FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Score : 698

[CR ~ Pandore] Le Gardien du Havre-Jeu

Par [Mu-Janji] - MAÎTRE DU JEU - 03 Avril 2018 - 00:22:48
Un nouveau parchemin s'ajoute au panneau d'affichage.

Mes amis, c'est Ther, l'araknologue. Il semblerait que la date de départ d'Aphoz soit annoncée. Je pense que nous pouvons être fiers de nous. A notre manière, nous l'avons soutenu et maintenant il s'en va habiter dans un endroit meilleur où il sera, espérons, à la fois heureux et en sécurité.
Vous voulez m'accompagner pour un dernier petit au revoir ? Ce sera le cinq aperirel à 21h devant l'antre d'Aphoz à ces coordonnées : [-4,-12].

Ther.
0
Réactions 1
Score : 698

L'Arakne à l’aube.

Un nouveau parchemin s’est ajouté aux panneaux d’affichage habituels. Peut-être aurez-vous remarqué qu’il s’agit de l’écriture de Ther, l’Araknologue ?

Ceci est probablement la dernière brève que je publierai à propos de l’Arakne Légendaire. Soyez rassurés, je compte bien dès à présent me consacrer à une reprise poussée de mes notes pour un jour sortir une revue complète à son sujet.

Aphozablondi, surnommé l’Arakne Légendaire s’en est allé aujourd’hui pour une nouvelle vie. Un Serment le lie maintenant au Havre-Jeu, une boîte mystérieuse où il pourra apparemment être heureux. Son propriétaire, Mujanji, un Favori de Shariva, a passé un accord avec une femme aux cheveux violets à ce sujet.

L’aventurière devait passer une semaine dans la peau de l’Arakne Légendaire, la chanceuse, en échange de quoi il lui promettait de veiller sur la liberté et la sécurité d’Aphoz si celui-ci devenait le Gardien du Havre-Jeu. En ces termes, tout aurait pu bien se passer. Aurait pu.

Le jour du départ d’Aphoz pour le Jeu, nous nous étions rassemblés pour lui souhaiter bonne continuation et nous assurer qu’il entrerait sans encombre dans son nouveau chez lui. L’aventurière qui avait été changée en arakne était là, du moins jusqu’à ce que la cheffe des braconniers ne lui tombe dessus pour la kidnapper, pensant qu’il s’agissait de l’Arakne Légendaire. Nous n’avons rien pu faire pour l’en empêcher ni davantage pour l’arrêter dans sa fuite.

C’est ce moment que choisît Aphoz pour arriver, suivi de près par le Havre-Jeu. Il lui était possible de rentrer tout de suite dans sa nouvelle maison pour faire venir Mujanji mais il tenait à venir en aide à ses amis qui l'avaient tant de fois aidé. L'Arakne Légendaire développe donc des loyautés, à moins qu'il ne s'agisse d'un altruisme universel ? J'ai encore quelques incertitudes à ce sujet.

Quoi qu'il en soit il nous fallait retrouver la cheffe des braconniers et s'il y a bien une chose qu'elle devait être en train de faire, c'était de revendre sur le marché noir sa prise du jour. J'avais coutume de me fournir en anti-venin auprès d'un fournisseur peu réputé pour ses fréquentations et pas davantage pour sa sobriété, nous nous sommes donc tous dirigés vers la taverne, sa deuxième maison.

Tipel-Ouche était là, comme d'habitude. Son caractère et son ébriété oblige, il ne voulait pas nous informer sur les braconniers. Nous avons dû lui forcer la main, au sens littéral: nous nous sommes lancés dans un concours de bras de fer. Les aventuriers étaient costauds mais ce malin de Tipel était un expert et nous a vaincus les uns après les autres.

Aphoz est alors entré dans la partie. J'avais peur qu'il ne se blesse mais dès que le bras de fer a commencé, son adversaire s'est mis à rigoler jusqu'à ne plus pouvoir se tenir droit ! J'ai à ce niveau deux théories : soit les poils de l'Arakne Légendaire peuvent passer d'urticants à euphorisants à volonté, soit il dispose de pouvoirs magiques lui permettant de faire rire n'importe qui.

