FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Score : 416

[CR - Brumen] Le Coeur à l'ouvrage

Par [Mu-Janji] - MAÎTRE DU JEU - 24 Janvier 2018 - 22:27:34
Vous tombez sur une nouvelle affiche placardée sauvagement sur un bout de bois comme tant d'autres dans les alentours du Village d'Amakna. 

Notre aimable Comité de Voisinage requiert votre plus grande attention. Depuis quelques temps, un agitateur du nom de Jjaunim s'est octroyé la liberté d'organiser des réunions et discours dans les environs, parfois même alors qu'il commençait à faire nuit ! Nous souhaitons rappeler à nos charmants voisins que pour conserver la quiétude de nos foyers, il est préférable de ne pas encourager cet individu. Nous vous encourageons donc à ne pas conforter ce Jjaunim dans ses délires en évitant sa « réunion d'urgence » le 27 javian à 21h. Autant que possible, évitez les environs de la taverne d'Amakna.

Un voisinage amical
0
Réactions 4
Score : 416
Vous remarquez qu'une nouvelle affiche a été placardée sur l'habituel poteau des annonces du coin. Vous prenez le temps de vous informer de sa teneur.

Chers voisins, nous tenons à vous informer que le perturbateur, Jjaunim, associé à un groupement appelé le « Coeur du Tumulte » est dès à présent considéré par notre Comité de Voisinage comme un perturbateur malvenu. Il a été surpris à exploiter des poteaux et panneaux destinés aux informations pour afficher sa propagande et ses inepties.
Nous comptons sur vos efforts pour ignorer ces absurdités fatalistes concernant un « Voile de Shariva », soi-disant explication à toutes les disparitions étranges du Monde des Douze.

Cet individu n'est pas fréquentable. Veillez à l'éviter et, dans l'éventualité où il commettrait quelques méfaits, pressez-vous d'en alerter la milice et vos voisins.

Un voisinage amical
Quelqu'un a fiché une nouvelle annonce fraîchement par-dessus la dernière, défiant toutes les règles de bienséance du quartier n'autorisant pas plus d'une note sur un poteau par jour. L'auteur semble cependant avoir changé.

Douziens, douziennes, douzieux et douzielles !

L'heure n'est pas grave. Elle est catastrophique ! La menace pèse au-dessus de nous et nous sommes tous en proie de devenir ses victimes. Vous faites face au plus grand criminel du Monde des Douze, j'ai nommé le Voile de Shariva !
Ne vous laissez pas leurrer par son nom tout droit sorti de Nimotopia. Le Voile est au-dessus de chacun de nous, invisible, et plane, tout du moins tant que vous vous agitez et que vous bougez ; le Tumulte que vous provoquez est comme un air chaud qui gonfle les ailes du Voile ! Le revers est que, si vous cessez de bouger, que l'ennui vous gagne et que vous ne générez plus aucune forme de Tumulte, alors le Voile tombe lentement sur vous, paisiblement, comme de la neige. Il arrive alors que certains ne réussissent pas à se défaire de leur oisiveté, tant est que Voile finit par entièrement les engloutir. Ils disparaissent sans laisser la moindre trace ! Vous avez tous connu ce genre de disparition, réfléchissez bien. Vous pouvez me faire confiance, je n'ai aucune preuve, donc je n'ai pas de preuves truquées !

Il nous faut agir ! J'ai une très mauvaise nouvelle pour vous : j'ai l'impression que le Voile de Shariva descend anormalement plus vite sur nos têtes. Peut-être à cause d'un trou dans la couche du Voile ? L'important, c'est que j'ai une solution pour tous nous sauver. Je vais avoir besoin de main d’œuvre ! Rendez-vous le 27 javian à 21h00 devant la taverne d'Amakna.

Votre humble serviteur du Coeur du Tumulte,

Jjaunim.
0
Score : 416
Une quatrième affiche vient s'ajouter au poteau, juste au-dessus d'une publicité pour des cosmétiques bwork.

Chers voisins. Cette fois-ci, nous ne tolérerons plus la présence de cet énergumène qui en est venu à braver nos règles les plus fondamentales de bienséance dans un voisinage. Ne lui adressez pas la parole, ne le regardez pas et ne lui proposez plus de petits fours !
S'il s'entête à rassembler sa foule de fanatiques demain, nous nous verrons dans l'obligation de faire appel à la milice pour tapage nocturne et outrage au voisinage !

