FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[JdR] Offrez une fiche à votre personnage !

Par Guillemaut - ANCIEN ABONNÉ - 27 Mars 2016 - 15:55:40
Je veux attiser votre curiosité, stimuler votre imagination, aspirer votre âme.
Je veux vous offrir un système, vous plonger dans un univers, vous présenter des personnages.
Je veux vous conter des aventures, des défis, des conquêtes.

Bienvenue dans mon antre !


I) Le système : Reflet des attributs, capacités et avantages d’un personnage

Dans nos scènes RP quotidiennes, nous avons tendance à laisser nos interlocuteurs estimer de la réussite de nos actions (*lui lance un poignard, visant la jambe*), ou à les estimer nous-même (*l’assomme*). Poser les caractéristiques de notre personnage permet de laisser le hasard et les dés décider de la réussite de nos actions, en se fiant à un « système ». En bonus, cela offre un résumé très amusant du personnage sous forme de chiffres et de petites notes. En créant cette fiche, vous apporterez une réponse à des questions que vous ne vous serez peut-être jamais posées sur votre personnage. Aura, Mental ou Physique ? Charisme ou Manipulation ? Force ou Dextérité ? Astuce ou Intelligence ? Plutôt Subterfuge, Expression, Intimidation ou Empathie ? Plutôt Alliés ou Contacts ? Plutôt Influence, Statut ou Renommée ? Quelle véritable nature, au plus profond de votre personnage ? Et son attitude en société ? Et le concept, en un mot ? Votre personnage ne pourra qu’y gagner en profondeur !

Il existe d’innombrables systèmes, certains plus adaptés à des scénarios de combat, d’autres à des tables sociales.

II) Présentation du système orienté social : « Vampire – la Mascarade »

La fiche ci-dessous est celle du Jeu de Rôle Vampire la Mascarade. En dehors des scores de Vertus et d’Humanité, je la trouve particulièrement adaptée pour décrire nos personnages sur Dofus. Le système est incroyablement complet, mais il n’est pas nécessaire d’en maîtriser tous les détails pour donner vie à son personnage sur cette fiche, ni même pour l’utiliser dans une scène RP quotidienne si un jour vous souhaitez que le hasard décide pour vous de la réussite d’une action ! Je n’aborderai d’ailleurs pas tous les détails, car la complexité d’un système ne doit pas empiéter sur la spontanéité d’une action.

Entrons dans le vif du sujet. Le degré de réussite d’une action se détermine par le lancer d’un certain nombre de dés à 10 faces (D10), avec une certaine difficulté. Ce nombre de dés est une combinaison d’un Attribut et d’une Capacité.

Par exemple : « Les trois PJs participent à une course de dragodindes, de type slalom. Ils réalisent chacun un jet de Dextérité + Conduite, difficulté 6 (la difficulté de base). On compte le nombre de réussites (chaque D10 ayant fait plus de 6 est compté comme une réussite), et on obtient le classement. J'ai une dextérité de 1 et une conduite de 0, je lance donc un seul D10 (1+0). Il fait 4, inférieur à 6, je n'ai donc aucune réussite. »

Autre exemple : « L’un des PJs souhaite charmer la femme du chef du village qu’il rencontre pour la première fois : Apparence + Expression (car c’est ainsi qu’il s’y prend) difficulté 8 (car la femme est relativement fidèle), deux réussites au moins pour que la femme ne le rejette pas, à trois elle est relativement intéressée, à quatre elle se montre entreprenante. Il a 2 d'apparence et 1 d'expression, il lance donc 3D10. Il obtient 6, 8 et 9, ça fait deux réussites. »

Et un dernier exemple : « Objectif : Faire en sorte qu’une guerre n’éclate pas. PJ n°1 va menacer l’un des lieutenants (Charisme + Intimidation difficulté 7 car le PJ a proféré de très bonnes menaces, au moins deux réussites demandées), PJ n°2 va rassembler les soldats et les pousser à la grève par un discours éloquent (Charisme + Expression), PJ n°3 susurre quelques bons conseils en déformant astucieusement la vérité (Manipulation + Subterfuge). Le PJ n°2 a très bien réussi son jet et obtient 6 réussites, il devient, finalement, le nouveau lieutenant. Le PJ n°1 fumble et sera pendu le lendemain en place publique. »

La combinaison Attribut + Compétence se fait selon la manière qu’a le PJ d’aborder la situation. La difficulté et les degrés de réussite possibles s’estiment en fonction du contexte.

