FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

Les récits d'invention #9

Par [Ankama]DOFUS - COMMUNITY MANAGER - 09 Août 2020 - 12:00:00
AnkaTracker News

Entendez-vous dans la brise légère, le murmure des ancêtres qui se rythme aux battements de cœur de Pandala? Fermez les yeux, l’espace d’un instant, pour ne faire qu’un avec cette contrée qui s’éveille, riche de légendes, de traditions et d’enivrement. En cette neuvième édition des Récits d’Invention proposée par le Conseil des Sadeurs, tous les regards se tournent vers un grain de riz qui a su traverser les époques afin de se retrouver exposé dans un musée de Pandala. Prenez votre plume, méditez, puis laissez l’encre s’unir au papier afin de raconter les mémoires de ce petit grain de riz.

CONCEPT

Les Récits d’Invention sont des concours d’écriture destinés à l’ensemble de la communauté : chacun est invité à proposer sa participation, il ne faut pas avoir peur de vous lancer ! Que devez-vous faire ? Comme pour les précédentes éditions, rien de bien compliqué ! Cette fois-ci vous devrez mettre à l’écrit l’épopée d’un grain de riz en retraçant ses péripéties à travers le temps.
Devenu légende, ce grain de riz mythique est exposé au musée de Pandala, qui veille minutieusement à la transmission de son histoire. Vous devrez prendre en compte les participations précédentes avant de narrer votre récit et incorporer certains éléments de leurs histoires à la vôtre.
Vous avez jusqu’au 23 août 2020 23h59 pour envoyer votre participation en répondant sur le sujet suivant :

PRÉCISIONS SUR LE THÈME


Votre personnage doit respecter le cadre qui est posé dans le premier message du sujet RP. Cela a principalement quatres incidences :
  • Le contexte : Victime de son éclat, les légendes que le grain de riz a vécu, retentissent aux quatre coins de Pandala. Depuis des temps immémoriaux, les échos des aventures et mésaventures de la céréale résonnent dans chaque esprit pour ancrer son histoire dans la mémoire de Pandala. Qu’il soit direct ou indirect, votre lien avec lui est indéniable. Quelle histoire somnole en vous ?
  • Le lieu : Le grain de riz étant lié à sa terre natale, la totalité de son histoire se situe au coeur de Pandala, une île riche de son patrimoine dont les mystères ont inspiré mille et une légendes.
  • Les narrateurs : À l’instar des péripéties racontées, les différents narrateurs sont aussi variés que distincts. Du grand-père Pandawa à l’aventurier venu du continent, tous peuvent participer à l'élaboration de l’éloge du précieux grain de riz.
  • Le temps: Le récit n’est pas encadré dans un temps ou une époque précise, puisque les légendes murmurées ont traversé les âges jusqu’en l’an 650 où le grain de riz, intact, s’impose comme relique ancestrale dans une vitrine du musée de Pandala.

RÈGLES GÉNÉRALES

  • Le grain de riz ne peut pas être dérobé dans le musée.
  • Le grain de riz ne peut pas être altéré, détruit et/ou abîmé dans les récits.
  • Votre participation ne doit pas dépasser 2 500 mots.
  • Il est de circonstance de faire référence aux autres participants et leurs histoires, en revanche ne faites pas agir les personnages d’autres joueurs si ceux-ci ne vous ont pas donné leur accord préalable.
  • Il est strictement interdit de faire intervenir un ou des personnages de l’univers du Krosmoz.
  • Le respect des Conditions Générales d'Utilisation, du fait du caractère officiel de cette animation, doit être appliqué.
  • Si besoin vous pouvez utiliser des images, ainsi que des fichiers audio. Nous invitons les personnes qui feraient des participations audio à poster la transcription écrite de leur récit et à faire en sorte que l’audio demeure d’une longueur raisonnable afin de rester dans les limites de temps de lecture et d’écoute raisonnables.
  • Une participation ne pourra pas être le fruit de la collaboration de plusieurs personnes et, dans tous les cas, il ne pourra y avoir qu’une seule participation par personne.
  • Si vous souhaitez écrire sans toutefois que votre participation soit prise en compte par le jury, merci de l’indiquer directement sur votre participation.
  • Un gagnant ne peut pas transmettre ses lots à un autre joueur. Un autre compte que le compte utilisé pour participer peut recevoir les récompenses, à condition qu'ils soient certifiés au même nom.

