FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Score : 917

Retour sur deux années de KOTH

Par taramanara - ABONNÉ - 10 Décembre 2015 - 19:09:11
Article posté conjointement sur le site Dindofus.

Bonjour à tous,

J’ai décidé de vous faire part de mon ressenti après avoir passé plus de deux ans dans des alliances dans lesquelles je me suis impliqué que ce soit au niveau de l’ambiance, de l’organisation, ou plus majoritairement des KOTH.

Cette expérience ne concerne que le serveur Hel Munster durant la période citée, mes avis ne sont pas des généralités mais sont mes impressions. Je fais ça dans le but de permettre aux prochains, ou aux anciens de voir comment ce système fonctionne et quelles améliorations seraient à faire.

Mon parcours

La plupart des personnes ayant pris part aux AvA lors de ces deux dernières années sur le serveur Hel Munster doivent déjà me connaître. Pour les autres je vais faire un retour sur mon parcours depuis le lancement du AvA (Alliance vs Alliance) sur Hel Munster.

Au lancement de ce système le 25 juin 2013, j’ai comme de nombreuses guildes, rejoint le projet de Tal qui était de créer une alliance pour tout le monde sans critères quelconques, l’ONU(Organisation des Noobs Unis). Ce projet rencontra les problèmes que j’évoquerais plus loin, et le projet fut abandonné quelques temps après sa création.

Par la suite j’ai rejoint l’alliance TRYN créée elle aussi le 25 juin 2013 et menée par Cœur-Nutella, où j’ai pour la première fois découvert le système de KOTH. Souhaitant y participer plus activement, une autre alliance du nom de WTF dominante à ce moment ouvrait à nouveau son recrutement. C’est donc sans hésiter que j’y ai postulé et que je l’ai intégrée.

Et là commence la partie la plus complète de mon expérience en termes de KOTH et de « grande »alliance. J’ai très vite souhaité prendre part à l’organisation, le soutien, le bon déroulement de nombreux KOTH, pour ceux qui auraient encore du mal avec les acronymes, KOTH désigne « King of the Hill » traduisez « Roi de la colline », ce qui correspond donc au moment où les membres d’alliances se mettent littéralement sur la gueule pour capturer une zone vulnérable. A cette époque je me rappelle que Naislet occupait le rang de « Chef des armées », comprenez celui qui guide les troupes lors des KOTH, car oui c’était comme une guerre, on devait souvent mettre en place des stratégies face à (aux) ennemi(s), organiser nos effectifs, guider nos troupes jusqu’à la victoire, et les réconcilier avec la défaite. J’y mettais un tel point d’honneur que je finis par prendre cette place de « Chef des armées »et pendant près d’un an et demi j’ai organisé et pris part à la vie de l’alliance WTF.

Ce n’est que début 2015 que j’ai décidé de quitter WTF et de créer ma propre alliance, la Horde.

Mon expérience

Parlons désormais de mon expérience au sein de ces différentes alliances.

L’expérience dans l’ONU fut de très courte durée et remonte à plus de 2 ans, je n’en ai que de brefs souvenirs, ce qu’il fallait retenir a déjà été expliqué par Tal ici.

S’en suit mon arrivée dans TRYN. C’est à partir de ce moment que j’ai décidé de m’impliquer vraiment dans l’alliance, notamment en prenant part aux structures mises en place (Forum, discussions entre meneurs, etc…). L’expérience au sein de TRYN peut être qualifiée de bonne tout simplement car l’entraide, la bonne humeur et les amis y étaient de mise. L’alliance n’étant que très peu orientée KOTH à ses débuts ne m’a pas permis d’y connaître assez pour m’y intéresser vraiment.

