FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

Les récits d'invention #8

Par [Ankama]DOFUS - COMMUNITY MANAGER - 14 Mars 2020 - 15:00:00
AnkaTracker News

En ces temps troublés, où surgissent quatre terribles cavaliers, oserez-vous substituer votre plume à l’épée ? En tant que barde, votre écriture sera votre plus belle arme dans cette huitième édition des Récits d’Invention, proposée par le dur labeur du Conseil des Sadeurs. Courage et créativité seront vos meilleurs alliés pour faire face à tous les dangers. Au terme du conflit, peut-être épaterez-vous même les membres du jury.

Concept

Les Récits d’Invention sont destinés à l’ensemble de la communauté : chacun est invité à proposer sa participation, il ne faut pas avoir peur de vous lancer ! Que devez-vous faire ? Comme pour les précédentes éditions, rien de bien compliqué ! Cette fois-ci, votre défi sera de vous mettre dans la peau d’une bardesse pour raconter une campagne militaire organisée par des Douziens partis affronter les cavaliers de l’Eliocalypse. Vous avez jusqu’au 29 mars 2020 pour envoyer votre participation en répondant sur le sujet suivant :

Je participe !

Précisions sur le thème

Votre participation doit respecter le cadre qui est posé dans le premier message du sujet RP. Il y a principalement trois éléments auxquels prêter attention :

  • la bardesse : elle est celle qui raconte ce qui s’est passé durant la campagne militaire qu’elle a suivie. C’est donc toujours par elle que sont contés les événements, que vous vous mettiez dans sa peau ou dans celle d’un spectateur.
  • les protagonistes : la bardesse souhaite mettre en avant la bravoure et la valeur de Douziens comme elle et vous, et mettra donc particulièrement l’accent sur des personnages sans grade particulier, qui n’ont personne sous leur commandement.
  • le contexte : la jeune bardesse a suivi de près une campagne militaire qui a mené une troupe de Douziens courageux au coeur des repaires des Cavaliers de l’Eliocalypse. Elle a fait son possible pour couvrir tous les territoires où s’étaient aventurées les patrouilles, vous êtes donc libres de choisir dans quelle zone se déroulent les aventures que vous narrez.
  • le lieu : la bardesse pourra raconter les exploits (ou mésaventures) de vos héros où bon vous semble, que ce soit dans une taverne, dans une salle de théâtre, sur la proue d’un navire, dans son carnet de notes, ou même seul dans sa salle de bain ! Il n’est pas dit que notre bardesse se soit produite en un seul et même lieu, elle qui brigue une reconnaissance inter-continentale de son talent.
 

Règles générales

  • Votre participation ne doit pas dépasser 2 500 mots.
  • Il est de circonstance de faire référence aux autres participants et leurs histoires, en revanche ne faites agir les personnages d’autres joueurs si ceux-ci ne vous ont pas donné leur accord préalable.
  • Le respect des Conditions Générales d'Utilisation, du fait du caractère officiel de cette animation, doit être appliqué.
  • Si besoin vous pouvez utiliser des images, ainsi que des fichiers audio. Nous invitons les personnes qui feraient des participations audio à poster la transcription écrite de leur récit ou à faire en sorte que l’audio demeure d’une longueur raisonnable afin de rester dans les limites de temps de lecture et d’écoute raisonnables.
  • Une participation ne pourra pas être le fruit de la collaboration de plusieurs personnes et, dans tous les cas, il ne pourra y avoir qu’une seule participation par personne.
  • Si vous souhaitez écrire sans toutefois que votre participation soit prise en compte par le jury, merci de l’indiquer directement sur votre participation.
  • Un gagnant ne peut pas transmettre ses lots à un autre joueur. Un autre compte que le compte utilisé pour participer peut recevoir les récompenses, à condition qu'ils soient certifiés au même nom.
 

Coup de pouce/conseils

  • La forme du récit : la bardesse qui a suivi la campagne est encore assez jeune et n’a pas définitivement choisi son style de prédilection, aussi est-il probable qu’elle se cherche et qu’elle tente différentes approches susceptibles de captiver son public. Vous êtes donc libres de choisir la manière d’aborder le récit.
  • Les protagonistes : il y en a du monde qui prend part à une campagne militaire ! Outre les soldats des premières lignes, la troupe était probablement composée de plusieurs corps de métiers, qu’ils agissent directement dans la bataille ou bien qu’ils usent de leurs compétences en retrait. A vous d’imaginer qui a pu se joindre à la campagne et ce qu’il est advenu de ces personnages.
 

Récompenses

Bien que vous soyez trop concentrée lors de vos apparitions en public pour le remarquer, un visage dans la foule est présent à chacune de vos représentations. Vous avez été remarquée par la célèbre Fédération Bardique Imaginative, qui a délégué un de ses membres pour mieux juger de vos capacités. Celui-ci attendra que vous ayez terminé de présenter l’ensemble de vos récits de la campagne militaire avant de vous aborder pour vous proposer de rejoindre la Fédération. À cette occasion, il ne manquera pas de vous signifier quels ont été ses passages préférés de l’épopée que vous avez racontée et ira même jusqu’à vous récompenser pour les excellents moments que vous lui aurez fait vivre.

 

Dans un souci de clarté, les trois coups de coeur du jury remporteront chacun chacun un Anneau Dyssée conférant le titre de « Pilier de Comptoir » en jeu ainsi qu’un lot de capsules de sortilèges. De plus, le premier coup de coeur du Jury remportera le thème de Havre-Sac de son choix parmis ceux existants.

 

Jury

Pour cette édition, le Jury est composé de :

  • Alba-Skairville
  • Javion
  • Les Maîtres du Jeu
  • Theochaos
  • Varjo


 

Comme pour tous les Récits d’Invention, la première participation sera écrite par le Jury afin de permettre aux participants d'avoir un exemple, une amorce. Le Jury notera les participations selon différents critères, notamment le respect du background officiel, la maîtrise de la langue française, la prise en compte des autres participations, et surtout leur originalité !

 

Si vous souhaitez consulter l’édition précédente des récits d’invention c'est par ici.

 

Surtout, prenez plaisir à écrire !

Bon courage et bonne chance à tous,

 

Le Conseil des Sadeurs.

Réactions 18
Score : 7210

Le concept de la bardesse qui se cherche encore un style et une reconnaissance mondiale est hyper pratique, GG !

0 0
Score : 234

Bonjour !  J'ai une question concernant la temporalité du récit. Devons nous uniquement évoquer la bardesse dans sa jeunesse ou pouvons nous la rendre plus âgée ? Par exemple lorsqu'elle raconte son récit plusieurs années, voir dizaines d'années, pourraient s'être écoulée ? Ou bien faut-il rester dans le cadre temporel de la "guerre", par exemple juste quelques heures/jours après la bataille ? 
Merci d'avance smile 

0 0
Score : 904
Salutations vieille bardesse, il faut prendre comme base que la narratrice est dans sa jeunesse car le " juge " en la personne de la Fédération Bardique Imaginative étudie ses récits fraîchement sortis. Si ce que tu racontes se passe quand elle est vieille, on sort du cadre de la campagne militaire fraichement terminée et de la bardesse qui recherche son style, c'est donc un hors sujet. Tu as cependant des options laissant le contexte actuel l'imaginer plus agée mais il faudra que cet aspect imaginaire soit explicite pour t'éviter un hors sujet.

La F.B.I
1 0
Score : 3

Trop cool

0 0
Score : 271

J'suis très très mauvais en écriture mais j'aime bien lire ! Est ce que les récits sont disponible quelque part ?

0 0
Score : 7210

Oui, ici !

0 0
Score : 5

Pas mal !

0 0
Score : -314

Bonjour,
Donc si je comprends bien le principe vous demandez aux gens de trouver une histoire que vous allez garder sous le coude pour en faire une extension je ne sais quand. À la fin vous allez le remettre un cadeau bof. Avec le service que vous fournissez actuellement. Donc en gros vous faites bosser les joueurs pour quasi rien comme récompenses avec un jeu ou vous faites 50 maintenances par semaine.
Je trouve sa un peu juste de votre part. Mais si le principe marche bravo aux joueurs qui auront trouver l'histoire et demander un peu plus comme compensation.
Par contre les dev serieux faites mieux pour les maintenances du coup vous avez un peu plus de temps vu qu'on trouve les histoire pour vous ^^
 

1 -1
Score : 7210

Coucou kraunos !

Tu te trompes du tout au tout : ce concours est organisé par des joueurs (et joueuses) pour les joueurs (et joueuses).

Les développeurs n'ont rien à voir avec les Récits d'Invention (RI) qui sont créés et organisés par le Conseil des Sadeurs et les membres de l'Équipe d'Animation (MJ).

Aucune des thématiques proposées depuis la création des RI n'a eu pour vocation de devenir une extension du jeu DOFUS. On peut même dire qu'une partie d'elles s'inspirait des extensions de DOFUS plutôt que l'inverse... ^^

1 0
Score : 400

Hello Kraunos ! 

Ton idée n'est pas à exclure en tout cas, même si c'est vrai que les extensions de Dofus n'ont jamais été influencées par les histoires des joueurs... 

Et si un jour cela devenait possible ? 

Car franchement parfois il y a des histoires qui sont vraiment intéressantes, même si comme l'a dit plus haut Nar, nous joueurs nous nous inspirons des extensions de Dofus pour créer les notre smile 

Mais bon l'idée serait à creuser et pourquoi pas envisageable ? 

0 -1
Score : 1532


Vous les avez attendus, les voici : les résultats de cette 8e édition des Récits d’Invention.


Avant toute chose, les membres du Jury souhaitent adresser quelques remerciements :
  • aux participants de cette édition, les nouvelles têtes comme les habitués ! Ce n’est jamais facile de se lancer dans l’écriture d’un récit, ce n’est jamais évident de travailler sur un sujet imposé. Vous nous avez offert des histoires diverses, avec chacun votre patte propre. Sans vous, les Récits d’Invention ne sont tout simplement… rien. Alors merci d’avoir passé du temps pour nous faire voyager !
  • à l'Équipe d’Animation, qui a assuré la communication auprès d’Ankama pour l’organisation de cette nouvelle édition, qui nous a aidé à faire circuler l’information et qui nous a conseillés lors des préparatifs. Merci à eux aussi pour les récompenses qui étaient mises en jeu !
  • à Ankama, qui a participé à ces Récits d’Invention au travers de la communication, de la mise en avant et des récompenses qui vous sont proposées.


Vous trouverez dans le sujet RP une conclusion narrative aux péripéties que vous avez proposées, pour ceux qui le souhaitent.


Sachez que le sujet sur lequel vous vous trouvez restera ouvert par la suite ! N’hésitez pas à commenter les participations, que vous soyez simple lecteur ou vous-même participant ! Avoir des retours sur ce que l'on écrit est souvent motivant pour la suite et peut encourager à écrire à nouveau !

