FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 

Le Conseil des Sadeurs

Par [XyaLe] - COMMUNITY MANAGER - 31 Juillet 2014 - 12:15:00
AnkaTracker
[html]

- Animation & Jeu de Rôle -

Le Conseil des Sadeurs
Le Conseil des Sadeurs se destine aux rôlistes désireux de s’investir dans l’événementiel, en réunissant Clans, Guildes et Groupements de tout horizon sous une même enseigne.

437589.jpg

Le Conseil des Sadeurs propose à ses adhérents un rapport particulier avec les Maîtres du Jeu dans le cadre d’une relation mutuellement profitable. Si c’est pour ces joueurs l’occasion de profiter de l’expertise de l’Équipe d’Animation dans la production et la publication d’événements, il s’agit en retour pour les Maîtres du Jeu de recueillir l’opinion précieuse de rôlistes désignés par leurs pairs, à des fins avantageuses pour les futurs projets officiels d’animations communautaires dont les Sadeurs pourront influencer le développement.

;">Les groupements « Role-Play » et leur avantage au Conseil des Sadeurs
Sont considérés comme « groupements role-play » les clans, guildes et autres rassemblements de joueurs unis dans leur pratique du jeu de rôle au sein de DOFUS.

Avant-garde de la pratique du Jeu de Rôle, ces associations de rôlistes stimulent leur communauté et l’enrichissent par leur présence et leurs initiatives événementielles. Leur existence reste cependant discrète, occultée par les nombreuses autres activités du jeu DOFUS auxquelles chacun peut s’adonner.

Le Conseil des Sadeurs entend donner au Jeu de Rôle sa place légitime parmi les autres options de jeu en conférant à ces groupements Role-Play un plus fort impact dans la communauté, en particulier par le biais d’une section privée du Forum Officiel où ils participent en petit comité avec les Maîtres du Jeu à des débats sur l’évolution du Jeu de Rôle et de l’événementiel dans DOFUS et où ils peuvent à tout moment requérir l'aide et les conseils de l’Équipe d'Animation dans l’élaboration et l’application d’animations en jeu.

Une rubrique du Forum Officiel entièrement consacrée à la promotion des Animations des Sadeurs permet aux adhérents du Conseil de bénéficier d’un nouvel outil pour intéresser, intriguer et certainement séduire la communauté avec leurs animations, l’occasion en particulier de convaincre les joueurs de goûter au Jeu de Rôle et d’apprécier cette méthode originale pour profiter au maximum de son séjour dans le Monde des Douze.

;">Un bénéfice pour l’ensemble de la Communauté Rôliste
La préparation du Conseil des Sadeurs a conduit à l’édification du Manoir Lhambadda à Astrub, un présent officiel consacré entièrement à la pratique du Jeu de Rôle sur DOFUS. En faveur de toutes les initiatives événementielles, de nombreux joueurs ont pu y exercer leur art de l’animation et plus nombreux encore furent les visiteurs attentifs assistant à ces scènes de liesse devenues courantes.
 

Il serait dangereux d’oublier Shariva, la Déesse du Tumulte, et son héraut le Marquis de Lhambadda, tous deux les créations des Maîtres du Jeu qui signent pour la première fois eux-mêmes dans leur histoire un pan inédit du Background. Avec plusieurs milliers de lectures et de très séduisants récits de joueurs en réponse, cette histoire officielle est amenée à évoluer avec les mois qui viennent et permettra d’inspirer un peu plus encore les pratiquants du Jeu de Rôle.

Tout ce matériel interactif offert à l’avènement du Conseil des Sadeurs ne saurait se suffire à lui-même cependant. Les Maîtres du Jeu sont enthousiastes à l’idée de dialoguer avec les Sadeurs, représentants de ces groupements rôlistes, afin de répondre mieux encore aux attentes de la communauté. La section privée du Forum Officiel consacrée au Conseil supportera ainsi de grandes discussions qui permettront à l’Équipe d’Animation d’affiner ses scénarios dépendamment du public.

Les Sadeurs ont en effet beaucoup à enseigner sur la communauté qu’ils fréquentent au quotidien : ce savoir sera l’occasion pour les Maîtres du Jeu de programmer des animations officielles plus harmonieuses avec le folklore de chaque serveur, personnalisées selon les Groupements rôlistes qui s’y trouvent.

;">Rejoindre le Conseil des Sadeurs et soutenir le Jeu de Rôle
Pirates au grand cœur, Roublards sans scrupule, Mercenaires intrépides ou bergers dompteurs de Boufmouths, le Conseil vous offre l'opportunité de vous développer dans un cadre à la fois construit et souple, afin de ne pas entacher l'identité de votre groupement. Le Marquis de Lhambadda est un homme riche… de bons sentiments, et ne manquera pas de plaire à votre institution, quelle que soit la manière dont vous abordez la vie - ou éventuellement la mort. Il se dit même prêt à fermer les yeux sur vos manières désagréables, rendez-vous compte !

« Venez comme vous êtes ! » n’a jamais été une remarque aussi forte de sens. Car nous comprenons bien que vous donnez à votre serveur de jeu son identité, son « folklore », vous êtes les membres essentiels d’une communauté du Jeu de Rôle toujours un peu plus en recherche d’inspiration. Votre place au Conseil des Sadeurs peut ainsi vous aider à mettre en évidence votre style et en favoriser la propagation, dans le cadre d’animations par exemple et bien ailleurs. C’est dans ce contexte que nous espérons pouvoir tirer le meilleur de la communauté sous la bannière unificatrice que représente le Conseil des Sadeurs, voué à favoriser les connexions entre groupements et à mettre les joueurs hors de ces cercles en relation avec des structures au fort potentiel. Et vous êtes indéniablement ceux et celles par qui cette action doit passer, en bons représentants légitimes de cette facette du jeu !

Si cette présentation suscite votre intérêt, vous pouvez sans plus tarder vous diriger vers le sujet de présentation du Conseil des Sadeurs et vous imprégner de tout le détail de cette initiative en recevant notamment les informations sur l’émission de candidature en vue d’inscrire votre groupe. Nous sommes impatients de faire votre rencontre à Lhambadda !


L’Équipe d'Animation
[/html] 
Réactions 195
Score : 1162
Je n'ai pas trop compris la partie du bénéfice etc..
Score : 7
*Sourire en coin* *se frotte les mains* Ah enfin une pensée pour nous Rollistes !
Score : 66
Une très bonne chose pour les Rollistes, encore peu nombreux.
Score : 2074
Voici donc quelques nouvelles du fameux Conseil des Sadeurs, j'ose espérer que ce résumé de ce qu'il est sensé être saura accroître sa visibilité !

