Rushu était redevenu une passion pour certains, vivement redécouverte au retour du très puissant Xalavoth – qui ne tarda pas de se faire connaître par ses exploits sanglants.
Hélas, de mystérieuses disparitions eurent lieu aux quatre coins du Continent d’Amakna, et même Brâkmar se décida à frapper le culte de Xalavoth de façon radicale. Les Selenytes, au cours d’une très étrange alliance, se sont unis à la Milice de Brâkmar et au Gouvernement de Brâkmar (précédent nom du Consulat) pour attaquer de front la Tour de Gisgoul où se cachait le Grand Prêtre démon. Un combat impressionnant eu lieu, et Xivlom puis Xarostin connurent une mort rapide et violente. Xalavoth quant à lui s’échappa de la Tour de Gisgoul, tellement blessé que de nombreuses personnes l’imaginaient déjà mort.

C’était sans compter sur la perspicacité de Xalavoth et de ses prières adressées à Rushu… Car au début de l’an 640 Xalavoth revint en Amakna, très discrètement et surtout très mystérieusement. Il refit surface à de rares occasions, par exemple au cours de certaines manifestations Selenytes de cette année-là ou bien à plusieurs reprises à Brâkmar pour converser avec Menthane Voulcanos. Pourtant, la fougue passée du Grand Prêtre de Rushu avait semble-t-il disparu, et de ses actes passés ne demeuraient plus que des vestiges. On sentait dès lors que la Tragique Brâkmariannée n’allait plus être un problème.

Très étrangement, malgré quelques fois où l’on pouvait sentir l’aura de Xalavoth planer sur le Monde des Douze, jamais plus il n’allait se représenter directement en public, sauf peut-être au jour de la mort de Sepher Hazielle, le fondateur de l’Aurore Blanche.
Le Consulat affirme aujourd’hui, en 641, que le « problème Xalavoth a été radicalement résolu ». Aucune preuve ne vient bien sûr justifier tout cela, mais nous avons pourtant la certitude au fond de nous que la Tragique Brâkmariannée n’est plus qu’une très vieille aventure.
1 0
Score : 727

Souvenirs souvenirs...

C'était un temps où Dofus était un jeu beaucoup plus simple qu'aujourd'hui mais avait davantage de succès ! smile

5 0
Score : 7748

C'est tellement ancien comme temps !

J'me souviens, j'étais Âme Stère sur Djaul, y'avait une certaine fierté d'avoir les p'tites ailes en bois... C'était aussi une ambiance super cool, une très bonne expérience de jeu, avec tous les contrats à faire, la dimension RP vraiment agréable (même si à l'époque, j'étais dans ma période "je cherche à avoir le perso le plus d4rk possible qui a souffert et vécu des choses horribles mais qui se relève toujours, grand guerrier solitaire et mystérieux"... Triste xD)

3 0
Score : 560

Ça serais cool d'ajouter des décors dans le jeu qui font référence aux alignement Bonta / Brakmar / Mercenaires.
Comme des anciens lieux de conflit ou ce genre de choses. 
Comme par exemple une map dans Astrub , ou à droite du Zaap Village , ça me rendrais nostalgique smile 

4 0
Score : 1716

En fait aujourd'hui les alignements sont devenus cosmétiques !!!

3 0
Score : 109

j'en rirai presque 

0 0
Réagir à ce sujet