En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Score : 698

[CR ~ Nidas] Au Cœur de la chasse

Par [Maux-Jypcien] - MAÎTRE DU JEU - 05 Décembre 2017 - 23:16:43

Serveur : Nidas
11
Réactions 18
Score : 600

Hmm... Bizarre

0
Score : 1

okok
 

0
Score : 6

Genial ! RDV à 21h !

0
Score : 17

ok
 

0
Score : 16

oO

0
Score : 6270

Ok, à ce soir alors biggrin

0
Score : 5

super un évenement !
 

0
Score : 168

J'y serai !

0
Score : 39

Bien sûr la seule soirée ou je suis pas dispo T_T

0
Score : 1

J'ai bien aimé le moment ou on a fait une ronde de tanche. 

0
Score : 90

Un très bon évent, très bien organisé et les MG étaient proches en fessaient participer les joueurs. 
GG à vous et j'espère plus souvent, l'histoire était prenante.

1
Score : 495

Le premier event auquel je participait , fort bien organisé il m'a donné envie de découvrir le coté rp du jeu. Les mj étaient super et le scénario intéressant, j’espère pouvoir faire partit des joueurs ayant la parole durant le prochain event ^^

1
Score : 544

Merci encore pour ce bel event à la tournure....*tremblote*...inattendue !
Un point négatif (mais votre seul tort est d'être trop bons): le nombre important de joueur jusqu'à la séparation en petits groupes a été un calvaire :/

1
Score : 5610

Quand le compte-rendu de cette animation devrait-il être publié ?

0
Score : 544

Le pouvoir d'invoquer un CR...je te loue quand tu veux Nar8, c'est très pratique !

1
Score : 698
 

On dit que l’amour rend aveugle, qu’il peut changer les gens : c’est vrai.

Pour confirmer cette vérité, j'ai pu observer et retranscrire ici d'étranges événements qui se sont déroulés le mois dernier.

C'est lors d'un froid après-midi de descendre que les Douziens découvrirent une affiche comportant un curieux appel à l'aide. Une femme nommée Prosonie se présentait dessus comme étant la victime d’une horrible malédiction qui l’empêchait d’être reconnue de tous, la contraignant ainsi à la solitude.
Elle donnait rendez-vous à tous les curieux à la place de la fontaine d’Amakna, où un certain Axumaj, membre d'une organisation appelée le Coeur du Tumulte assurait avoir une solution à son problème, et qu'au passage il mettrait à la lumière des flamèches l'un des plus grands secrets du Monde des Douze.
 
« Vous avez peut-être entendu parler ces derniers mois d'une malédiction nommée le Voile, la plus grande arnaque de ce monde. N’avez-vous pas eu l’impression d’avoir vu de nombreuses nouvelles têtes depuis quelque temps ? Ou même de perdre de vue un voisin ou un habitué du coin sans aucune raison ?
Ceci est le Voile, il sépare les gens. Ils sont là, devant vous, sans que ne puissiez les voir, invisibles, impossibles à sentir, à toucher... Le Voile masque vos sens autour d’eux.
Un jour, vous croisez un homme pour la première fois, mais celui-ci vous explique être là tous les jours depuis cinq ans. Vous ne l’aviez jamais vu parce qu’il parce qu’il était voilé. »
 
Entre les visages d’incompréhensions de certains et les questions des autres, un homme s’était approché pour crier au mensonge, à la manipulation.
Il s’agissait de Chasglier, grand partenaire de chasse de Prosonie, qui ne pouvait reconnaître sa précieuse amie dans les yeux de l’organisatrice de ce regroupement.

Alors que la jeune femme était totalement brisée de ces attaques, Axumaj proposa un défi au chasseur et aux aventuriers présents : retrouver la véritable Prosonie - si elle existe -, disparue dans les Plaines de Cania depuis peu.
 