COUP DE POUCE/CONSEILS

  • Votre personnage : Votre personnage peut avoir été en contact de près ou de loin avec le grain de riz.
  • La forme du récit : Puisque les narrateurs et les aventures sont diversifiés, vous avez le libre choix de la forme de votre récit. Votre imagination et les règles sont vos seules limites pour la rédaction.
  • Les protagonistes : Le grain de riz étant le protagoniste principal de la trame il tiendra une place de choix au sein des histoires que vous écrirez. Il n’en tient qu’à vous de l’encadrer de personnages variés et colorés.

RÉCOMPENSES

Soucieux de transmettre la chronologie des aventures du grain de riz à ses visiteurs, le conservateur du musée scrutera méticuleusement chacune des histoires qui lui seront soumises afin de juger de leur authenticité. Les récits sélectionnés seront par la suite transcrits et reliés les uns aux autres par le célèbre scribe Tensho, afin de former les mémoires du grain de riz et lui assurer la postérité. Pour l’occasion, le directeur du musée rendra public les récits sélectionnés et récompensera les auteurs qui auront contribué au maintien du patrimoine de Pandala.
Dans un souci de clarté, les trois coups de coeur du jury remporteront chacun chacun un Anneau Dyssée conférant le titre de « Pilier de Comptoir » en jeu ainsi qu’un lot de capsules de sortilèges et 3 sharivatons. De plus, le premier coup de coeur du Jury remportera le thème de Havre-Sac Pandala.

JURY

Pour cette édition, le Jury est composé de :
  • Ash-X
  • Les Maîtres du Jeu
  • Lilifou
  • Raven-Mei
  • Theochaos


Comme pour tous les Récits d’Invention, la première participation sera écrite par le Jury afin de permettre aux participants d'avoir un exemple, une amorce. Le Jury notera les participations selon différents critères, notamment le respect du background officiel, la maîtrise de la langue française, la prise en compte des autres participations, et surtout leur originalité !

Si vous souhaitez consulter l’édition précédente des récits d’invention c'est par ici.

Surtout, prenez plaisir à écrire !

Bon courage et bonne chance à tous,

Le Conseil des Sadeurs.

Réactions 28
Score : 23

Estava esperando este evento a algum tempo! hehehe

1 0
Score : 134

J'espère que tu vas apprécier les textes ! happy

1 0
Score : -124

Vous avez pas envie de mettre des vrais récompenses en PvP plutôt que de faire des tournois de texte pour un havre-sac Pandala ?

1 -13
Score : 1328

Bonsoir ! Ce concours est organisé par des joueurs, rien à voir avec le développement du jeu donc. Tu peux essayer de contacter Ankama pour leur suggérer des améliorations, tu seras peut-être à un meilleur endroit ^^
En tous cas, si jamais tu veux te laisse tenter par le concours d'écriture, n'hésite pas. Qui sait, tu seras peut-être aussi bon en PVP qu'en récits wink

18 0
Score : 29

Bonne chance à tous ! ^^

2 0
Score : 32

Wow j'ai déjà hâte de lire le ou les récits du ou des gagnants ! Bonne hance a tous et aussi aux jury ! J'espère qu'ils ne finiront pas par s'arracher les yeux car je sent déjà l'odeur des saigner de yeux ! ^^

2 0
Score : 1830

On a fait ajuster nos lunettes juste avant le concours, on devrait s'en sortir merci cool

2 0
Score : 16

Bonjour,
Super le concept des concours !!!
Est ce qu'il existe aussi des concours de dessin Fan art ??

1 0
Score : 1830

Merci beaucoup biggrin Pour les Fanart on voit beaucoup de gens en partager sur les réseaux sociaux, mais je n'ai jamais vu de concours en tant que tel pensive Peut-être que tu pourrais en organiser un!