N’hésitez pas non plus à nous faire des commentaires sur l’organisation du concours, sur le choix du thème, sur les consignes : tout est bon à prendre de notre côté aussi pour vous offrir des éditions futures à la hauteur de vos attentes !

Nous espérons en tout cas que vous participerez de nouveau à ces Récits d’Invention !




Et maintenant, sans plus tarder, passons à l’annonce des vainqueurs de ces RI#8 :


Première place : osaosaosa74
(remporte un thème de Havre-Sac de son choix parmi ceux existant, un anneau Dyssée et 5 capsules de sortilège)

Deuxième place : limaginaire
(remporte un anneau Dyssée et 3 capsules de sortilèges)

Troisième place : gzorade
(remporte un anneau Dyssée et 2 capsules de sortilèges)



Toutes les participations ont été commentées par les membres du jury. Lesdits commentaires seront publiés juste sous ce post d’annonce des résultats.

Nos trois gagnants recevront leurs récompenses prochainement par Ankama.
L’Équipe d’Animation a aussi décidé d’offrir gracieusement 3 Sharivatons à chaque participant.


Renouvelons nos remerciements aux participants de cette édition. Même si votre nom ne figure pas dans le classement annoncé ci-dessus, cela n’enlève rien au mérite que vous avez eu à participer et aux efforts que vous avez accompli.
Les remerciements du Conseil des Sadeurs se portent aussi sur le Jury de cette édition : Mal-Jabar, Malma-Jeste, Misty-Jicatrice, Varjo, Théochaos-Rakle, Javion et Alba-Skairvil.


À bientôt pour de nouvelles histoires !
Le Conseil des Sadeurs
2 0
Score : 124

Bonjour à tous chers amis Dofusiens,

Tout d'abord félicitations aux vainqueurs de ce concours.
Chaque histoire me plongeait dans la peau du personnage c'était vraiment sympathique de vous lire !

Merci également à tous les animateurs pour avoir organisé cela c'était une première pour moi et j'ai beaucoup apprécié, merci d'avoir pris le temps de lire attentivement chaque texte et d'en tirer des conclusions et conseils qui seront utiles pour tous j'en suis sur moi le premier avec mes BG non réspectés et mon récit un peu court ...

Prochaine fois je serais un vrai pillier de comptoir vous aller voir biggrin

Merci encore, jouvence un jour jouvence toujours.

Pelle-Zebuth

0 0
Score : 234

Bonjour ! 
Tout d'abord j'aimerai remercier chaque membre du jury pour nous proposer ces récits ! Ce n'est que ma première participation mais j'ai hâte de découvrir les prochains RI !
Je suis très honoré d'avoir été choisi pour recevoir le premier prix, merci ! Bravo à tous les participants! 
Merci encore ! 

0 0
Score : 1532
Bonjour à tous ! Voici ci-dessous les commentaires des jurés, classés par participation. En espérant que ces retours vous soient utiles, nous vous souhaitons une bonne lecture et restons à votre disposition pour échanger si vous le souhaitez !
******************************
maloranran


Théochaos
   Salutations ! D'abord, merci d'avoir produit une participation quand bien même elle est hors concours, elle n'en est pas moins agréable à lire. J'ai particulièrement apprécié l'histoire racontée au second plan (et donc finalement pas concrètement racontée devant un public) qui a peut-être justifié ton choix d'en faire une participations hors concours. La mise en avant du groupe avant tout et de l'acte d'héroisme du quotidien, je trouve que c'est une très belle idée ! Avouons-le, je n'ai pas pu m'empêcher de me sentir mal pour cette pauvre bardesse qui finalement ne pouvait plus trouver ses mots au moment crucial, quelle rude finalité pour elle d'être le cheveux sur la soupe. Je reste très curieux d'avoir une confirmation sur l'identité du personnage qu'elle percute avant de sortir. Elle aurait pu nous en faire une gravure ! Rien à redire sur l'écriture, le BG ou le respect des règles, bravo !

Javion
   Bonjour maloranran ! Merci pour cette première participation qui m'a bien amusé! Effectivement, pas facile la vie de bardesse, surtout dans cet état ! La qualité d'écriture est au rendez-vous et celle du récit aussi, quel plaisir de lire la bardesse comme un ivre ouvert ( quoi, c'est pas ça ? ). J'ai aussi apprécié les ouvertures que tu as laissé pour les autres participants, cette part d'intrigue glissée dans la scène. Je n'ai pas grand chose à ajouter, c'est une participation de qualité, bravo !

Alba
   Eh bien, on commence par une participation hors concours, ce n’est pas banal ! Comme toujours, ça n’enlève pas l’envie d’en faire un petit commentaire. Et au vu des nombreux éclats de rire qui m’ont secouée à la lecture de ton récit, il en aurait difficilement été autrement !

   Je commence par le personnage de la bardesse. J’ai aimé le développement que tu en as fait, l’aspect particulier et « éphémère » lié à l’alcool. J’ai ri de l’imaginer maugréer tout en buvant et en écoutant son… confrère conter. En fait, j’avais vraiment la scène sous les yeux, ça fait partie des choses qui me prouvent que je rentre bien dans une histoire.

   Bon, les dialogues sous alcool… une vraie perle ! Je n’étais pas seule dans la pièce lors de ma lecture, et je n’ai pas pu m’empêcher de les tenter à voix haute en m’étouffant régulièrement dans un fou rire mérité. Je ne sais pas comment tu t’y es pris pour les rédiger, mais c’est une franche réussite ! Ça apporte beaucoup d’humour, qui tranche avec les choses plus sérieuses auxquelles j’ai pu penser en lisant ton texte.

   Alors évidemment, ce n’est pas un récit fait par notre bardesse au sens propre du terme. On suit son vécu au travers de ses pensées. J’aime l’idée de cette recherche d’informations scientifiques qui tranche avec les idées premières qu’on peut avoir en lisant « campagne militaire », c’est un aspect intéressant que j’aurais adoré voir repris dans les participations suivantes !
Encore merci pour ces bons rires que tu m’as offerts. C’est toujours un plaisir que de te lire sur les Récits d’Invention !


*******************************
Adakial


Varjo
   Voilà un récit qui relate le périple des derniers survivants sortis du sanctuaire du dernier espoir ! On apprend d’ailleurs que la bardesse était la dernière représentante d’une forme de vie et qu’elle partageait du courage et de l’espoir avec ses compagnons de bataille ! Cette bardesse répand même sa sagesse, car connaître le potentiel destructeur des quatre cavaliers n’est pas forcément un avantage, cela peut apporter de la peur voire du désespoir ! Et ces cavaliers sont encore plus terrifiants quand on sait qu’ils ont dévasté le Monde des Douze !

   Bon, par contre, il aurait mieux fallu limiter les dégâts de ces quatre cavaliers dans ton histoire, car en affirmant qu’ils ont anéanti la presque totalité du Monde des Douze, tu modifies l’histoire officielle ainsi que celle des cavaliers, ce qu’on ne peut normalement pas faire ! De plus, tu ajoutes aussi que les compagnons se sont faits contacter mentalement par un dragon argenté, ce qui, là aussi, va un peu à l’encontre du background du jeu, vu qu’on ne peut pas faire intervenir de créatures aussi puissantes et que la télépathie n’est normalement pas un pouvoir très commun dans le Monde des Douze (du moins pas à ma connaissance) ! Pour finir, en plus des cavaliers, tu utilises plusieurs personnages officiels du jeu (Allisterine, Krâ Kleure, le Duc d’Amakna, Frida Mofette…), ce qu’il vaut mieux éviter étant donné que cela modifie la chronologie du Monde des Douze !

   Cela dit, il est normal de faire ces erreurs lorsqu’on n’a jamais fait de RP forum, tu pourras donc prendre tout cela en compte pour la prochaine fois. Tes nombreuses références montrent d’ailleurs que tu as de bonnes connaissances sur l’histoire du Monde des Douze ! De plus, si on met de côté le respect du background, ton récit est globalement bien rédigé, sans fautes et avec pas mal de détails ! Tu parviens à instaurer une ambiance de guerre sanglante et une tension, vu que les personnages sont tous confrontés à une terrible menace et doivent unir leurs forces pour surmonter les dangers qu’ils se préparent à affronter !

   En revanche, tu aurais peut-être pu donner plus d’éléments de fond ou de forme pour qu’on voie bien que la narratrice est une barde, par exemple en ajoutant quelques rimes ou tournures de phrases spécifiques, ou bien en donnant davantage d’indications sur la façon dont elle raconte son histoire.


Théochaos
   Salutations ! J'ai beaucoup apprécié ton écriture, c'était une lecture agréable et je serai très curieux de te voir recommencer ce genre de récits, tu te débrouilles très bien ! L'ombre au tableau pour ta participation se trouve plutôt dans l'intervention régulière de personnages du BG, dont une fois à ton égard, tout en mettant un gros accent sur eux, justement, alors qu'il fallait raconter les récits de gens lambdas et éviter les généraux. Tu as aussi ici et là quelques petites erreurs, notamment l'usage de " respectif " que tu utilises pour un seul objet d'une seule personne. " Respectif " ne s'emploie que s'il y a plusieurs personnes concernées. Tu as un style agréable et tu as les moyens de cartonner, aussi s'il n'y a qu'une chose que j'aurais à te conseiller pour une prochaine participation, c'est de bien appréhender les règles. N'hésite d'ailleurs pas à poser des questions si une règle te semble floue. J'espère que tu participeras à la prochaine édition !


Javion
   Bonjour Adakial, bravo pour ta participation ! Ton récit a été fort plaisant à lire, quelle épique aventure ! Ton plus gros écueil est d'avoir utilisé trop de personnages appartenant au Background du Krosmoz et de trop les avoir mis en avant dans ton histoire, ce qui ne correspond pas aux règles imposées pour ces récits d'invention exigeant de mettre en lumière des personnages ordinaires. Malgré ça, l'histoire est captivante et la lecture agréable. Mis à part quelques maladresses dans l'emploi de certains mots, l'écriture est tout à fait correcte et fluide. En somme, une participation prometteuse pour la suite ! Je suis sûr qu'avec une attention plus soutenue sur les règles des prochaines éditions des Récits d'Invention, tes futures participations seront superbes. Je veux voir ton nom dans les éditions à venir !  


Alba
   Une nouvelle tête dans les RI, je crois ! C’est une très bonne chose que de se lancer dans cette aventure !

   Pour ce qui est de mon retour dans ta participation, j’y ai trouvé du positif tout comme des choses à améliorer pour une prochaine fois (un peu comme pour chaque participation au final !). Pour commencer, parlons de l’ambiance. J’ai trouvé que sur certains passages tu avais très bien travaillé le côté lourd et angoissant qui entoure une campagne militaire. Ta bardesse, dans ce qu’elle décrit, n’enjolive rien, ne masque rien, ni le sang, ni les corps, ni les sensations qui pèsent sur les personnages, et ça, ça installe bien dans le récit.
 