Chaque 1 obtenu sur l’ensemble des D10 réduit de un le nombre de réussites. Un fumble (pas un simple échec, mais un échec critique avec conséquences dramatiques) se produit lorsqu’il y a plus de 1 que de réussites. C’est la raison pour laquelle je peux vous conseiller d’éviter de poser des difficultés trop élevées et de préférer demander un plus grand nombre de réussites : avec une difficulté de 10 par exemple, la probabilité de fumble est équivalente à la probabilité de réussir.

III) La création d’un personnage avec « Vampire – la Mascarade »





Je ne peux pas me retenir d'applaudir @NT_BlackStar pour cette prouesse graphique !


Attributs 7/5/3 signifie que vous répartissez 7, 5 et 3 points dans votre Attribut Primaire, Secondaire et Tertiaire. Posez-vous donc la question : Mon personnage est-il avant tout Physique, Mental ou Aura (social) ? Essayez de n’atteindre 4 points dans un Attribut que si vous avez une excellente explication. Evitez 5 points. N’avoir que 1 point dans un Attribut n’est pas une honte : c’est la moyenne pour des personnages qui n’ont aucune raison spécifique d’avoir cet attribut. Vos autres forces permettent de bien palier à vos faiblesses (du moment que vous ne parlez pas de physique quantique avec un chercheur et 1 d’intelligence… là, difficile de cacher votre incompétence). En revanche, faites-vous du souci si vous avez jugé bon d’avoir 0 points dans un Attribut, hum hum ! Si on suit rigoureusement le système, il est impossible de sacrifier un point d’une branche pour l’avoir dans une autre branche. Si vraiment vous pensez que cela représente mieux votre personnage, faites-le avec précaution.

Capacités 13/9/5 signifie que vous répartissez 13, 9 et 5 points dans votre Capacité Primaire, Secondaire et Tertiaire (indépendamment du choix effectué pour les Attributs). Je peux vous conseiller de commencer par mettre des points dans les capacités qui vous intéressent, puis ensuite d’estimer quelle capacité sera primaire, secondaire, tertiaire, puis seulement de compléter le reste. Je ne peux vous définir précisément les capacités une par une sans alourdir ce sujet de manière conséquente : n’hésitez pas à me contacter, ou fiez-vous à votre instinct ! Essayez de n’atteindre 4 points dans une Capacité que si vous avez une excellente explication. Evitez 5 points. Les trois lignes supplémentaires à la fin vous permettent éventuellement d’inventer un nom de Capacité, si votre personnage sait faire quelque chose qui n’est représenté par aucune autre capacité.

Les Atouts & Handicaps étoffent votre personnage, le rendant véritablement unique. Chaque Atout/Handicap a un coût, et il y en a toute une liste que je ne peux pas fournir (copyright oblige). Je m’en remets une fois de plus à votre patte créative : vous connaissez votre personnage et saurez inventer ses forces et ses faiblesses. Les atouts/handicaps appartiennent à quatre catégories : Social (exemple : « Meneur naturel », « Arrogant »), Mental (exemple : « Code d’honneur », « Amnésie »), Physique (exemple : « Taille gigantesque », « Enfant »), Surnaturel (exemple :«Guide spirituel », « Maudit »). Pour le coût, estimez-le en fonction de l’importance que vous donnez à cet avantage/handicap pour votre personnage ! Le nombre de points dépensés en Atouts doit être au possible égal au nombre de points dépensés en Handicaps, avec une limite de 7. S’il n’est pas tout à fait égal, la différence est ajoutée/enlevée aux ’15 points bonus’ (cf plus loin).

L’Historique est le reflet des outils et accomplissements de votre personnage. Vous possédez 5 points d’Historique (patch personnel : je peux vous conseiller 8 points d’historique, car nous ne créons pas de nouveaux personnages, nous adaptons des personnages qui existent déjà sur Dofus, et qui ont un historique bien garni). Sans décrire précisément chaque historique, en voici la liste : Alliés, Contacts, Domaine, Fausse Identité, Influence, Mentor, Renommée, Ressources, Servants, Statut, Troupeau. Vous pouvez vous-même créer votre propre historique, avec précaution.