0 0
Score : -52

cest nul remettez plutot les traques 

0 -5
Score : 7718

Coucou !

Merci beaucoup pour cette intervention d'une pertinence extrême. Tu trouveras une réponse appropriée dans le message de Toko-Rakle :

« Ce concours est organisé par des joueurs, rien à voir avec le développement du jeu donc. Tu peux essayer de contacter Ankama pour leur suggérer des améliorations, tu seras peut-être à un meilleur endroit ^^
En tous cas, si jamais tu veux te laisse tenter par le concours d'écriture, n'hésite pas.
»

Bonne soirée à toi ! wink

 

3 0
Score : 1328

Les participations sont closes ! Le Jury est en train de procéder à la relecture et l'évaluation de chacune des histoires. Dès que ce sera terminé, un message de clôture sera publié avec l'annonce de nos trois coups de coeur !

2 0
Score : 7718

N'cha !

Y a-t-il des nouvelles, en ce qui concerne l'annonce des résultats ? pensive

7 0
Score : 1830

De légers contretemps mais cela arrive sous peu !

2 0
Score : 1328

Le Conseil des Sadeurs vous remercie tous pour vos participations qui auront su nous apporter une conséquente dose de mythologie à notre petit grain de riz, bravo à tous !

Félicitations également nos trois coups de coeurs !

Première place :Pollux-Shooter  qui remporte un havre-sac Pandala, un anneau Dyssée, 3 Sharivatons et des capsules de sortilèges

Deuxième place : ROUR qui remporte, un anneau Dyssée, 3 Sharivatons et des capsules de sortilèges

Troisième place : Row-Sebal qui remporte, un anneau Dyssée, 3 Sharivatons et des capsules de sortilèges

Ils seront contactés directement par Ankama et les Maîtres du Jeu pour récupérer leurs récompenses.



Les membres du jury ont chacun rédigé des commentaires personnalisés, ils les posteront à la suite.

TheMissFitss

Bonjour TheMissFitss, tout d'abord bravo pour ta participation, on voit que tu as mis une belle énergie dans sa rédaction, on se plonge sans mal dans l'aventure de ta disciple de Iop même si certaines parties s'enchaînent un peu rapidement (je pense à la transition vers la forêt dans bambou particulièrement). J'aurai beaucoup aimé avoir un peu plus d'indices quant au rapport entre le grain de riz et les événements. Est-ce qu'il attirait la bête noire ? Est-ce qu'il était facteur de malchance ? Tu laisses une part de mystère habile mais peut-être un peu trop épaisse pour satisfaire ma grande curiosité ! J'aurais aussi peut-être aimé une référence un peu plus poussée aux autres récits. Si tu as fait un certain nombre de fautes qu'une relecture à voix haute aurait peut-être pu t'aider à corriger, ton texte est bien aéré et agréable à suivre. Attention également à ne pas faire réagir "la foule" car cela implique, dans une faible mesure, de forcer les réactions des autres personnes présentes et donc des participants. C'est une participation qui promets pour ce que tu pourrais produire si tu continues à écrire ! J'espère te revoir aux RI10 ou sur d'autres sujets de création !

-Tag-Heuer-

Bonjour -Tag-Heuer-, c'est toujours un plaisir de voir quelqu'un se lancer dans une écriture en rime, bel effort ! J'attire ta vigilance sur le fait de ne pas faire réagir "la foule" car cela implique, dans une faible mesure, de forcer les réactions des autres personnes présentes et donc des participants. J'ai sinon trouvé ton histoire chargée d'enjeux plutôt sympathiques et, même si j'aurais beaucoup apprécié en savoir plus sur ce qui intrigait tant le mari, sa réaction à la disparition du grain, ou encore comment Kurona percevait celui-ci, tu as le mérite d'avoir introduit une légende originale autour du grain ! Si le grain avait une influence si poussée sur son conjoint, qu'en était-il d'elle ? Pourquoi ? Des questions qui resteront sur leur faim ! Tu as en tous cas un beau récit et je suis curieux d'en voir un prochain ! Te laisserais-tu tenter par davantage de rimes riches pour corser les choses ? J'espère le découvrir aux RI suivants !