   J’ai un peu plus de regrets sur l’aspect communautaire. Ton récit est construit, mais globalement coupé de la participation « blanche » du jury ainsi que de la participation qui précède la tienne. Par exemple, dans ton récit il ne reste que quelques classes du jeu, alors que la participation du jury mentionne bien, dans l’expédition, un Ouginak par exemple. La petite note de bas de page que tu as rajouté en éditant aurait pu constituer un lien, on sent d’ailleurs que c’était ton souhait, avec la mention de l’Ouginak et de la milicienne de la participation du jury. Sauf que la bardesse de l’histoire du jury, supposée être la même que la bardesse de ton histoire si l’on s’en tient aux consignes, accompagnait l’équipe qui a libéré les prisonniers et ne pouvait pas faire partie desdits prisonniers. C’est ceci-dit une bonne chose que tu ais tenté d’intégrer cet aspect communautaire même si ce n’était que sur le tard !

   Mon autre petit regret, c’est cet emploi des personnages du background officiel du jeu. En général, dans ce genre de concours, on essaye de ne pas les faire intervenir. Là, tu nous fais une participation épique mais tu narres les aventures des grands généraux, évoqués dans les quêtes en jeu. On sent que tu t’intéresse franchement au background de Dofus, que tu as des bonnes connaissances, que tu as sans doute un regard au-delà du jeu lui-même (les cartes, peut-être ?). Le souci, c’est ce que sont des choses qu’on n’a pas le droit de manipuler, des personnages auxquels il ne faut pas toucher pour ne pas leur faire faire des choses qui ne sont pas « background-friendly ». Dans ce cas, deux options : narrer ce qui se passe dans le jeu (mais alors on n’a pas l’effort d’imagination), ou bien utiliser des personnages qu’on invente. Et ça, je crois que tu en as totalement la capacité. Ça apporterait beaucoup plus à ton récit de te détacher des personnages connus et d’inventer les tiens !

   Enfin, n’hésite pas à faire une ultime petite relecture pour éviter les coquilles d’orthographe. Toutes ne sont pas dramatiques, mais tu as par exemple des passages où tu narres au féminin (et c’est parfait, c’est bien notre bardesse qui parle), mais tu repasses de temps à autres au masculin, c’est le genre de choses qui peuvent pousser le lecteur à sortir temporairement de ton récit pour se demander qui est en train de parler.
 
   Pour résumer tout ça, je pense que tu as du potentiel : tu as des phrases bien construites, la capacité de réfléchir à une ambiance cohérente avec le thème et de la retranscrire. Sur une prochaine participation, essaye d’intégrer des éléments des participations précédentes, et libère-toi des personnages officiels pour créer tes propres troupes, avec leurs personnalités bien à elles. Ça ne pourra que faire gagner encore en qualité à ce que tu écris !

*******************************
cleminsdu59
 

Varjo
   Dans ton texte, tu commences par un discours de la bardesse dans une taverne, ce qui permet de bien placer le décor et le contexte dans lequel est récitée l’histoire ! Tu donnes d’ailleurs un nom et une classe à cette bardesse, ce qui permet d’enrichir sa personnalité. Tu as également accordé de l’importance à la forme de ton texte, étant donné que les initiales des neuf premières lignes forment le mot « Eniripsa » ! Tu fais aussi une référence à la précédente participation en mentionnant le Sanctuaire du dernier espoir, ce qui est un bon point !

   En revanche, tu fais parler Brumaire, alors qu’on ne peut pas utiliser les personnages officiels en RP, pour éviter de modifier l’histoire du jeu ! De plus, il est dommage que tu aies mal compris les consignes, car il y avait une limite de 2500 mots et non de 2500 caractères ! J’aurais aimé en savoir plus sur cette fameuse bataille qu’allait raconter Pelle-Zebuth !


Théochaos
   Salutations ! Effectivement, tu es peut-être passé un petit peu vite sur les règles pour t'abandonner aussitôt aux aventures de ton personnage. L'intervention d'un personnage du BG officiel, l'absence de référence aux autres participations et le peu de détails que tu t'es autorisé (en effet, c'était 2500 mots et non pas 2050 caractères) ne t'ont pas aidé. Tu m'as l'air d'avoir de bonne idées, avec un peu de pratiques, je n'ai pas de doute sur ta capacité à en faire de beaux récits.


Javion
   Bien le bonjour Cleminsdu59 et bravo pour ta participation ! Quel dommage qu'une lecture fragile des règles te porte autant préjudice ! La restriction de caractères que tu t'es imposé au lieu des mots est fort handicapante, et l'apparition de Brumaire dessert la consigne de personnage ordinaire. J'aurais tout de même aimé voir cette histoire contée plus en détails, et j'espère te voir participer à la prochaine édition avec toutes les cartes en main !

Alba
   Hehe, après t’avoir croisé sur le Discord des rôlistes, voilà que je te retrouve en tant que nouvelle tête dans les Récits d’Invention, ça c’est chouette !

   Je suis si triste que tu ais confondu caractères et mots ! Surtout que si tu t’es bridé lors de l’écriture alors que tu aurais voulu développer plus, c’est dommage ! Surtout que là, ça nous donne quelque chose de très condensé, une suite d’actions mais sans nous laisser le temps d’apprendre à connaître les personnages que tu mets en scène. N’hésite pas à nous en dire plus : que pensent-ils, que ressentent-ils ?

   Je sens bien une patte rôliste dans ton texte. Tu emploie un vocabulaire varié, tu as fait un beau travail avec ce jeu des majuscules pour former un mot, c’était bien pensé et j’ai apprécié ce petit passage original ! (j’ai essayé d’imaginer notre bardesse en train de moduler le rythme de sa diction pour que ça soit apparent à l’oral).

   Lors d’une prochaine participation, pense cependant à vérifier certaines définitions, par exemple celle de jacter, qui a normalement pour sens de parler, car ça peut conduire à quelques phrases qui perdent de leur sens (« jacter silencieusement »). Il y a aussi des fautes d’orthographe ou de grammaire qui parsèment ton texte. Je ne sais pas si tu as utilisé un correcteur pour une vérification, mais c’est un allié précieux qui apportera de la qualité à ton texte même s’il y a des choses qui ne seront pas remarquées (Eniripsa et non Eniripsia par exemple).
 
   Comme pour ton prédécesseur, attention à l’utilisation des personnages du background officiel, qui est une pratique à proscrire dans ces concours d’écriture. Je pense ici particulièrement à Brumaire ou à Tristepin, qui ont leur histoire bien à eux et ne doivent pas se retrouver dans les textes. Surtout que tu as de toute évidence la capacité d’inventer tes propres personnages, qui auront tout autant -si ce n’est plus- de saveur.

   J’espère que tu vas continuer sur cette lancée et participer de nouveau sur les prochains Récits ! Ça sera l’occasion pour toi de nous montrer un peu plus de ton style (en 2500 mots cette fois ! ), et peut-être de commencer à t’attacher à l’aspect communautaire de l’exercice, que tu as occulté pour cette fois (en effet, pas de mention des participations précédentes dans ton texte).


 
*******************************
Sahry-Gol


Varjo
   Tu commences ton récit en plaçant le décor, le contexte ainsi que l’ambiance, par exemple les rumeurs qui se racontent ou les jeux de cartes. Concernant ces cartes, celles-ci ne sont pas choisies au hasard, puisqu’elles contiennent les mots « justice » et « jugement » !

   De plus, tu t’intéresses même au rôle de la bardesse, vu que celle-ci, comme tu l’indiques, doit capter l’attention de la foule ! Cela n’est pas évident, car ça cause des maux de ventre et vertiges à la bardesse ! Elle finit cependant par se lancer et raconter l’histoire d’un héros !

   Cependant, les spectateurs n’ont pas l’air très enthousiastes, et se moquent même d’elle, ce qui ajoute de l’humour à la scène ! Heureusement, un homme encapuchonné les interrompt et leur demande d’écouter sagement, il en profite d’ailleurs pour présenter la bardesse : elle se nomme Agartha ! Elle sort ensuite son oud, un instrument de musique un peu moins connu, ce qui montre que tu as quelques connaissances sur le sujet !

   Dans la suite de ton texte, où la bardesse raconte l’histoire de Vlamont, disciple de Féca, tu ajoutes des touches d’humour lorsque tu présentes le héros, en parlant de ses combats contre les abraknydes ! Par contre, il vaut mieux éviter de faire intervenir des personnages du background officiel comme Bowisse, Badufron ou Fallanster, pour rester cohérent avec l’histoire officielle.

   Un autre point positif de ton texte est que tu es le premier à utiliser des rimes, ce qui colle encore plus aux bardes ! Quant à la fin du récit, l’avantage est que l’homme encapuchonné fait un lien avec tout le texte, puisqu’on découvre que c’était un des rescapés de l’expédition !


Théochaos
   Salutations ! Quelle belle entrée en matière, quelle beau récit et jolie chute. Tu as une très belle patte et si tu as été hésitant quant au fait de participer avant, je ne peux que t'assurer que c'était bien dommage car tu as autant la capacité à divertir tes lecteurs que ceux qui t'ont diverti de leurs récits, merci de t'être lancé et pour être l'auteur d'une découverte si agréable. J'ai un petit faible pour le double rythme entre la pensée et la chanson, c'est de très bon goût et ça se lit tout seul. Si je devais attirer ton attention sur quelque chose, ce serait sur l'absence de référence aux autres participants (tu as d'ailleurs manqué que la bardesse avait déjà été nommée Sylvie Ktime par Adakial) et sur l'intervention de personnages officiels du BG, Fallanster et Badufron en l'occurence. Pour une première, c'est sinon très très bon, ma seule déception serait de ne pas te revoir participer la prochaine fois, j'ai vraiment aimé te lire !


Javion
   Bonjour Sahry-Gol ! J'ai lu ton récit avec plaisir ! La plume est appliquée et le travail d'écriture est très satisfaisant. Le rôle de la bardesse est bien assimilé, et l'histoire du personnage principal efficacement présenté même si son rôle dans l'histoire est trop timide, j'aurais aimé que tu t'attardes davantage sur ses actions durant cette fameuse campagne contre Misère ! Faire agir des personnages du Background comme Badufron n'est pas très heureux, d'autant plus s'ils volent la vedette à ce pauvre Vlamont. Ton plus gros écueil cependant, c'est de ne pas avoir tenu compte des participations précédentes. Notre bardesse était hélas déjà nommée et affiliée à une divinité, il aurait fallu s'y accorder. Malgré tout, c'est une belle participation et j'espère que nous en verrons d'autres de ta part dans les éditions à venir !


Alba
   Alors ça, c’est une sacrée histoire !

   Il y a pas mal de choses que j’ai appréciées dans ton texte. Déjà, le contexte que tu poses sur le début de l’histoire, cette ambiance dans la taverne, la tension, le ressenti de ton personnage, c’était du beau travail. Mon regard et mon attention ont été particulièrement attirés par le tirage des cartes de tarot (je trouve toujours ces cartes très mystérieuses, haha !).

