En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Solo/Rp] Le Don de la Déesse

Par KrennA - ABONNÉ - 09 Janvier 2019 - 16:39:00
Le Monde des Douze, baigné par la bienveillance des Dieux et parsemé d'aventuriers à la recherche des Dofus légendaires, ou d'un moment de gloire à la taverne du coin. Tous ces aventuriers chassant gloire et richesse, braillant devant une bière coupée à l'eau leur dernier exploit contre une quelconque créature n'intéressaient pas la jeune disciple d'Eniripsa accoudée au comptoir, sirotant ce qui semblait être une limonade glacée. Ses deux ailes diaphanes battaient lentement l'air, ignorant entièrement les braillards derrière elle, jusqu'à ce que l'un d'eux la bouscule en s'installant sur le tabouret d'à côté. Décidant d'ignorer sa présence, elle se décala largement et retourna à sa limonade, un répit de courte durée puisque le braillard, un disciple de Iop au crâne aussi vide que le fond de sa chope, décide de s'intéresser à elle. Elle n'y prêta pas plus attention qu'à un pet de mouche sur une plaque de verglas, et se contenta d'un vague geste de la main, signifiant clairement à ce crâne de Pichon qu'il devait aller voir ailleurs. Autant dire que celui ne lui a pas plu, et ses invectives étaient de plus en plus bruyantes... Et vulgaires qui plus est.

Lassée, la jeune femme posa simplement un doigt sur les lèvres de l'homme, une vague lueur s'échappant de sa main et touchant la gorge de celui ci. Il continuait à hurler, mais aucun son ne semblait sortir de sa bouche, arrachant un sourire tranquille à la responsable de ce Mot de Silence. Paniqué, le braillard s'éloigna et sortit de la taverne, donnant un semblant de calme au lieu, si l'on excluait, bien sûr, tous les autres qui vidaient leur chope en racontant leurs histoires. Le tavernier esquissa un sourire en offrant une nouvelle limonade à la jeune femme, sous son regard surpris.


- Ha! Ca lui apprendra. Ce genre de gars savent jamais se tenir après avoir éclusé quelques chopes. La limonade, c't'un cadeau d'la maison.

Elle se contenta d'un sourire, complétant la nouvelle limonade avec les restes de l'ancienne, presque vide. Elle fit jouer ses doigts après ce sort léger, ce que le tavernier observa avec curiosité, mais assez discrètement. Les deux mêmes tatouages représentant une myriade de lianes et de fleurs serpentaient autour de ses deux bras, et ce jusqu'au coude. Mais là où son bras droit était marqué de fleurs et de lianes serpentant en courbes, donnant à l'ensemble un aspect reposant à observer, son bras gauche était un amalgame de ronces aux épines bien visibles, et bien que le tout était décoré de roses, celles ci étaient aussi noires que le charbon. C'était ce bras qui avait infligé le silence au braillard un peu plus tôt.
Elle remarqua le manège du tavernier et posa sur lui ses yeux saphir, gardant le silence. D'une petite sacoche à sa ceinture, elle sortit un morceau de parchemin et une mine de charbon, puis le tendit au tavernier. Il avait l'air habitué de traiter ainsi avec elle
.

"Vous les observez souvent."
- C'est rare de voir ce genre de marques, faut dire. Enfin, surtout les noires...

Elle écrivit encore, le grattement de la mine sur le parchemin pratiquement inaudible pour les autres.

"C'est un don d'Eniripsa. Dévouée, mais muette, je ne peux utiliser Ses Mots. Elle voulut me guérir, mais je refusai, le Silence étant mon refuge. Elle me conféra ces marques, afin que je puisse utiliser Ses Mots."
- Hébé... Sacré don, ma p'tite. Inutile de dire qu'elle te regarde en toutes circonstances.

Elle se leva, et paya sa limonade, esquissant un sourire au tavernier avant de lui laisser un dernier Mot et de s'en aller.

"Son Don guérit les Maux du corps et du coeur."
0 0
Réagir à ce sujet