Tricotinette

Bonjour Tricotinette, un grand merci pour ta participation qui était très agréable à lire. Je salue cette légende autour de l'origine mysthique du grain de riz, je la trouve assez appréciable et bien trouvée. J'aurais aimé quelques anecdotes supplémentaires sur ces tentatives pour replanter le grain ou encore la façon dont il a été récupéré dans cette mystérieuse contrée d'Astradala. On aura qu'à dire que la petite ne se souvenait pas de l'entièreté des détails de la légende racontée par sa grand-mère ! Je passe du coq à l'âne pour attirer ton attention sur le seul point qui m'ait réellement dérangé sur ta participation : tu fais beaucoup agir "la foule" et réagir les personnages mis en place par les autres participants, ceci étant spécifiquement interdit dans les règles, j'attire ton attention là-dessus pour des réalisations futures. Faire référence à leurs récits ou inclure une partie de ceux-ci dans ton texte aurait pu être une bonne alternative. Tu as en tous cas de très bonnes idées, il y a clairement là du potentiel à faire de nombreuses belles histoires !

-lauraetcaroline-

Bonjour -lauraetcaroline-, je commencerai par te remercier pour ta participation ! Le parallèle entre le grain de riz et les événements récents par le biais d'une légende autour de larmes du Pandawa me séduit beaucoup ! Si je suis un petit peu destabilisé par l'allocution d'un disciple de Pandawa, local, nommant "Dieu de Pandala" la Déesse Pandala, ce qui ressemble pour moi à une incohérence malencontreuse sur un point central de ton récit, je me laisse néanmoins facilement porter par l'idée que le grain de riz pourrait être un signe divin à double sens, à double tranchant, comme les différentes légendes racontées dans ce musée semblent le laisser entendre. Une dernière petite remarque pour t'encourager à l'avenir à davantage prendre en considération les autres participations dans ton récit, cela apporte une richesse non négligeable aux RI. J'espère que tu t'es amusé à écrire ce récit et j'espère aussi que tu te laisseras tenter par une prochaine fois !

Row-Sebal

Bonjour Row-Sebal, c'est toujours un plaisir de lire tes participations ! Encore une fois tu nous régales de ta plume et j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre l'aventure de ce grain de riz. C'est pour moi un tour presque parfait, tu reprends bien les références des autres textes, ton intrigue est très intéressante et retiens l'attention jusqu'à la fin, tu ne te laisse pas tenter par l'usage forcé des réactions des personnes autours de toi et des personnages du BG. Tout ce qu'il faut pour avoir une excellente formule sous la main ! Seul bémol, aie, tu as oublié la consigne qui disait que la légende se déroulait uniquement sur Pandala ! Un petit dommage mais qui est loin d'être suffisant pour assombrir le beau tableau que tu nous présentes. Continues à participer, c'est un vrai plaisir !

Ethiktac

Bonjour Ethiktac, quel amusant récit, on se croirait presque dans une scène du Seigneur des Anneaux ? Quoi ? On me dit dans l'oreillette que c'était volontaire ? Sur la qualité de ton texte, je n'ai rien à redire, la légende est plutôt amusante et il fallait bien quelqu'un pour vouloir distiller la production du grain de riz, ah ah ! Aïe, par contre, tu as complètement oublié d'intégrer ton texte dans la continuité des autres, pas l'ombre d'une référence aux autres participations, c'est un peu dommage. Attention également, et c'est peut-être moi qui suit un peu trop tatillon, mais, planter le grain de riz légendaire et faire en sorte qu'il pousse... c'est l'altérer pour moi ! Même si tu obtiens un nouveau grain par la suite, je trouve que cela tord un peu la consigne. Passons cependant, car je n'en oublie pas moins la satisfaction quant au bon nombre de références à Pandala que tu as mises dans ton texte, un effort que je salue tout particulièrement ! N'hésite pas à continuer à écrire, participer à la prochaine édition et laisser libre cours à ton imagination pour produire des texte d'aussi bonne qualité, si ce n'est encore davantage, que celui-ci !