   Les rimes dispersées partout aussi ont fait mon bonheur. C’est discret car ce n’est pas écrit sous forme d’un poème au sens propre du terme, mais c’est assez visible pour qu’on se dise « ah, là ça sonne bien ! ». J’ai aussi apprécié cette alternance entre les choses dites par ton personnage et les choses que j’ai attribuées plutôt à une narration omnisciente et à ses pensées. La réduction de la longueur de ces pensées, en particulier, a fait ma joie et donnait vraiment la sensation que quelque chose s’éteignait dans le cœur de ta bardesse au fur et à mesure.

   Parlons rapidement des personnages officiels et de leur utilisation. Tout allait globalement bien sur la majeure partie de ton récit. Tu avais même habilement joué sur l’utilisation d’un temps d’hypothèse pour que les histoires concernant Amayiro et Danathor ne soient pas des certitudes actées. 200 points pour ça. Il y a juste sur la fin que tu as fait un petit écart, avec cette histoire de Fallanster qui te recueille sous son aile, qui partage ta peine, etc. Un petit bémol, en soi, mais sur une prochaine participation prends garde à ces détails. Ton personnage aurait pu être pris sous l’aile d’un ancien combattant quelconque, sans le nommer, l’effet aurait été le même (bon, je connais l’attrait de l’utilisation de noms connus, j’ai conscience que c’est plus difficile qu’il n’y paraît de s’en détacher).

   Pour l’aspect communautaire, je crois qu’il manque encore à ton récit. Tu fais de la bardesse une disciple d’Osamodas, pourquoi pas, ça n’avait pas été explicitement fixé auparavant. Par contre, une des participations précédentes l’avait nommée, et tu as choisi un nom différent. On ne retrouve pas non plus de traces récits qui précèdent le tien au niveau du vécu de la narratrice. C’est cet aspect communautaire qui, au final, à manqué à ta participation pour aller grapiller encore un peu plus de points, alors n’hésite pas à t’y pencher lors des prochains Récits d’Invention !


 
*******************************
Limul-Tempest


Varjo
    Dans ton récit, la bardesse décide de rejoindre ses frères dans leur repère de l’Eliocalypse ! Bon, par contre, pour la date, tu aurais dû écrire que c’était en 650 et non en 2020, car ici nous sommes dans le Monde des Douze ! Tu parles ensuite de Juliet, la jeune bardesse, qui a sept ans au moment du récit. Elle se rend à Bonta et demande aux gardes de lui indiquer le repaire de l’Eliocalypse, mais ceux-ci refusent jusqu’à ce qu’Amayiro intervienne et lui donne une carte montrant son emplacement. Bon, le souci, c’est qu’on ne peut pas faire intervenir des personnages officiels dans les récits RP, comme je l’ai dit dans mes précédents commentaires ! Ça peut poser des soucis de cohérence pour l’histoire du jeu. Ce qui est aussi dommage, c’est que tu ne tiens pas compte des précédentes participations, car c’est censé être la même bardesse qui raconte toutes les batailles !
Par la suite, Juliet se fait suivre par un mystérieux personnage qui est en réalité Fred, un des quatre cavaliers de l’Eliocalypse ! Par contre, il s’agit d’une erreur, car les quatre cavaliers sont Servitude, Misère, Corruption et Guerre, il n’y a donc pas de Fred ! Il aurait mieux fallu que tu te renseignes un peu sur les personnages avant de rédiger ton texte, ça t’aurait permis d’avoir plus de détails précis et surtout de ne pas te tromper !

   Lorsque Juliet s’apprête à affronter Fred, le garde qui accompagnait la jeune fille révèle son identité : c’est Hercule Poirot, bras droit de Theodaran Ax et ennemi juré d’Amayiro, caché dans l’ombre avant  l’apparition du Vidco-10-9 ! Malgré le fait que tu emploies des personnages officiels du jeu, tu ajoutes une touche d’humour dans ton récit en plus de quelques références, ce qui est un bon point !

   En revanche, dans la suite de l’histoire, on remarque encore malheureusement que tu ne t’es pas assez renseigné sur les personnages, car Fred invoque Ike, Ryse et Ed, censés être les trois autres cavaliers de l’Eliocalypse, à l’aide d’une simple flûte, et Ed prétend même être le frère d’Hercule ! Tout ceci pose des soucis de cohérence avec le background du jeu ! Mais comme je le disais dans le commentaire d’un autre participant, il est normal de faire ce genre d’erreurs si tu n’as jamais fait de RP forum, tu pourras donc t’améliorer les prochaines fois en tenant compte de tout ceci !
Sinon, si on met de côté les défauts que j’ai déjà mentionnés, c’est une histoire sympathique à lire avec pas mal d’humour et de références !


Théochaos
   Salutations ! Quel récit ! C'est une aventure assez amusante à lire, une scène pleine de références (Fire emblem rpz) dans une réalité alternative du Monde des Douze. J'aurais bien aimé un meilleur rythme d'écriture, certaines phrases à ralonge ou changeant de temps rendent la lecture parfois difficile. Pour ce qui est du critères du concours, tu es bien en dehors, ton récit faisant peu l'objet d'une narration de bardesse, fais agir des personnages du background, ne prends pas en compte les autres participations et ne parle pas des quatre cavaliers de l'Éliocalypse (les vrais) et de leurs dimensions, c'est donc malheureusement un hors sujet. Tu ne manques cependant pas d'imagination et tu as toutes les cartes en mains pour faire un bon récit.


Javion
    Bonjour Limul-Tempest ! Merci pour ta participation, on sent que tu t'es éclaté à écrire cette histoire ! Peut-être un peu trop même, et nous avons vite perdu de vue le sujet des récits d'invention ainsi que le Monde des Douze dans tout ça. Je ne peux que te conseiller à l'avenir d'éviter d'utiliser des personnages du Background Dofus tel qu'Amayiro. Ce sont des personnages appartenant à Ankama, leur histoire est écrite et nous ne pouvons pas, en tant que joueurs, nous les approprier. De la même manière, les cavaliers de l'Eliocalypse sont des personnages établis par l'univers du jeu, il n'était pas possible là non plus de les modifier autant. J'attire également ton attention sur le côté communautaire des Récits d'Invention. Chaque participation doit être prise en compte, c'est pourquoi la bardesse ne pouvait s'appeler Juliet : un participant lui avait déjà donné un nom précédemment.

    Autre conseil pour la création de tes personnages : veille toujours à la cohérence de ceux-ci dans leur environnement. Dans le cas présent par exemple, Juliet est une enfant de sept ans. Demande toi pour chaque action qu'elle fait s'il est cohérente pour un enfant de sept ans de le faire, ou si un enfant de cet âge parlerait avec des phrases aussi longues. Un bon repère pour jauger les capacités d'un âge, c'est de se fier à l'apprentissage. Chez nous, sept ans est l'âge à partir duquel un enfant commence à bien savoir lire et écrire. N'hésite pas à vieillir tes personnages pour leur faire faire des actes de bien plus grande envergure, ça rendra ton récit plus crédible et immersif pour les lecteurs !

Malgré tout, l'effort et l'inventivité mis dans ta participation font plaisir à voir et à lire ! Mes remarques sont à prendre comme des conseils bienveillants pour que tu puisses les appliquer aux prochains Récits d'Invention, car j'espère que tu y participeras à nouveau, pour repousser tes limites !  


Alba
   OK, ton récit ne manque clairement pas d’humour, il fallait absolument que je commence par souligner ça. J’ai vraiment souri plus d’une fois, avec ce sacré petit personnage que tu nous décris. Juliet est très attachante, elle a un caractère qui ne manque pas de piquant. Et le garde qui l’accompagne aussi, leurs interactions étaient savoureuses.

    En fait, l’idée de l’enfance de la bardesse est intéressante, mais la façon dont tu l’as traitée tranche complètement avec une partie des consignes, et surtout avec l’aspect communautaire. Les autres participations nous parlent bien d’une bardesse adulte qui participe à une campagne militaire dans les domaines des différents Cavaliers de l’Eliocalypse. Toi, tu évoques une petite fille qui part seule avec un garde, à la recherche de ses grands frères. Tu aurais pu envisager d’avoir une bardesse adulte qui raconte son rêve de la nuit précédente, dans lequel elle retombe en enfance et vis des aventures liées aux Cavaliers de l’Eliocalypse, tu aurais ainsi évité cet écueil.

   Globalement il manque l’aspect communautaire dans ta participation, tu n’as pas particulièrement pris en compte ce qu’avaient écrit les participants avant toi : nouveau nom pour ta bardesse, nouvelle histoire, nouveau but. C’est toujours quelque chose de difficile de travailler avec des éléments introduits par d’autres écrivains, mais ça fait aussi partie du jeu !
 
   Je note une volonté d’apporter beaucoup de dynamisme dans ton texte, tu as des retournements de situation, de l’imprévu, c’est une très bonne chose. Le revers de la médaille, c’est qu’il se passe peut-être « trop » de choses sur un laps de temps très court. J’avais l’impression de ne pas avoir le temps de savourer le déroulement. Peut-être parce que tu as surtout fonctionné par dialogues, et que si ceux-ci apportent du dynamisme, il est plus difficile de créer une ambiance par ce biais.
Cet enchaînement rapide fait aussi qu’on se perd un peu. J’ai par exemple peiné à comprendre qui étaient Fred, Ike, Ryse et Ed. Les frères d’Hercule ? Mais aussi les chevaliers de l’Eliocalypse ? Pas les Cavaliers ? Là encore, on trancherait donc avec le thème des Récits d’Invention.
 
   Sur une prochaine participation, fais bien attention à l’utilisation des personnages du background officiel du jeu. Par exemple, il ne faut pas utiliser un personnage comme Amayiro, décider de s’il a ou non déjà vu beaucoup de guerriers valeureux, le faire interagir à sa guise. Tu peux tout à fait inventer un soldat assez gradé qui ne soit pas Amayiro mais qui soit tout de même reconnu au sein de l’armée bontarienne, et qui fera tout à fait l’affaire pour un passage comme le tient.
Enfin, n’hésite pas à doubler ta relecture avant de poster. Un petit supplément d’attention sur l’orthographe et la grammaire ne pourra qu’apporter de la qualité à ce que tu écris, et ça permettra de rester plus facilement concentré sur le contenu !
 
   J’espère vraiment avoir l’occasion de relire un texte de ta part sur les prochaines éditions, parce que l’humour est toujours le bienvenu et que je te vois du potentiel pour le développement des personnages !