Les disciplines représentent les pouvoirs magiques de votre personnage. Vous possédez seulement trois points de discipline : chaque point investi fait une réelle différence de puissance dans la branche de magie en question. Vampire la Mascarade possède une liste exhaustive de disciplines et de pouvoirs. Peut-être existera-t-il un jour la même chose pour Dofus, mais en attendant, j’ai tendance à considérer que les disciplines sont des sources de magie possédées, et permettent d’initier « une action magique justifiée par cette source de magie». Quant aux sources elles-mêmes, il n’en existe pas de liste : vous savez quelles magies utilise votre personnage et avec quel degré de maîtrise, faites-la simplement figurer ici sans vous embêter !

Les Vertus : 7 points sont à répartir parmi les Vertus. Si votre personnage n’est pas un monstre corrompu sans une once d’humanité, les Vertus se lisent ‘Conscience, Maîtrise de soi, Courage’ (Remplissez la case manquante par Conscience). Dans le cas où votre personnage a une morale monstrueuse, il est guidé par ses Convictions (Remplissez la case manquante par Conviction). Maîtrise de soi s’utilise pour se contrôler, le Courage pour ne pas fuir dans certaines situations, la Conscience pour regretter une action inhumaine (ne pas perdre de point d'humanité), la Conviction pour expliquer un acte inhumain par ses convictions (ne pas perdre de point d'humanité). Bien sûr, vous possédez Conscience ou Conviction, pas les deux. Le total de points d’humanité correspond à Conscience/Conviction + Maîtrise de soi, la Volonté correspond au Courage et permet d’essayer de résister aux magies mentales. L'Humanité est une jauge personnelle qui pourrait vous être utile pour mesurer la valeur morale de votre personnage, et devient très intéressant si votre personnage est un saint ou un monstre. Si vous pensez que ça ne concerne pas votre personnage, ne vous attardez pas là-dessus !

Une fois tout ceci complété, vous disposez de 15 points bonus. Nous arrivons au bout de la fiche. Ces points peuvent être utilisés pour gagner un point d’attribut (coût en points bonus : 5), un point de compétence (coût en points bonus : 2), un point de discipline (coût en points bonus : 7), un point d’historique (coût : 1), un point de vertus (coût : 2), un point de volonté (coût : 1, évitez de dépasser 4 sans explication, la volonté tourne généralement autour d'une moyenne de 3), un point d’humanité. Augmenter une Vertu avec des points bonus n’augmente pas l’humanité/la volonté. Cela vous offre une liberté supplémentaire dans la création de votre personnage. Et vous permet plus encore d’adapter la stratégie de « La Brique » ! (une over-spécialisation dans un domaine)

Finalement, revenez tout en haut : si vous le souhaitez, vous pouvez réfléchir à un mot qui résume votre personnage (le Concept). Vous pouvez définir ce qu’il est réellement, au plus profond de lui (sa Nature). Vous pouvez définir son comportement en société (son Attitude). Et, éventuellement, vous pouvez lui donner un clan (et un nom…).

IV) Bilan, conclusion, ouverture

Le système de Vampire la Mascarade :

- Possède une très grande souplesse, une adaptabilité à toute situation et un degré de précision supérieur à bon nombre d’autres systèmes
- Offre une fiche de personnage délicieusement complète
- Tient compte de l’historique, des atouts, des handicaps et d’autres éléments propres à votre histoire

Mais :

- Des lancers de dés qui nécessitent un minimum de réflexion (quel Attribut + Compétence, quelle difficulté, estimer les degrés de réussite)

J’espère vous offrir matière à renouveler vos prouesses créatives sous un angle que vous n’avez pas encore envisagé : je suis pleinement disponible, sur Hécate/Sumens, Twitter, Ankabox, par mp sur le forum Nedora, ou ici même, si vous avez la moindre question ou demande d’aide ! Car ce condensé d’information, même s’il vous donne les clefs essentielles, est évidemment incomplet, et ce volontairement, car je ne veux pas vous faire fuir en vous présentant un livre de 500 pages dont seule une petite partie vous intéressera en fonction de votre personnage ! A tout moment, vous pouvez partager votre fiche sur le sujet [JdR] Vos personnages, leur fiche, ou apprécier le fruit de l’imagination d’autres rôlistes !
A très vite,

MagnumUrgal
3 0
Réactions 8
Score : 548

Ci-joint la fiche vierge ! Afin de la remplir, reportez-vous bien aux options "pinceau" / "pot de peinture" / "texte" de n'importe quel logiciel d'éditeur d'images. (Paint par exemple rolleyes)