hieroglyphes

Bonjour hieroglyphe, ou plutôt, BONJOUR ! Merci pour cette participation pleine de bonne humeur, même s'il raconte la malchance de ton héroïne ! Parlons peu, parlons bien, j'ai trouvé ton récit un peu court, restant beaucoup sur ma faim sur les détailles croustillants qui auraient pu charger ce récit : qui est Margaret ? Qui étaient ces bandits ? Comments ont-ils mis la main sur le grain de riz ? Je pense qu'il y avait la place à un plus plus de gras. En tous cas, le mythe du grain de riz s'étoffe tout de même assez bien avez toi, nous apprennons donc non sans une belle mise en scène que celui-ci est également réputé pour ses pouvoirs protecteurs. Est-ce qu'il porte chance ou malchance ? On peut s'amuser à essayer de le deviner. Attention cependant : tout récit aurait pu être plus riche si tu avais pris en compte les récits des autres participants. Je noterai également que l'aventure se passe à Astrub alors qu'il était précisé qu'elle devait reste bien confortablement dans les terres riches en potentiel de Pandala. Cela, en tous cas, ne réduit en rien le plaisir de t'avoir lu. Je suis curieux de te voir produire un autre texte à l'avenir, surtout n'hésite pas à te laisser porter par ta plume et laisser l'aventure s'étoffer !

TrollTech

Bonjour TrollTech, pour commencer, merci pour cette histoire qui m'a bien fait sourire, ce duo atypique s'imagine assez facilement et tu as réussi à me tirer un sourire dans leurs échanges au naturel. Pour ce qui est de ce que j'aurais à redire sur ton ouvrage, c'est tout d'abord l'écriture un peu décousue et les fautes. Une chose qui pourrait bien t'aider à remarquer les anomalies de ponctuation, ce serait de relire à haute voix ton texte. Je suis certain que tu pourrais grandement améliorer ton rythme ainsi et rendre la lecture plus fluide pour tes lecteurs ! Sinon, je te dirais juste de faire attention à ne pas contrôler la foule, cela fait parti du fait de "contrôler les personnages des autres" qui est à éviter. Un petit plus, quand même, pour la morale de fin. Simple, efficace, et bougrement vraie dans ce cadre si atypique ! Au plaisir de te relire, tu as de bonnes idées !

nini-soutien

Mmmh ? Vous aussi vous avez entendu ce grain de riz parler ? Bon sang, l'exposition ne fait que commencer et déjà celui-ci nous donne des hallucination ! On croirait presque qu'il souhaite raconter lui-même un mythe, et en rimes en plus ! On aura tout vu, le monde devient fou. En tous cas, si ce grain de riz avait réellement parlé, si cela n'avait pas été le fruit de mon imagination, je l'aurais remercié pour cette note de légereté, un agréable intermède !

Drebbelin

Bonjour Drebbelin, quelle entrée fracassante ! Chapeau d'avoir osé prendre en main une Pandore, rien que ça ! C'était un pari risqué que tu as mené à terme avec beaucoup d'habilité. Haussons un sourcil sur le fait que Twa, Daimya et soeur de notre conteuse. C'était peut-être un poil trop risquer et mettre un coup de pied dans la fourmilière du Background du jeu. Idem sur le fait d'être la dernière Pandore. Cela passé, on peut se concentrer davantage sur le récit qui est très bien pensé, habilement ramené à la légende des bouates de Pandore. Je te tire mon chapeau ! Attention cependant à ne pas faire agir les personnages des autres dans ton récit, notamment la Sram en rose qui n'a rien demandé. Quoi qu'il en soit, s'il-te-plaît, continue à écrire, j'ai vraiment envie de lire une autre de tes histoires la prochaine fois, tu as une sacrée patte, et je dis pas ça parce que t'es une Pandore !

millionairLife

Bonjour millionairLife, c'est une sacrée adaptation des combats de Dofus en récit que tu nous proposes-là, bel effort, c'est rondement mené et les nombreux clins d'oeils sont lancés ! Il me semble par contre qu'il manque un petit quelque chose à ton récit, petit... comme le grain de riz légendaire ! Malheureusement, il s'agit du sujet principal de ces récits d'invention, tu fais donc un hors sujet même si ton histoire partage le cadre du musée de Pandala. C'est dommage, je suis certain que tu aurais pu lui ajouter quelque chose de très sympathique à sa légende quand on voit avec quelle imagination tu as fais cette scène "à côté" ! En tous cas, je me serai quand même amusé à lire ta participation !

