FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Compte-rendu] L'expédition Varjesque, partie 2

Par jcovingt - ABONNÉ - 14 Août 2019 - 19:03:59

Au soir du 10 fraouctor, une compagnie d’aventuriers se rendit aux portes nord du château d’Amakna afin d’y retrouver Varjo et Soute, qui comptaient poursuivre l’expédition commencée le 28 joullier précédent. Le blond Varjo avait en effet retrouvé le second fragment de la carte qui devait lui indiquer où il pourrait rencontrer ses semblables et il avait besoin d’une escorte « au cas où ».



Lorsque la troupe fut au complet, celle-ci se dirigea vers sa première destination : une brocante située à l’est de leur point de rendez-vous.



Une fois sur place, au sous-sol d’une demeure, les aventuriers rencontrèrent un « frère » jumeau de Varjo — c’était à s’y méprendre — qui déclara qu’il se nommait Kalirr et qu’il était, en réalité, un commerçant habitué du Lépreux Chauve. Il précisa qu’il lui était impossible de sortir de la cave, les escaliers refusant de le laisser les gravir pour une raison inconnue. Il avait trouvé dans sa poche une énigme qui lui indiquait qu’il devait obtenir l’objet le plus précieux d’un marchand étoilé pour retrouver son ancien corps.



Hélas, comme il était bloqué dans cette pièce, ses visiteurs allaient devoir négocier à sa place ! Vu que Kalirr était l’un des amis du propriétaire de la brocante, les commerçants d’un soir obtinrent l’autorisation de se servir parmi les meubles présents dans la pièce, promettant de les rembourser. Une fois que tous eurent trouvé leur bonheur, c’est en groupe — à une exception près — qu’ils rejoignirent les portes du sud afin d’y trouver le mystérieux marchand.



Sur place, l’homme aux habits brodés d’étoiles fit la promotion de son sable doré qui avait — selon lui —  la particularité de pouvoir endormir instantanément tout individu sur lequel il le jetait.



Il réalisa d’ailleurs une démonstration de son produit sur Enalynne, une cheffe mercenaire, qui plongea aussitôt dans un sommeil profond dont elle fut extirpée d’un claquement de doigts.



Convaincus de l’efficacité de cette denrée rare, les négociateurs en herbe ouvrirent les enchères en proposant, chacun, leurs plus belles trouvailles. Ainsi, Lilifolle présenta son livre sur le secret de l’univers, Sak sortit sa fiole de Di-Soute-Tout, Kaleilah mit en valeur sa lampe ancienne tandis que Yut, le chacha parlant, apporta un tableau. Indécis devant autant de choix, l’homme-constellation accepta finalement, dans sa grande bonté, d’échanger tous ces objets contre une poignée de son sable.



Le produit en main, et sans en renverser le moindre grain, les aventuriers retournèrent dans le bâtiment de la brocante, où Varjo projeta une partie du sable sur Kalirr, qui retrouva son apparence ainsi que son chapeau bleu à plume et put enfin sortir de la pièce en même temps que les aventuriers. Ces derniers se dirigèrent vers une maison située au nord-ouest du château en suivant les indications de Varjo, qui devait y retrouver sa « sœur ».



Dans la demeure d’une personne certainement mélomane, le groupe fit la connaissance de la blondinette, qui affirma qu’elle était Olgah, une violoniste. Elle révéla qu’elle avait appris que, pour retrouver sa véritable apparence, il fallait activer un mécanisme auquel étaient liés des instruments de musique ainsi que des armures de couleurs différentes, mais elle ne comprenait rien, voire pas grand-chose, à cette énigme… Après un temps de réflexion, les bons samaritains saisirent qu’ils devaient jouer d’un instrument puis frapper l’armure de la couleur correspondante afin que celle-ci se mette à briller et libère l’infortunée violoniste de son ensorcellement.



C’est Agarhathel, une disciple de Sacrieur, qui se dévoua pour monter sur scène et jouer de multiples instruments, tels que la guitare, la harpe ou encore le tambour, pendant que ses compagnons frappaient tour à tour les armures colorées.



Lorsque ces dernières se mirent toutes à scintiller, Olgah retrouva son corps de rêve, ses mains de violoniste, et son visage d’ange. Les apprentis musiciens s’en furent, sans attendre ses remerciements,  afin de mettre le grappin sur le dernier rejeton de la grande famille Varjesque. C’est dans une salle de défilé, au sud de leur point de départ, qu’ils découvrirent l’individu.



