FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Pandore ~ 12 Maisial 649] La Gourmandise d'Amandine

Par Tschann-et-Baptiste - ABONNÉ - 10 Mai 2019 - 18:51:39
Venez prêter main forte à Migel Bercher pour sa grande aventure riche en chocolat sur l'île de Pwak ce Dimanche 12 Mai à 21h ! Rendez vous devant la cloche menant à l'île en [1;-4] !
http://nedora-riem.forumperso.com/t14936-la-gourmandise-d-amandine#111067
Serveur : Pandore
Quand : Dimanche 12 Mai à 21h
Où : Devant la cloche menant à l'île de Pwak en [1;-4]
1 0
Réactions 1
Score : 730

[Deux mois après les aventures avec Migel Bercher sur l'Île de Pwâk, les mercenaires Nedora reçoivent un tofu messager de la part de celui-ci avec la une d'un journal ainsi que deux pages bien précises arrachées.]

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



MATIN AMAKNA édition printanière
La revue bimensuelle de nos champs bien aimés
Crise Sanitaire sur l’Île de Pwâk  :
Une plainte a été relevée à la milice d’Amakna concernant l’insalubrité du sol de l’île pourtant en chocolat. C’est une habitante du paisible village d’Amakna, Karen, 43 ans et mère de famille, qui nous témoigne le malheureux périple dont elle a été victime. «  Je venais d’arriver sur l’île avec mes enfants. C’était un lieu idéal pour nos vacances avec du chocolat à volonté mais le séjour à vite tourné au cauchemar  ». En effet, Karen et sa petite famille ont décidé de faire une petite pause (sur un banc vraiment peu confortable, «  l’île devrait faire des efforts pour ses visiteurs  », nous précise Karen) et de manger du chocolat qui se trouvait par terre.
Ils ont été forcés de constater que le chocolat au sol n’était pas sain pour la consommation  tant ils ont été malades. Indignée, Karen cherche depuis à parler au manageur en charge de la propreté du sol. Bien que sa plainte n’ait pas abouti et que le responsable ne se soit pas manifesté, elle compte bien ne pas en rester là «  Je vais manger chaque coin de chocolat louche de l’île jusqu’à ce qu’ils mettent des panneaux «  ne pas manger le chocolat ici  ». Ce manque d’information, c’est inadmissible.  ». La suite page 2

L’Amaknéene des jeux  :
Félicitations à Jojo Dutofu et Bernadette Chanvres qui remportent le Kamas Million du printemps  ! Ils se partagent la coquette somme de 58  447  623 de kamas  ! Voir les autres jeux en page 9

Concours de la plus belle bouffette 649  :
Cette année, la grande gagnante du concours de la plus belle bouffette n’est autre que la championne en titre «  Amandine  » et son berger Migel. Remportant pour la quatrième fois consécutive ce concours au sommet, ce duo iconique a accepté de nous parler de son parcours. La suite page 4

Boufbowl, Les Bouftous Dodus éliminés par les Boo’Skitos  :
Surprise générale, les jeunes Boo’Skitos remportent le tournoi de la Milifutaie  ! Détails de la finale en page 7

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
(Page 4)
Une victoire sans surprise pour miss Bouffette 648

Cette année encore, c’est Amandine, la bouffette préférée de Migel Bercher qui l’emporte sans conteste.
Migel Bercher semble être un berger comme les autres mais derrière son air timide et peu assuré se cache un éleveur dont le talent n’est plus à prouver dans la région. En exclusivité pour Amakna Matin, il a accepté de nous parler de son secret pour remporter le concours  :

«  Vous savez… C’est pas moi, c’est surtout Amandine… C’est… c’est elle qui a tout le mérite, elle est si belle.  »

La complicité du duo fait plaisir à voir, Migel lance à sa bouffette un regard tendre, celle-ci broute de l’herbe pour acquiescer.

«  Le secret… c’est l’amour. Ma p’tite Amandine, c’est ma chouchoute, ma laine à moi, mon p’tit paradis blanc, et je suis prêt à tout pour lui faire plaisir… Cette année, j’ai fait des pieds et des mains parce que… parce que je voulais qu’elle ait les plus belles fleurs qui soient.  »

Les autres concurrents sont tout ouïe, ils aimeraient bien eux aussi atteindre de tels sommets d’élevage.

«  J’ai demandé de l’aide à de brave mercenaires, ceux du clan de Nedora-Riem pour m’accompagner. C’était génial, il… il y avait plein de monde pour m’aider à offrir des fleurs à ma p’tite Amandine.  »

La concernée répond d’un broutement affectueux.

« Ils sont… enfin on est allés rencontrer un chocolatier, Alberto-Bleurone… un homme très réputé, pour façonner des fleurs en chocolat, mais ça n'a vraiment pas été facile. Heureusement… heureusement qu’ils étaient là... Le chocolatier se prenait vraiment pour un roi et je n'aurais pas pu le convaincre seul... »
Vous trouverez en page 13 un coupon de réduction de 10% sur les fleurs en chocolat en provenance de l’île de Pwâk  !


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
(Page 5)
«  C’était un peu compliqué, il a demandé à tout le monde de faire des combats de doigts… Il y avait des ciseaux… des lézards et de feuilles de spok, je… je crois. C’était compliqué… plus compliqué que l’élevage de bouffette, ça je vous le dis.  »

C’est une règle dans le milieu de l’élevage car le bien être des bêtes passe avant tout  «  jeu de main, jeu de vilain  ».

«  On a dû ensuite aller chercher des chachas parce qu’apparemment c’est sur eux que pousse le chocolat… ou quelque chose comme ça. Ils étaient perdus, loin de chez eux, ça me donnait envie de pleurer. Être loin de son foyer, ça fait mal vous savez  ? Ça fait mal… ça fait mal…  »

Des souvenirs difficiles viennent rattraper notre champion qui reprend vite ses esprits. Il n’a pas souhaité témoigner à ce sujet.

«  Ça a pas été facile, ça non… Y’en a un qui était peureux comme tout, et l’autre agressif comme une pupuce quant à l’autre, il avait juste faim. Heureusement, ceux qui m’accompagnaient manquaient pas d’imagination… ils… ils ont été géniaux.  »

Un large sourire aux lèvres, Migel Bercher nous raconte la fin de son périple.

«  Après une minute de silence, parce qu’on écoutait le chocolatier nous expliquer comment faire des fleurs, on s’est tous mis au travail… Pendant que je faisais une fleur, je pensais à mon Amandine, je me disais «  Seras-tu là  ?  » «  Aimeras-tu ces fleurs, mes quelques mots d’amour  ?  ». C’est ainsi que… qu’on a pu fabriquer et ramener tout un tas de fleurs à ma belle.  Elle était vraiment heureuse, même si elle aimait pas le chocolat, je sais que… qu’elle a apprécié l’attention.  »

Ce sont sur ces mots que Migel et Amandine nous quittent, nous donnant sans doute rendez-vous à l’année prochaine pour le concours de la plus belle bouffette 650.

Rémon Bodoin, analyste en bouftous.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Merci à toutes les personnes présentes à cette animation et merci à [Mal-Jabar] pour sa présence et son aide.

Rendez-vous à la prochaine animation !

Le clan de Nedora-Riem


 
1 0
Réagir à ce sujet