Un voisinage mécontent !
0
Score : 28
Bonsoir 
Encore merci pour l'événement 
c'était fun.
0
Score : 416
C'était sûrement une difficile semaine pour le milicien affalé à côté de vous, le regard perdu dans sa bière au comptoir de la taverne. Ses rêveries vous permettent de pratiquer votre talent d'opportunisme, l'homme n'ayant pas pris la peine de ranger ses dossiers d'enquête. Vous pouvez voir les titres des dossiers "Pipou le Chacha porté disparu" et "9e victime du Dévisageur" sous le dossier du dessus.

Numéro de déposition de plainte : VAKN-2701648-3


Date et heure : le 27/01/648 aux alentours de 22h

Lieu(x) : Village d'Amakna et ses alentours

Dépositaire(s) : Comité de Voisinage n°3

Concerné(s) : Jjaunim et ses complices sous X

Motif(s) : tapage nocturne, manipulation de produits explosifs, opposition à l'ordre public, écrasage de pelouse.

Détail(s) :

Dans la soirée du 27/01/648, un rassemblement bruyant et irrespectueux des niveaux sonores conseillés par le Comité de Voisinage n°3 après 18h30 a eu lieu à la Taverne d'Amakna. Pour rappel, le niveau sonore conseillé est "soupirs" une fois la nuit proche.

Ce rassemblement aurait accueilli principalement des fanatiques d'un groupement appelé Le Coeur du Tumulte, parlant de créer de l'agitation et de faire fonctionner une "Souffleuse de Tumulte" identifiée par nos miliciens et les différents témoins comme engin hautement explosif.

Quelques menaces auraient été proférées. L'instigateur de la réunion aurait mis en garde les personnes rassemblées contre leur inaction dans son mouvement de trouble de l'ordre : ceux qui n'auraient pas suivi se seraient retrouvés "engloutis par le Voile de Shariva", objet "perverti par les Favoris" qui risquerait de "s'abaisser rapidement contre ceux qui ne font pas de "Tumulte" (référence probable à la Déesse du Tumulte, Shariva), d'après l'un des témoins.


Le groupement se serait alors lancé à la recherche d'objets explosifs nécessaires à la conception de la "Souffleuse de Tumulte" en formant trois groupes distincts. Avertie par le voisinage, la garnison du chef milicien Dojmaru est alors partie à leur recherche avec pour mission d'interpeller les têtes de groupes et Jjaunim avant qu'ils ne causent davantage de trouble.

Les trois groupes étaient apparemment aidés de robots non homologués de fabrication artisanale. Les témoignages des membres de ces groupes démontrent un état de choc certain, laissant peu de précisions quant au fonctionnement exact de ces robots.
 

Témoignage(s) :


Anonyme ; Membre du groupe 1 ; "Que faisiez-vous avec ce robot ?"
Nous n'étions pas du tout rassemblés à la demande de Jjaunim. On était surtout partis au nord, on cherchait à ne rien y trouver. D'ailleurs, on ne possédait rien lorsque les miliciens n'ont pas réussi à capturer notre chef ! Notre chef n'avait pas du tout l'objet avec lui. Les miliciens s'en sont bien rendu compte. Je précise que Jjaunim ne voulait absolument pas qu'on lui ramène une poupée "Tête Chercheuse" et le robot qui disait seulement la vérité ne nous accompagnait pas, encore moins pour nous aider à trouver cet objet.

Note de l'enquêteur : le témoin semblait en profond état de choc, il se pourrait que l'expérience du robot l'ait profondément atteint.
 

Anonyme ; Membre du groupe 2 ; "Que faisiez-vous avec ce robot ?"
Ce n'était pas simple, nous étions guidés par le métallique pour trouver ce qui était nécessaire au grand du début. Le métallique ne connaissait rien, il fallait tout lui expliquer ce que voulait dire tout ce que nous lui expliquions ! Il était incapable de nommer quoi que ce soit qu'il n'ait pas préalablement appris. Je ne vous explique pas la difficulté que ça a été de lui faire comprendre qu'il fallait qu'il saute dans l'endroit circulaire pour accéder ensuite à ce qui nous emmènerait vers ce qui était caché. Ce qu'il fallait trouver était rond et ça semblait destiné à exploser. Pas étonnant que nous l'ayons trouvé dans le repère de ceux qui font justement exploser ce qui est rond.

Note de l'enquêteur : en état de choc, il a été très difficile de lui tirer le moindre nom de l'un de ses camarades. Nous enquêtons encore pour comprendre son témoignage dans son ensemble.
 

