FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 

[CR ~ Julith] Un cœur pour deux sœurs

Par [Malma-Jeste] - MAÎTRE DU JEU - 06 Octobre 2017 - 22:41:34
Serveur : Julith
Le 7 octolliard, 20 heures.
4
Réactions 12
Score : 39
ya r
 
-2
Score : 4
--'
0
Score : 29
Merci pour l'attente, ce fut sympa de ne rien faire !
-4
Score : 662
Il sert a quoi le jeton ?
0
Score : 4316
Tout est expliqué ici ! wink
0
Score : 9
Merci pour la soirée !
0
Score : 6
Super soirée, Super anim! Merci bien les MJ! =)
même si j'ai pas eu mon jeton ^^')
0
Score : 93
Super événement. Première fois que j'ai participé à ça sur dofus. Quelques laggs mais l'idée etait bonne et l'ambiance au rendez vous. Merci encore
0
Score : 1
Très contente de ce nouvel event qui est rare donc il faut savoir en profiter ! Un grand merci donc et n'écouter pas tout ceux qui ne savent pas apprécier que quelque chose de sympa soit fait pour passer un bon moment et rassembler du monde. Bravo !
0
 

À l’intention des autres membres du Cœur du Tumulte,

Voici mon rapport de l’ordre de mission du 7 octolliard 647 en Amakna.

C’est lors d’un soir de réunion entre nous que j’entendis parler de l’histoire de la jeune Pryelle pour la première fois. Pauvre enfant, séparée de sa sœur jumelle Cielle lors d’un voyage en Zaap avec leurs parents. La sœur n’avait jamais été retrouvée et bien vite on tira des conclusions trop hâtives. Heureusement, nous avons plus de jugeote que la plupart des Douziens qui préfèrent croire tout ce qu’on leur raconte, sans même le remettre en cause. Nous avons bien vite compris qu’il s’agissait du Voile et que nous devions le démontrer à la population afin que les responsables de cette magie soient jugés pour leurs actes.

J’avais pris contact avec Pryelle et lui avais donné rendez-vous au cœur du village d’Amakna, près d’une charmante fontaine. Un endroit tout à fait convivial que je vous recommande. J’arrivais discrètement le temps d’observer le lieu : Pryelle était là, entourée d’autres aventuriers. On pouvait lire la tristesse, le désespoir sur son visage, mais sa peine s’effacerait bien vite lorsque nous aurions retrouvé sa sœur. C’est bien pour cela que j’étais présente ce soir-là : briser ce voile et permettre les retrouvailles entre deux sœurs. Enfin, c’est ce que je croyais, chers compagnons, car la vérité est bien plus malheureuse que vous l’imaginez ; que mes mots en soient témoins.

Je me présentai à Pryelle et je lui confirmai qu’avec mon aide, nous retrouverions Cielle. Plus encore, en retrouvant cette sœur disparue, un secret éclaterait au grand jour et à terme, il ferait tomber des têtes. Ces mots ne tombèrent pas dans l’oreille d’un sourd puisque mes révélations commençaient à attirer les curieux, petit à petit la place se remplissait d’aventuriers en soif d’aventures, en quête d’un divertissement. Certains étaient prêts à partir avec moi, je le voyais bien : j’intriguais. Notre uniforme fait toujours autant sensation, je nous félicite d’avoir eu cette idée. D’autres se montrèrent plus méfiants : je pense à un certain Mosath qui s’entêtait à mettre Pryelle en garde… Ridicule. Comme si nous étions ceux dont il faut se méfier dans l’histoire…

Je poursuivais mon annonce tout en sentant émaner de ces curieux, une envie, une impatience de découvrir la grande vérité. Nous devions briser le voile et pour ce faire, comme nous l’avions prévu ensemble, nous ferions appel au Protecteur de la flore pour nous aider : Rosal. Néanmoins, vous le savez très certainement, en dehors du mois de maisial, il se repose dans un splendide et éclatant palais de cristal. Il allait donc falloir l’impressionner suffisamment pour qu’il daigne se montrer. Nous – les aventuriers et moi – nous dirigeâmes alors vers les champs d’Amakna afin de venir en aide à de pauvres fleurs en détresse. Les légendes racontent qu’en montrant beaucoup de bienveillance envers les plantes, celles-ci peuvent se montrer généreuses et offrir un cadeau précieux. Nous cherchions à composer une offrande fleurie à la gloire de Rosal.
Je craignais que cela soit un échec vu la troupe de bras cassés qui m’accompagnait, rien que pour former trois patrouilles uniformes ce fut compliqué. Alors, par précaution, je nommais trois chefs de patrouille : Mosath – histoire de l’occuper un peu pour faire taire sa méfiance à mon égard -, Corneas et Shenaryx qui semblaient assez niais pour  obéir et gérer correctement leurs troupes. Chaque patrouille aurait un secteur des champs à couvrir pour trouver de quoi faire une offrande fleurie. La patrouille de Mosath fut la première à s’élancer à l’aventure, guidée par Nilacina qui motivait ses compagnons en entonnant « C’est à bâbord… ». La patrouille de Shenaryx se dirigea vers le sud-est alors que la dernière prenait la direction de l’est. J’avoue être impressionnée par la rapidité avec laquelle les patrouilles m’ont ramené les offrandes, je ne les croyais pas capables de réaliser cette tâche aussi bien. Un groupe était venu en aide à une rose démoniaque fanée, un autre à un tournesol sauvage en manque de soleil et le dernier à un joli pissenlit diabolique triste. Beaucoup prièrent avec passion pendant que les autres se taisaient en regardant l’offrande fleurie composée en l’honneur de Rosal.