Quand j'ai rejoint l’alliance WTF, j’ai commencé à consacrer une très importante partie de mon temps à la vie de l’alliance. Etant dans une période où je m’ennuyais clairement dans le jeu j’ai cherché là-dedans la possibilité de m’occuper. Et ce fut plus que comblé, en prenant part à la vie de l’alliance, je finissais par avoir des journées rythmées en KOTH où j’y consacrais 100% de mon temps de jeu. Mon expérience au sein de WTF fut la plus longue et la plus riche en évènements, que ce soit à travers les nombreuses guildes, leurs membres, les différents ennemis rencontrés, les victoires, les défaites, les prises de tête, les moments de délires. J’ai dû, tout comme les autres membres à cette époque, découvrir l’ensemble du panel de ce que AvA voulait désigner.

Hélas, cette alliance vu son règne s’achever, et, nostalgique de ce temps consacré à participer à la vie d’une alliance et aux KOTH j’ai à mon tour décidé de créer une alliance orientée prise de territoires dits «importants» le 14 avril 2015. J’y ai pu achever ma formation d’AvA en occupant le rôle de meneur d’alliance jusqu’au 9 octobre 2015 date de passation de pouvoir entre moi et Naislet.

Les diverses raisons de départ

Là encore nous passerons brièvement sur le cas de l’ONU où je n’en suis pas parti mais où j’en fus tout simplement expulsé, au même titre que toutes les autres guildes (ou presque) s’y trouvant lors de l’arrêt de l’alliance par Tal.

Pour le cas de TRYN, c’est là que ça se complique un peu, j’avais à cette époque décidé de rejoindre la mouvance populaire qui était l’alliance WTF puisque je voulais participer plus activement aux KOTH sur le serveur et cette alliance proposait tout pour y arriver.

Quant à mon départ de WTF, il fut surement le plus décisif, après autant de temps passé dans une alliance on se demande comment on peut en arriver à partir pour fonder sa propre alliance.Tout simplement car, à ce moment, l’alliance n’était plus ce qu’elle était à ses débuts et qu’il n’y avait plus d’espoir pour que cela le redevienne.

Enfin, si on peut appeler ça un départ, ma passation de pouvoir au sein de la Horde justifiait d’un manque cruel d’attraction pour ce système qui avait fini par m’user et je ne pouvais plus assumer toute la pression que cela importait d’être meneur d’alliance orientée prise de territoires à haut niveau.

Mes impressions positives…

Avant le système d’AvA, chaque guilde était plus ou moins seule dans son coin, elle se défendait avec ses propres moyens, avait son propre cercle d’amis, de connaissances. Le système d’AvA a tout bouleversé et a projeté à des étages plus haut la vie en communauté sur Dofus.

Je vais donc commencer par lister tout ce qui pour moi est bénéfique avec le système d’AvA mis en place.

- Un canal commun ouvert à un plus grand nombre de personnes, facilitant l’entraide, le partage,le commerce, la mise en place d’évènements, etc…,
- Une protection unie, via la défense commune de percepteurs et prismes par tous les membres de l’alliance,
- Un toit commun aux guildes qui se respectaient mutuellement mais qui n’avaient aucune façon de le faire remarquer jusqu’à présent,
- Un bonus commun lié aux prismes et à ce qui en résulte (bonus de drop/Xp, téléportation,génération de pépites, …),

… et négatives

Cependant, mon expérience globale s’oriente principalement vers un jugement négatif du système d’AvA. En voici les principaux points :

- Un manque majeur d’outils de gestion, hormis bannir une guilde (seul le meneur d’alliance dispose en plus de cette possibilité) il n’y a aucune autre alternative,
- Le canal commun qui peut paraitre un avantage est aussi un inconvénient vu le manque d’outils de gestion adaptés au format d’une alliance, certes on peut retirer le droit de parler à une personne mais ce droit est obsolète, rappelons qu’il est accordé automatiquement à un nouveau joueur invité et que seules les personnes de la guilde en question peuvent gérer les droits de leurs membres,
- Une défense asynchrone des percepteurs et prismes, passons sur les priorités de défenses qui manquent clairement d’homogénéité, rappelons en suite le temps de préparation de 5 secondes en défense de prisme que nous disposons en total déséquilibre avec l’ennemi qui attaque,
- Suivons dans cette lancée, le système actuel permet très facilement le harcèlement d’un (ou de plusieurs ennemis) à unique vocation de nous empêcher de jouer sereinement(ex : affaiblissement de masse et continu),
- On est amenés à avoir peur de nos alliés, suspicion de trahison, comparaison des guildes et de leurs activités laissent place à la paranoïa.