Varjo le Shanigami — tel était son sobriquet — racontait à qui voulait bien l’écouter qu’il avait réussi à se rapprocher de la célèbre Emma Tuvu, une personnalité reconnue dans le milieu de la mode bontarienne. Sûr de lui, il lui avait donné rendez-vous, afin de la séduire, dans la salle où il se trouvait actuellement. Cependant, peu de temps avant l'arrivée d'Emma, l'Osamodas s’était rendu compte que sa queue et ses cornes avaient disparu pour laisser place à une chevelure blonde et à un petit koinkoin suiveur.



Désespéré par cette transformation des plus malvenues, il n’avait pu se résoudre à quitter le lieu du rendez-vous pour s'en aller capturer un sanglier qu'il souhaitait offrir à l'élue de son cœur, elle-même adoratrice du Maître des Bêtes.
Dans sa panique, il avait découvert un message, glissé dans une poche de ce pantalon qu'il ne reconnaissait pas, mais dont il était vêtu. Il lui avait révélé qu'en satisfaisant la femme qu'il convoitait, et en obtenant d'elle un baiser, son apparence originelle lui serait rendue.
Pensant que Varjo était responsable de cette farce de mauvais goût, Shanigami demanda au blondinet ainsi qu'à ceux qu'il prenait pour ses amis de partir chercher, à sa place, le sanglier qui plairait à la femme de ses rêves.



Ce fut non loin du temple de Pandawa, au sud des murailles du château, que la troupe retrouva l'animal. Gigantesque et grognon, le sanglier ne paraissait pas enclin au dressage, et pourtant... Après quelques hésitations, les plus courageux des aventuriers se jetèrent sur la créature dans le but de la capturer, à défaut de la dompter efficacement.



Ce ne fut pas un combat facile, mais ils parvinrent à mater la bête et la conduisirent à Shanigami le Varjo !



A leur retour, ce dernier se morfondait toujours...
Le sanglier à son côté, Shanigami attendit patiemment l'arrivée d'Emma, ne cessant de s'inquiéter de l'effet qu'aurait sa nouvelle physionomie sur l'Osamodette. Celle-ci finit par se montrer et, bien qu'étrangement et légitimement surprise, elle parut apprécier le présent de son admirateur. Elle prit le Sanglier avec elle, et déposa un chaste baiser sur les lèvres de Shanivarjo qui retrouva aussitôt sa jolie peau bleutée, sa queue pointue et ses petites cornes polies.



Malheureusement pour le dresseur de tofus, ce changement soudain ne fut pas du goût de la célèbre Bontarienne qui s'en alla, outrée, sans demander son reste. D'abord estomaqué, Shanigami se rua à sa poursuite, tentant maladroitement de la rattraper et maudissant intérieurement Varjo qu'il rendit responsable d'un tel camouflet.



Devant ce rendez-vous ayant viré au fiasco, un rire résonna soudain dans la pièce : c’est alors qu’apparut un encapuchonné marron devant l’étonnement des aventuriers, dont certains comprirent qu’il s’agissait de Maux Jypcien, un Favori de Shariva.



Ce dernier avoua, hilare, qu’il était l’auteur de ce tour joué aux habitués du Lépreux Chauve et qu’il avait métamorphosé certains d’entre eux dans le seul but de se divertir.



Il en profita d’ailleurs pour lever l’enchantement qui pesait sur Soute et Varjo depuis le début de l’expédition et qui les empêchait de réaliser que les personnes transformées n’étaient pas réellement des membres de la famille du blondinet.
Bon prince, le Favori remit un Sharivaton à chaque aventurier présent en guise de remerciement pour le divertissement que tous lui avaient apporté.




*
*     *
*


La Main du Valet Noir remercie chaleureusement tous les aventuriers qui ont participé à cette expédition en résolvant les différentes énigmes et en participant aux jeux proposés, le tout en gardant leur enthousiasme du début à la fin !
Nous remercions également [Maux-Jypcien] et [Malma-Jeste] pour leur aide dans la réalisation des deux trames ainsi que pour la récompense-surprise qui nous attendit tous à la fin de l’animation. Nous croyons bien qu’elle a plu à tout le monde !
Enfin, merci à Soute-a-bagage pour avoir accepté de collaborer avec La Main du Valet Noir, ainsi que pour sa disponibilité et ses conseils toujours pertinents !

Si vous avez apprécié cette aventure, n’hésitez pas à suivre notre actualité afin d’être avertis de nos prochaines animations.

Liste des rôles :

Varjo : lui-même
Soute-a-bagage : lui-même
Kalirr : lui-même
Arlene-Kwinzel : Marchand-de-sable
Arnie-Cah : Olgah-Zih, Emma-Tuvu
Shanigami : lui-même
[Maux-Jypcien] : Sanglier-grognon, lui-même


Forum de guilde - Twitter

Captures d’écran : Varjo, Simettra
Compte-rendu : Varjo, Shanigami, Arlene-Kwinzel
0 0
Réagir à ce sujet