En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama
Score : 1306

[Actuellement - Concours Interserveur] Pol Lervaine, ou la joie de la poésie déconstruite

Par Clan-de-Lyre-Ehel - ANCIEN ABONNÉ - 27 Octobre 2018 - 15:16:27

« Mais lâchez-moi enfin, puisque je vous dis que je ne suis pas fou ! »

Ce sont ces mots qui surprirent Sniam quand elle arriva devant le Manoir Lhambadda, à Astrub. C’est exactement ce qu’un fou dirait. Mais pourquoi il ne se passe jamais rien de normal dans ce manoir ? Elle ouvrit la porte avec résignation pour trouver l’origine de la voix.

Dans le vestibule, un sacrieur avec un pot de fleur sur la tête se débattait entre deux gardes de la cité avec force protestation. D’accord.

« - Tout va bien ? demanda-t-elle avec la singulière sensation que tout allait mal.
- Ah, sauvez-moi, jeune eniripsa ! Ces malotrus ne veulent pas me lâcher. »

Évidemment.

Un des gardes, la mine renfrognée, voulut bien expliquer la situation à Sniam :

« - On nous a appelés parce que quelqu’un criait à la mort dans le manoir.
- Je ne criais pas, je déclamais, insipide personnage de bas étage ! Comment savoir si un vers est bon sans le clamer à la face du monde ? »

Sniam se plongea un instant dans ses pensées. Le pot de fleur, l’exubérance, le poète…

« - Vous seriez pas Pol Lervaine, par hasard ?
- Ah voilà ! Enfin quelqu’un de cultivé dans cette ville de moskitos décadents ! Oh, moskito décadent, je vais le noter, ça sonne bien. Moskito décadent. Vous pourriez me laisser mes bras un instant ? »

Sniam soupira. Elle avait l’impression que ce n’était que le début des problèmes.

Après quelques explications, promesses, et remerciements aux gardes, Sniam se retourna vers le poète bruyant.

«  - Mais pourquoi vous êtes là, au fait ?
- Pour la beauté des déchirements intrapoétiques et de la lutte entre aspirants maîtres-plumes, enfin !
- Vous pouvez répéter ça mais de manière intelligible ?
- Je vais m'abaisser à votre niveau un instant... ( Il renifla de dédain, et le mot lui tomba de la bouche avec une espèce de dégoût profond.) Un concours, je suis là pour organiser un... concours. »

_____________________________________________

Il saigne dans mon coeur
Comme il saigne sur la ville
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?

Qui n'a pas entendu parler de Pol Lervaine ?

C'est un des poètes les plus exigeants de notre temps. Il aime se considérer artiste parmi les artistes, et s’imposer des règles d’écriture strictes pour s’amuser.
Pour lui, le thème importe peu ; c’est la forme qui prime. Ces derniers temps, il a une tendance à être de plus en plus chaotique et à abhorrer toute forme symétrique ou avec une structure trop prévisible. Les rimes c'est pour les mauvais, ce n'est qu'un carcan dont il faut se libérer.
Ainsi, les poèmes postés devront faire 13 vers, qui ne pourront pas avoir le même nombre de pieds s'ils se suivent, et qui ne devront pas rimer s'ils sont proches. Si ça c’est pas du tumulte…
Le thème ? Il s'en fiche, on a dit ! Il applique la diérèse, comme toute personne bien éduquée et un peu élevée.

Voici pour vous aider, un exemple de poème qui conviendrait :
Entre parenthèses, le nombre de pieds pour aider la lecture


Elles tombent comme des moskitos (9)
Dans les champs d'Astrub (5)
Ni épines ni poisons ne suffisent (10)
A vaincre les immondes monstres qui les découpent (13)
Pour l'amour tu (4)
Massacrées, arrachées (6)
Foulées aux racines pour leur seule couleur (12)
Un jour elles prendront les armes (8 )
S'en iront dans la ville (7)
Et trancheront toutes les têtes indues (11)
Des malandrins qui ont osé (8 )
Un jour (2)
Désirer une Rose (6)
_______________________________________

Précisions HRP et règlement


En cette période d'Halouine, Lyre Ehel vous propose un nouveau concours d'écriture poétique et chaotique !


Quoi faire ? Il vous faudra rédiger un court poème de 13 vers respectant les requêtes de Pol Lervaine ! Attention aux nombres de pieds de vos vers qui se suivent et à leurs rimes !
Où ? Sur le forum du Clan de Lyre Ehel, juste ici !

Quand ? Du 27 octobre jusqu'au 18 novembre.

Oh, et avant que vous ne partiez... il se raconte que, dans sa grande bonté - et pour faire vivre les âmes de poètes, Pol Lervaine serait prompt à récompenser les participations qui l'auront touché en plein dans son petit cœur sanguinolant !
0
Réactions 2
Score : 732

Il ne reste qu'une toute petite dizaine de jours pour participer à ce concours abracadabrantesque !
Tentez votre chance et remportez peut-être la récompense mystère...

Pour poster votre création, c'est ici: http://lyre-ehel.forumofficiel.fr/t406-concours-en-cours-pol-lervaine-ou-la-joie-de-la-poesie-deconstruite

0
Score : 535

Pol Lervaine était heureux et ne pouvait s'empêcher de sourire à la lecture des nombreux vers chaotiquement désarticulés qu'il avait récupéré sur la table de la maison du Clan de Lyre Ehel.

«  Que de fougue, que de diversité ! Oh quel embrouillamini pour tous ces ridicules puristes ! s'écria le poète. C'est à moi de jouer maintenant... il ne me reste plus qu'à dresser l'Impair classement ! »



__________

[HRP : Participants, patience... l'heure des résultats approche. Nous vous donnons rendez-vous dans une petite semaine pour vous faire part du podium !
En revanche ce qu'il nous est déjà permis de faire c'est de vous remercier pour vos participations !]

0
Réagir à ce sujet