Le concernant, j'ai une petite question qui pourrait en intéresser d'autres : je gère, avec quelques amis, une organisation RP sur Sumens (les "Conteurs de Baalivernes"). Elle est actuellement peu connue et nous sommes moins d'une dizaine à en faire partie, tant et si bien que nos premières apparitions ont eu lieu en collaboration avec les Nedoras (auxquels j'appartiens également, et qui ont une visibilité bien plus grande) au vu de la grande interdépendence entre les instances RPs Sumensiennes (le Clan Nedora, l'Ordre Pourpre, l'A.N.E. (dans une moindre mesure), les Conteurs de Baalivernes, ...).

Peut-on, dès lors, en ce qui concerne les prérequis des animations réalisées en collaboration avec un autre groupe RP, considérer que c'est une animation réalisée par les soins des deux organisations, et qui peut donc être comptabilisée pour les prérequis ?

C'est surtout de la curiosité, ce ne sont pas ces prérequis qui m'effraieront ! wink 
Pietzou|2014-07-31 12:33:41
Je n'ai pas trop compris la partie du bénéfice etc..

Peut-être y a-t-il une phrase dans le paragraphe "Un bénéfice pour l’ensemble de la Communauté Rôliste" que nous pourrions détailler un peu plus pour vous aider ? Où avez-vous bloqué dans notre explication ?

max-tam|2014-07-31 18:42:05
Voici donc quelques nouvelles du fameux Conseil des Sadeurs, j'ose espérer que ce résumé de ce qu'il est sensé être saura accroître sa visibilité !

Le concernant, j'ai une petite question qui pourrait en intéresser d'autres : je gère, avec quelques amis, une organisation RP sur Sumens (les "Conteurs de Baalivernes"). Elle est actuellement peu connue et nous sommes moins d'une dizaine à en faire partie, tant et si bien que nos premières apparitions ont eu lieu en collaboration avec les Nedoras (auxquels j'appartiens également, et qui ont une visibilité bien plus grande) au vu de la grande interdépendence entre les instances RPs Sumensiennes (le Clan Nedora, l'Ordre Pourpre, l'A.N.E. (dans une moindre mesure), les Conteurs de Baalivernes, ...).

Peut-on, dès lors, en ce qui concerne les prérequis des animations réalisées en collaboration avec un autre groupe RP, considérer que c'est une animation réalisée par les soins des deux organisations, et qui peut donc être comptabilisée pour les prérequis ?

C'est surtout de la curiosité, ce ne sont pas ces prérequis qui m'effraieront ! wink

Si l'animation est bel et bien équitablement réalisée "par les soins des deux organisations", l'un et l'autre organismes peuvent en prétendre la paternité et il n'y a pas de souci a priori dans les comptes. Plus généralement que dans le compte des "trois animations au minimum" (qui atteste de la pratique de l'événementiel par un clan), nous trouverons en général ce que nous recherchons dans son projet saisonnier : c'est là en effet que nous verrons en particulier s'il possède une identité et des projets propres.

Nous connaissons bien l'interdépendance des clans d'une même communauté et Sumens sert de bon exemple en effet. Nous n'avons aucun mal - bien au contraire ! - avec les filiations plus ou moins indirectes entre les organismes dans la réalisation de leurs événements. Ce qui compte de notre côté, c'est d'avoir au Conseil des interlocuteurs qui défendent leurs intérêts et leurs initiatives. Disons par exemple que les Nedoras et les Conteurs se retrouvent tous les deux au Conseil : nous attendrons de chacun un apport pertinent, indépendamment des affiliations particulières et publiques entre les deux groupements. L'un ne doit pas donner l'impression d'être la succursale de l'autre, même si vous partagez éventuellement des membres et des ressources. Si vous vous pressentez une telle autonomie, vous saurez certainement le justifier dans votre projet saisonnier et plus généralement dans votre candidature requérant le détail de motivations, auquel cas le problème n'en sera plus vraiment un !

Malvadar-Jandric.
Score : 3576
1) Le Conseil des Sadeurs propose à ses adhérents un rapport particulier avec les Maîtres du Jeu dans le cadre d’une relation mutuellement profitable.

2)
Si c’est pour ces joueurs l’occasion de profiter de l’expertise de l’Équipe d’Animation dans la production et la publication d’événements, il s’agit en retour pour les Maîtres du Jeu de recueillir l’opinion précieuse de rôlistes désignés par leurs pairs
1) En quoi ledit Conseil des Sadeurs diffère-t-il ici fondamentalement des discussions qui avaient jusqu'alors lieu via l'Ankabox ?

2) Les rôlistes qui rejoignent le Conseil des Sadeurs (Deux pour le moment. Allez, disons trois... Sabrez le champagne !) seraient donc désignés par les membres de leurs clans plutôt que par l'équipe des bénévoles ? C'est nouveau, ça ! A moins que le terme "pairs" ne soit là que dans le but d'évoquer lesdits bénévoles de l'animation (qui sont, eux aussi des rôlistes)?

3) Le Conseil des Sadeurs entend donner au Jeu de Rôle sa place légitime parmi les autres options de jeu en conférant à ces groupements Role-Play un plus fort impact dans la communauté, en particulier par le biais d’une section privée du Forum Officielils participent en petit comité avec les Maîtres du Jeu à des débats sur l’évolution du Jeu de Rôle et de l’événementiel dans DOFUS et où ils peuvent à tout moment requérir l'aide et les conseils de l’Équipe d'Animation dans l’élaboration et l’application d’animations en jeu.
3) Du coup, s'agit-il d'un ersatz de la zone des 48 ? A savoir une section privée dévolue au seul usage d'une poignée de joueurs sans que le reste des intéressés (rôlistes non-Sadeurs, curieux de passage, sans-clans, membres d'un clan représenté au conseil des Sadeurs mais pas représentants dudit clan) n'ait voix au chapitre (et encore, il existe une partie publique) ?
Est-ce à dire que les discussions sur ce forum privé resteront secrètes et ne seront connues que de l'équipe d'animation et des innombrables Représentants Sadeurs ?
Les conseils évoqués plus tôt sont-ils attribués à cette section pour désengorger (en partie) les Ankabox des MJ ?