Conclusion

En prenant en compte le fait que le système d’AvA est devenu le noyau central du jeu Dofus, il parait presque impossible d’être sans alliance aujourd’hui, ne serait-ce que pour avoir la paix.

Quand on remarque qu’en plus de cela le jeu cherche à s’orienter vers encore plus de contraintes pour forcer les joueurs à intégrer des alliances et surtout à pratiquer des KOTH on se demande si ce n’est pas trop précoce.

Selon moi, le système d’AvA tel qu’il est maintenant est loin d’être terminé, il ressemble à un brouillon qui dure maintenant depuis trop longtemps. Pourquoi forcer encore plus de gensà se rassembler sous la même enseigne dans l’unique but de les inciter à montrer une face d’eux-mêmes qui n’est pas la vraie ?

Malgré toutes les bonnes expériences que j’ai vécues à travers ces deux années complètes à avoir intégrées les alliances de haut rang du serveur j’en ressors principalement dégoûté. Les efforts mis en place ne sont même pas récompensés par les avantages que peut conférer une alliance, quelle qu’elle soit.

Les améliorations que je verrais ? C’est difficile de savoir ce qui serait le mieux quand ma principale pensée serait que ce système n’aurait jamais dû voir le jour, du moins pas sous cet angle. Maintenant l’avenir semble vouloir qu’il ne va pas en dévier, alors il est primordial que les meneurs puissent disposer d’outils pour les aider dans leurs tâches, ne serait-ce que de pouvoir s’entourer de «Bras Droit» au même titre qu’une guilde en a, avec quelques droits supplémentaires. Revoir le système de prismes qui manque cruellement d’équilibre et lisser les avantages d’une alliance afin que certaines ne soient pas trop lésées par rapport à d’autres.

Je sais que certaines de mes modifications et remarques vont à l’encontre de la politique même qui a été décidée par Ankama pour le système d’AvA, mais c’est justement pour cela que j’ai rédigé cet article, pour revenir sur des points qui selon moi ont été mal conçus.

Et pour tous ceux qui penseront que cet article fait suite à leurs actes sachez qu’il n’en est rien. Cet article résulte de mon expérience en jeu qui s’achève et pour laquelle j’ai décidé d’apporter un dernier point de vue en espérant qu’il serve à quelque chose.

Fouronce
Réactions 3
Score : 1477
Bravo, franchement bravo pour ton article!

Tu relèves sérieusement le niveau de ce forum, la plupart des joueurs qui écrivaient bien ayant déserté ces pages, voire carrément ce jeu.

Je partage ton avis, si ce n'est que personnellement l'AvA ne m'inspire pas du tout depuis sa création. J'admire ton utopie de croire que ce que nous écrivons en ces lieux puisse servir à améliorer le jeu... Si Ankama tenait compte de nos avis, depuis le temps, ça se saurait. Ce forum ressemble parfois bien plus au mur des lamentations. Ne pas tenir compte d'avis aussi pertinents que le tien relève de l’absence totale de respect, et cela fait bien longtemps que c'est ce que je ressens.

Je crois que c'est le seul jeu où, si un volet ne plait pas aux joueurs, il est rendu obligatoire d'une manière ou d'une autre pour que les joueurs soient contraints d'y participer. L'AvA ne concerne qu'une minorité d'entre nous, de ceux qui s’ennuient à ceux ont trop de testostérone... Dans ses objectifs à l'époque, Ankama ne cachait d'ailleurs pas ses intentions, je me souviens qu'ils parlaient d'alliances et de trahisons, ce qui n'est pas vraiment propice pour créer dans un jeu une ambiance conviviale...