Lady-Caly

Bonjour Lady-Caly, et merci pour ce récit on ne peut plus communautaire ! C'est vraiment agréable de voir à quel point tu as bien intégré les participations des autres pour argumenter ta légende finale qui vient s'ajouter avec habilité et continuité. C'est bien pensé, crédible et complètement dans le thème. Il y a des fautes ici et là que tu aurais pu probablement éviter, n'hésite pas à relire à voix haute ta participation pour pouvoir jauger de ton rythme d'écriture et évaluer là où tu as potentiellement fait des erreurs ! Finalement, tout ce qui manquerait à ton texte, c'est une petite introduction/conclusion RP pour le placer dans le contexte des présentations du musée. Cela mis à part, j'ai vraiment beaucoup aimé ton idée et ne peut t'encourager à continuer sur la voie de la création de textes, tu as largement moyen de faires d'autres petites perles plus perfectionnées encore !

nicolasrama

Bonjour nicolasrama, quelle aventure dans l'espace et le temps ! On peut dire que tu ne manques pas d'imagination et cela enrichit indéniablement ton récit. J'ai un peu de mal à faire la jonction entre la vision de ton personnage et le grain de riz. Pourquoi le grain donne-t-il une vision à ton personnage ? Les récits montrés par la vision ne l'évoquent pas. Attention également, car ton récit rentre en contradiction avec le précédent, expliquant que le grain a été acheté aux enchères par un collectionneur qui n'en a jamais trouvé l'utilité. Si ton récit est bon, c'est indéniable, tu fais cependant un petit hors sujet : le but était ici d'être une personne racontant une légende du grain de riz dans le musée. Ici, ton personnage est allé au musée, a eu une vision, puis est reparti sans raconter d'histoire ce qui le place hors du cadre, c'est dommage ! Je salue par contre la petite référence à l'apparition du riz qui me fait penser à l'arrivée de Calcifère dans Le Château Ambulant ! Tu as une réelle qualité de récit, je ne peux que t'encourager à poursuivre ! PS: les caractères gras ont rendu la lecture un peu pénible

Iridosmine

Bonjour Iridosmine, et avant que la sécurité ne te mette dehors, permets-moi de te remercier pour ta participation ! Heureusement que cette petite vieille aura eu le loisir de conter son histoire, finalement qui se révèle plutôt intéressante et s'illustre d'une certaine moralité, même si je me perds un peu sur le sens de celle-ci lors de la conclusion. Ma plus grande interrogation à l'heure actuelle est l'intérêt narratif de l'employé qui arrive en retard, et le fait de faire sortir la vieille dame. J'ai du mal à situer ce qu'apporte au récit cet employé, et encore plus difficilement en quoi il est figure d'autorité pour imposer d'écouter la vieille dame. Il est d'ailleurs un peu incohérent que le musée mette une veille dame qui veut s'exprimer dehors alors que c'est exactement ce pour quoi chacun est là. En tous cas, tu ajoutes indéniablement une nouvelle pierre au mythe du grain de riz, et une jolie pierre bien ornée !

shengui-33

Bonjour shengui-33, et merci de nous propose ta participation. C'est court est efficace, même si je dois avouer rester un peu peu sur ma faim, c'est finalement davantage la légende du village attaqué par les brigands que tu racontes plus que la légende du grain de riz. Son apparition reste anecdotiqu et la raison de son apparition, le pourquoi du comment et ce qui est arrivé au jeune Dinopan restent une mystère. Du mystère, c'est souvent bon, mais dans le cas présent il prend tellement de place que finalement, trop peu est raconté pour étoffer une légende. Tu sembles avoir une bonne plume, avec un peu plus de profondeur dans ton récit, je suis sûr que tu pourras faire des merveilles à l'avenir !