N'y a-t-il pas une contradiction certaine entre le fait de mettre en place un système de forum privé/discussion réservée à un (tout) petit comité ?
Comment le RP et l'animation en général sont-ils censés se défaire de l'image "élitiste" qui leur colle à la peau en se lançant sur pareil chemin ?
Est-ce que c'est censé donner envie aux joueurs de s'intéresser au RP et/ou à l'événementiel de se dire : "Ah, tiens, si je crée un clan et que celui-ci entre au Conseil des Sadeurs, j'aurai accès à une partie privée du forum officiel. C'est à ce prix-là que j'aurai la possibilité d'établir un rapport privilégié avec les bénévoles de l'animation. Trop la classe, pas prise de tête, qu'est-ce que j'attends ?"

4) Les Maîtres du Jeu sont enthousiastes à l’idée de dialoguer avec les Sadeurs, représentants de ces groupements rôlistes, afin de répondre mieux encore aux attentes de la communauté.
La section privée du Forum Officiel consacrée au Conseil supportera ainsi de grandes discussions qui permettront à l’Équipe d’Animation d’affiner ses scénarios dépendamment du public.
4) Il n'y a pas une contradiction, là ?
Il va falloir faire remonter ses attentes à une poignée d'élus (qui ne seront pas forcément du même serveur) et espérer qu'ils en feront part lors d'une discussion sur le futur forum privé ?
Sérieusement ? huh

Quitte à se calquer le modèle de la Zone des 48 (qui fait débat, oui, merci, on le sait), autant mettre en place une partie publique et une partie "réservée" MAIS visible de tous.
Ah, la première existe déjà ?
Dans ce cas, à part faire le tri dans les intervenants et permettre à une poignée (les intronisations se comptant sur les doigts d'une seule main à l'heure actuelle) de s'exprimer...
A quoi sert ce forum privé ?

C'est chouette les "grandes discussions", y a pas à dire. Mais, au niveau de la représentativité de la "communauté", on a vu mieux...

Bilan des choses : Pour avoir voix au chapitre, il faut rejoindre le Conseil des Sadeurs ou se contenter de ses yeux pour pleurer. C'est ça ? Le but du jeu, c'est de combattre "l'élitisme du RP" par "l'élitisme de ses représentants" ? D'essayer de populariser le RP en en restreignant l'accessibilité ?
Score : 3935
Ah je croyais que les sadeurs étaient officialisés depuis longtemps moi!

C'est une très bonne chose, ça marque déjà une réelle volonté d'agir sur le roleplay dans ce jeu.

Après j'ai un peu peur que certains serveurs soit forcément moins bien servis que d'autre mais bon, c'est la vie! Et certaines organisations ne veulent pas forcément entrer dans les sadeurs faute de disponibilités par exemple smile

En tout cas, bon courage aux MJ et aux Sadeurs, car y'a du boulot smile
Score : 4
C'est cool de prendre des mesures dîtes "RP" mais quand on voit le nombre de personnes que ça touche par rapport au nombre de personnes qui devraient être concernées ou qui voudraient être concernées par rapport à l'ensemble d'une communautée répartie sur des dizaines de mégaserveurs composés de millions de joueurs sur le plan international, je me dit que ça serait quand même 10 mille fois plus utile de se concentrer sur un serveur (peut-être moins imposant que les autres) RP avec une communauté RP, des joueurs RP et donc des animation RP. Au moins on est sur d'avoir des résultats probants smile En tout cas, bon courage pour vous smile
Paglopglop|2014-08-02 11:49:31
(...)

1) Ankabox est une méthode de communication intéressante mais perfectible pour le dialogue entre les acteurs de l'événementiel. La différence est fondamentalement très grande : nous avons d'un côté un semblant de courriel entre un expéditeur et un destinataire, parfois éventuellement plusieurs, et de l'autre une section de forum où tous les Maîtres du Jeu voient en temps réel ce qui y est posté et où les Sadeurs peuvent interagir avec l'ensemble de l’Équipe d'Animation et leurs confrères Sadeurs. Le rayon d'action est incomparable entre les deux méthodes.

2) Il ne s'agirait effectivement pas d'oublier que les Maîtres du Jeu sont bel et bien eux-mêmes rôlistes. Ce lien-ci à propos vous conduira aux modalités de nomination du Sadeur.

3) Les 48 sont repérés et sélectionnés par Ankama comme l'indique le message de Sylfaen. Il n'y a pas de comparaison possible avec le Conseil des Sadeurs dont les clans rejoignent le système en se manifestant à nous par une demande d'adhésion, sinon dans la présence dans les deux cas effectivement d'une section verrouillée à un certain nombre d’interlocuteurs. Je remarque dans votre message des éléments qui m'interpellent et qui peut-être ont conduit à cet amalgame. Le jeu de mot "Lhambadda / Sadeur" est pourtant très net : nous parlons là d'ambassadeurs des groupements RP.
Ce n'est pas tant en effet l'opinion des Sadeurs que celle des dizaines de joueurs que chacun représente qui nous intéresse. Il n'y a effectivement qu'une poignée de joueurs dans cette section du forum, mais virtuellement ce sont à l'heure actuelle plus de cinquante personnes qui sont représentées au Conseil.

4) Les années écoulées nous ont permis de constater que les groupements role-play, les "clans", sont effectivement représentatifs de la communauté du Jeu de Rôle dans Dofus. Ils ne dictent pas simplement la mode : ils sont les arches qui conduisent les Rôlistes à se réunir. Chacun pratique le Jeu de Rôle avec qui il le souhaite : certains ne le jouent qu'en couple ou entre amis, d'autres s'y destinent en solitaire. Nous cherchons à toucher le plus vaste public possible et nous intéresser aux groupements d'au moins trois personnes était le meilleur compromis pour arriver à cette fin.

Vous semblez tellement focalisé sur le champ lexical de l'élitisme que je vous vois une fois de plus ignorer que les Sadeurs ne sont pas des représentants d'eux-mêmes mais des dizaines d'esprits géniaux qui composent les clans auxquels ils appartiennent et pour lesquels ils rendent des comptes. Pour avoir personnellement assisté à cette belle décennie d'un Jeu de Rôle pluriel et de qualité dans Dofus, non, jamais n'avons-nous jusque-là vu d'initiative conduisant à un tel niveau de représentativité de la diversité du Jeu de Rôle sur nos trente-deux serveurs francophones. Chaque Sadeur est le réceptacle de plusieurs avis, actuellement plusieurs dizaines pour chacun : jouer le jeu et participer au Conseil des Sadeurs, c'est grandir son rayon d'action et concerner toujours plus de personnes. Nous sommes confiants que les déjà nombreux joueurs participant au projet partageront avec nous leur expertise et leurs aventures et que cela nous conduira à terme à mieux répondre aux attentes de la globalité, sans bien sûr perdre de vue - bien au contraire - ce qui fait la particularité des rôlistes de chaque serveur.

missdhm|2014-08-03 18:35:55
(...)

