FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Actuellement ~ Hebdo] Les Agapes de Septange

Par Kah-Piten 30 Août 2014 - 17:22:54

(Illustration provisoire)

Introduction événementielle des Lueurs Ancestrales aux Agapes hebdomadaires

A l'occasion de l'avènement du mois de Septange, les vieilles coutumes sembleraient vouloir nous indiquer d'ouvrir nos portes pour le plus grand plaisir de la badauderie ! Chaque samedi le clan invitera, qui le souhaitera, à se convier aux agapes maintenant rendues publiques. Vous arborez la cape bontarienne, vous vous intéressez à Bonta la Blanche et à sa politique ? Éveillez-vous aux mystères de la chambre des lueurs sans demander votre reste. Nous aurons, de manière hebdomadaire, l'occasion de nous rencontrer autour de mets délicieusement préparés, afin de faire plus amples connaissances et éventuellement nous découvrir un vif intérêt pour la dissidence bontarienne et ce pour de modiques sommes !

Ne manquez plus aucun de nos banquets, chaque samedi de 18H à 20H sur la place de la fontaine, dans nos quartiers ! ([-34,-58})

N'hésitez pas à consulter la liste des menus, disponible dans nos locaux.

Quidams, gentes dames, bardes dans l'âme, préparez vos bourses, les agapes sont à vos trousses !
Première et prochaine agape en vue : 6 septange 644.
________________________________________________________

Exceptionnellement, l'agape du 6 septange sera avancée à 17H30 !
Réactions 3
Score : 538

Je pense pouvoir venir Samedi, merci pour cet event, j'aimerai bien en faire aussi avec vous.
A samedi =)

Score : 4


HRP : N'oubliez pas, la première édition des agapes prend effet aujourd'hui à 17H30 dans nos locaux, en [-34,-58]. N'hésitez pas à consulter la liste des menus à cette adresse !
 
Score : 1498
6 Septange 644, bilan de soirée.
Recette totale :
Confidentiel.



Les gloutons présents ce jour-là diront que tout semblait pourtant vouloir commencer idéalement. Les convives s'installaient et rien ne voulait déranger l'ambiance mondaine de laquelle les lueurs se félicitaient. Autour des meilleures bières du coin, les protagonistes se retrouvaient dans un instant de paix bontarienne afin de savourer cette quiétude presque peu onéreuse. Vint alors le temps de commander son repas et comme à l'accoutumée, la serveuse s'employait à faire son labeur. Dans un élan de tumulte, la portes des quartiers fut frappée par de terrifiantes vagues toutes plus titanesques les unes aux autres. Faisant crouler la grande porte sur son passage, le terrible "Henry-Patte", membre de la famille ripate Patte, pénétra la petite milice, promenant son regard intéressé là où les biens s'entassaient dans un synonyme de richesse. Placidité et joie s'envolaient sous les vils présages du ripate, faisant croître une crainte critique. Une horde de bandits se massait aux portes de la milice et rejoignaient leur chef. La serveuse semblant être la seule clé à son énigme, il l'emmena, laissant derrière lui ses subordonnés.

Dans un feu vert ardent, un esprit vint déchirer les ténèbres : Je suis Galurion, buvez à ma coupe et Elya Fanekham sera sauvée des griffes de la famille Patte.

Une énigme, un vent de présage, ramena les gloutons vers la raison et vers l'objet de leur quête nouvelle. Astrub.



"Le code, ce code est à nous ! Grâce au code, nous pourrons colmater la brèche faite dans notre coque et restaurer notre navire !" déclarait Henry-Patte.

S'ensuivit une lutte sans merci dans laquelle tous se battaient pour un seul prix : La vie de la serveuse.

Lorsque le ripate fut mis à terre, la troupe revint à Bonta la Blanche... Dans la milice, Galurion n'était plus là. Alors tous s’interrogeaient, se réjouissaient, s'horrifiaient, tous trépignaient d'émotions.

A bon tumulte, ne lésions pas. Se manifesta cette fois un miroir dans un déhanché de fumée pourpre. Un miroir insondable dans lequel nul ne pouvait percevoir son reflet mais qu'une perspective chaotique, une nuée de ténèbres sans fin.

"Il serait trop imprudent de garder le cristal en marge de son destin." étayait Alvaen.

Seily, intrépide lueur de son état, consulta les coffres des quartiers à l'affût dudit cristal. Tous, alors, pourraient lorgner cette pierre de valeur qui leur aura couté une soirée de risque. Alvaen plaça le cristal dans un des nombreux ornements qui festonnaient le miroir et, de ce fait, "activa" le cadran qui se mit à scintiller. Un visage se dessinait et Galurion nous apparut à nouveau. Dans un échange de paroles nous apprimes l'identité de l'esprit qui n'était autre que le patriarche de la famille Sandedin mais aussi un père fondateur des Lueurs Blanches. "Considérez ce miroir comme un cadeau en guise de sympathie, il vous aidera à vous souvenir de notre histoire".

"Aujourd'hui, il est temps pour moi de mettre un terme à ce périple, nous nous retrouverons un jour, bontariens ! Que vive Bonta, que vive l'honneur !"

Le visage de cet héro posthume s'effaçait aussi vite de nos mémoires que du cadran, alors nous pouvions retourner à table et, enfin, festoyer autour de mets délicieusement préparés pour cette première Agape de septange !



Merci à : Elya-Fanekham, Seily, Miti-Jay, Mezexcuses, AngeDeLEtoile, Urgal, Wyllanezh, An-Oyack, Mywen, Xyles et rendez-vous chaque samedi pour en apprendre davantage...
Réagir à ce sujet