Pour Chasglier, c’était une bonne occasion de retrouver son amie. Ils firent donc route vers le campement qu’elle avait utilisé, situé dans les Bois de Litneg, un endroit envahi de dangereux troolls, mais rien d’insurmontable.
 
Prosonie était venue quelques semaines auparavant, dans le but de retrouver une bête énorme, un gligli unique qui aurait été aperçu par des voyageurs, mais impossible à capturer.
Elle avait donc dû travailler avec plusieurs chasseurs locaux et vagabonder dans les environs, de quoi trouver de précieuses informations. Les aventuriers furent divisés en trois groupes, dirigés par Ilamai, Tacox et Tae afin de couvrir un plus large terrain.
 

Cependant, Chasglier était beaucoup trop agressif envers Prosonie, Axumaj leur proposa donc de les occuper tous les deux avec un petit « jeu »: répondre aux questions des aventuriers, chacun de leur côté et une fois cela fait, comparer leurs réponses. Ainsi, le membre du Cœur du Tumulte espérait semer le doute dans l'esprit du chasseur.

C’est un peu à l’ouest du camp que le groupe de Tae fit la rencontre du Pillard Stache, un homme lourdement chargé d’une caisse et d’un énorme sac, bien trop louche aux goûts de certains.
Il prétendait être un fugitif, recherché par une dangereuse personne, mais les aventuriers n’étaient pas si dupes. Ils découvrirent sous un tissu recouvrant la caisse les noms de Prosonie et Chasglier ; ils en déduisirent qu'il l'avait dérobée.
Après de longues négociations, ils réussirent néanmoins à récupérer la caisse et le sac afin de les redonner à leurs légitimes propriétaires, le tout sans devoir recourir à la force.

Au sud, la troupe dirigée par Ilamai découvrit quant à elle Crane-Doeuf, un chasseur local qu’ils bombardèrent immédiatement de questions.
Mais lui aussi avait ses objectifs, récupérer des œufs rares dans les Bois de Litneg, il fit donc un marché avec eux, en échange d’une escorte contre les troolls, il répondrait à toutes leurs questions.
 
Le trajet se déroula sans trop de problèmes, les créatures étaient incapables de lutter devant le nombre de protecteurs ; Crane-Doeuf était devenu l’homme le plus important des environs durant un moment.
 
Mais c’est après avoir trouvé les œufs qu’Ilamai reçu un message bien inquiétant…

Pendant que les aventuriers cherchaient des indices sous chaque pierre des bois, le membre du Coeur du Tumulte avait disparu vers l’est, désirant travailler seul.
Ils partirent à sa recherche et c'est figé, le visage pâle, devant un squelette des Landes de Cania qu’ils le retrouvèrent, grommelant sur sa trouvaille.
Le corps au sol, bien que totalement dégarni de sa chair, ne semblait pas être si vieux. Une flèche cassée et du sang séché sur le rocher semblaient même indiquer quelques jours, mais ce n’était pas le plus important.
C’est Ivroche qui fut le premier à découvrir la raison de son état : le bracelet argenté au poignet du macchabée et plus particulièrement la gravure « Prosonie ».
 
Axumaj était perdu, s’il s’agissait réellement de la jeune femme, toute sa théorie s’écroulait... Il ordonna de faire venir au plus vite leur chef, Ilamai. C’était un élément bien trop important pour être ignoré.
 
Une fois le groupe d’enquêteurs plus étoffé, le bracelet fut récupéré et étudié. Quant à Axumaj, il se démenait pour les convaincre, « Prosonie a très bien pu changer de corps et l’effet du Voile l’empêche de voir ce changement. », « Elle l’a simplement perdu. »... Mais les tentatives de l’Écaflip ne furent qu’échecs.
Il fallait questionner Prosonie directement, la théorie d’une usurpatrice commençait à revenir dans les rangs.

De leur côté, Prosonie et Chasglier s’étaient séparés pour le fameux jeu d’Axumaj.
 