Lutineur

Bonjour Lutineur, il est bien dommage que tu n'aies pas souhaité mettre ta participation dans la course, elle est pourtant d'une très grande qualité. Quoi qu'il en soit, l'important est qu'il m'ait été donné de la lire. L'accroche et habilement menée, expliquant le cadre d'arrivée du professeur et de ses élèves, la récitation est vivante, notamment par l'interruption de Ririz tombant sur un os et surtout la ballade du semeur, quelle régal à lire ! La légende est très complète, de l'arrivée du grain à ses conséquences, tout ceci dans un récit d'une grande qualité dans cette récitation qui pourrait presque faire l'objet d'une petite chanson ! Un pur régal, merci pour ta participation !

EspacesVectoriels

Bonjour EspacesVectoriels ! Tout d'abord, je dois te dire que tu as une écriture superbe, le rythme de ton récit était impeccable et très agréable à lire. Sur la forme, le récit est bien dosé et la légende saisissante ! Sur le fond, nous risquons cependant d'avoir un petit problème. Il est bien précisé dans le réglement qu'il est nécessaire de respecter le BG du jeu, hors, tu mets un sacré coup de pied dans la fourmilière. Vu la qualité de ta plume, tu n'avais vraiment pas besoin de gonfler artificiellement ton récit avec des "Général d'Otomustam", inventer des batailles avec le Fungus ou un conflit armé ouvert entre Amakna et Pandala qui n'a jamais eu lieu. C'est tentant d'ajouter des éléments exotiques, des gros nom, mais c'est finalement ce qui fait perdre la crédibilité de ton récit, c'est dommage ! Tu ne fais pas non plus de référence concrète aux autres participations dans ton récit et tu fais réagir la foule au nom de ton personnage, c'est dommage, ton récit aurait vraiment pu être parfait ! Tu as l'une des plus belle écriture de ces récits et tu ne manques clairement pas d'imagination, je suis sûr que tu pourras nous offrir un récit absolument parfait, aies juste confiance en toi : pas besoin de gros acteurs à l'affiche, tu as largement les moyens de faire un bon récit par tes propres moyens et tes propres légendes.

maitre-boucher

Bonjour maitre-boucher, ou devrais-je plutôt dire gardien du Riz-Zola ! Ton récit était très intéressant et j'avoue avoir eu peur jusqu'à la fin que tu sois hors sujet en ne remettant jamais le contexte du musée, mais c'est sur une belle conclusion que l'on finit par retrouver nos petits au bon endroit ! Ton écriture est agréable, le récit amusant à lire et la légende originale, bien vu à toi ! J'aurais juste à déplorer l'absence de référence aux autres participations (et on dirait que ton récit a dépassé les 2500 mots aussi !) . Continue ! Je me ferai un plaisir de relire une nouvelle participation de ta part à l'avenir !

alexiacia

Bonjour alexacia ! Tu mets bien à mal l'esprit des visiteurs du musée avec une telle question. L'oeuf ou le tofu, c'est une classique habilement revisité ici et ton récit, même s'il est court, est efficace et remplit son office. J'aurais peut-être à regretter qu'il manque pour beaucoup des références aux autres participations et, tu fais beaucoup agir et réagir la foule, ce qui est imposer des réactions aux personnages qui ne sont pas le tiens, ce qui est aussi un peu dommage. Quoi qu'il en soit, c'était rafraichissant à lire, tu recommences quand tu veux !