Prendre la décision de ne soutenir le Jeu de Rôle que sur un seul serveur, ce que vous préconisez, c'est justement fermer la porte à la majeure partie du "nombre de personnes qui devraient être concernées". Nous ne désirons pas jeter l'éponge sur trente-et-un des trente-deux serveurs sous notre responsabilité. C'est en grande partie la raison pour laquelle nous voulons justement réaliser le contraire avec le Conseil des Sadeurs, en donnant son importance à la minorité rôliste de chaque serveur et à la diversité de leurs aventures sur chacun d'entre eux. Car l'histoire façonnée par les rôlistes de Jiva est bien différente de celle sculptée par les rôlistes de Vil Smisse, il est essentiel de toutes les préserver avec la même importance. Déraciner les rôlistes et les jeter ensemble dans un même bac uniforme au prix de la diversité de tous n'est pas un sacrifice destructeur que nous sommes désireux de prendre aujourd'hui. Nous préférons reconnaître cette diversité et la catalyser dans un Conseil dont le format extrêmement souple ne la met pas en danger et n'invite pas aux concessions.

Malvadar-Jandric.
Score : 3576
1) et 2) Merci !

3) La comparaison portait surtout sur le système mis en place sur le forum. A savoir la possibilité d'avoir accès aux sections "Evolutions" et "Commentaires" dans la Zone 48.
La première permettant d'avoir un regard, sans toutefois pouvoir intervenir, sur les remontées qui sont faites à l'équipe des bénévoles de l'animation et la seconde octroyant la possibilité de réagir en fonction des discussions et autres débats lancés dans la partie dont l'accessiblité est réduite sans pour autant être interdite.
La distinction entre les 48 et le Conseil des Sadeurs est très claire, étant donné qu'elle a déjà été précisée à plusieurs reprises, il n'y a pas de contresens là-dessus. ^^
Et c'est justement ce système d'ambassadeurs qui a motivé mes comparaisons répétées avec la Zone 48. Cela et mon incompréhension liée au fait de ne pas mettre en place deux sections semblables à "Evolutions" et "Commentaires".

4) Je bute tout de même sur la représentativité de la "diversité du Jeu de Rôle" basée sur les remontées de deux clans.
Attention, c'est chouette qu'il y ait un dialogue entre leurs membres et les responsables du Conseil des Sadeurs, hein. Après tout, c'était le but.
Mais je persiste toutefois à ne pas saisir en quoi le fait de devoir faire part de ses attentes ou interrogations à un Représentant Sadeur dans le but qu'il les fasse remonter à qui de droit sert à établir une "discussion" (grande ou petite) entre les deux parties, si l'on n'a pas accès à l'endroit contenant les réponses.
A moins qu'il ne soit envoyé une synthèse des retours ? Mais cela reviendrait à réduire la portée des déclarations et à une utilisation bête et méchante de l'Ankabox. En plus de représenter une activité relativement chronophage dont on se passerait tous...
Tandis que s'il y avait un accès direct à la discussion (sans pour autant pouvoir y participer si l'on n'est pas un Lhambassadeur, hein, j'en reviens à l'exemple de la section "Evolutions"), le gain de temps et de clarté serait énorme.

Après tout, pour démocratiser le RP et l'événementiel, qu'y a-t-il de mieux que le fait d'en favoriser l'accessibilité (et c'est là que je fais la guerre à cette impression d'élitisme que l'on attache au RP en général) ?
Pouvoir suivre les débats qui ont trait au RP et à l'événementiel (sans toucher aux projets saisonniers, restons logiques : allez, trois sections dont une vraiment secrète) ne permettrait-il pas de susciter l'envie de prendre part à l'aventure ?
Pour le coup, la communauté rôliste entière (et même les non-rôlistes) pourrait assister aux débats. Sans pour autant avoir à chercher l'un des rares Lhambassadeurs dans le but de glaner quelques informations à coups de messages privés aussi encombrants que peu pratiques.
Score : 3935
Paglopglop : En fait, je vois les sadeurs plus comme des animateurs qui vont promouvoir le roleplay via les animations.

Du coup je ne saisis pas trop ce que tu souhaites que l'on sache ce qui se dit entre sadeurs et MJ.

A titre d'exemple, sur Bowisse, notre petite guilde roleplay vit parfaitement dans son coin. On lance de temps en temps quelques animations pour le serveur mais on se sent finalement assez peu concernés par les sadeurs (peut-être à tort) car nous ne voulons pas forcément devoir suivre un calendrier strict d'animations (c'est essentiellement le frein nous concernant je pense)

Du coup, je ne suis pas choqué qu'il y ait des discussions privées pour l'organisation sur les serveurs demandeurs ^^

L'élitisme chez les rôlistes existe bien, mais je le vois plutôt chez certains joueurs qui refusent de voir certains "codes" un peu bousculés. (j'aime prendre l'exemple d'un joueur nous "engueulant" parce qu'on mettait des smileys en roleplay, qu'on ne mettait pas toujours de parenthèses ou bien qu'on ne mettait pas de majuscules pour se faire entendre du haut de la map...)

Pour moi l'élitisme ce situe surtout à ce nievau smile
Score : 1480
Sanlioc-san|2014-08-04 15:32:11
[...] on se sent finalement assez peu concernés par les sadeurs (peut-être à tort) car nous ne voulons pas forcément devoir suivre un calendrier strict d'animations (c'est essentiellement le frein nous concernant je pense)

Il n'y en a pas.

Je suppose que vous faites référence au "Projet Saisonnier" devant être joint à toute candidature.
J'appuie donc ma réponse : Il n'y a pas de calendrier strict.

Ce projet, comme il est décrit dans le sujet de présentation des Sadeurs, est davantage un plan de travail qu'un agenda rempli de dates et d'objectifs à remplir dans ces délais. Il est le reflet de vos envies pour votre clan et doit mettre en avant vos projets futurs, mais il ne ressemble en rien à l'animation mensuelle qui était demandée aux mercenaires. Vous animez quand vous le souhaitez, selon les envies que vous nous avez exposées. Rien n'empêche le Sadeur de confier aux Maîtres de Jeu une proposition de changement de Projet Saisonnier ou une mise à jour, voire une redirection de vos objectifs.
De même, une fois votre intégration faite et votre projet saisonnier complété, nous ne vous demanderons qu'une chose : Rester à flot et pratiquer ce pour quoi vous êtes là régulièrement, sans pour autant vous imposer un nombre d'animation à faire chaque année.