Amusez-vous bien ! (Et un immense merci à Blackstar pour ses talents de graphiste !)
0 0
Score : 951

Une très bonne initiative, d'ailleurs la fiche rend bien, visuellement. Vouloir faire une fiche pour son personnage est toujours une bonne idée, cela permet de poser à plat et de définir ce que nous avons de manière plus ou moins floue en tête. L'utilité de cette fiche, à mon sens, est assez ponctuelle, lorsqu'on a un doute subit sur notre perso, ou avant de commencer un RP, pour bien se mettre en état. Pour moi, la partie de votre fiche qui correspondrait à cette définition, c'est essentiellement l'onglet "capacité", et les "handicaps", sans pondération.

Vouloir en faire un outil de jeu permanent, c'est un autre concept. Et selon moi, cette fiche que vous proposez peut difficilement se greffer aux RP traditionnels qui ont l'usage d'être fait sur le monde des Douze. Utiliser des dés et les mécaniques associées, c'est déjà proposer une autre forme de RP ; on perd de la substance narrative pour rajouter de l'enjeu sur l'accomplissement ou non des actions. Et là où je trouve que ce système perd toute sa cohérence, c'est que vous empruntez les mécaniques du JDR papier, mais sans en emprunter la principale : la présence d'un maître de jeu. À supposer que vous lanciez vos dés virtuellement sur un logiciel de type Roll20, chacun peut effectivement voir à quoi ressemble vos jets, mais qui va juger de leur efficacité ou non ? Sans MJ c'est chaque joueur qui va le faire, naturellement, tout comme il va décider de quels attributs et capacités ils relèvent. Certes, il existe certains JDR prévus spécifiquement pour être joués sans MJ, mais la forme de JDR que vous avez adoptée ne semble pas aller dans ce sens. Le rôle du MJ, entre autres, n'est pas d'appliquer les règles stricto sensu, mais d'en proposer une application au cas d'espèce qui sera acceptée par tous. Les joueurs, de base, n'ont pas tous la même interprétation des règles, certains vont juger que telle capacité est plus pertinente que telle autre pour faire telle action, ou ils vont juger que tel monstre nécessite tel jet minimum pour être tué, ou même que telle action n'est pas assez significative pour nécessiter un lancé de dé.

Je ne dis pas que le système ne va pas fonctionner, ça peut sûrement très bien marcher entre rôlistes qui ont la même "vision", mais sans MJ on compromet quand même un peu son bon fonctionnement. Mais en tout cas c'est très bien de proposer quelque chose qui sorte de la norme. Si vous avez des retours sur les parties que vous avez effectuées avec le système, n'hésitez pas à nous en faire part !

0 0
Score : 2367

On ne fait que donner un outil aux rôlistes les plus curieux : j'ignore absolument ce qui en sera fait ! De mon côté, je compte tenter l'expérience du format table de jeu de rôle. Quelques amis comptaient mener des missions en petits groupes, organisées par un personnage dont le rôle se rapproche alors de celui du MJ : peut-être seront-ils intéressés. D'autres éprouvaient simplement de l'intérêt, comme toi, pour la création d'une fiche sans forcément une application derrière. Je plussoie absolument ton raisonnement : utiliser cette fiche pour des lancers de dés lors de scènes quotidiennes nécessite des rôlistes sur une même longueur d'onde, ou un rôliste expérimenté pour endosser un pseudo-rôle de MJ.

Mais ces conditions sont certainement réunies dans certaines communautés, parmi certains rôlistes ! Le RP est si diversifié sur Dofus que je n'ose imaginer une utilisation uniforme de cet outil. C'est pourquoi, en plus d'expliquer la création d'un personnage, j'empiète légèrement sur l'explication des lancers de dés, car il y aura certainement un ou deux lecteurs intéressés par cette bribe d'information, un jour ! Et si ce lecteur se trouve un jour, je suis également certain que l'avertissement que tu lui donnes lui évitera bon nombre de pièges. Et pour bien insister sur les pièges qui existent, sur cette "perte de substance narrative pour rajouter de l'enjeu sur l'accomplissement ou non des actions", je souligne bien que "la complexité d'un système ne doit pas empiéter sur la spontanéité d'une action". N'utilisez pas des jets de dés à tout va (à part si c'est dans l'ambiance de soirée que vous recherchez, chips à la main). Ne tombez pas dans le piège du MJ qui vous demandera un jet de dextérité pour descendre d'une vache (anecdote véritable, et je l'ai fumble, ce jet...).