*******************************
osaosaosa74



Varjo
   Ton histoire est racontée dans une auberge nommée « Au Piou Moqueur », où tu prends bien le temps de décrire le contexte et l’ambiance de la scène : le brouhaha des clients, les breuvages du tavernier, les plats de la serveuse… Avec les dialogues, tu donnes même des indications sur la personnalité du tavernier ainsi que sur le physique du spectateur, un Pandawa ayant une mystérieuse cicatrice au visage ! Ensuite, le Pandawa se concentre sur l’estrade, où il aperçoit la bardesse et son luth ! Ce qui est intéressant est que tu es le premier à raconter la scène du point de vue d’un spectateur et non de la bardesse. De plus, dans les différents passages de ton récit, tu insères certains liens Youtube de musiques pour plonger les lecteurs dans l’ambiance, ce qui est un très bon point !

   Cette bardesse commence alors à réciter ses vers et raconte l’histoire d’une troupe partie affronter Guerre, l’un des quatre cavaliers de l’Eliocalypse. Le texte commence par un style poétique puis continue en prose, ce qui permet de varier la narration du récit !

   On apprend ensuite que l’objectif de la troupe était de récupérer une coupe dorée nommée le Graaliocalypse, une bonne référence au Graal ! Ce n’est d’ailleurs pas la seule référence, puisqu’une des membres du groupe d’infiltration se nomme Cara Lroft ! Tu retranscris ensuite les détails de cette bataille sanglante, comme le fracas de lances et épées, les projectiles, le village en fumée, le sang des blessés… En plus de ces détails, il y a aussi de l’humour tout au long du périple, y compris au fond de la grotte remplie de sang, où se trouve le Graaliocalypse !

    Tout en racontant son histoire, la bardesse veille même à la mise en scène, en montrant à tous la fameuse coupe dorée et en étant aidée de son assistant aux hublots ! C’est aussi un bon point car tu accordes de l’importance à la façon dont l’histoire est racontée par la bardesse !


Théochaos
   Salutations ! Découper ton récit de divers moments musicaux est une bonne idée et c'est agréable, en somme, c'est un outils idéal pour faire rapporter un dialogue conséquent. L'intermède est parfait et très bien transposé sur la musique ! C'est une agréable aventure à suivre de ces valeureux Douziens. Si je tique un peu sur la phase de dialogue de Guerre (et son calice) et les actions impliquant Denn Kratz, te faisant malgré tout faire intervenir des personnages du background au service de ton récit, je trouve le reste très appréciable. Je reste particulièrement intéressé par ce clin d'oeil au personnage initial, Nalta, et ses desseins. C'est une belle participation, j'espère en lire de prochaines !


Javion
   Bonjour osaosaosa74, bravo pour ton récit ! Je l'ai beaucoup aimé, et que tu te sois prêté au jeu de la bardesse à l'aide des chansons est super, voilà une bonne utilisation des ressources ! Pour ce qui est du récit, c'est du très bon travail. La scène avec Guerre m'a laissé un peu plus mitigé à cause de ses dialogues mais l'issue pour sortir les personnages de cette situation est bien choisie. Mis à part ça, je n'ai rien à redire, si ce n'est bravo et merci de nous avoir offert cette lecture !


Alba
   Aaaaaah, cette frustration, cette envie de SAVOIR que tu me laisses à la fin ! C’est terrible, terriblement bien joué. J’ai vraiment apprécié ton récit !
Déjà, cette alternance chant et narration en prose, c’était au top. J’avoue avoir chaque fois essayé de deviner ce que tu avais pu choisir avant de cliquer sur le lien. Je n’ai eu bon que sur la dernière, et j’ai toujours été agréablement surprise par ta sélection. C’est du beau travail que tu as fait sur ces chansons (et vive Le Hobbit !). Ça a vraiment apporté un plus à l’ensemble.
 
   J’ai beaucoup aimé le contenu dans l’ensemble. Être dans la peau d’un spectateur qu’on s’imagine, un court instant, être lambda. La question de Gourmandise qui le fait apparaître plus précisément dans nos esprits. Et ce moment où j’ai compris, le moment où Nalta reçoit un coup qui le défigure dans le récit de la bardesse. Et dans ma tête… ah. Terrible. Je n’ai cessé de m’interroger sur son ressenti. Etait-il heureux d’entendre son histoire contée ainsi ? Ce qui est sûr c’est que je ne m’attendais pas à cette fin-là ! C’était si délicieusement brutal. Ce retournement de situation, suivi d’un départ. AH. Mais que s’est-il donc passé ? Est-ce vraiment un traître ? De quelle vérité parle-t-il ? Je veux savoir !
 
   Je m’interroge très légèrement sur l’utilisation de Denn Kratz dans le texte. Utiliser ce personnage appartenant au jeu, était-ce vraiment une nécessité ? L’emploi d’un personnage de ton crû n’aurait-elle pas suffit ? Et pour pousser un peu, j’aurais même évité de faire agir Guerre. La tentation est évidemment forte, avec un thème comme celui-ci, mais en tant que boss de donjon, le personnage appartient bien au BG du jeu. C’est quelque chose qui me travaille moins au regard de la fin de ton texte. Après tout, si la bardesse mentait concernant Nalta, qu’est-ce qui nous dit qu’elle ne pourrait pas fabuler totalement concernant cette rencontre avec le personnage qui domine les lieux ? D’une certaine façon, c’est une belle pirouette.

    Il y a encore quelques petites fautes qui parsèment ton texte, mais rien de bien dramatique et j’ai conscience que c’est difficile, sur la longueur, de toutes les repérer ! C’est en tout cas un récit bien écrit !

   Pour une prochaine participation, n’hésite pas à appuyer un peu plus l’aspect communautaire. Ton récit n’en est pas entièrement dénué, je note par exemple avec un sourire la réutilisation de la première phrase de la participation du jury, ainsi qu’un rapide rappel à ce qui s’y est déroulé, mais je crois que tu es capable d’aller plus loin dans le domaine (bon, je conçois que sur le coup ce n’était pas évident).
 
   C’est dans tous les cas une super participation ! Mention particulière pour tous les petits éléments qui apportent beaucoup d’humour au texte : le graaliocalypse, l’assistant qui jette une coupe, etc. Merci pour cette lecture, et continue sur cette voie !


*******************************
-Tag-Heuer-
 

Varjo
   Ton récit commence déjà avec plusieurs rimes, ce qui est un bon début puisque tu mets ton personnage dans le thème ! De plus, tu fais de bonnes tournures de phrase sur le temps et l’argent, en faisant des liens avec les compagnons de la bardesse, parmi lesquels se trouvent un Xélor et un Enutrof !
    Dans la suite de l’histoire, les héros rencontrent Misère, qui règne sur le désert ! Le souci, c’est que tu fais parler celle-ci ainsi que Guerre, alors qu’il aurait mieux fallu en faire des personnages d’arrière-plan pour ne pas entraver le background officiel !

   Un point positif est que tu montres la personnalité de la bardesse car celle-ci commente souvent les exploits de ses compagnons de bataille en ajoutant des leçons de morale propres aux récits de ce genre, par exemple le fait que des ennemis doivent s’unir pour le bien commun.
   Après quelques péripéties, la bardesse reçoit de la part de Guerre la Hachebardesse de Guerre ! Là encore il aurait mieux fallu trouver un autre moyen pour que la bardesse obtienne cet objet, pour éviter d’utiliser directement le personnage officiel !

   En revanche, dans la suite du récit, tu fais une bonne utilisation de Servitude, puisque tu indiques que de nombreux habitants s’habillent comme elle pour la vénérer ! Tu en profites même pour ajouter une nouvelle symbolique, en indiquant que ce que ces habitants prennent pour des richesses sont en réalité des vêtements qui privent leurs porteurs de leurs libertés ! Heureusement, la bardesse parvient à libérer son amie de l’emprise d’une de ces tenues de Servitude et à rentrer chez elle.

   Le périple de la troupe se termine par une visite chez Corruption, qui répand la maladie chez ses hôtes en leur soutirant leurs kamas ! Hélas, l’Eniripsa du groupe ne survit pas, ce qui est triste mais ajoute un côté tragique au récit ! J’aime d’ailleurs bien la phrase de fin, « Nous sommes en Guerre », qui fait référence à la fois au thème et au contexte actuel !

   Pour finir, je trouve qu’un des points forts de ton histoire est que les héros rencontrent chacun des quatre cavaliers de l’Eliocalypse à chaque fois dans un contexte différent, ce qui permet de varier les lieux et les ambiances !


Théochaos
   Salutations ! Le moins qu'on puisse dire c'est que les Cavaliers sont vu sous un jours des plus sympathiques et original dans ton récit. Je trouve particulièrement amusant le côté fashion victim de Servitude. La lecture est globalement amusante mais parfois un peu complexe à cause de certaines erreurs, n'hésite pas à relire tes phrases à haute voix pour vérifier qu'elles sont à la fois cohérentes et correctes. Pour ce qui est du concours, il faut savoir que faire parler des personnages du BG, c'est très risqué dans la mesure où on risque souvent de mal interpréter la réelle personnalité du personnage et ses raisons d'agir. Ici, si leur description est originale, altères leur personnalité et les faire agir à sa guise ce qui finalement corrompt le cadre de ta rédaction : ton récit doit s'adapter à Dofus et son histoire réelle, pas l'inverse. Il est aussi dommage que tu n'aies pas fait référence aux autres participations ! L'effort est cependant apprécié, je pense que tu as largement les moyens de bien te démarquer en prenant le temps de lire à voix haute ta participation, tu prendras ainsi une meilleure mesure de ton texte et tu ne pourras que le perfectionner ! Au plaisir de voir ta prochaine écriture !


Javion
   Bonjour -Tag-Heuer- ! Je dois dire que ta participation m'a bien amusé ! Cependant si les quatre cavaliers de l'Eliocalypse sont particulièrement originaux, ils sortent aussi beaucoup de leur identité telle que dépeinte par le jeu. Comme ce sont des personnages appartenant au background officiel, les faire intervenir est très délicat et les transformer autant est malvenu. C'est malheureusement un obstacle contre lequel tu t'es heurté pour cette fois. Ce n'est que partie remise !

   Pour ce qui est de l'écriture j'attire ton attention sur la ponctuation, en particulier dans les dialogues. Sur une partie des répliques, il n'y a pas d'autre ponctuation qu'une succession de virgules. En plus d'être difficile à lire, ce genre de ponctuation peut même changer le sens des phrases. Ça rend la lecture moins agréable. L'absence de points d'interrogation derrière certaines questions est par exemple facile à corriger pour neutraliser des virgules indésirables et rendre le texte plus agréable.
   Malgré tout ta participation m'a diverti et c'est bien le principal, merci pour cette lecture !  


Alba
   Voilà un pseudonyme que je connais ! Ravie de te voir revenir à ces Récits d’Invention et plus heureuse encore de constater ta progression indiscutable depuis la dernière fois ! Tu nous offres un récit avec une structure réelle et une logique qui lui est propre.