Le seul impératif possible qu'un clan peut être amené à rencontrer dans le cadre du Conseil des Sadeurs réside en une petite quantité de manifestations organisées dont les dates peuvent être très flexibles, ainsi qu'en ces quelques réunions stipulées dans le sujet de présentation du conseil. L'une comme l'autre laissant aux divers protagonistes la possibilité de trouver un moment qui convient à un maximum de Sadeurs et de Clans pour avoir lieu.

C'est un point qui semble effrayer nombre de clans et nous nous voyons désolés de n'avoir su rendre cet aspect plus explicite, en arrivant à un stade où les diverses organisations reculent devant un obstacle qui n'existe pourtant pas. Soyez assurés que l'intégralité de vos interventions sont prises en compte et que nous saurons améliorer le Projet Sadeur en conséquence, n'hésitez donc pas à nous envoyer directement vos retours et interrogations. Avec votre aide, le projet pourra remplir son rôle plus rapidement et plus efficacement.

Entre temps... ne laissez pas Goultard vous piquer la vedette !

Melrah.
Score : 3935
Oui oui c'est bien au calendrier saisonnier que je faisais référence et toutes mes excuses pour avoir mal compris son but.

Je vais de ce pas relire le sujet de présentation ^^

Cela dit, nous lançons tout juste notre première animation récurrente sur Bowisse et rien ne garantit pour le moment que d'autres se concrétiseront même si divers projet se lancent au sein de notre guilde ou en collaboration avec d'autres.

D'un côté, je me dis qu'il serait dommage que Bowisse ne soit pas représenté, mais d'un autre côté je ne veux pas embarquer d'autres joueurs avec moi comme ça. De plus nous sommes une guilde avec quelques trentenaires (dont moi) du coup avec le boulot, le sport je crains un peu pour les dispos ^^'

Mais ça vaut surement le coup d'en rediscuter entre nous.
Score : 3935
J'ai une question très compliquée! xD

Je suis l'heureux meneur d'une guilde roleplay. Son fonctionnement est très différent d'un clan car au sein d'une guilde on a des rolistes, d'autres qui viennent pour notre merveilleuse ambiance (oui je nous lance des fleurs, j'ai le droit d'abord!) mais une guilde est toujours un peu moins stable qu'un clan.

Y'a des arrivées, des départs, des absences... Dès lors il est plus compliqué de donner une liste de membres pour une candidature chez les Sadeurs. On ne peut pas impliquer tout le monde sans effrayer certains types de joueurs.

Concernant les events déjà réalisés, l'un d'eux a été fait par un joueur qui est parti sur Wakfu, son event compte ou pas dans les critères?

Dans ce cas, vaudrait-il pas mieux de créer un clan au sein de la guilde pour postuler dans trois mois?

Merci d'avance ^^

Sanlioc
Score : 2089
Sanlioc-san|2014-08-08 11:44:19
J'ai une question très compliquée! xD

Je suis l'heureux meneur d'une guilde roleplay. Son fonctionnement est très différent d'un clan car au sein d'une guilde on a des rolistes, d'autres qui viennent pour notre merveilleuse ambiance (oui je nous lance des fleurs, j'ai le droit d'abord!) mais une guilde est toujours un peu moins stable qu'un clan.

Y'a des arrivées, des départs, des absences... Dès lors il est plus compliqué de donner une liste de membres pour une candidature chez les Sadeurs. On ne peut pas impliquer tout le monde sans effrayer certains types de joueurs.

Concernant les events déjà réalisés, l'un d'eux a été fait par un joueur qui est parti sur Wakfu, son event compte ou pas dans les critères?

Dans ce cas, vaudrait-il pas mieux de créer un clan au sein de la guilde pour postuler dans trois mois?

Merci d'avance ^^

Sanlioc
Ah c'est donc toi le meneur de cette guide ! :p
Score : 3935
Euuuh oui? biggrin

*Attend de voir s'il se fait lyncher ou féliciter tout en se rapprochant de la porte au cas où! * ^^
Score : 924
sa va être cool^^comme le disait Skyzo les rôliste vont s amuser dont moi^^
Score : 963
Le Conseil des Sadeurs. Un nom qui pourrait résonner comme autant de trompettes victorieuses, annonçant la venue de temps plus cléments pour la sphère rôliste du monde des Douze.

Avant toute chose, je tiens à préciser que le simple fait d’avoir voulu lancer ce projet fait déjà chaud au cœur. Même si je n’ai pas une grande expérience du RP tel qu’il est pratiqué sur Dofus, je ne pense pas me tromper en affirmant que cela faisait très longtemps que la communauté visée attendait une telle initiative de la part des Studios. Et cette marque d’intérêt, nous la recevons dans le plus grand respect.

Le projet patine dans la mélasse depuis un an et demi, certes, mais au moins il y a un projet.

Maintenant que les bonnes choses sont dites, il convient que j’aborde les différents points qui me chagrinent, me tourmentent, ou provoquent en moins un tumulte d’incompréhension. Essayons-nous à la clarté, et procédons point par point, de un jusqu'à trois.

De mémoire, je n’ai jamais rien demandé à l’équipe d’animation, mais vous feriez un heureux en ayant l’amabilité profonde de bien vouloir répondre aux diverses questions que j’ai pris le soin de numéroter ci-dessous.

1. LE BACKGROUND DU CONSEIL


Restons d’accord sur cette idée, ou arrêtez-moi si je me trompe, le Conseil des Sadeurs a pour but de favoriser un contact HRP entre MJ et groupements RP, et ceci dans le dessein d’améliorer la qualité des animations proposées par les joueurs, et par les MJ. Une sorte de canal de relation HRP privilégié, ou plateforme de réunification des diverses institutions RP de manière à aborder des sujets HRP dans le bien du RP.

Alors pourquoi ? Pourquoi diable vouloir créer un Background RP à une organisation qui est profondément, et en toutes ses racines HRP ? Je n’ai absolument pas compris où se trouvaient le sens, ni la cohérence, et encore moins la plausibilité dans les deux intronisations qui ont déjà eu lieu.