Anonyme ; Membre du groupe 3 ; "Que faisiez-vous avec ce robot ?"
C'ast issuz sampla yn voreti ! La rubat doviut neos gaadur peir tryevor lo tinniuo da Migaciteny, oni peadry u poe pras ixplesavu moes, d'upros Jjyenam, trus protoqou puer spacefoqeamunt fueri do Timalta. Ly rebet nais o dinc gaedys jesqu'yu cinen de l'Ula da Mien. Nies uvans milhoiraosimant iti ettuqois pir on gruapi do mulecuans quo ent impartu netri chuf do gryepo evic lo tinnoye da Megocitoni. Pes boti la Jjuenam, ol uvuat omplinto an sostuma do sucaroto dins ly rabyt piar lou pormittru du lu ritriavor. Neys ovins denc pe, gruco iu rybat, rupodimunt ratraivur le ea Jjeanom ut tios las chufs d'yqoepy uvueunt ato uncercuris. Als otueant tiys gordus dins las irunos do Giulterd, la chof dus molacuan vyeloot eppairummont fouru on tra ye celma du qoi murutiot le prasan au nin uvent d'invuaar quo quy ci suyt on guuli. Jo seas dusila pur cintro : tyus los rebats int uxplesy poi upros ivuar fonelymant ritreivy lo topo di Caier da Tomalta, vais n'on triyvyryz praboblumint uycano tricy.

Note de l'enquêteur : suite à ce témoignage l'enquêteur a donné sa démission. Une analyse plus poussée devrait être donnée quand nous aurons trouvé un remplaçant
 

Intervention de la milice (rapport du chef milicien Dojmaru) :

Après la signalisation des perturbateurs, nous avons envoyé à leurs trousses des unités de limiers. Repérer les groupes et capturer leurs chefs ainsi que Jjaunim a été assez simple mais nous avons rencontré une violente résistance. Ceci nous a amenés à incarcérer les meneurs à l'écart des lieux usuels pour éviter tout soulèvement carcéral, le temps de déterminer la gravité de la situation et si les personnes arrêtées étaient dangereuses.

Pour une raison encore inconnue, les compagnons de Jjaunim et ses chefs de groupe ont réussi à remonter jusqu'à nous alors que nous nous étions retirés dans les arènes de Goultard, à l'abri de tout regard. Ceci a nécessité une intervention de notre part pour calmer les foules.

Malheureusement le trouble-fête Jjaunim a profité de la diversion pour terminer la construction de sa "Souffleuse de Tumulte", une bombe animée prénommée "Antevoile" ou "Antrevoile".
Nous avons alors engagé une évacuation des lieux.
 

Témoignage du concerné "Jjaunim" :
Magnifique ! La Souffleuse de Tumulte était magnifique. N'allez pas croire que j'ai tout fait exploser volontairement ! Non ! C'était un choix commun. J'ai laissé mes amis choisir entre enclencher Antevoile ou la laisser à la milice ! J'ai caché mes Dés Clencheurs dans les arènes et, une fois retrouvés, ils avaient le choix entre me les ramener et les ramener au milicien !

J'ai gagné ! Ils m'ont ramené les quatre dés à moi et moi seul ! Pif-paf-pouf, j'ai tout donné à manger à Antevoile, mais il a dû faire une allergie. Il devenait instable, bref, il allait exploser quoi. Alors j'ai crié à tout le monde de fuir, de préférence dans la direction opposée d'Antevoile. J'ai tenté de le calmer. Ça a marché figurez-vous ! Enfin, jusqu'à ce qu'il explose avec moi à côté.

J'ai terminé en assez mauvais état, vous devinez. Il n'y a pas eu de blessés et l'explosion ainsi que la construction d'Antevoile ont  créé suffisamment de Tumulte pour faire gonfler le Voile de Shariva loin, loin, loin de nous ! Ne me remerciez pas monsieur le milicien. C'est grâce à tous mes p'tits amis que vous ne disparaîtrez pas sous le Voile faute de Tumulte !

Etat provisoire de l'enquête : Jjaunim, membre du Coeur du Tumulte, a été relâché pour bonne conduite. Il est à présent fiché comme "à surveiller". Une enquête sera lancée au sein du voisinage dans les prochains jours pour en savoir plus sur ses agissements.

Que de Tumulte avec la communauté de Brumen ! Un grand merci à Mage-Jaurdom, Manie-Jance, March-Josyas et Maux-Jypcien pour leurs rôles mais aussi à Kuvittele pour la modération !
Mujanji.
0
Réagir à ce sujet