Les questions fusèrent et le secret du chasseur fut rapidement découvert... Il avait un faible pour son amie, faible que certains aventuriers encouragèrent pour cette « nouvelle Prosonie », ils croyaient au pouvoir de l’amour.
 
Quand ils furent réunis et les premières réponses communes assemblées, ce sont les doutes qui envahirent l’esprit et le cœur de Chasglier : était-ce là sa véritable amie, la véritable Prosonie ?
Ils se remémorèrent ainsi leur passé jusqu’à l’arrivée des groupes d’enquêteurs.

Petit à petit, tout le monde revint au campement, il était temps de mettre en commun les découvertes.
 
C’est Axumaj et Ivroche qui brisèrent l’agréable ambiance qui s’était formée en présentant le bracelet aux deux chasseurs. Le sourire de Chasglier disparu soudainement : c’était le cadeau qu’il avait fabriqué pour son amie à son anniversaire.
L’annonce des circonstances de sa découverte fut un poignard dans son coeur, il ne savait plus qui ou quoi croire.
 
Aghenor et Waih, ainsi que le second groupe, arrivèrent alors avec les affaires récupérées auprès du Pillard Stache : un sac et une caisse d’outils, accompagnés d’une feuille.

Visiblement gênée par cette découverte, la jeune femme fit la demande de ne pas y prêter attention, ce n’était qu’un rêve idiot.
 
C’est à ce moment que Crane-Doeuf arriva, presque apeuré par le nombre d’aventuriers présents. Il avait indiqué à son escorte connaître Prosonie et qu’il pouvait confirmer son identité.
Mais malheureusement pour elle, il ne le fit pas. Il confirmait bien avoir parlé de la faune locale avec une Prosonie, mais il n’avait jamais vu la femme devant lui, qui éclata en sanglots.
Rendu mal à l’aise par tous les regards, accusateurs pour certains, sur lui, le chasseur d’œufs prit la fuite. C'était bien trop pesant.
 
Une gêne générale s’était mise en place, Nilacina proposa une théorie sur le fait qu’il puisse exister plusieurs Prosonie et plusieurs Crane-Doeuf, mais sans réussir à convaincre quelqu’un.
Pour faire avancer les choses, Axumaj et Chasglier, d’un commun accord, firent route vers le corps où le précieux bracelet avait été trouvé, c’était leur meilleure piste.
 
Sur place, malgré les tentatives d’études, le squelette était bien trop abîmé pour pouvoir être reconnaissable. Devant la détresse de Chasglier et l’envie de prouver sa vérité aux aventuriers, Axumaj utilisa ses pouvoirs jusqu’à l’épuisement, afin de réveiller le mort qui était devant eux.
Sous une brume violette, une voix s’éleva, une voix pleine de haine et de mépris. Les puissances du sortilège et du revenant étaient telles que les gliglis des alentours n’agitèrent, s’en prenant aux aventuriers.
Le Fantomastique squelette était debout, visiblement mécontent de cette invocation soudaine. Animé par sa colère, il provoqua immédiatement l'affrontement.

Tout s’enchaîna très rapidement, Axumaj était au sol, le mort-vivant faisait tomber les corps tandis que les autres guerriers repoussaient les vagues de gliglis, toujours plus nombreux et dangereux.
 
C’est après avoir défendu son amie contre l’une des créatures que Chasglier fit une pause avec elle ; malgré les étrangetés de la « nouvelle » Prosonie, il lui trouvait sans doute un certain charme. Sa confusion n'était rendue qu'encore plus grande par le fait qu'il considérait la véritable Prosonie, désormais disparue, comme plus qu'une simple amie. La raison le poussa à croire qu'il n'y avait qu'une seule Prosonie, qu'elle était en face de lui que tout ceci n'était que le résultat du Voile dont Axumaj avait parlé.