Il est impensable, inimaginable, d’introduire la notion de Maître de Jeu en RP ! C’est un principe fondateur de cette manière de jouer. C’est comme si le metteur en scène d’un film avait oublié de se retirer du champ de la caméra et gambadait auprès des acteurs.

Il est dit en plusieurs endroits, que le BG du Conseil est assez souple pour ne pas étouffer les groupements RP. Vraiment ? Je n’en suis pas persuadé, et encore moins convaincu, comment rejoindre un mouvement qui prône le tumulte, où on se fait vomir dessus au lac d’Astrub, et où l’on doit accepter de se placer sous une institution supérieure nous envoyant remplir des missions pas toujours légales, chose parfaitement absurde au regard du Background d’un groupement RP qui revendique une indépendance totale. Cela obligerait le groupement à modifier substantiellement son BG pour entrer au Conseil.

Il est toujours la bonne heure pour nous ressortir cette fameuse, et légitime règle, concernant la non-utilisation des PNJ officiels, mais elle s’applique aussi dans l’autre sens, vous n’avez pas à forcer le BG des différentes organisations, riches de leurs diversités, en voulant les rassembler autour d’une cause de « tumulte ». Même si dans les faits, cela n’est pas tant souligné, on ne peut l’ignorer, il n’y a pas de demi-RP, ce qui est dit a été dit, ce qui est fait a été fait.

Pourtant c’est comme cela que j’ai ressenti les intronisations, comme du demi-RP. On nageait entre les réactions RP du groupement RP, et le gros paradoxe HRP lié à la présence des MJ, et le jeu autour de l’utilisation de leurs outils HRP.

L’ordre de la jarretière ne se serait pas soumis à un Marquis extravagant proposant de boire une louche d’eau croupie en échange de... pouvoir ? D’argent ? On ne sait pas vraiment. Encore une fois, vous pourrez contester une telle analogie, mais elle sert uniquement à illustrer l’ensemble de mes propos.

Si je me permets toutes ces remarques, c’est que vous avez emprunté un chemin rempli d’erreurs, alors que vous auriez pu aboutir aux mêmes résultats par des moyens tout à fait exempts de problèmes HRP/RP. Il suffisait de garder le Conseil des Sadeurs HRP, et de marquer le coup avec un événement RP organisé main dans la main avec les intronisés, cela aurait eu beaucoup plus de sens (puisque le but du Conseil se trouve être la communication et l’entraide des MJ/Joueurs).

1.1) En quoi créer un BG pour un tel Conseil était-il judicieux ?

1.2) Avez-vous prévu la possibilité qu’un groupement veuille rejoindre le Conseil pour ce qu’il est, sans se faire introniser ? (est-ce possible ?)

1.3) Le Conseil des Sadeurs conservera-t-il le même angle que lors des intronisations pour les événements à venir ?


2. LES REPRÉSENTANTS DU CONSEIL


J’ai suivi avec grande assiduité les questions et réponses écrites précédemment sur la section privée mise en place pour concrétiser les desseins du Conseil.

Il a notamment été argué que les Sadeurs, représentant chacun leur entité respective, pourrons sans faille aucune remplir la mission suivante : tenir compte de l’opinion de chacun des membres composant ladite entité, afin de participer à de grandes discussions sur l’animation et le RP.

Je ne sais pas exactement comment les choses se déroulent, ou vont se dérouler, mais en voyant cela, un doute m’habite. Il est indubitable qu’à l’intérieur de chaque groupement, les opinions divergent énormément sur des points de nature RP, et que tous ne sont pas nécessairement d’accord avec les grandes lignes de ce que pense le représentant. Pourtant, c’est bien lui, seul, qui a priori, devra s’occuper de représenter son groupement lors de ces fameux débats. On peut difficilement donner autant de force à un argumentaire qu’on ne cautionne pas qu’à celui avec lequel on est d’accord.

Je ne pense pas qu’un groupement puisse être représenté par une seule personne de manière tout à fait objective, cela prend son importance quand vous soulignez abondamment le nombre de personne « représentées » au Conseil. Il suffit que le représentant fasse mal son boulot pour que la seule personne qu’il représente ce soit lui. De l’objectivité au parti-pris, il n’y a qu’un pas. Surtout quand on sait les prises de positions très variées, et parfois féroces, qui peuvent avoir lieu lors de débats libres sur le RP.

D’autant que si les débats sont effectivement privés, le travail de communication est énorme entre le représentant et le groupement. De même que tout faire reposer sur un seul individu peut amener son lot d’inconvénients en cas d’absences ponctuelles, prolongées, désintéressement, mais volonté de garder le poste.

2.1) Pourquoi restreindre la partie privée aux seuls représentants, et pas à davantage de membres du groupement (il ne s’agit pas non plus d’y incorporer tous les membres, mais au moins ceux démontrant des mêmes qualités que le représentant) afin de créer de réels débats, et favoriser la communication entre MJ et Représentants, et entre Représentants et Groupement ?

Note : je doute que la notion de nombre soit un argument valable quand on voit la « foule » de groupements qui se pressent au portillon ! La notion d’il-faut-attendre-que-les-candidatures-arrivent ne tient pas non plus vu l’ancienneté du projet et toute la communication faite autour.

2.2) Que dire des rôlistes indépendants, et du grand nombre de groupements RP non affiliés ? Ils ne seront donc jamais représentés, et n’auront jamais leur mot à dire s’ils ne passent pas expressément par un groupement RP autorisé ? N’est-ce pas une preuve flagrante d’élitisme que de demander à des rôlistes, rôlistes débutants, et rôlistes en devenir, de s’adresser particulièrement à une entité particulièrement agréée, pour faire remonter sa question/problème à un représentant particulièrement choisi, qu’il posera peut-être sur un sujet particulièrement privé (il ne faudrait pas que des informations fuitent, ça pourrait faire apprendre des choses aux gens !), auquel répondra peut-être un MJ, puis ledit représentant fera peut-être circuler l’information au groupement, qui retransmettra éventuellement la réponse au rôliste, s’il n’est pas mort de vieillesse ? Pour le coup, je commence à douter sur l’utilité du projet s’il est envisagé de la sorte, et des valeurs qu’il est censé défendre.

2.3) Sans user de formules vagues et nébuleuses, de quels sujets en particulier les Sadeurs seront-ils amenés à discuter ? (trucs et astuces d’animation, aide à la préparation de certains projets, débats autour du RP en général, du Background officiel, etc.)