Et pour rejoindre à nouveau Sibyllin, j'espère bien obtenir des retours si certains viennent à tenter l'expérience des lancers de dés en plus de l'expérience de la création de fiches ! Pour ma part, je vous en ferai !

MagnumUrgal

0 0
Score : 413

Yop.

Je suis un grand amateur de JDR, et je cherchais justement à quoi ressemblait les fiches persos des RP sur mon mmo préféré, et là je tombe sur ton post.
Pour avoir un peu RP sur Vampire, je trouve que leurs fiches sont géniales, à un détail : elles sont difficilement adaptables, ou du moins sans les retaper un peu. Le problème de ce que tu propose c'est que c'est une transcription mot pour mot de la fiche, sans rien d'adapté. Effectivement, pour une guilde à background vampire (cc Tahroy, si tu passe dans le coin un jour), la fiche peut être intéressante. Sauf que pour le commun des mortels, des informations comme la maîtrise de soi, l'humanité (qui correspond à la capacité à se contrôler et à se fondre parmi les humains) ou la volonté (qui correspond à une capacité à imposer sa volonté lors de combats entre vampires ou d'utilisation des capacités de contrôle d'individus) n'ont pas lieu d'être et ne veulent rien dire.
Dans la même veine, je doute que la conduite soit particulièrement utile dans un monde sans voiture (à remplacer par l'adresse à cheval). Au niveau de l'historique, servants et troupeaux font aussi partie du vocabulaire vampire. Autant le premier "s'adapte", avec domestiques, ou esclaves, autant le second désigne bel et bien un troupeau d'humains.
Je finirais simplement par te conforter dans le fait que les fiches de Vampires sont excellentes car complêtes, et pouvant amener un jeu au dés très poussé, et s'en inspirer est une excellente idée. S'en inspirer, et non copier.
Synedh'

EDIT : La prochaine fois je lirais plus attentivement, mea culpa. C'est juste dommage tu n'applique pas les remarques que tu fais à la fiche directement :3 (pense à remplacer Clan par Guilde)

0 0
Score : 9300
Reitnolf|2016-04-05 11:52:37
je doute que la conduite soit particulièrement utile dans un monde sans voiture (à remplacer par l'adresse à cheval).

A dragodinde, tu veux dire ? laugh 
0 0
Score : 2367

J'ai justement gardé la Conduite pour les éventuelles courses de dragodinde, mais aussi en toute généralité pour le pilotage de transporteurs, les navires, les éventuelles manœuvres étranges que peuvent initier certains PJs, etc !
Concernant l'Humanité, j'ai longuement hésité, pris différents avis, considéré et reconsidéré la question. Finalement, et au vu de certaines pratiques RP répandues (le RP brâkmarien monstrueux, le RP bontarien proche de son code d'honneur, le RP vampire, certains mercenaires qui n'envisagent aucune pitié), il me paraissait intéressant de considérer la valeur morale de nos personnages. Je préfère donner plus d'outils aux rôlistes concernés quitte à ce que les autres n'utilisent pas cette partie. L'Humanité et la Volonté signifient, au contraire, beaucoup de choses pour certains personnages. Puisque tu connais Vampire, je peux entrer dans les détails : à terme, je prévoyais d'envoyer une petite liste de différents codes moraux possibles (à la manière des Voies, adaptées à la sauce dofusienne).
Pour l'Historique, l'exemple de Troupeau fait certes lever un sourcil : je veillerai à ne plus le présenter comme un exemple "classique" dans la description que je fais des Historiques, car il n'a effectivement rien de classique.

J'ai très hâte d'initier le crash-test de ce système, mais je veille à garder une ceinture de sécurité. Tu me fais passer un message d'innovation par rapport à Vampire - la Mascarade, et je tiens à cet état d'esprit ! En revanche, je préfère commencer sur des bases solides, tester ces bases, pour ensuite seulement commencer à construire un véritable édifice stable !

Ça m'a fait très plaisir de lire ces messages, merci !

MagnumUrgal

0 0
Score : 683
 
0 0
Score : 2

Excellent travail ! J'ai hyper hate d'essayer et merci pour cette superbe fiche de perso

0 0
Réagir à ce sujet