Qu'avons nous connu depuis? Chaque modification essaye de colmater les brèches provoquées par la précédente. Pour favoriser l'AvA, voire essayer de la rendre indispensable, les cartes ont été redessinées (sur Pandala les erreurs de maps sur lesquelles nous ne pouvons circuler car nous ne sommes pas dans la bonne alliance ne sont toujours pas corrigées), l'économie complète des serveurs a été complètement chamboulée, avec les refontes des métiers bien sur, mais aussi avec la géniale trouvaille des galets...(cfr supra)

Je sais, je suis aigri... je m'en excuse.
J'ai vu trop d'amis arrêter de jouer car l'évolution mercantile du jeu ne correspondait plus du tout à leurs attentes. J'ai vu trop de personnes se plaindre dans ce même forum car elles perdaient le plaisir de jouer, mon fils et ma fille ont déserté le jeu, j'ai moi-même perdu l'envie de me connecter. Sans ma guilde, dont certains membres m'accompagnent depuis plus de 7 ans, je ne me connecterais plus du tout. Et encore, des groupes entiers de membres de ma guilde se retrouvent aujourd'hui sur d'autres jeux, PS ou autre...

J'aurais tellement aimé continuer à jouer au dofus que je connaissais, avec périodiquement adjonction de contenu. Pas un jeu où tout change tout le temps, où jamais rien n'est acquis, où tout est simplifié, lissé, pondéré... où ce fragile équilibre qui avait mis des années à se mettre en place est systématiquement démonté, cassé, modifié.

Encore une fois, je sais que je suis aigri. Ne me répondez pas simplement qu'il suffit que j'arrête de jouer, c'est plus compliqué que ça... combien de serveurs aujourd'hui se plaignent du manque de joueurs? L'AvA a-t'il réglé quoi que ce soit? Ca pourrit l'ambiance, et j'ai beau chercher, je n'y vois vraiment rien de positif...
Score : 5546
A mon sens, tout tourne autour du temps d'investissement.

1. Une guilde où le meneur (ou les BD) s'investit n'est déjà pas facile à trouver.

Par s'investir, je parle d'une supervision régulière du recrutement de la guilde, de son ambiance, de la qualité des interactions sociales. Autrement dit, un canal G agréable à suivre et un minimum d'entraide entre les joueurs.
Combien de guildes sont gérées raisonnablement sur le serveur? Je crois qu'il y en a une vingtaine à tout casser. Le joueur en recherche d'une communauté a plus de chance de tomber sur une guilde sur le déclin (où le meneur ne se connecte pratiquement plus, où le/les BD économisent leurs efforts), voire une jeune guilde, très active, mais qui s'essoufflera au bout de quelques mois (parce que souvent, le meneur tient tout à bouts de bras, la crampe arrive donc très vite).

Pourtant, dans ce MMORPG, faire partie d'une guilde soudée est crucial pour l'évolution de son personnage ou le plaisir tiré de son expérience de jeu. Je m'estime personnellement chanceuse d'avoir rencontré nombre de mes guildeux IRL, d'avoir fait des soirées avec eux à Bruxelles, d'obtenir facilement de l'aide pour n'importe quel succès/donjon IG. Mais combien de joueurs n'ont jamais eu l'occasion de souder des liens d'amitié durables via leur guilde? Combien même ont fait définitivement une croix dessus, préférant évoluer en teams (souvent avec un pote IRL) ou en multi-compte? Pourquoi tant de joueurs évoluent ainsi en huis-clôt, pourquoi tant de guildes contiennent un seul joueur ou juste une team de comptes partagés? La réponse est simple, l'investissement a faire vivre une guilde ou à faire partie d'une guilde n'est pas du tout soutenu par la société.

A force d'être considérés comme "non prioritaires", l'interface et les options de guilde n'ont pas fait l'objet d'évolution depuis près de huit ans. La dernière MAJ nous a donné les Havre-Sacs. Bien sympathiques certes, mais du coup l'intérêt des maisons de guilde passe à la trappe, les enclos (faute d'évolution de l'élevage) ne sont plus utilisés depuis perpette, les percepteurs ont toujours les mêmes sorts pourris que personne n'oserait monter. A force de considérer cette fuite en avant, on en est devenus très fatalistes.

