En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama
Score : 548

[Compte-Rendu] Ush - L'enfant enlevé

Par regardepasici - SADEUR - 06 Décembre 2018 - 00:12:39




Il est des familles qui n'ont pas eut le goût à la fête lors d'Halouine. Celle de Lylia-Laine et d'Elene en était le parfait exemple. Pour cause, leur unique enfant, Paul, avait été porté disparu.
Le 30 Octolliard au soir ce dernier était sorti de chez lui pour faire le repérage du chemin à emprunter le soir du 31. Étant d'un caractère peureux, mais désirant y remédier, cette idée lui semblait alors être un bon compromis...


N'ayant pas de nouvelles de leur fils, Lylia et Elene se sont empressées d'avertir les autorités. Mais la milice devait certainement être en parallèle sur un gros dossier, et semblait peu encline à déployer les grands moyens pour retrouver Paul. Les mères adoptives, en plein désarroi, s'étaient ainsi décidées à passer outre la milice en demandant de l'aide extérieure.


 




Vendredi 9 novamaire.


L'appel fut entendu et une troupe d'aventuriers au grand cœur s'est rendue au domicile des deux femmes pour en apprendre plus sur les faits de ce malheur.
Pour Elene il ne faisait aucun doute que son fils était toujours vivant. De son côté, Lylia, persuadée qu'il était question d'un enlèvement, avait de fortes suspicions sur l'identité de la potentielle responsable.
Elle expliqua aux aventuriers que Paul, après avoir été adopté, avait été réclamé par sa mère biologique – celle-là même qui l'avait abandonné sur le fronton d'un orphelinat une dizaine d'années plus tôt.


Pour les deux mères il ne faisait aucun doute que cette femme était derrière leur drame. Bien qu'elles ne disposaient d'aucunes informations concernant la mère biologique elles savaient qui pouvait en avoir : le directeur de l'orphelinat où avait été placé Paul.
En effet ce dernier leur avait, par le passé, fait part des demandes de cette mère biologique, une dénommée Kristina. Il avait apparemment reçu plusieurs lettres : l'adresse de cette femme devait forcément figurer sur l'une d'elles !
 




La troupe se dirigea alors en direction des calanques d'Astrub où se trouvait l'orphelinat du sieur Peregrime. Mais si arriver sans encombres à l'orphelinat était une chose, obtenir les informations qu'ils étaient venu chercher en était une autre. Le directeur de l'institution n'avait d'ailleurs guère l'envie de prendre de son temps bien occupé pour donner un coup de main au groupe d'aventuriers. Finalement un arrangement fut trouvé : s'ils voulaient recevoir son aide ils allaient devoir lui ramener un des enfants de son orphelinat qui avait la fâcheuse tendance de fuguer.

 


Il ne fallut pas longtemps aux aventuriers pour trouver le jeune fugueur prénommé Victor. Ce dernier avait élu domicile dans une imposante carcasse de bateau. A la vue de la troupe l'Ouginak rebelle se mit à pousser quelques aboiements et afficha fièrement ses canines. Il voulait en découdre, cela semblait être une évidence.
Mais en dépit de ce tempérament il n'en restait pas moins un enfant et les aventuriers l'avaient bien compris. Aussi ces derniers ont cherché à adopter la manière douce avec Victor... jusqu'à ce qu'un chaferfu invoqué par une Sram ne vienne lui donner un coup dans le dos, lui coupant ainsi toute pulsion guerrière. Finalement, réconforté par la troupe, Victor accepta de retourner à l'institution.
Pendant leur escapade le directeur de l'orphelinat avait, quant à lui, réussit tant bien que mal à retrouver une des lettres rédigées par Kristina et pu ainsi fournir une adresse au groupe.
 

C'est avec l'intention de retrouver au plus vite Paul que la troupe se précipita à l'adresse de la mère biologique. Mais sur place ils ne trouvèrent que son ex-mari qui, à l'entendre, ne tenait vraiment pas en amitié son ancienne épouse.
Après l'avoir critiquée sous tous les angles il indiqua que cette dernière prétendait avoir trouvé une vie saine, loin de tous ses problèmes de boissons et de mensonges, au sein de l'église d'Amakna. Ni une ni deux les aventuriers s'y dirigèrent... 

Derrière les vitraux de la grande chapelle ils trouvèrent effectivement l'objet de toutes leurs pérégrinations : Kristina.
Cependant la déception fut rapide, cette dernière affirmant ne pas avoir joué de rôle dans la disparition du jeune Paul. En gage de bonne foi elle parla à la troupe son histoire personnelle, de sa relation avec son ancien conjoint et surtout du choc que celui-ci eut lorsqu'il appris l'existence d'un enfant qu'elle avait abandonné quelques années plus tôt. Quelque chose clochait dans ces explications : le disciple de Iop que les aventuriers avaient retrouvé plus tôt à l'ancien domicile de Kristina avait pourtant laissé entendre qu'il n'avait jamais eu d'enfant avec son ancienne femme... Le doute conduisit le groupe à retourner à Astrub.

Mais sur place, personne. La sonnette résonnait dans le vide. Pour autant la troupe avait manqué le départ du disciple de Iop de peu, leur affirmait une voisine qui l'avait vu partir précipitamment, un enfant à ses côtés. La Mermichelle avait même été jusqu'à épier là où il s'était rendu... si ça ce n'est pas une voisine attentionnée.
Bien guidés les aventuriers entrèrent de ce fait dans un baraquement sur la place des supplices. Face à eux, dans un recoin de la pièce, se trouvait effectivement celui qu'ils venaient réinterroger. Mais cette fois-ci il n'y avait plus de doute quant à son implication : derrière lui se trouvait un jeune garçon, apeuré, coiffé d'une citwouille.
Des négociations s’engagèrent pour essayer de trouver un dénouement pacifique, mais le Iop ne semblait pas de cet avis et, tout en hurlant qu'il avait un droit naturel sur Paul, attaqua quiconque s'approchait trop près du bambin. Cependant, seul, il ne put fait grand-chose et, coups après coups, finit par tomber dans les pommes laissant enfin le champs libre à Paul de retrouver Lylia, sa mère adoptive.
 


De retour à Tainéla la famille fut enfin recomposée dans la joie et les pleurs, grâce à l'aide précieuse des aventuriers.
Finalement il est des drames d'Halouine qui se terminent bien...







[CR rédigé par Soute-a-bagage] 
Le Clan de Lyre Ehel tient à remercier l'ensemble des participants pour cette animation d'Halouine qui a fait les frais de quelques turbulences ! Votre présence est toujours un pur bonheur !
Que le Tumulte soit et que Shariva rie ! 


__________________________________________________________________________________


Suivez-nous sur Twitter : @LyreEhel

Nous recrutons toujours en jeu et via forum, rejoignez-nous ! 
0
Réagir à ce sujet