3. LE CANAL DE COMMUNICATION


J’ai été très surpris en voyant que le projet serait concrétisé par une section du forum réservée uniquement aux représentants, et donc secrète pour le reste de la populace. Pourtant… je peine réellement à trouver les avantages de ce procédé.

Certes, des informations ont le mérite de rester confidentielles (coulisses d’un projet en préparation, et je ne vois que ça), mais elles me semblent relativement dérisoires comparé au reste du potentiel de discussion qui pourrait ressortir de la section.

Et ce foutu potentiel serait sublimé, amplifié, si la section devenait publique. Je ne pense pas avoir à vous démontrer tous les avantages que cela recèle, mais il me semble pourtant évident qu’une question à laquelle on aura répondu en privé aura moins d’impact sur la communauté qu’une question élucidée et débattue en public, aux yeux de toute la communauté rôliste qui n’attend que cela.

La manière dont vous avez agencé les choses suggère la chose suivante : le Conseil des Sadeurs profitera aux Sadeurs, pas aux rôlistes.

Quel est donc l’intérêt de monter un projet si prometteur pour la communauté pour qu’au final les retombées se fassent uniquement en direction de trois groupements RP (et encore, on ne sait même pas dans quelle mesure cela va leur profiter) ?

3) Si la section réservée à la communication entre Sadeurs et MJ est effectivement secrète, quel est l’intérêt de ne pas en faire profiter l’intégralité de la communauté ? (j’ai soulevé plus haut que certains éléments avaient le mérite de rester confidentiels, en ce cas, pourquoi ne pas faire deux sections, une publique, et une privée, je doute que cela demande un investissement colossal de la part des Studios).

Note : si je me permets de poser des questions plus ou moins abordées par Paglopglop, c’est parce qu’elles n’ont pas eu de réponse, et que nous ne sommes probablement pas les seuls à les attendre !

Je vous serai infiniment gré, si des réponses émanant de l’équipe d’animation pouvaient être apportées. J’aime profondément le Rôle Play, et en savoir davantage sur ce qu’il se trame au-dessus de nos tête me tient grandement à cœur.
Score : 2074
Bonjour Sibyllin,

M'étant particulièrement renseigné par rapport au Conseil des Sadeurs et dirigeant désormais une organisation dont le BG est plus ou moins directement inspiré du BG entourant Lhambadda, Shariva et le Tumulte, je vais me permettre de tenter de répondre à tes interrogations à ma façon. Je pense toutefois qu'un MJ saura bien mieux te répondre que moi !

Sibyllin|2014-08-19 22:54:31
Il est dit en plusieurs endroits, que le BG du Conseil est assez souple pour ne pas étouffer les groupements RP. Vraiment ? Je n’en suis pas persuadé, et encore moins convaincu, comment rejoindre un mouvement qui prône le tumulte, où on se fait vomir dessus au lac d’Astrub, et où l’on doit accepter de se placer sous une institution supérieure nous envoyant remplir des missions pas toujours légales, chose parfaitement absurde au regard du Background d’un groupement RP qui revendique une indépendance totale. Cela obligerait le groupement à modifier substantiellement son BG pour entrer au Conseil.

[...]

1.1) En quoi créer un BG pour un tel Conseil était-il judicieux ?


À mes yeux, de ce que j'en ai vu, il est facile d'adapter à peu près n'importe quel BG à celui du Conseil des Sadeurs. Largement ouvert à l'interprétation, il ne bride pas ceux qui y sont "soumis" comme tu sembles le dire, mais vient épouser parfaitement les formes de leur organisation.

L'exemple le plus récent - que tu ne sembles pas encore connaître - est celui du Clan de Nedora-Riem, récemment intrônisé au Conseil.

Celui-ci est un Clan mercenaire comme on en a vu beaucoup fleurir dans Dofus, ancien Clan officiel qui plus est, mais a réussi à s'adapter à la venue de Shariva et du Tumulte. Comment ? C'est plutôt simple ! Des mercenaires, surtout implantés à Astrub, ont tout intérêt à s'attirer les bonnes grâces d'une Déesse, fût-elle mineure, pour améliorer la qualité de leurs services et leur visibilité. En outre, si le Tumulte venait à régner en Amakna, ce serait tout bénef' pour eux ; les gens ont peur du changement, d'où une augmentation du nombre de contrats passés auprès de l'organisation.

C'est un exemple concret qui ne s'applique pas à l'ensemble des organisations RP mais, à mon sens, en se creusant un peu la tête, il est facile de s'adapter au BG du Conseil des Sadeurs.

Créer un BG, pour en revenir à ta question principale, à ce fameux Conseil, a ses avantages ; il permet aux Maîtres du Jeu de devenir une notion existante IG, sous divers noms : favoris de Shariva, Tumultueux, Maîtres du Jeu...

Je pense que cette justification RP pour l'existence des Maîtres du Jeu permet quelques pirouettes scénaristiques toujours bienvenues : elle écarte certaines questions de background que pourraient poser leurs actions si il n'y avait pas d'existence tangible de ces fameux MJs en montrant que tout ce qu'ils n'ont fait n'est en fait qu'un rideau de fumée, une "illusion" comme se plaît à le souligner Malvadar lorsqu'il fait usage de ses pouvoirs de MJ en jeu lors de séances de RP.

Comme je te le disais, le BG de mon organisation (les Conteurs de Baalivernes) est calqué sur le BG de Lhambadda, au moins en partie. Il s'agit d'une troupe de comédiens qui veulent semer le Tumulte en organisant des représentations "grandeur nature" où les spectateurs sont en fait acteurs et où personne ne sait qu'il est en présence de comédiens. Ça permet aussi quelques pirouettes scénaristiques, je comprends donc la démarche de l'équipe d'animation.

Pour ce qui est des deux autres questions, je n'en ai pas la moindre idée, je laisserai mieux informé que moi y répondre.

Sibyllin|2014-08-19 22:54:31
2.1) Pourquoi restreindre la partie privée aux seuls représentants, et pas à davantage de membres du groupement (il ne s’agit pas non plus d’y incorporer tous les membres, mais au moins ceux démontrant des mêmes qualités que le représentant) afin de créer de réels débats, et favoriser la communication entre MJ et Représentants, et entre Représentants et Groupement ?


La question est intéressante, il est vrai que ce pourrait être une bonne idée. Toutefois, j'imagine que limiter la discussion à quelques représentants de leurs organisations respectives présente l'avantage de ne pas se perdre en débats durant éternellement comme on peut le voir dans des débats comportant beaucoup de monde.