Quoi qu'il en soit, Tipel-Ouche a cédé et nous a lâché ses informations : Braco-Nie, la cheffe des braconniers, avait eu un rendez-vous avec un vieux Taure dans la forêt d'Astrub. Nous nous sommes précipités sur le lieu de rendez-vous... et c'est comme ça que notre groupe s'est retrouvé à tester un champ de mines pour un Taure grincheux. La moitié d'entre nous avait des lunettes spéciales permettant de détecter les mines et devait guider les autres qui étaient, eux, incapables de savoir sur quoi ils allaient mettre les pieds.

C'était dangereux, il y a eu quelques explosions, des aventuriers roussis mais nous nous en sommes finalement sortis grâce au travail d'équipe fabuleux des aventuriers qui m'accompagnaient ! À noter que l'Arakne Légendaire ne déclenchait pas les mines. Trop légère ? Magiquement insensible aux pièges ? Je dois creuser la question. Quoi qu'il en soit, le Taure nous a cédé la dernière position connue des braconniers : l'atelier des chasseurs d'Astrub.

Arrivés sur place, nous avons fait la connaissance de Cheuribou, un boucher foncièrement malchanceux qui devait faire affaire avec les braconniers. Il voulait qu'ils lui fournissent un animal qui porte chance, sans succès. Il était désespéré et ne voulait rien savoir de notre requête. Nous avons alors essayé de lui faire penser qu'il était en fait très chanceux en tentant de lui faire gagner trois fois de suite au Mifuchi. C'étant sans compter sa poisse sans équivalent ! Nous avons peiné à de nombreuses reprises ne serait-ce que pour le faire gagner qu'une fois !

Nous avons dû user de stratagèmes imaginés par une aventurière à base de lézards et de mains allergiques aux feuilles pour lui obtenir les trois victoires. Qu'il était heureux, à tel point qu'il nous a directement accompagnés devant la cachette des braconniers dans les champs d'Astrub. Il nous a alors laissés pour aller profiter de sa chance. Pressés de sauver l'aventurière arakne kidnappée, nous sommes entrés vêtus de notre courage dans la cachette secrète de la roublarde.

La situation est alors devenue compliquée. L'aventurière arakne était enfermée sous une cloche de verre et Braco-Nie la gardait dans la mire de son tromblon, menaçant de tirer si quiconque approchait. Nous ne savions pas quoi faire malgré nos quelques tentatives pour approcher ou détourner son attention. C'est alors qu'Aphoz s'est décidé à entrer dans le Havre-Jeu, disparaissant mystérieusement avec lui.

Suite à cela, un étrange personnage est apparu derrière Braco-Nie et l'a tout simplement transformée en minikrone inoffensive. Ce personnage n'était autre que Mujanji, un Favori de Shariva.


S'estimant satisfait du Serment dont les parts avaient été remplies par l'aventurière, il lui a rendu son apparence et en a profité pour tous nous remercier pour avoir contribué au « Tumulte » de cette soirée.


Ainsi se termine cette aventure... Je n'ai pas d'autre rendez-vous à vous donner mes amis, mais je tiens à vous remercier de l'aide apportée, autant à moi qu'à l'Arakne Légendaire. Je suis juste un peu déçu de n'avoir pu réellement dire au revoir à Aphoz bien que cette aventure avec lui était quelque chose que je n'oublierai pas.

J'espère que nous en entendrons parler à nouveau.

Ther.

PS : Je me suis renseigné sur le Serment, on peut apparemment le consulter dans un ouvrage au Manoir de Lhambadda.

Merci la communauté de Pandore pour ce dernier chapitre des aventures de l'Arakne Légendaire !
C'est une aventure qui se termine en beauté grâce à vous et aussi à Mal-Jabar, Malma-Jeste, Manie-Jance et Maux-Jypcien !

A bientôt, qui sait, pour des nouvelles aventures fortes en araknes.

Mujanji
3
Réagir à ce sujet