FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

L'Animation - De l'autre côté de la scène

Par Paglopglop - ABONNÉ - 20 Janvier 2015 - 20:40:39
Réactions 24
Score : 236
Paglopglop|2015-03-26 21:49:16
-Maiyaa-|2015-03-24 20:04:14
[...] vous ne parlez pas du tout des clans mercenaires qui ont été officiels dans le passé, et qui ont été désofficialisés (presque) du jour au lendemain il y a environ deux ans. J'ai été Selenyte sur Hécate, et suite à la désoff, tout le clan a perdu la motivation qui nous animait. Le clan a tout simplement été laissé à l'abandon suite à ça, malgré nos efforts pour le maintenir tel qu'il était avant ça. Et je pense que ça a été un tournant pour le RP de ces serveurs où on pouvait trouver des clans officiels.
Vous ne pensez pas que cette "perte" du RP pourrait être lié à ça également ?
Coucou ! smile

Comme son nom l'indique, plus qu'au RP, notre enquête avait principalement trait à l'Animation.
Alors, certes, le RP découle de l'Animation, hein. Cependant à aucun moment le point que tu abordes ici n'a transparu dans les retours que nous avons pu analyser. Aucune mention, rien de rien, peau d'balle, nada. Pourtant, il y avait quand même du monde, dont d'anciens mercenaires.

Attention, il est tout à fait possible que la désofficialisation des clans mercenaires ait pu peser dans la balance du "désamour" pour l'Animation (perte de motivation, etc), mais, au regard de la courbe traitant de l'annonce d'animations IG, on peut remarquer que le déclin est antérieur à 2012, année de ladite désofficialisation. D'autant plus que cette même courbe présente un sursaut dès 2013.
P'is bon, 'faudrait voir à ne pas tout coller sur le dos de cette désofficialisation, elle a déjà suffisamment fait couler d'encre virtuelle comme ça... ^^"

Néanmoins, la remarque demeure intéressante et c'est vraiment chouette que tu aies pris le temps de la formuler (comme toutes les autres qui l'ont été, d'ailleurs), merci beaucoup ! smile

Hi ! Comme j'ai déjà eu l'occasion de féliciter Paglop² pour son travail, mais je profite de passer par ici pour également dire bravo au Lenald roux qui est d'autant plus impliqué dans l'élaboration de ce compte-rendu !

Concernant les clans mercenaires : si on suppose que l'activité s'est creusée après la désofficialisation massive des clans (même si le Rp spontané était déjà en déclin, en tout cas par chez nous, sur Raval), je ne pense pas que le problème vienne desdits clans. En fait, les mercos avaient un avantage que d'autres clans - non officiels - n'avaient pas, à savoir la visibilité. C'est notamment en terme de contrats Rp que l'on pouvait voir ça : il était d'autant plus facile de faire confiance à un vrai mercenaire (parce que malheureusement, ils ne l'étaient pas tous à mon goût) qu'à un autre, issu d'un groupement non-off. Pourtant, une seule chose les différenciait : les ailes de bois. Alors on va me dire qu'effectivement, c'était pas ce qui faisait la force du clan, tout l'patatra... Mais dans l'imaginaire collectif, et si on se range du côté des non-pratiquants Rp, les ailes de bois avaient le mérité d'être visibles, simplement. A partir de là, en croisant un joueur avec ses étranges ailes, on se demandait ce que c'était. On suivait. On trouvait la maison puis on adhérait ou non au concept.

Dans le CR, on nous indique que ce qu'il manque pour étendre et faire parler du Roleplay, c'est la communication. A l'époque, le fait que les clans soient officiels et aient un système totalement intégré au jeu lui-même faisaient la force de leur comm' : on les connaissait parce qu'ils nous apparaissaient comme le nez au milieu du visage, parce qu'ils avaient une maison qui leur était dédiée (ce bon vieux QG...) et que par conséquent, il était plus facile de leur demander directement ce qu'ils préparaient, ou de les questionner sur le support où l'on pouvait se tenir au courant de ce qui allait se faire.

