FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Temporis III] Un plan Rushutesque!

Par Lilizefou - ABONNÉ - 20 Septembre 2019 - 00:00:16
Alors que vous vous promenez tranquillement dans Brâkmar, vous remarquez quelques affiches placardées à certains endroits, mais quelque peu à l'abris des regards, comme si on ne voulait pas qu’elles soient vues par tous. Encore un regroupement de fanatiques non approuvé par la milice... Pourquoi ne pas aller voir ce qu'ils préparent?

Traduction du parchemin: Citoyens loyaux à notre belle cité pourpre recherchés pour contribuer à un projet qui fera gagner la guerre définitivement. Rendez-vous le Lundi 23 Septange à 21h30 à la Taverne du Bwork. Une discrétion absolue est de mise, des talents en magie noire un atout.


Organisé par l'Ordre du Wyrd
Forum - Twitter
1 0
Réactions 1
Score : 40
Compte-rendu 
Les aiguilles de l’horloge de la Taverne du Bwork affichaient 21h, il ne restait que 30 minutes avant le rendez-vous proposé, et Lilyne se trouvait encore seule dans la taverne. Même si ce n’était pas encore l’heure, elle commençait à s’inquiéter. Avait-elle posé les affiches d’une manière assez visible pour attirer l’attention des gens? Les intéressés auraient pu venir prendre une petite bière avant histoire de faire connaissance. Elle fut rapidement rassurée lorsque les premiers venus se manifestèrent dans les minutes suivantes. 

Une aventurière se présenta même avec une affiche à la main, expliquant l’avoir trouvée sur le dos d’un petit tofu qui courait librement. Un petit malin avait dû s’amuser avec les affiches. Ce geste qui semblait d’abord anodin aurait pu faire tourner le scénario à la catastrophe puisque des Bontariens trouvèrent eux aussi ces affiches et s’invitèrent à la réunion. Qui aurait cru que des guerriers de la cité blanche pouvait déchiffrer les graphèmes brâkmariens? Si le mystère plane toujours, il y eut bel et bien des intrus au rendez-vous. Alors que cela aurait pu tourner en bagarre générale, les Brâkmariens décidèrent plutôt de les ignorer, préférant privilégier l’exécution d’un plan pouvant leur faire remporter la guerre à une joute avec un maigre nombre d’ennemis. Malgré les oreilles indiscrètes, l’instigatrice du rassemblement se décida à expliquer son plan aux aventuriers présents pour l’aider puisque de tout façon, comme elle le mentionna, les Bontariens ne pourraient rien faire pour les empêcher d’arriver à leurs fins. 

Elle leur annonça donc son objectif: Invoquer un démon de la Shukrute! Si l’idée initiale était de faire apparaître Rushu en personne, l’assemblée se mit d’accord sur le fait qu’il serait déjà merveilleux d’amener n’importe quel démon dans le Monde des Douze pour les aider dans ce conflit qui dure déjà depuis trop longtemps. Puisque personne ne savait comment exécuter un tel rituel, la troupe se dirigea chez un mage et inventeur dont Lilyne avait obtenu l’adresse préalablement. 
L'étrange personne du nom d’Ezot Éric se trouvait effectivement chez elle et semblait encore travailler sur des inventions malgré l’heure tardive. Il accepta de les aider, en retour d’une aide de leur part. Si les aventuriers testaient trois de ses nouvelles inventions, il leur transmettrait son savoir sur les invocations démoniaques. Une jeune Crâ se proposa donc pour essayer une jolie bague qui devait la rendre invisible. Lorsqu’elle enfila le bijou, elle disparut sous les yeux ébahis de tous, mais la déception fut grande lorsqu'elle arriva quelques instants plus tard par la porte d’entrée en accusant Ezot Éric d’avoir failli la tuer en la téléportant dans un lieu dangereux rempli de bêtes. 

Cet incident ne découragea pas les autres, bien déterminés à obtenir les informations convoitées. Ce fut au tour d’un Sacrieur d’enfiler une ceinture d’invincibilité qui permettrait d’écraser facilement les soldats bontariens, comme quoi les intérêts du mage n’étaient pas si éloignés de ceux des aventuriers. Mais après une humiliation au combat, on arriva à la conclusion que l’objet était encore moins efficace que le premier. Ezot Éric proposa finalement une potion de transformation en dragon, l’idéal pour toute personne rêvant de voler de ses propres ailes. 
 Une Roublarde avala le flacon au liquide jaunâtre d’un seul trait. Son visage indiqua rapidement que le tout n’avait pas très bon goût. Tous les gens présents la fixèrent pendant un instant, mais ils durent se rendre à l’évidence qu’une fois de plus, cela n’avait pas fonctionné. L’inventeur sema la commotion parmi le groupe lorsqu’il annonça qu’il s’agissait de limonade avec un peu de poivre. Il se défendit en expliquant que les grandes inventions naissaient parfois d’ingrédients les plus inattendus, mais ses interlocuteurs ne semblèrent pas très convaincus. 

Ils se mirent à douter de ses compétences, et certains proposèrent d’aller chercher de l’aide ailleurs. Faute de meilleure idée, ils se résignèrent à l’écouter. L’anneau avait tout de même des propriétés magiques, prouvant qu’il n’inventait pas que des objets totalement inutiles. Ezot leur expliqua alors qu’il existait deux façons d’invoquer un démon, soit créer une déchirure entre la Shukrute et le plan matériel, soit l’incarner directement dans le corps d’une personne prête à se sacrifier. La première étant irréalisable pour des novices, il leur conseilla d’opter pour la deuxième option. 