  Je retrouve ta patte poétique, cette capacité et cette envie de jouer avec les mots, avec leurs sens et leurs sonorités, c’est très chouette. Ajoutons à cela des réflexions intéressantes de ton personnage sur les maux qui affectent les royaumes des Cavaliers, sur ce que ces personnages représentent, qui sont aussi des éléments très positifs de ta participation. Après tout, le travail d’un barde, par ses histoires, est de distraire mais aussi de faire réfléchir !

   Tu as inventé un certain nombre de personnages. On sent que pour toi ils sont plutôt définis, d’ailleurs tu nous laisses entrevoir un peu de leur caractère par petites touches. Mais il nous en faut plus. Je pense qu’ils pourraient devenir attachants pour tes lecteurs au lieu de rester plutôt des éléments « accessoires » qui servent ta narration. Ça nous conduirait par exemple à regretter autant que ton personnage la perte de son camarade Eniripsa dans le Royaume de Corruption.

   D’ailleurs, un petit mot à ce sujet : cette perte était la bienvenue ! Je l’ai clairement saluée, de mon côté. Parce que jusqu’à ce moment-là, j’avais l’impression d’avoir en face de moi des Cavaliers beaucoup trop gentils. L’utilisation de ces personnages du background officiel du jeu est à éviter absolument sur une prochaine fois (parce qu’on n’a pas vraiment le droit de leur faire faire ce qu’on veut), mais sur le coup, en plus, tu les rendais quand-même trop gentils, trop aptes à épargner tes personnages sur un coup de tête.

   Ah oui, j’oubliais de souligner, mais l’idée d’avoir une petite troupe destinée à apprendre des choses sur les quatre Cavaliers était une bonne idée. Ça aurait été plus dans le thème si tu nous l’avais replacée dans le contexte de la campagne militaire du sujet (par exemple en disant quelque chose comme « Je m’étais retrouvée, durant quelques temps, au service d’une petite équipe de parfaits inconnus. Ils avaient été chargés par le reste des troupes de faire rapidement le tour des Royaumes des Cavaliers pour essayer d’en apprendre un peu plus à leur sujet. »)
 
   Tu n’as pas encore plongé dans l’aspect communautaire des Récits d’Invention, je crois, du moins je n’ai pas retrouvé dans ton récit de mentions des participations précédentes, que ça soit celle du jury ou des autres. N’hésite pas à réfléchir à la question, ce sont toujours des points supplémentaires gagnés lors du concours, en plus d’être à la fois un exercice intéressant pour toi et un plaisir non négligeable pour les lecteurs qui s’amusent à trouver les liens entre participations.

   Un autre petit détail qui te permettra de t’améliorer encore et de bien maintenir tes lecteurs dans ton récit, c’est de bien veiller à tout ce qui est références à notre monde à nous. Dans ton texte, tu évoques les « JO du monde des douze ». Dans ce cas, tu peux tout simplement mentionner les jeux krozolympiques, et le tour est joué. Ce sont des petits détails de rien du tout, évidemment, mais étant donné ta capacité à progresser, ce sont les petites choses que je me permets de souligner. =)
 
   J’espère que tu continueras à participer, parce que c’est en tout cas une très bonne chose de te voir revenir avec de nouvelles idées !


*******************************
Nelochi

Varjo
   Ton récit se centre sur une troupe partie défaire les repaires cachés des cavaliers de l’Eliocalypse ! Dès le début, tu décris en détails chaque membre de l’expédition. D’un côté, ça apporte pas mal d’éléments à l’histoire, mais d’un autre, ça la rallonge un peu trop en la remplissant avec des personnages secondaires. Il aurait mieux fallu faire un groupe réduit avec quelques héros importants, pour se focaliser sur l’essentiel et éviter qu’on ne se perde dans ce flot de prénoms !

   De plus, un souci important de ton récit est sa mise en page : c’est un grand pavé sans passages à la ligne ni séparations des paragraphes, ce qui le rend moins agréable et plus difficile à lire. Peut-être que le texte avait une belle mise en forme et que le forum a encore fait des siennes au moment où tu as posté ta participation, mais dans ce cas tu aurais pu rapidement éditer tout ça et le rendre plus lisible !

   Concernant la mission de ta troupe de héros, tu introduis celle-ci à la taverne, où les différents personnages se rencontrent avant de partir ensemble dans un cimetière pour s’aventurer dans un donjon. Il y a pas mal de descriptions sur les scènes de combat, sur les sorts utilisés ainsi que sur les actions des héros contre l’épouvanteur, mais le souci est que cela ressemble un peu trop à une expédition classique dans un donjon sans lien avec le thème. Il aurait mieux fallu ajouter quelques éléments qui rappelaient le contexte de l’Eliocalypse !

   Même remarque pour toute la suite du récit : il n’y a presque aucune référence aux cavaliers de l’Eliocalypse et tu n’as pas non plus tenu compte des précédentes participations ! Pour résumer, en-dehors de quelques mentions de ceux-ci, la totalité de ton texte est hors-sujet, ce qui est dommage car tu aurais sans doute pu produire un bien meilleur résultat si tu t’étais davantage renseigné sur le thème et les consignes !


Théochaos
   Salutations ! Quelles aventures et quelle fine équipe ! Il se passe tant de chose que l'on en perd un peu le fil. C'est le risque d'avoir autant de personnages mais l'histoire que tu offres à chacun est appréciable. Je pense cependant que cela t'a au final desservi car garder un récit clair et oxygéné est difficile lorsque l'on veut faire intervenir autant de personnages. Ton histoire en est devenue trop compacte, trop chargée et finalement on se retrouve avec des phrases enchevêtrée qui perdent régulièrement leur sens. Je ne peux que te conseiller de relire tes écrits à haute voix, à la fois pour la correction mais aussi pour tester la cohérence des phrases entre elles. J'ai eu un peu de mal à saisir le rapport global entre les spectres et les Cavaliers et le cheminement de ta joyeuse troupe. C'est dommage que tu n'aies pas pris en compte les autres participations ! Je salue cependant l'effort d'écriture, tu as fais un sacré récit jusqu'à en dépasser les 2500 mots ! J'aimerai beaucoup revoir une de tes écriture à l'avenir si tu réussis à donner plus d'air à ton texte (sur le fond comme sur la forme).


Javion
    Bonjour Nelochi ! Bravo pour ta participation, c'est un sacré morceau ! Je ne sais pas si la mise en page était volontaire, mais connaissant le forum je n'en ai pas tenu compte, je sais comme il est capricieux. Pour ce qui est de l'histoire, les premières lignes m'ont fait peur quand j'ai vu autant de personnages ! Faire une telle présentation au départ, c'est courir le risque de perdre le lecteur qui aura aussitôt emmêlé tous les noms et toutes les relations au sein du groupe. Ce que je peux te conseiller dans ce genre de situation où tu as beaucoup de personnages à présenter, c'est d'insérer ces présentations dans le récit, de les animer autour d'une action simple ( installés autour d'une table, en train de faire l'inventaire de leurs sacs de voyage, … ). Créer un cadre permet de mieux ancrer les personnages dans le récit et de mieux immerger le lecteur dès le départ. Mais sachant que tu as dépassé la limite de mots, le plus sage aurait été de simplement réduire le nombre de protagonistes.

   N'hésite pas à relire ton texte plusieurs fois, après l'avoir laissé reposer un moment. La lecture est parfois difficile car certains éléments clé manquent, certaines informations arrivent trop tard. Si la lecture est quelque peu confuse c'est je pense parce que l'histoire était claire dans ta tête, et donc certaines choses qui te paraissaient acquises pour la compréhension sont passées à la trappe. Il est toujours bon de se sortir son récit de la tête avant de le corriger, ça permet de prendre ce recul nécessaire pour savoir si on n'est pas allé un peu trop vite.

   Ceci étant, j'ai beaucoup aimé le fait que tes personnages démarrent de rien et se fassent leur expérience au fil du récit, c'est le genre de petits héros que je voulais découvrir dans ces récits d'invention !

   Tu as des histoires dans la tête et elles méritent d'être écrites, j'espère que tu vas persévérer, je suis très curieux de voir les progrès que tu feras à l'avenir !


Alba
   Que de personnages ! Que d’aventures ! Voilà un texte que je qualifierais d’intense. Peut-être un peu trop, ceci dit. Il est possible que j’ai cette impression à cause de l’aspect compact de ta participation (les aléas du forum nous ont tous touchés au moins une fois, ce sont des choses qui arrivent). N’oublie pas de vérifier, sur une prochaine fois, si le forum t’a ou non joué un vilain tour. Si c’est le cas, tu as la possibilité d’éditer ton message pour rajouter des sauts de ligne qui rendront ton histoire plus accessible.

   Je pense que l’impression d’intensité et de quantité est aussi due au rythme de tes phrases. Tu as des phrases très longues qui mériteraient d’être coupées pour que l’on puisse respirer et apprécier un peu plus leur contenu. En parallèle de ça, tu as parfois des enchaînements de plusieurs phrases assez courtes. C’est quelque chose qui peut donner du rythme à une participation, à un passage en particulier, mais il ne faut pas en abuser.
 
   Ce qui me travaille un peu plus, c’est le suivi du thème. Tu as bien une bardesse, tu es bien à l’époque des Cavaliers de l’Eliocalypse, mais au fond, le récit que tu nous narres n’est pas celui de membres de la campagne militaire qui se rendent dans le domaine des Cavaliers, mais bien le récit d’une petite troupe de héros qui, à la toute fin de l’histoire, se joignent si je comprends bien, à la campagne militaire de façon très superficielle.

   De façon générale, il nous manque souvent du contexte dans ton récit : on a beaucoup d’action, mais très peu de temps de narration/description plus posée. Or, en tant que lecteurs, je pense que nous avons besoin de nous représenter le décor dans lequel évoluent tes personnages. Parle-nous des bâtiments, des paysages, de l’environnement. Parle-nous de leurs vêtements, aide-nous à visualiser ce que toi tu vois.
 
   Je suis vraiment contente que tu ais développé l’ensemble des personnages de ton histoire sans aller piocher dans les personnages du background officiel, ça faisait partie des difficultés réelles de cette édition et la tentation pouvait être forte. Cependant je pense que tu peux encore plus développer tes protagonistes. Tu as créé des liens forts entre certains, mais on se sent beaucoup moins proche de certains autres.
 
    Sur une prochaine participation, je pense que les choses les plus importantes à surveiller seront le rythme de ton histoire (inutile d’enchaîner beaucoup de choses, mais prends le temps de nous guider plus posément) et la présentation de ton texte (il nous faut absolument des sauts de ligne, par exemple après les quelques « sorties » de récit que tu as fait avec les verbes de discours de ta bardesse). Ce sont deux gros éléments qui vont beaucoup t’aider à gagner en qualité narrative !


*******************************
OmeletteAuQuatreFromage

Varjo
   Ta participation se distingue des autres dès le début car tu précises qu’elle est inspirée des poèmes latins, ce qui la rend originale et montre que tu t’es bien renseigné ! Tu as même indique les syllabes longues, courtes et les pieds par des symboles pour aider les lecteurs à comprendre la logique des vers !