2. L'AvA a phagocyté l'investissement dans des communautés de très grandes tailles techniquement ingérables, au détriment des guildes.

Combien de meneurs ne se sont-ils pas épuisés à gérer une alliance? A répondre à des dizaines de mps à chaque connexion? A vouloir orienter une alliance dans telle ou telle direction en vain? A essayer de se coordonner avec des meneurs désintéressés, qui souhaitent juste "être dans l'alliance majoritaire du moment", et si possible, sans effort. Et surtout pour quels bénéfices? Des pépites, on en a tout le tour du ventre depuis bien longtemps. Des territoires? Les ressources se trouvent également à l'extérieur. Mis à part l'atelier de fées d'artifices, le système AvA n'a aucun sens. Il ne s'y créent pas de liens d'amitié (soit le A est ouvert à tous et c'est la foire aux requêtes, soit il est strictement limité à certains élus, et les joueurs "mute" se désintéressent de ce qui s'y passe), la coordination, l'entraide y sont encore plus difficiles qu'en guilde. Et les outils de gestion sont quasi absents. Enfin, ajoutons à ce tableau le caractère éphémère des communautés AvA et la propension de cette feature à semer la zizanie entre meneurs (la pire des choses qui soit, ils sont déjà tellement peu à s'investir pour faire vivre des guildes, si en plus ils se prennent le chou entre eux!).

3. L'AvA a dilué l'intérêt des guildes pour beaucoup de joueurs.

Peu de guildes soudées + aucune évolution des guildes = le multi-comptes et le partage de comptes sont devenus la norme = les joueurs, qui n'ont jamais été attaché à une guilde vont passer d'une guilde à l'autre en fonction de son alliance. Qu'ont-ils à perdre à jouer ainsi? On est dans la récompense court terme, pourquoi pas après tout? Faire partie d'une guilde active demande aussi un effort. Une candidature, un sens de la diplomatie, une participation sympathique au /g. Tous les joueurs ne sont pas prêts à s'impliquer ainsi dans un jeu. Pour certains, jouer dans leur coin et profiter sporadiquement des opportunités d'une alliance suffit à leur bonheur. Franchement je ne leur jetterais pas la pierre.

Mais si j'ai un conseil aux futurs meneurs : si vous voulez gérer convenablement une guilde sur le long terme, ne gérez pas une alliance active. Pas même un peu, pas même pour dépanner. Je parle d'expérience, comme mes deux confrères de jeu ci-dessus. ^^
Score : 1333
De mon point de vue, le pvp a toujours été une source de conflit, et je pense qu'il sera difficile de faire autrement dans le futur, 95% des alliances qui tournent mal le sont à cause de cette partie du jeu, ce qui entraîne une instabilité totale des alliances du serveur.

Mais pour ton article, j'suis content que tu ai eu le courage de le réécrire : p
Très complet, comme toujours, j'te reconnais parfaitement dans tes idées, tes impressions et tes propositions, et je les trouves dans la majorité, bonnes. Après, le manque d'outil fourni, je le vois plus comme un challenge, une alliance fonctionnera si la confiance règne, et que chaque meneur de guilde sait parfaitement faire son boulot (ce que dit Tal en parlant d'investissement, les bras droit ont un grand rôle mine de rien). Mais je te suis dans l'idée que cette partie du jeu n'est pas finie, et je trouve qu'elle est malheureusement trop présente, et j'ai l'impression qu'on est tous un peu forcés de devoir y participer ...

En bref, j'espère que toutes les personnes ayant envie de créer une alliance liront cet article avant de se lancer, parce que Papa Fouronce de l'AvA a parlé, et il l'a bien dit !

Béco sur tes petits poils doux.

Cordialement, Tofu, bras droit de la X Force et membre du conseil d'Hylia.
Réagir à ce sujet