C’est sous le regard de ce dernier, accompagné d’Ilamai, Nilacina et Katsuu qu’il remit finalement le bracelet d’argent à Prosonie, symbole qu’il acceptait enfin qu'elle était la vraie.
 
Les affrontements se calmèrent enfin et l’identité du spectre fut confirmée : il ne s’agissait pas de Prosonie. Il se faisait appeler « La rose » durant sa vie, cependant ses souvenirs étaient vagues, tout comme son existence… Ses os commençaient à s’effondrer au sol, il était temps pour lui de retourner au repos.
 
L’histoire aurait pu s’achever ici, la plupart étaient certainement convaincus de l’existence du Voile et Axumaj en était très satisfait.
 
Mais un souvenir revint à Prosonie… Le rêve, ce même rêve qu'elle avait noté sur un parchemin retrouvé plus tôt lui sembla tout d'un coup important, et pour cause : elle avait formé un vœu cette nuit-là à l'encapuchonné.
« Je voulais… que quelqu’un ait un autre… regard sur moi… »
 
Pendant que Chasglier essayait de comprendre la signification de ces mots, les aventuriers firent le lien avec les Favoris de Shariva.
Mais ce que certains ignoraient, c’était que le Cœur du Tumulte était plus qu’en mauvais termes avec eux, il ne fallu que la simple proposition de faire un tour à Lhambadda, là où se trouvent les Favoris, pour rendre fou de rage Axumaj et le faire partir.
 
Perplexes, les deux chasseurs et les aventuriers firent route vers le manoir du Marquis de Lhambadda.
Dans sa bibliothèque, ils firent la rencontre de Maux Jypcien, un jeune Favori, visiblement ravi de les voir apporter leur Tumulte dans ce lieu et plus encore quand il vit que Prosonie les accompagnait.

Amusé par leur incompréhension, Maux leur expliqua alors toute l’histoire : Prosonie était venue ici quelques semaines auparavant et avait formé un Serment, une prière que Shariva pouvait décider d'exaucer par le biais de ses Favoris.
Elle avait souhaité devenir une autre personne, afin d’être aimée par Chasglier. Ce qu’elle ne savait pas à ce moment, c’était qu’elle était déjà présente dans le cœur de son compagnon. Le Favori n'avait eu qu'à la « modeler » légèrement pour qu'elle convienne davantage au regard de l'être aimé.
 
Comme preuve, il exposa le Carnet des Serments devant tous, sur lequel ils purent en effet voir les mots s’écrire et se déformer devant eux ; en voici une retranscription mot pour mot sur ce parchemin.

Ces informations déclenchèrent une grande joie chez Chasglier et Prosonie, elle était bien celle qu’elle disait être et lui l’aimait profondément.
 
C’est sous un baiser que Maux Jypcien les renvoya chez eux, ils devaient désormais vivre leur nouvelle vie tout les deux, heureux.
Quant aux aventuriers, ils avaient contribué au souhait de Prosonie et cela ravissait le Favori. Ils reçurent ainsi un Sharivaton, en plus de ses remerciements.
 
Ainsi s’acheva cette longue histoire, Axumaj avait été discrédité, Maux Jypcien félicité. Pour Prosonie et Chasglier… on raconte qu’ils vécurent le plus beau Nowel de leur vie.
 
Je remercie chaleureusement les 300 participants, de Nidas ou d’autres serveurs, pour cette animation. Vous avez réussi à rendre cette histoire merveilleuse et c’est la plus belle fin imaginée qui a pu se réaliser.
 
Je remercie également Antre-Acite (Chasglier), Mal-Jabar (Pillard-Stache & Fantomastique), Manie-Jance (Crane-Doeuf), Mizan-Jouh, Mu-Janji (Prosonie) et Kuvittele (modération).


Maux Jypcien
3
Score : 6270

Merci pour le résumé, j'ai pas pu assister à la fin de l'event happy

ps : Cool je suis sur un screen biggrin

1
Réagir à ce sujet