Aujourd'hui, se faire connaître et contacter de la sorte nécessite d'avoir déjà fait parler de soi dans le monde du Rp. Pas d'éléments visibles et hors du commun pour aider : la seule force d'un clan à l'heure actuelle c'est son originalité et sa volonté de s'affirmer en temps qu'organisation Rp active. Là où les mercenaires n'avaient pas vraiment besoin de s'embêter pour se faire connaître ("youpla j'ouvre mes ailes au zaap, pub gratuite"), les nouvelles organisations doivent se démener pour se démarquer. Bon, je grossis un peu le truc là, mais c'est l'idée. Puis d'un côté, je trouve pas ça mauvais : ça permet de voir qui est réellement motivé à aller jusqu'au bout de ses projets. Quand on voit le nombre de personnes qui avaient été recrutées dans les clans mercenaires alors qu'elles prenaient à peine le temps de Rp et profitaient de ses avantages pour se faire de l'argent rolleyes...
0 0
Score : 2791

Ola, bonjour mesdames mesdemoiselles et messieurs. Voici venu mon tour d'entrer en piste, très tardivement certes, mais n'oublions pas ce vieux motard que j'aimais... Ou quelque coses dans ces eaux-là.
Je tiens d'abord à vous féliciter pour le travail effectué, et regrette de ne pas vous avoir fait part de mes impressions en répondant au questionnaire, ne parvenant plus à me mettre dans la peau du spectateur plutôt que de l'animateur. Eh oui, les habitudes ont la vie dure il faut croire.
Mais passons donc aux commentaires concernant cette étude ! Car les statistiques, ça m'intéresse, et il paraîtrait même que j'en gagne ma vie aujourd'hui, il n'est donc guère étonnant de me poser des questions sur tout cette étude !

L'échantillon
Et comme tout bon statisticien qui se respecte (ou presque), ma première interrogation concerne l'échantillonage. C'est à la fois la première approche, mais aussi et surtout la plus difficile, et d'elle seule dépendra l'interpération des résultats. J'en profite pour vous signaler cet article par rapport aux départementales et les méthodes de sondage d'ailleurs
Vous n'avez en tout cas pas ménagé vos efforts, c'est certain !J'aimerais toutefois savori si vous avez pris en compte les possibles migrations des personnages, leurs déplacements, ainsi que leurs habitudes de jeu. Certains sont en effet de grand ermites et voyagent sur différentes terres (coucou Paglop) alors que d'autres restent cantonnés à leurs propres horizons, sans réellement faire attention à ce qu'il se passe ailleurs, et tout cela peut modifier la perception de l'animation.Plus que les résultats de sondage, il serait intéressant de regarder la corrélation entre le(s) serveur(s) de jeu et ces mêmes réponses : savoir si tel mode de promotion appraît plus souvent sur tel serveur par exemple.
Prenons un exemple que je connais bien, et qui a été débattu dans nos conversations puisqu'il s'agit du Club sandwich ! Lorsque l'on voit que 9 % des animations ont été pour la première fois initiées par le Club, on se demande quelle est la répartition de ces réponses, et notamment lorsque les serveurs de l'échantillon contiennent beaucoup de « Vil smisse », où le Club fut très présent, et « Ménalt », où il le fut bien moins.
Bref, comme vous dites, le débat est ouvert sur l'influence de l'échantillon, et je précise bien que je n'oserais remettre en cause tout votre travail, ah ah !

Evenements officiels
Pour tout vous dire, je ne suis pas surpris de voir l'animation de maîtres du jeu à ce stade, bien inférieur aux animations de joueur.
Les maîtres du jeu, il doit y en avoir une dizaine, pour 32 serveurs francophones si je compte bien (+ Ombre, qui visiblement est animé aussi).Mathématiquement, le temps de préparer et d'organiser une animation est long, et fatalement, la fréquence d'apparition de ces animations sur un serveur s'en ressent, ce qui laisse la place aux animations de joueurs.
Attention, dans mon commentaire, je parle des animations 100 % MJ, et je considère bien leur place dans une première animation. Doit-on également y inclure les animations avec participation d'un MJ ? Car leur rôle ne s'arrête pas à faire des animations avec publicité et compte-rendu, mais ils conseillent les joueurs sur leurs animations, leur apporte un coup de main visible (skin, fée, PMJ) ou invisible (trame, BG etc).
Il faut aussi dire que les animations planifiées des MJs rencontrent parfois une affluence record, ce qui conduit à l'ennemi de l'animateur : le mute. Est-ce la raison pour ces animations avec peu de publicité avancée ? Ou est-ce purement autre chose ?
On remarque en tout cas que mêmes les animations « improvisées » trouvent leur compte-rendu, donnant un meilleur viseul à la communauté, et je m'en réjouis.
Je mentionne au passage, par rapport à la promotion « officielle », le feu Dofus Mag, qui proposait une section Animations, et permettait d'accentuer cette publicité.