Je pense également à quelque chose que précisait Malvadar à Arkhaon, Sadeur des Nedoras, lorsqu'il lui a posé la question de savoir si il devait rédiger un texte demandé par les MJs lui-même ou si il pouvait faire appel au Clan. Il s'était vu répondre que, bien que ce soit à lui qu'on accorde cette petite mission, rien ne l'empêchait de se faire aider du Clan, ce qu'il n'a pas manqué de faire.

Enfin, au sujet des opinions divergentes, il est clair que tout le monde n'a pas le même avis au sujet de quelques points de RP, mais il est toujours possible pour tout un chacun de se retrouver dans chaque chose, tout n'est jamais qu'une question d'interprétation, et c'est particulièrement vrai en ce qui concerne le RP ; affabulateurs, illusionnistes, qui sait ? On peut toujours trouver une sortie de secours à des situations en apparence inextricables. Mais je pense que ce qui est réellement en ligne de myrrhe du Conseil des Sadeurs, c'est le développement de l'histoire RP du serveur, pas de se perdre dans des débats sur des points de BG au sujet desquels personnes ne détient la Vérité avec un grand "V".

Sibyllin|2014-08-19 22:54:31
2.2) Que dire des rôlistes indépendants, et du grand nombre de groupements RP non affiliés ? Ils ne seront donc jamais représentés, et n’auront jamais leur mot à dire s’ils ne passent pas expressément par un groupement RP autorisé ? N’est-ce pas une preuve flagrante d’élitisme que de demander à des rôlistes, rôlistes débutants, et rôlistes en devenir, de s’adresser particulièrement à une entité particulièrement agréée, pour faire remonter sa question/problème à un représentant particulièrement choisi, qu’il posera peut-être sur un sujet particulièrement privé (il ne faudrait pas que des informations fuitent, ça pourrait faire apprendre des choses aux gens !), auquel répondra peut-être un MJ, puis ledit représentant fera peut-être circuler l’information au groupement, qui retransmettra éventuellement la réponse au rôliste, s’il n’est pas mort de vieillesse ? Pour le coup, je commence à douter sur l’utilité du projet s’il est envisagé de la sorte, et des valeurs qu’il est censé défendre.


Je ne comprends pas ton propos.

Certes, les rôlistes indépendants ne pourront pas être représentés au Conseil des Sadeurs, et alors ? Lorsque j'ai une question RP à poser à un MJ, l'Ankabox est la solution privilégiée. Jamais ne me viendrais l'idée de demander à un Clan de demander à son Sadeur de demander à un MJ pour moi, ce n'est pas là le but du Conseil. Le Conseil n'a d'ailleurs pas pour but, à mon sens, de se prononcer sur des points de BG, comme je le disais juste avant. Les MJs peuvent le faire, mais ce n'est jamais que leur avis, et ça n'engage qu'eux. Rien n'empêche de ne pas être d'accord avec leur interprétation.

Je t'invite à lire cette réponse de Malvadar à Paglopglop pour mieux comprendre le choix de se limiter aux groupements de trois rôlistes ou plus :

Malvadar-Jandric|2014-08-04 01:56:46
4) Les années écoulées nous ont permis de constater que les groupements role-play, les "clans", sont effectivement représentatifs de la communauté du Jeu de Rôle dans Dofus. Ils ne dictent pas simplement la mode : ils sont les arches qui conduisent les Rôlistes à se réunir. Chacun pratique le Jeu de Rôle avec qui il le souhaite : certains ne le jouent qu'en couple ou entre amis, d'autres s'y destinent en solitaire. Nous cherchons à toucher le plus vaste public possible et nous intéresser aux groupements d'au moins trois personnes était le meilleur compromis pour arriver à cette fin.


Pour ce qui est des "organisations non affiliées", je pense que le sujet dédié à la présentation dudit Conseil pourra répondre à tes interrogations : il n'est pas si difficile de le rejoindre.

Melrah-Jade s'est d'ailleurs exprimée un peu plus haut dans ce sujet à propos du projet saisonnier qui semblait en effrayer tant, et a bien souligné la force non-contraignante de celui-ci.

C'est donc plutôt simple de les rejoindre, une fois les critères remplis : 3 mois d'existence depuis la première animation organisée, 3 membres, 3 animations. On a connu pire ! (cf. les Clans mercenaires officiels)

Sibyllin|2014-08-19 22:54:31
2.3) Sans user de formules vagues et nébuleuses, de quels sujets en particulier les Sadeurs seront-ils amenés à discuter ? (trucs et astuces d’animation, aide à la préparation de certains projets, débats autour du RP en général, du Background officiel, etc.)


Comme je le disais un peu plus haut, à mes yeux, et pour en avoir discuté avec les MJs et avoir appartenu à une organisation en phase de devenir membre du Conseil des Sadeurs, le Conseil des Sadeurs n'a pas pour vocation de débattre autour du RP en général ni même autour du Background officiel.

Je pense qu'il se concentre plus sur le Background spécifique au serveur, mais pas en vue de débattre inutilement comme trop le font, loin de là ; il s'agit plutôt, je pense, d'en parler en vue de réaliser des animations en adéquation avec celui-ci. L'intronisation des Nedora, qui ont été littéralement plongés dans leur BG, en est un très bel exemple.

Enfin, bien sûr, les Sadeurs sont conviés à participer à des animations de concert avec l'équipe d'animation, d'après Melrah-Jade, encore une fois.

Si la section réservée à la communication entre Sadeurs et MJ est effectivement secrète, quel est l’intérêt de ne pas en faire profiter l’intégralité de la communauté ? (j’ai soulevé plus haut que certains éléments avaient le mérite de rester confidentiels, en ce cas, pourquoi ne pas faire deux sections, une publique, et une privée, je doute que cela demande un investissement colossal de la part des Studios).


J'imagine que, si il s'agit bien comme je le pense de créer des animations respectant le folklore propre au serveur où elles auront lieu, il vaut mieux éviter que tous puissent les voir avant même qu'elles soient annoncés ; il ne s'agirait pas, en effet, de révéler à tous le fond de l'animation.

Après, pour l'existence d'une partie publique, je n'en vois pas spécialement l'intérêt. Peut-être pourra-t'on me détromper, mais l'image que j'ai du Conseil des Sadeurs ne laisse pas beaucoup de place à des discussions ouvertes à tous !

En espérant ne pas avoir dit trop de bêtises, auquel cas je suis sûr qu'un MJ se fera un plaisir de me corriger,

Innocence.
Réagir à ce sujet