   Avant d’entamer ces vers, tu prends d’abord le temps de présenter ta bardesse, en précisant où elle a voyagé et les traumatismes qu’elle a vécus. Tu introduis ensuite le contexte dans lequel l’histoire est récitée : il y a une cohorte militaire qui vient fêter la victoire des héros de la bataille et la bardesse en profite pour faire un discours en hommage aux combattants ! C’est un bon point car la présentation des personnages et du lieu sont aussi importants que l’histoire en elle-même !
   Tu en profites même pour faire quelques références aux auteurs latins qui ont composé des poèmes : Luth Graisse (Lutèce), Dovih (Ovide) et Harace (Horace) ! C’est encore un bon élément car tu fais un lien avec le poème de la bardesse !

   Passons maintenant au poème : ce qui est intéressant est qu’en plus des nombreuses rimes qui le composent, tu as fait une référence aux Mérydes de la chanson ! De plus, le thème est bien présent dans ton texte, où tu rappelles les souvenirs sanglants de la bataille contre les cavaliers de l’Eliocalypse.
   Enfin, tu termines ton récit par une morale mentionnant les pertes subies par les personnages de l’introduction, ce qui permet de faire des liens entre les différentes parties du texte !


Théochaos
   Salutations ! C'est un format original que voilà. Ta participation est agréable à lire, aérée et présente une histoire, une moralité qui se fond très bien dans le contexte. L'intrigue est simple mais efficace. Si j'aurais aimé voir un peu plus des dimensions dans cette histoire, tu as cependant bien cerné le rôle de la bardesse, bien joué !


Javion
   Bonjour OmeletteAuQuatreFromage ! Tout d'abord merci pour l'outil de lecture, il m'a été pratique et m'a fait élargir ma culture en me renseignant dessus, c'est top ! C'est un format atypique et j'ai pris plaisir à apprendre à le lire comme il fallait. Un poème à la conclusion sombre à l'image du sujet traité, même si les détails sont peut-être un peu légers à mon goût. C'est dommage que tu n'aies pas fait de liens avec les autres participations. Ca n'en reste pas moins une belle participation, bravo !  


Alba
   Bienvenue dans les RI, OmletteAuQuatreFromage (voilà un pseudonyme qui me donne terriblement faim ! Je m’accorderais presque une pause dans les commentaires, pour la peine !). Trêve de bavardages, j’ai trouvé ta participation originale. Merci, déjà, d’avoir pris le temps de nous expliquer ta démarche.
 
    C’est court mais c’est plutôt bien écrit et la partie poétique est percutante. Je me suis appliquée en faisant une prononciation à haute voix, d’ailleurs.

   J’aurais aimé, peut-être, un peu plus de développement de ton récit, autour de ce beau poème. Installe-nous des décors, montre-nous le paysage par le biais des yeux de ta bardesse. Que voit-elle ? La lumière ? Est-ce qu’elle entend des choses, ressens des choses physiquement ? Quelles sont les odeurs en cette soirée de liesse et de retrouvailles. Je trouve que l’idée du retour à la ville juste après la campagne est super, c’est en plus un timing qui n’avait pas été exploité dans les participations précédentes, en tout cas pas de façon aussi claire. J’ai aussi beaucoup aimé cette opposition entre un moment qui se voudrait plutôt joyeux (oui, les Cavaliers ont reculé, les survivants ont réussi à rentrer !) et cette intervention très grave de ta bardesse qui jette un froid sur l’assemblée. Et justement, plus tu installes l’ambiance de fête avant, plus l’aspect « sobre » et tranchant de ton poème prend de l’ampleur.

   C’est aussi très bien d’avoir installé l’histoire dans le monde des Douze avec de petites touches. Mention des cités, mention d’au moins une classe, le « chienchien », les Mérydes. Ça nous ancre bien dans l’univers, très bon point.
 
   Il y a encore quelques fautes qui se glissent ça et là dans ta participation (d’orthographe ou de concordance des temps), mais rien de dramatique vraiment. Si sur une prochaine participation tu arrives à les éliminer, ça sera vraiment super !

   En revanche, ce que tu peux clairement faire pour gagner plus de points, c’est commencer à jouer sur l’aspect communautaire de ta participation. Pour le moment, c’est quelque chose que tu n’as pas fait, je n’ai pas relevé de trace des textes précédents, de ce qui était arrivé à la bardesse avant ça. Or je me dis qu’en étant capable de proposer une écriture de qualité et des idées originales, la partie communautaire devrait être largement à ta portée !
 
Ça sera en tout cas un plaisir que de te lire de nouveau sur une prochaine édition !


*******************************
gzorade


Varjo
   Dans ton texte, tu décides d’aborder l’histoire par l’intermédiaire de Mira, une jeune fille qui vient raconter à sa mère le périple que Roby, un Eniripsa d’une troupe bontarienne. Tu décris alors l’expédition de Roby dans le désert de Misère, ce qui est un bon point car cela fait référence à une précédente participation qui avait aussi lieu dans cette zone aride ! Tu retranscris également assez bien les terribles épreuves que vivent les personnages, telles que les mirages, le manque d’eau, les bagarres pour les réserves de vivres…

   En parallèle de ce récit tragique, tu en profites aussi pour développer l’attitude triste de Mira lorsque celle-ci raconte ce qu’elle a entendu, ce qui ajoute de l’émotion à la scène et donne davantage d’éléments sur le contexte de la guerre !

   Ensuite, tu accentues le côté dramatique de l’histoire en ajoutant une sombre histoire d’assassinat et de mensonge, lorsque tu parles de cet Eniripsa rescapé qui s’est fait tuer pour ne pas qu’il raconte tout ce qui attend les soldats au désert ! Et ce n’est pas tout car tu ajoutes aussi du suspense car Mira, qui se révèle être la bardesse, va elle aussi prendre le risque de se faire poursuivre en dévoilant à son tour les horreurs de la guerre !
   A la fin, on découvre que Mira s’adresse en réalité à la tombe de sa mère : cette révélation tragique clôture bien le récit !


Théochaos
   Salutations ! J'ai pris beaucoup de plaisir à te lire, cette histoire dans le désert de misère est tout à fait intrigante, le terrain, la folie qui devient l'ennemi des soldats plus qu'une armée à laquelle ils auraient été confrontés, je te tire mon chapeau, c'est une belle image. Si je dois relever une chose, c'est l'absence de référence aux autres récits, Mira étant non pas la bardesse du début mais une autre -nouvelle- bardesse. Tu finis en beauté avec l'émouvant attachement à sa mère dont j'aurais adoré apprendre davantage quant à son relationnel avec sa fille et les circonstances de son départ. Qui sait, peut-être aurais-je le plaisir de le découvrir dans une prochaine participation ou sur un texte spontané de ta part !


Javion
   Bonjour gzorade ! C'est une belle participation que tu nous as partagé, bravo ! Bien qu'elle s'écarte sensiblement des consignes puisque la bardesse ne conte pas une aventure dont elle a directement témoigné, je dois dire que j'ai vraiment apprécié cette façon de perpétuer l'histoire de cet Eniripsa, et qu'il apparaisse comme point de départ des aventures de notre bardesse dans les dimensions de l'Eliocalypse. C'est un bel approfondissement du personnage. Attention cependant à prendre en considération les autres participations afin d'avoir une note optimale la prochaine fois ! C'est en tout cas une lecture très plaisante et une bonne histoire, félicitations et merci pour ce partage.


Alba
   Ma parole, voilà qui était inattendu. J’avoue avoir eu le cœur tout serré à l’issue de la lecture de ton texte. Il y a du très bon dans tout ça, ainsi que quelques petites choses que tu peux améliorer. Je risque de les mélanger un peu, l’un allant souvent avec l’autre.

   On va parler du personnage de Mira, pour commencer. C’est un personnage que j’ai trouvé attachant. Cette conversation avec sa mère, si silencieuse. J’ai pensé qu’elle était malade, plongée dans un état apathique. Je n’avais même pas pensé qu’elle pouvait « simplement » être morte. C’est du beau travail. C’est un peu dommage pour l’aspect communautaire, quelque part. On repart ici (mais comme pour beaucoup d’autres participations de cette édition) avec une nouvelle bardesse, un nouveau nom, une nouvelle histoire. Je nous situe à Bonta (au vu de la mention de la taverne), alors même, par exemple, que la participation au-dessus de la tienne mentionne Astrub comme ville natale de la bardesse. Une simple transposition là-bas aurait suffit à te faire coller à l’aspect communautaire au moins un peu. Après, évidemment ce sont des choses qui se travaillent.
 
    Pour le thème, je suis un peu partagée. Tu as bien ce personnage qui conte une histoire. Et conter une histoire entendue de la bouche d’un autre était une éventualité tout à fait utilisable, que j’ai d’ailleurs espéré voir apparaître (on peut ainsi dire que notre bardesse avait des yeux partout, d’une certaine façon). Mon seul souci, c’est que du coup ça me donne l’impression que Mira n’a jamais été une participante de la campagne militaire alors que ça faisait partie des consignes initiales de l’édition. Elle la vit de loin, au travers d’un seul témoignage.

   Tu aurais pu contourner cet écueil par exemple en disant que Mira se remémore un récit qu’elle a entendu de la bouche d’un Eniripsa alors qu’elle se reposait dans le camp de l’Expédition au Sanctuaire du Dernier Espoir, suite à une incursion dans l’un ou l’autre des royaumes. Elle avait besoin de repos, en a profité pour discuter avec telle et telle personne, entre autres ce disciple d’Eniripsa.

   Eventuellement, si tu veux aller au bout de ton idée, elle le recroise à la taverne, et hop, on se retrouve dans ton récit de nouveau. Il aurait suffi que ça soit une vieille connaissance de la campagne militaire qui décide de lui dire tout ce qu’il a sur le cœur pour qu’on revienne pleinement dans le thème.
 
   Sache que j’ai aussi beaucoup apprécié cette forme de pression que vit Mira, ce dilemme. Que faire d’une information aussi « brûlante » (pardonne-moi pour ce terrible jeu de mots) que celle dont elle est dépositaire ? En parler et prendre le risque de mourir pour ça ? Ou bien se taire et vivre avec le poids de n’avoir jamais tenté d’empêcher quelque chose ? C’est un cas de conscience que je trouve très intéressant, et c’est très bien vu de l’avoir exploité. Bien vu de nous avoir menés dans les « dessous » de cette campagne. En effet, rien ne précisait que tout était rose dans le camp des Douziens, et ils devaient probablement affronter leurs propres affaires internes en plus des quatre Cavaliers.
 
   Je conclurai ce commentaire en te remerciant une nouvelle fois pour cette belle participation, qui se conclue sur une note à la fois triste et poétique. Lire un texte quasiment dénué de fautes était très agréable, le récit était fluide. En collant un poil plus avec les consignes imposées, on est vraiment dans le top !
   J’espère que nous aurons l’occasion de te lire de nouveau sur une prochaine édition !