Notoriété et promotion
Ah, on retrouve là tous les arguments qui font l'animation !
Le plaisir, le changement, et, de mon point de vue d'animateur, la construction.Faire une animation, c'est écrire une histoire sans rien connaître de ses personnages. On la construit ensemble, animateur comme participant, et cela réserve parfois bien des surprises !
Puis on en vient à la notoriété.Et là, c'est un enjeu difficile à ignorer, car l'animation apporte du plaisir, mais aussi de la notoriété, des réactions positives, du succès, et de l'envie chez l'animateur. Et si l'un d'eux manque, tout part en lambeaux.
C'est un cercle vicieux de notre monde qui fait que, dès qu'une personne semble très active, on la soupçonne de ne faire cela que pour accroître son capital « Famoussitude ». Je prendrai pour exemple Eragonesol de Goultard, qui a multiplié les petites animations sur son serveur et a investi le tableau d'affichage : il ne me surprendrait pas que cette personne ait déjà ses détracteurs, alors que tout part d'une bonne intention.
Mais comme je le dis, on ne peut pas faire d'animation sans un peu de notoriété, car c'est aussi ce qui attire. Les personnes vous suivent, s'intéressent à ce que vous faites. Il y a toutefois quelque chose dont il faut se souvenir : personne ne doit rien à personne. Il ne faut pas animer pour animer, mais bien parce que cela fait plaisir, parce que la trame vous parle, parce que vous aimez ça, et pas parce que votre dernier évenement en date a déjà 6 mois et que vous n'avez pas votre quota. Il faut le timing et la passion.
La question vient aussi de la publicité : à quel moment dois-je dire qui s'occupe de l'organisation, sans être intrusif et avoir l'air de vouloir accaparer l'attention plus qu'autre chose. Bref, tout ceci mérite débat.

Organiser l'animation
L'animation, c'est une trame, une horaire, des participants, des animateurs. En gros...
Pour cela, il faut faire de la publicité, et le forum officiel ne suffit pas.Aller vers les guildes du serveur, faire connaissance, déposer un sujet, c'est une étape importante : les participants seront plus nombreux s'ils vous connaissent, vous font confiance, et savent qu'ils vont passer du bon temps. Ils convaincront les récalcitrants, ils vous feront eux-même de la publicité.
Vous n'avez pas le temps d'organiser une trame ? Pas de problème !Faites un doodle, proposez des dates avec une thématique toute simple (un dîner, une visite d'une terre inconnue) et improvisez !Il faut s'adapter : les gens laissent de moins en moins de messages sur les forums, et préfèrent gagner de plus en plus de temps : 140 caractères chez Twitter, une case à cocher pour doodle, n'hésitez pas à utiliser ces puissants outils pour votre promotion et/ou votre organisation.
L'oiseau bleu n'est certainement pas à négliger, et il aurait été intéressant de faire une statistique sur ce réseau social dans la promotion de l'animation.
La promotion aujourd'hui demande plus d'efforts, certes, mais il faut s'en donner. Et tout le monde n'y est peut-être pas prêt.
Je reviens toutefois sur un point : le serveur Bêta n'est pas une solution.Il n'est, d'abord, pas un serveur de jeu, et est soumis aux « caprices » des développeurs : je rappelle par ailleurs que le manoir de Lhambadda y est fermé, certains donjons inaccessibles, etc.De plus, il ne résoudra pas le problème de manière continue, mais pourra éventuellement servir de manière ponctuelle. Or, l'animation se fait de manière plus ou moins continue, dans un lien entre le public et les animateurs.
J'ai l'habitude de dire que le second événement est toujours le plus important. Il vous permet de confirmer les attentes que les participants ont placé en vous, et vous permettent de voir si vous savez rebondir.

0 0
Score : 3917
-Sorrow-|2015-04-30 11:23:36
Il y a toutefois quelque chose dont il faut se souvenir : personne ne doit rien à personne. Il ne faut pas animer pour animer, mais bien parce que cela fait plaisir, parce que la trame vous parle, parce que vous aimez ça, et pas parce que votre dernier évenement en date a déjà 6 mois et que vous n'avez pas votre quota. Il faut le timing et la passion.
Bonjour,

Mon avis est assez mitigé pour cette question.

D'une part, je suis ton raisonnement, mais d'un autre côté, il arrive des périodes " creuses ", sans animations; et dans ces conditions, " animer pour animer " reste une bonne solution. Je reçois assez souvent des messages des spectateurs réguliers, me demandant à quand sera la prochaine animation. À ce moment là, je me " force " à mettre en place des trames et y travailler dessus le plus rapidement possible pour satisfaire les besoins de mon public. Et c'est là que le plaisir vient.