Le protecteur du mois de maisial fit une apparition grandiose, colorée, fleurie et joyeuse. Son regard glissa aussitôt sur la jeune Pryelle tant sa détresse était grande. Télépathe et plein d’empathie, le protecteur accepta de nous venir en aide. Il avait le moyen de briser une partie du voile : une potion dont lui seul avait le secret. Cependant, cette potion requérait un ingrédient très spécial : une goutte de rosée précieuse que Rosal nous envoya chercher auprès d’une variété de plantes vivant près d’un cours d’eau.

Les trois patrouilles, Pryelle et moi nous dirigeâmes vers le sud où se trouvait un cours d’eau et une bien drôle de plante semblait se reposer. Certains aventuriers se risquèrent à une approche délicate et le regrettèrent vite. La rose obscure, d’une taille imposante, devint tout à coup bien agressive. Elle appela certaines de ses compagnes à l’aide et bien vite l’endroit se transforma en champs de bataille fleuri où l’on se battait à pétale égal. L’attaque cessa sur un coup fatal donné à la plante : cette dernière s’écroula, offrant à Petrodolars une goutte de rosée précieuse.
 « Grande pousse, si ce n'est trop demander, de nous céder quelques gouttes de rosée pour satisfaire notre assoiffée ! » Nilacina
« Ô grande Vorace, je suis émerveillée par votre belle couleur et de vos magnifiques pétales. » Shenaryx

Nous eûmes à peine le temps de reprendre notre souffle que Rosal nous rejoignait, très satisfait. Il finalisa sa potion magique qu’il confia à Pryelle. En se concentrant un instant, il indiqua l’endroit où elle devrait briser la fiole pour libérer une fumée magique mettant à mal le Voile. Rapidement, on se trouva près d’une charmante maison, non loin de Sufokia et d’un portail Zaap. Pryelle brisa la fiole avec mes encouragements et alors que tout semblait vide, un couple de Sram apparut devant nous.

Etnalp-Etrev et Sombrayle, propriétaires de la maison, semblèrent étonnés de nous voir apparaître d’un coup. Ils nous affirmèrent n’avoir jamais bougé de là où ils étaient. La jeune Pryelle, leur demanda avec espoir s’ils avaient vu sa sœur. Le couple fit semblant de ne pas se souvenir un instant et mais ils n’eurent le choix que de dire la vérité : ils avaient recueilli une petite fille voilà 10 ans. Etnalp décrivit Cielle comme chétive, ayant le cœur brisé, perdue et voulant toujours se rendre près de l’endroit où elle avait perdu sa famille. Ils avouèrent l’avoir pris pour une folle, ne croyant pas réellement à son histoire. La pauvre enfant… est morte de chagrin en attendant de retrouver sa sœur, sa famille. Pryelle eut l’occasion de se recueillir un instant sur sa tombe…

Si seulement ce Voile n’avait pas existé, ces sœurs n’auraient pas souffert. Et elles ne sont pas les seules, combien de familles brisées, de disparitions devrons-nous subir avant de nous révolter contre ceux qui sont à l’origine de cette magie ? Il est grand temps d’agir.



Que le cœur m’en soit témoin, la vérité éclatera au grand jour.
 
Mestalma
Nous vous remercions encore, communauté de Julith, pour votre agréable participation que nous avons beaucoup appréciée.

D’après une idée de Malma-Jeste, avec l’aide précieuse de Mage-Jaurdom, Mal-Jabar, Manie-Jance, Maux-Jypcien et Mu-Janji.
5
Score : 619
Super évent ! Merci à vous hâte de recommencer
#Shenaryx biggrin
1
Score : 52
Corneas et Shenaryx qui semblaient assez niais pour  obéir et gérer correctement leurs troupes.
Merci,je suis censer le prendre comment ? =D
Au passage,hâte de refaire un event comme celui-ci en esperant avoir :-moin de lags
                                                                                                                               -Mes horraires plus adaptables smile
 
1
Réagir à ce sujet