Dans un lieu sombre et suffisamment grand pour accueillir un démon il leur fallait entourer le volontaire de bougies alors qu’il fixait le sud-ouest, la supposée direction de la Shukrute. Le groupe se dirigea vers Gisgoul où il trouverait bien un endroit propice au rituel, le village était bien réputé pour accueillir des cultistes en tout genre pratiquant des rites en tout genre.  

Après un bref arrête à la taverne pour s’assurer que personne ne s’était égaré en chemin, ils trouvèrent une cave dans le village. On y avait visiblement déjà pratiqué une cérémonie semblable, tout était déjà en place. Le Sacrieur ayant précédemment testé la ceinture d’invincibilité se porta de nouveau volontaire risquant ainsi sa vie pour la victoire de la cité pourpre. Il s’installa alors au centre des bougies et s’orienta dans la direction requise. Le reste du groupe se chargea de mettre en oeuvre la dernière partie des instructions: ils devaient appeler le démon d’une manière assez originale pour attirer son attention. 

Les chants et les appels se multiplièrent dans la cave. On promit un tas de chose à un éventuel démon. Entre la gloire, le sang ou le pouvoir, on mentionna du chocolat, mais le réceptacle ne sentait aucune âme prendre possession de son corps. On proposa finalement du sang de victimes bontariennes et cela déclencha le rituel. Une énorme aura rouge enveloppa le Sacrieur ce qui laissa tout le monde stupéfaits alors qu’ils commençaient à douter sérieusement des instructions qu’on leur avait fournies.  
 
L'histoirene dit pas si un démon fut réellement attiré par les médiocres promesses des aventuriers ou s’il décida de faire taire les idioties qu’il entendait, mais dans un cas comme dans l’autre cela sembla fonctionner. Jusqu’à ce que… POUFFF!!! Un petit lapino rose vint prendre la place du sacrifié. Une vive déception se lisait sur le visage de chaque personne présente. On s’attendait évidemment à un démon plus imposant, plus majestueux. 

Une fois le choc passé, les invocateurs tentèrent de trouver une explication. Peut-être le lapino était-il réellement dangereux? Il ne faut pas oublier que les apparences sont souvent trompeuses. On évoquait encore plusieurs hypothèses qu’une odeur âcre et putride se dégagea du lapino et emplit rapidement la pièce. N’arrivant plus à respirer, l’assemblée de Brâkmariens se précipita vers l’extérieur. 

À la surface, on s’assura que personne ne manquait à l’appel. Le compte était bon, même le lapino était redevenu un Sacrieur et semblait se porter relativement bien. Un aventurier remarqua alors que son voisin avait pris une teinte rosée. En observant ses mains, il s'aperçut qu’il devenait rose à son tour. Le mal n’épargna personne, la bande au complet se retrouva colorée par le gaz du lapino. 

Un moyen de guérir devait être trouvé. Lilyne proposa de retourner voir Ezot Éric afin qu’il les aide, mais à peine son nom prononcé qu’on vociféra des menaces à son égard, proposant d’aller lui administrer une bonne correction. De retour à Brâkmar, il n’y avait aucune trace d’Ezot Éric, pas même une fiole ou un grain de poivre laissé derrière lui. Aucun signe permettant de le retrouver, il s’était volatilisé tel un fantôme. Mais qui était réellement ce lugubre personnage? Un simple charlatan? Un espion au service de l’ennemi? Quelqu’un qui avait décidé de se payer la tête d’un groupe d’aventuriers? On ne le saurait sans doute jamais… 

Il fallait maintenant se rendre à l’évidence, invoquer un démon n’était pas réalisable et il faudrait recourir aux moyens traditionnels pour gagner cette guerre. Lilyne en profita pour avouer avoir fait appel aux services d’un homme dont elle avait trouvé la brochure dans une poubelle et présenta ses plus plates excuses. Si certains furent quelque peu choqués répétant par trois fois le mot poubelle, on ne sembla pas lui en vouloir outre mesure. On supposa même la possibilité que cette teinte rosée rendait peut-être plus fort sur le champ de bataille, mais cette hypothèse laissa la plupart des gens perplexes. Le groupe se souhaita finalement une malnuit vu l’heure tardive. Il faudrait du repos pour retourner combattre l’ennemi. 
 Remerciements

 L'Ordre du Wyrd tient à remercier tous les joueurs s’étant prêté au jeu dans le contexte particulier de Temporis III et ayant gardé leur enthousiasme malgré le début d’événement chaotique causé par la présence de bontariens et de joueurs parlant trois langues différentes. Un merci spécial à [Miti-Jay] et [Maux-Jypcien] pour leur contribution à la trame et pour la protection accordée contre les agressions bontariennes et les attaques de cawotte maudites tout au long de l’événement. 

Liste des rôles
Lilyne: Lilifou
Ézot Éric: Fumax
Réalisation du scénario: Lilifou, Jaiovah, Fumax, Xel-Terror
Compte-rendu: Lilifou, Fumax, Jaiovah 


                                                                        Twitter - Forum
3 0
Réagir à ce sujet