FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Compte-rendu ~ Menalt - 15 Fraouctor 646] Le silence est d'Hauz

Par gigi-de-guilde - ABONNÉ - 29 Septembre 2016 - 23:36:11
15 Fraouctor 646 - 21h11 - Rendez-vous

Le 15 Fraouctor 646 à 21 heures, était prévu dans une maison du port une réunion d’individus cupides, prêts à se salir les mains pour obtenir le moindre sou. C’était d’ailleurs l’occasion pour eux d’en obtenir, s’ils venaient à bout de la mission conférée par Hauz, leur employeur du jour : s’assurer que son collègue sortant de prison ne soit pas capturé et ne délivre aucune information sur les “affaires” de l’employeur, en particulier par la guilde Unchained, qui semblait s’y intéresser d’un peu trop près.

.


Pour ce faire, rien de plus simple : il suffisait d’aller jusqu’à la prison et d’escorter l’homme jusqu’ici. Hauz désigna un chef de groupe, et lui donna un anneau. Celui-ci était présumé capable de permettre de communiquer à distance, et devait être remis au prisonnier en cas de problème, pour discuter d’un plan de secours. Parés pour une mission à priori simple, les aventuriers se mirent en route vers la prison, pensant déjà aux millions de kamas contenus dans le coffre qui leur ont été présentés.


15 Fraouctor 646 - 21h20 - Prison de Madrestam

Le groupe d’aventuriers arrive alors à la prison sans encombre. Personne n’a été croisé, si ce n’est un mendiant malheureux près de l’hôtel du port de Madrestam. Il y trouvèrent Manz, un roublard à l’étrange odeur de pomme, qui récupérait alors ses effets personnels dans un coffre et s’apprêtait à partir.


Après avoir confirmé l’identité du roublard, les aventuriers prirent ce dernier de les accompagner, avançant le fait qu’un danger guettait le roublard. Bien que pris d’un énorme doute quant à la véracité de ces propos, Manz se résigna à les suivre. Après tout, les aventuriers étaient bien trop nombreux pour qu’il puisse se débarrasser de chacun d’entre eux. Le groupe repartit alors en direction du repaire, le roublard sous escorte.


15 Fraouctor 646 - 21h26 - Quais du port

Le groupe d'aventuriers rencontra les membres de la guilde Unchained alors qu'il était en route pour rentrer au repaire. Il n'y avait qu'un seul chemin pour accéder à la prison depuis le port et la confrontation, tout du moins verbale, était alors inévitable. Les membres de la guilde exigaient la remise du roublard sans condition. Quelques arguments de piètre valeur ont eu raison de la patience des aventuriers, qui choisirent la voie de la violence pour régler le problème et tenter de passer en force et surtout, ne pas abandonner leur potentiel gagne-pain du jour.


Le métal hurlait et l’odeur de sang giclant venait rapidement inhiber l’odeur iodée de la mer. Quelques blessés de chaque camp se distinguaient alors, et un disparu : le roublard.Le chef de groupe et la secrétaire Tae observaient l’affrontement au loin à l’inverse des autres brutes.

Ils virent le roublard se faire absorber par l’anneau que le chef du groupe lui avait donné, au cas où le combat tournerait trop en leur défaveur. L’anneau ne permettait visiblement pas de communiquer à distance. C’est ainsi que les deux partis se sont jointes pour réclamer des explications : la guilde souhaitait savoir ce qu’il était advenu du roublard pour le questionner et les aventuriers voulaient obtenir des explications sur cette mascarade. Ils se rendirent ensemble au repaire afin d’obtenir ces informations.


15 Fraouctor 646 - 21h57 - Retour au repaire

Le groupe d'aventuriers et les membres de la guilde Unchained arrivèrent alors au repaire, et aucune trace de Hauz, l’employeur, ne restait en ces lieux, si ce n’est le coffre de kamas au fond de la pièce. A l’approche de celui-ci par l’un des aventuriers, deux fantômes firent leur apparition, empêchant l’ouverture du coffre selon les ordres de Hauz Les êtres spectraux pensaient que Hauz libérerait leurs âmes de ce monde s’ils empêchaient les aventuriers d’ouvrir le coffre. C’était évidemment un mensonge, mais les fantômes y croyaient dur comme fer. Au lieu de questionner ces derniers sur Hauz, les aventuriers décidèrent de tenter de les faire partir de ce monde en tentant de trouver ce qui les retenait. Après tout, leur employeur n’était plus si important puisque la récompense était si proche de leurs mains.


Ils décidèrent de s’occuper en premier lieu du cas de la femme fantôme. Il s’agissait d’une femme fiancée à un Enutrof qui l’avait trompée avec une jeune Eniripsa. Emplie de chagrin, la femme fantôme s’est ôtée la vie en maudissant son partenaire : celui-ci ne serait plus en mesure d’économiser le moindre kama jusqu’à sa mort; la pire punition pour un Enutrof. Malheureusement, en faisant cela, son esprit était désormais lié au monde matériel tant que cette malédiction était active.

Les aventuriers optèrent pour la recherche de son ancien partenaire, pour qu’il puisse parler avec elle ouvertement et sans rancoeur. Basés sur les quelques informations données par la femme fantôme, les aventuriers avaient réussi à le retrouver aux alentours de l’hôtel du port, reluquant les uniformes des hôtesses tout en mendiant. En réussissant à appâter l’Enutrof avec quelques kamas, les aventuriers amenèrent celui-ci au repaire, où il se confronta avec son ex-compagne. Une possession de cette dernière suivi d’un suicide forcé ont eu raison de l’Enutrof, et par la même occasion de la malédiction.