 
2 0
Score : 3593
HolaChef|2015-04-30 14:46:08
-Sorrow-|2015-04-30 11:23:36
Il y a toutefois quelque chose dont il faut se souvenir : personne ne doit rien à personne. Il ne faut pas animer pour animer, mais bien parce que cela fait plaisir, parce que la trame vous parle, parce que vous aimez ça, et pas parce que votre dernier évenement en date a déjà 6 mois et que vous n'avez pas votre quota. Il faut le timing et la passion.
Bonjour,

Mon avis est assez mitigé pour cette question.

D'une part, je suis ton raisonnement, mais d'un autre côté, il arrive des périodes " creuses ", sans animations; et dans ces conditions, " animer pour animer " reste une bonne solution. Je reçois assez souvent des messages des spectateurs réguliers, me demandant à quand sera la prochaine animation. À ce moment là, je me " force " à mettre en place des trames et y travailler dessus le plus rapidement possible pour satisfaire les besoins de mon public. Et c'est là que le plaisir vient.


Je suis d'accord avec Azaroc, tenter d'animer pour combler les trous et atteindre son quota peut être une solution. Il arrive, selon moi, chez tous les clans rôlistes une période où la motivation n'est pas à son comble et où les animations se font aussi rares que la pratique du RP. En prenant du recul on s'en rend bien compte et on réalise assez tôt que si l'on n'agit pas rapidement, cette période pourrait se prolonger indéfiniment et peut-être provoquer la dissolution du clan. Puisqu'au fond de nous on aime tous le RP et que la dissolution d'un clan n'est pas du tout une issue désirée, on se forcera à préparer une trame ou deux, et c'est à mon avis à ce moment-là que la flamme se ravive. Il suffit d'une animation pour reprendre du plaisir. Si tous les rôlistes arrêtaient d'animer dès qu'ils tombent dans un fossé, il y aurait une pénurie d'évents qui n'affecterait pas seulement les rôlistes, mais aussi les curieux ainsi que les communautés des serveurs en général.

Je repasserais peut-être plus tard pour étayer et détailler plus globalement mon point de vue sur l'animation sur Dofus.

Une très belle enquête, félicitations à Paglop' et à Sibelius pour ce CR !
0 0
Score : 1168

Bon, je déterre parfois de vieux sujets, mais je me disait qu'il serait vraiment intéressant de réaliser une enquête similaire d'ici quelques mois, quand la fusion des serveurs aura un peu vieilli (cela fera donc 3 ans depuis cette première enquête), afin de voir si le temps et cette fusion justement ont apporté de nouveaux éléments et/ou on modifié la donne dans le domaine de l'animation !


Il faut dire que cette enquête intéressante à beaucoup d'égards (donc merci à vous deux, avec énormément de retard !). C'est à la fois sur la forme et le fond, pour l'attention que vous avez porté à l'ensemble du travail. En général, d'avoir porté un intérêt à l'Animation en elle-même, sans qu'elle soit forcément attachée à 100% au rôle play, c'est vraiment bien, parce qu'au fond, un certain nombre de personnes qui assistent à des animations sans être rôlistes. J'ai trouvé aussi bien que vous ayez pris le temps de bien définir ce que vous entendiez par animation (avec des exemples en plus), alors que beaucoup auraient pu considérer ça comme une évidence.
Les 4 questions que vous avez choisies couvrent bien le sujet. Elles mettent l'accent sur des points différents, et je me suis dit à la lecture que par exemple, je n'aurais pas pensé à poser la quatrième, mais que les réponses soulevaient des élements très intéressants. Le travail de synthèse est monstrueux, et d'être allés chercher des statistiques comme le nombre de topics d'animations par année et serveur sur le forum, ça permet une vue d'ensemble, une sorte de snapshot, qui est très appréciable (et très révélateur !), les citations des différents partis (joueurs comme équipe d'animation) donnent un côté plus "intime/personnel/tangible/authentique" (un peu de tout ça)  à l'ensemble. Cette lecture m'a à la fois confortée sur certaines choses que j'avais pu entendre/remarquer, et ça m'en a aussi montré d'autres.
En tout cas, beau travail, ce genre d'initiative devrait être une source d'inspiration pour beaucoup !

0 0
Réagir à ce sujet