*******************************
limaginaire
 
Varjo
   Tu entames ton récit avec une mère de famille qui vient raconter une histoire d’amour à ses enfants, ce qui est original par rapport aux autres participations, aussi bien au niveau du thème que du contexte ! Un autre point positif est que tu prends le temps de faire des descriptions détaillées de tes deux personnages principaux, Evan et Oro, en précisant leur apparence physique, leur caractère, leur métier ainsi que leur talent.

   De plus, un point fort de ton récit est que tu donnes de l’importance à la mise en scène lorsque la mère raconte son histoire, par exemple ses gestes, mimes et attitudes face aux enfants pour qu’ils visualisent mieux le décor et les personnages. On a même droit aux réactions des enfants lors de ses explications, ce qui ajoute de l’humour à la scène !

   Ensuite, tu introduis l’aventure qui attend Evan et Oro : ceux-ci doivent partir accompagner des troupes sur l’ordre de Badufron ! Bon, le souci est qu’on ne peut pas faire intervenir de personnages officiels, mais dans ce cas-ci ce n’est pas problématique car Badufron a un rôle limité. Lorsque les deux héros se préparent, tu fais également de bonnes descriptions de leurs compétences en médecine ainsi que du lieu où ils ont l’habitude de soigner leurs patients, le Dispenserre, ce qui permet d’enrichir l’histoire !

   Lorsqu’Evan et Oro partent enfin dans le Sanctuaire du Dernier Espoir pour affronter Corruption, tu mets bien en avant leur entraide : Oro est en pleurs à cause de la peur, mais heureusement Evan est là pour la réconforter avec son écharpe, ce qui ajoute un côté touchant au périple ! Et là où ton récit se distingue encore des autres participations, c’est que lorsque vient le moment du combat, tes deux héros ne sont pas là pour combattre mais uniquement pour soigner les blessures des soldats. On voit doit la guerre d’un autre point de vue !

   Après, tu donnes une fin à la fois triste et émouvante aux héros : les deux médecins amoureux meurent d’épuisement, mais par la suite, deux fleurs blanches liées l’une à l’autre apparaissent pour symboliser leur souvenir !

   Enfin, lors de la conclusion, on apprend que la mère est une bardesse et qu’elle a en réalité adapté l’histoire à son public en la transformant en conte pour enfants pour la rendre moins tragique. C’est encore une très bonne idée car tu donnes une des spécificités du rôle des bardes, pour coller au thème !


Théochaos
   Salutations ! Un grand merci pour cette participation exquise. Je me suis absolument régalé à la lire. Cette aventure très poétique ne manque ni de charme, ni d'intrigue, ni d'une belle plume. Ton temps de narration n'était pas facile et pourtant tu as quasiment fait un sans-faute. J'aime beaucoup également la façon dont tu as ramené cette terrible histoire à un conte pour enfant et puis, mention spéciale pour la triste fin de ces deux héros amoureux. Il ne t'aurait manqué qu'une petite référence aux autres participations pour faire de ta bardesse LA bardesse qui est décrite dans le sujet. Au plaisir de lire une future participation ou autre rédaction, je m'en régalerai à coup sûr.


Javion
   Bonjour limaginaire ! Écrire une narration au présent n'est pas chose aisée, et tu t'es très bien débrouillée ! J'ai bondi de mon fauteuil en voyant apparaître l'imparfait sur une unique phrase, tu étais à ça du sans faute ! Mais ça n'enlève rien à la qualité de l'écriture, tu as une très belle plume et la grammaire est soignée, il y a peu de fautes. L'histoire, elle, est encore meilleure. J'ai été conquis par cette approche maternelle et la dimension que tu apportes à la famille de notre bardesse. J'ai été tout autant conquis par la mise en avant des soigneurs comme héros, naturellement. Le seul point noir est que tu n'as pas lié ton récit à ceux des participants précédents. Je n'ai rien d'autre à ajouter, si ce n'est que je serais enchanté de te voir participer aux prochaines éditions !  

Alba
   Outch, mon petit cœur. Et qu’est-ce que j’ai aimé ta participation !

   J’ai aimé ce parti pris du conte pour enfants. C’est un public auquel je n’avais même pas pensé quand nous avons lancé l’animation, et c’était diablement bien trouvé. En plus, ça permet certaines libertés, puisque ton personnage admet elle-même qu’elle adapte les choses.

   J’ai aimé que tu me mettes dans l’ambiance en même temps que les enfants de ton personnage. Doucement, comme si on m’avait prise par la main, je me suis coulée dans le récit. J’ai aimé m’attacher aux deux personnages que sont Evan et Oro. C’était simple, délicat, parfaitement géré.
J’ai aimé que tu sois parfaitement dans le thème de cette bardesse qui accompagne la campagne militaire. J’imagine parfaitement la petite troupe envoyée par Badufron (petit panneau « attention » pour l’utilisation d’un personnage du background officiel, mais ce n’est rien de dramatique et tu ne t’es pas attardée dessus, pour mon plus grand bonheur), j’imagine tes deux personnages qui arrivent dans le Royaume de Corruption, j’imagine l’horreur. Et j’ai aimé cette façon de transcrire ça dans un langage adapté aux enfants.

   J’ai aimé que les personnages racontés par la bardesse soient ces héros ordinaires. Pas de super-pouvoirs incroyables, pas d’ascendance divine, par de rien du tout. Juste ce travail acharné et cette force que représente l’autre, son amour, son soutien.

   J’ai aimé les interactions avec les enfants, les efforts de leur mère pour raconter son histoire d’une façon susceptible de leur plaire malgré leurs caractères. Ses changements de voix. Leurs réactions.
   J’ai aimé cette fin, terrible pour Evan et Oro. Ce sens du sacrifice. J’ai aimé ne pas le voir venir.
 
   En fait, la seule petite chose qui me manque pour que tout ça soit vraiment vraiment au top, c’est l’aspect communautaire. C’est toujours quelque chose de complexe à mettre en place, ça demande du temps pour lire les autres participations, mais ça fait aussi partie du petit jeu des Récits d’Invention. Une petite touche par ci, une autre par là, ça aurait suffit à te faire grapiller encore un peu plus de points.

Mais, vraiment, merci.
Tu peux bien poster à 23h57 le dernier jour de chaque édition si c’est pour nous offrir de belles lectures comme ça !
1 0
Score : 184

Salut! Merci du fond du coeur pour vos commentaires, c'était très drôle à écrire en tout cas! J'apprécie énormément votre ardeur et ça fait plaisir de voir que vous avez apprécié nos bricoles : 3

Avant de vous répondre, un commentaire général sur une remarque que vous aviez tous fait : j'avais pas du tout percuté que les autre participations devaient influencer les autres, par rapport au nom de la bardesse notamment (même si j'étais conscient que ç'aurait pu être un plus de les faire intervenir, j'avais du mal à insérer d'autres personnages sans que ça soit un melting pot chelou vu que j'avais envie de raconter un truc précis). Et je savais pas que l'inclusion de personnages du BG était problématique! Vous ne m'y reprendrez plus. : P

@Varjo : j'ai vraiment essayé de mettre l'emphase sur les sentiments de la bardesse et de son lien avec Vlamont tout en gardant quelque chose de rythmé et de pas trop d4rk-sasuk3! Je suis heureux qu'ça t'ait plu : D Pour les cartes de tarot (j'adore l'ésotérisme et le tarot s'y prête bien), la première qui est tirée représente le signe du Doziak de Vlamont, né un 31 Javian! Avoir une suite de rimes pas très bordélique me tenait vraiment à cœur et oui au delà de ça je fais un peu de musique (dont du oud lol) du coup ça m'a aidé sur cet aspect! Je suis très heureux que ça t'ait plu!

@Theochaos Tu peux être sûr que je participerai à nouveau, ça m'a vraiment éclaté et lire les autres me plaît toujours autant! Le côté pensées/phrases entremêlés est un petit trick que j'aime beaucoup, je trouvais que ça donnait de l'impact à la chute. Les couleurs m'ont aidé là dedans vu que sinon ça semblait un peu entremêlé (même si on peut y trouver aussi un certain charme, la confusion entre les pensées et les paroles du narrateur peuvent donner une profondeur au récit je trouve)..! Je suis flatté en tout cas, turbo content que ça t'ait plu : ' )

Salut @Javion, merci pour ton commentaire! Le choix de relayer Vlamont au second plan était bien conscient et éclairé, je souhaitais mettre beaucoup plus l'emphase sur les sentiments de la bardesse et sur la violence de l'échec de l'expédition (pour que l'objectif de cette première soit crédible!). Avec le recul, je pense que tu as raison : Badufron lui vole un peu la vedette et je regrette un peu son utilisation..! J'avais pas très bien compris les règles du RI, ce qui m'a pas beaucoup aidé au final... Merci beaucoup en tout cas, je reparticiperai avec plaisir!

Coucou @Alba! J'suis super touché, merci beaucoup! Pour moi le contexte est super important vu qu'il donne la première image mentale de l'endroit, de l'ambiance et tout! Je l'ai beaucoup soigné, ça me fait plaiz' que t'aies aimé : P
(((comme dit plus haut j'aime bien les sciences ésotériques et le tarot me fait bien kiffer aussi))) (((ma motivation à l'employer ici était surtout que j'imaginais bien la bardesse tirer la carte du signe de Vlamont (le flaqueux) et avoir un haut-le-cœur, l'idée est partie de là mdr)))
Au sujet des rimes, c'était complètement l'effet recherché et je suis trooop content parce que l'idée d'atténuer la limite entre vraies paroles et narration omnisciente était EXACTEMENT celle que j'avais en écrivant ça! J'suis très heureux que ça t'ait plu!
Je comprends..! Honnêtement l'idée d'utiliser Fallanster était simplement basée sur le fait que Vlamont devait au moins le connaître de loin vu qu'il venait d'une haute famille Féca ° ° J'avais pas du tout idée que ça serait mauvais d'employer des personnages du cast officiel mais je garderai ça en tête pour ma prochaine participation!
J'avais essayé au début d'appliquer le côté communautaire justement, mais j'étais pas satisfait du résultat, du coup je suis reparti de zéro haha! Je m'y appliquerai aussi la prochaine fois!!! : D


Pour finir, je tiens surtout à chaudement féliciter tous les participants, c'était maxi fun et j'ai très hâte de la prochaine édition < 3

Bises!!!

1 0
Score : 382

Bravo à tous pour vos participations et merci au Conseil des Sadeurs d'organiser ce genre d'évènements ! J'espère bien faire mieux la prochaine fois si le sujet me motive, ce qui risque fortement d'être le cas, tout ce qui touche au background attire tout de suite mon attention (ce qui a malheureusement causé ma perte, je devrais me contenter regarder et non de manipuler...).
A bientôt pour de nouvelles aventures douziennes smile

0 0
Réagir à ce sujet