15 Fraouctor 646 - 22h11 - Justice primale

Le premier fantôme ayant disparu, les aventuriers s’attaquèrent alors à la seconde problématique. Observant la manière dont la femme fantôme s’est libérée de ce monde, l’autre fantôme était alors plus enclin à donner plus de détails sur sa situation. Il s’agissait d’un fantôme Osamodas qui s’est maudit lui-même pour s’être fait tuer par sa propre invocation. Son âme ne pouvait - à priori - reposer en paix que s’il était capable de laver cet affront et de dresser son invocation. Les aventuriers le menèrent à réaliser son invocation pour l’aider à réaliser cette tâche. Contre toute attente, l’invocation n’était pas celle d’un Bwork mage, mais celle d’un Bwork normal. Une investigation aura révélé que l’Osamodas se serait trompé lors de sa première incantation et que ce Bwork lui est lié à jamais. Utilisant des méthodes tyranniques pour tenter de faire du Bwork un mage, celui-ci ne supportait plus les sévices de son maître et décida de le tuer.


Certains aventuriers, toujours attirés par le gain, tentèrent d’aider le fantôme Osamodas à dominer son invocation. D’autres se tournèrent finalement vers un chemin plus juste, et défendirent le Bwork victime du destin. L’Osamodas aura finalement réussi à dominer son invocation, libérant ainsi son âme et par la même occasion, libéra le Bwork du lien forcé qui les unissait. Ce dernier disparut peu après la disparition de l’Osamodas de ce monde.


15 Fraouctor 646 - 22h46 - Déception dorée

Le coffre était désormais libre de ses gardiens. Les aventuriers s’empressèrent d’ouvrir le coffre. Les sacs de kamas étaient bien là, et ceux-ci étaient authentiques. Malheureusement, ils n’étaient pas aussi nombreux que leur employeur voulait leur faire croire : le coffre avait un faux-fond en bois, et la quantité de kamas totale était beaucoup plus maigre qu’elle n’y paraissait. Déçus du rapport gain/risque de cette mission, les aventuriers partirent presque bredouille du repaire. Quant à la guilde Unchained, elle repartit en possession de l’anneau qui avait absorbé Manz, l’ex-détenu, afin de l’étudier.




Remerciements

L’organisation, composée de:
Tae , scénariste de l’événement, ayant joué les rôles de Tae, de Manz-ana (prisonnier), de Hauz-ana (antagoniste et employeur) et de Sentimentale (fantôme amoureuse);
Jiraya-Yuno, assistant, ayant joué les rôles de Jiraya-Yuno, de Bandit-skrait (chef de la troupe), de Osamiserable (fantôme Osamodas) et de Bworkoloss (bwork invoqué);
Remercie l’intégralité des joueurs ayant participé à l’événement, en particulier:
Les membres de la guilde Unchained ayant accepté de participer côté Unchained durant cet événement;
[Mage-Jaurdom] pour avoir permis la téléportation du personnage Sentimentale.

Informations techniques

Début de l’événement, théorique: 21h00
Début de l’événement, réel: 21h11
Fin de l’événement: 22h48
Nombre de participants: 15 : 6 aventuriers, 9 Unchained
Contact Ankabox: gigi-de-guilde


Bonus - Le saviez-vous ?

- La question “Quelles sont les forces d’Unchained ?” posée par Narhuitlalashishtom a été répondue par “Aucune idée”. Au moment où la question a été posée, les organisateurs ne savaient pas encore quelles seraient les forces de la guilde.
- Il est normalement impossible qu’un personnage fantôme (ayant perdu 10 000 points d’énergie) entre dans une maison. Une téléportation opérée par [Mage-Jaurdom] a pu rendre cela possible.
- Manz, le prisonnier à escorter, s’avère être l’antagoniste de l’événement “Manz et Aline : Concurrence pas tout à fait loyale”. Il a été emprisonné pour du trafic illégal d’alcool.
- L’événement a dans un premier temps été prévu pour Descendre 645, mais trois autres événements, dont un public, ont dû avoir lieu entre cette date et celle de l’événement, pour permettre une cohésion scénaristique.
- Huit scénarios ont été envisagés en fonction des actions et des non-actions des joueurs et du résultat de leurs affrontements.
- Hauz, l’employeur et l’antagoniste de cet événement, a participé à la Minori’Tae et a perdu à la troisième manche. Observant la manière de penser de l’organisatrice, il a alors considéré Unchained comme une menace pour ses affaires.
- La maison ayant servi de repaire au port a été obtenue le premier mardi du mois. Quatre membres de la guilde Unchained se sont relayés pour pouvoir acquérir cette maison abandonnée.
- Les bourses de 10 000 kamas qui étaient dans le fond du coffre étaient des récompenses du goultarminator 645, et ont été conservées pendant près d’une année en vue de cet événement.
- Le titre “Le silence est d’Hauz” était une référence à l’expression “Le silence est d’or”. L’un des scénarios pouvait permettre aux aventuriers de toucher la somme totale promise au début de l’événement s’ils ne disaient rien (ou presque) à certains passages.
0 0
Réagir à ce sujet