FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[CR ~ Mériana] L'œuf surprise

Par [Maux-Jypcien] - MAÎTRE DU JEU - 01 Mars 2018 - 10:28:56

Notre histoire se déroule le neuf flovor 648, dans le Monde des Douze.

Petisdu, un jeune Iop, avait fait l’achat auprès d’un « très gentil monsieur » d’un « authentique œuf de dragon rouge » au marché d’Amakna. Heureux de sa trouvaille, il en fit part à sa famille qui fut bien plus circonspecte sur le produit en question.
Bien décidé à être pris davantage au sérieux et encouragé par son jeune frère, Petisdu fit étudier son œuf chez un embryologiste Osamodas qui lui apprit qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un Dofus, mais qu’il était incapable de découvrir quel type de créature se cachait à l’intérieur, un « œuf surprise » avait-il dit. Bien qu’assez peu attentif aux paroles compliquées et pleines de mots du scientifique, le Iop pu comprendre qu'un voyage pouvait permettre une meilleure éclosion.

Le soir même, aidé par son frère et son cousin, Petisdu partit à la recherche de bons compagnons de voyage en faisant le tour des zaaps du continent. Il était le seul en âge parmi les jeunes à pouvoir quitter le domicile après 22h30 et voyager seul est une chose bien trop triste.



Une fois le groupe constitué au zaap du Port de Madrestam, il fut temps de définir un point important du voyage : la destination. Iraient-ils au terrifiant volcan des Landes de Sidimote ? Vers les chaudes Calanques d’Astrub ? Un voyage d’horreur vers la mystérieuse Île de Grobe peut-être ?
Non, c’est Evily qui eu l’idée de se rendre sur l’imposante Montagne des Koalaks, ce qui enjoua Petisdu, n’ayant jamais eu l’occasion de la visiter réellement.

Les bottes bien attachées, les sacs préparés et les cheveux dans le vent, les aventuriers partirent vers le sud... avant de se faire attaquer par une horde de mouettes hurlantes.
« Amwa ! Amwa ! » ne cessaient-elles de piailler, visiblement intéressées par l’œuf de Petisdu qui courait afin de protéger son bien ; une scène très amusante à voir.
La terrible menace fut cependant de courte durée, Vermone avait émit l'idée de les capturer afin d'en faire le repas du futur bébé dragon. L’aventure put reprendre, avec en prime quelques oiseaux à la chair tendre et aux hurlements plus calmes.

Sur le chemin des marécages, point de passage de leur itinéraire, le groupe fit une rencontre des plus intéressantes : le milicien Don-Quitchatche, un homme joyeux qui respirait la vie à pleins poumons.
Quel homme bavard, quelle envie de transmettre sa joie ! Il leur fit part de son pain aux herbes et le groupe de voyageurs eu même le droit de l’entendre chanter ses créations les plus originales, assurément un homme de goût.
Cependant, les aventuriers se rendirent compte que la discussion risquait fortement de s’éterniser, Petisdu était totalement sous le charme du milicien et ils devaient reprendre la route.
C’était au tour de Mc-Derpy de briller, usant de sa ruse et de son talent d’acteur, il fit sonner l’alerte sur une attaque imminente de bouftous enragés. Une tentative très efficace qui provoqua la fuite du groupe, emportant Petisdu au passage et laissant le courageux Don-Quitchatche sur ses dernières paroles « Venez, je suis votre ennemi ! Fuyez mes amis, ma chanson vous sauvera ! ».

Bien qu’épuisés par cette course, les aventuriers continuèrent jusqu’aux marécages, un endroit bien plus dangereux que les environs du Village d’Amakna, un lieu où il fallait faire attention où poser les... « Sprotch » fit la botte de Petisdu après avoir écrasé un pauvre boo qui se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment.
Les autres boos aux alentours vécurent assez mal cet outrage sur leur camarade et attaquèrent en grand nombre les pauvres voyageurs de tous les côtés, une véritable vague de saletés.
Les vêtements sales, les épées en mains et le sourire aux lèvres, ce sont cependant les aventuriers qui eurent raison de leurs adversaires. C'est qu'ils dégageaient une certaine bravoure en plus de leur odeur d'égouts.

Mais les marécages n’avaient pas que des boos en réserve. S’orientant comme il le pouvait, confondant de temps à autres les directions, Petisdu tomba sur Gouvy, une jeune fille aussitôt fascinée par cette histoire d’œuf de dragon, et d’une habile ruse elle s’en empara !
L’heure n’était plus à la rigolade, le précieux bien avait été dérobé et les aventuriers foncèrent à sa poursuite, traversant la Montagne des Koalaks dans un désordre total.
Heureusement pour eux, c’est à l’ouest du Village des Éleveurs, près des enclos, qu’ils réussirent à la retrouver, elle n’était plus en mesure de fuir, mais l’affrontement fut inévitable afin de récupérer l’œuf.

« Vous m'avez fait maaaaaaal ! » ; « Vous n’êtes que des méchants. » Il s’avéra finalement que Gouvy n’était qu’une enfant qui désirait elle aussi obtenir un dragon et pouvoir voler dans le ciel sur celui-ci, comme Petisdu. Ce dernier, attendri, lui promit qu’elle pourra elle aussi grimper dessus une fois que la créature sera assez grande pour les transporter.
« Crac ! »

Tous se retournèrent immédiatement en entendant ce bruit : l’œuf allait éclore, le moment tant attendu arrivait enfin.

Une première fissure, une seconde... La coquille partit rapidement en morceaux au sol et sous le regard des aventuriers, une longue oreille rose en sortit.
Malheureusement pour Petisdu – comme beaucoup l’avaient prédit – il ne s’agissait pas d’un dragon, mais d’un magnifique lapino rose, une charmante créature incapable de voler et encore moins de cracher des flammes.

Au départ déçu du résultat, Petisdu réalisa alors qu’il avait eu le droit à bien plus joyeux qu’un terrifiant dragon : un merveilleux voyage en compagnie d’aventuriers tous aussi exceptionnels et malodorants les uns que les autres et surtout un nouvel ami à poils roses, fraîchement renommé Smoggy, qu’il pourra élever dans l’amour.
Alors qu’il allait remercier les participants de ce voyage, l’œuf se remit à bouger et des dizaines de petits lapinos qui en sortirent s’agrippant aux jambes de tous ceux présents. Cet œuf devait être plus grand à l’intérieur qu’à l’extérieur, les environs furent rapidement teintés de rose.

C’est après avoir remercié tous ses amis que Petisdu dû rentrer chez lui, ses parents allaient s’inquiéter et il devait montrer son nouveau familier à son frère et son cousin. Les autres membres du groupe firent de même, heureux d’avoir vécu cette belle aventure tumultueuse.

Quant à moi, je me suis bien amusé aussi ! C’était très divertissant à observer.

M.
 
Merci à la communauté du serveur Mériana pour ce moment très agréable.
Sur une idée de Maux-Jypcien, avec l'aide de Makian-Jelik, Malma-Jeste, Manie-Jance et Mu-Janji pour les rôles et de Kuvittele pour la modération.

En espérant revoir les participants de cette soirée et les lecteurs de ce compte-rendu aux prochaines animations,

Maux-Jypcien
Réagir à ce sujet