RaynaLaDouce

Bonjour RaynaLaDouce, j'espère que notre chère disciple de Pandawa repose en paix. Le récit est émouvant, les propos recherchés et la lecture aurait pu être parfaitement agréable si le texte avait été un petit peu plus aéré. Je me dois de me pencher sur certains éléments de ton récit qui m'auront un peu dérangé, notamment les majeures entorses au respect du BG du jeu. Inventer une invasion de Shushu à Pandala, et faire de ton héroïne une fille de la Déesse, c'est malheureusement très au-delà des limites d'un récit cohérent avec l'histoire de Dofus. Je noterai aussi que tu fais un petit hors sujet, car le but était de raconter une histoire devant tout le monde dans le musée,hors, ton histoire est racontée pour seulement deux personnes à l'extérieur. Tu oublies donc ainsi de prendre en compte le côté communautaire des récits d'invention. Je ne me fais cependant pas trop de soucis pour la qualité de tes texte à l'avenir car celui-ci était très bien rédigé et, avec une considération plus raisonnée des éléments du BG, je suis certains que tu pourras atteindre de beaux sommets en terme de récits !

the-banni

Bonjour the-banni, attention, l'abus d'alcool est mauvais pour la santé. C'est un message du Conseil des Sadeurs. Ton récit est bien équilibré, agréable à lire et la légende tient bien la route ! C'est un peu osé de dire qu'il y a là le constructeur du pont de Pandala, et tu forces pas mal la réaction de la foule autour de toi (et je tique particulièrement sur le passage "vol" de la Roublarde) mais dans l'ensemble, j'ai vraiment très peu de choses à redire. C'est bien pensé, bien écrit, c'est tout ce qu'on demande. Je ne peux que t'inviter à ne pas t'arrêter en si bon chemin dans l'écriture !

Yulanna

Bonjour Yulanna et merci pour ce récit assez poétique. C'est une légende assez mignonne que tu nous offres là. Je suis un peu dubitatif sur l'affirmation que la Déesse est tombée amoureuse de l'ancien propriétaire mais peut-être que cela est une interprétation de la magicienne ? Un conditionnel qui m'aurait fait plaisir. Attention également : dans les récits précédents, tu n'es pas la première personne à affirmer que son personnage est le généreux donateur du grain au musée. Sinon, j'apprécie ton écriture, c'est une jolie légende comme on aimerait en entendre au sujet du grain de riz.

tofisy

Bonjour Nemeo ! Voilà une histoire pleine de tendresse et elle aura sans aucun doute réussi à adoucir pas mal de lecteurs. Sacrée aventure sur le spaghetti, bourrée de références en tout genre que je ne peux que saluer (notamment celle sur DBZ, d'ailleurs, je me suis sérieusement demandé si on pouvait considérer la notion de Manga comme collant au BG officiel...), mais parlant du spaghetti... aie, j'ai bien peur que ce soir un hors sujet... à aucun moment tu ne fais part dans le musée et aux autres conservateur d'une légende autour du grain de riz. Ton texte est très beau, mais malheureusement hors sujet. J'aurais quand même pris beaucoup de plaisir à le lire et cette petite famille est vraiment attendrissante.

cameron3299

Bonjour Cameron3299, attention au voile rouge ! J'apprécie beaucoup ton récit, il y a là une véritable qualité de narration et je n'aurais demandé qu'une chose en plus : davantage de détails sur certains aspects (et aussi peut-être plus d'espace sur le gros paragraphe, ce n'est pas très aéré) ! La légende de ton guerrier rouge est pleine de potentielle et je suis certain que ma curiosité à son sujet aurait pu être un peu plus assouvie. Pour parler de choses un peu plus négatives, je devrais signaler qu'à aucun moment le Grain de Riz n'était signalé dans un cadre, encore moins avec une plaque indiquant que c'est celui du Guerrier Rouge. Je comprends le côté pratique que cela avait pour ta narration, mais pour ça tu t'es permis de modifier les bases même du récit, et du récit des autres, c'est dommage, il y avait d'autres moyens de morter l'intrigue ! J'ajoutera également que j'ai un petit soucis d'anachronisme ici, l'histoire du guerrier rouge semblant remonter à assez longtemps, les changements de Pandala sont assez récents. L'Aerdala, ainsi que les monstres vaincus, sont ceux de la Pandala d'aujourd'hui, il est donc chronologiquement incohérent qu'un guerrier d'antant ait vécu dans le village actuel et vaincu les monstres actuels. Cela étant dit, ton guerrier rouge et sa légende apporte une solide portion à la légende du grain de riz, l'unique, je ne peux donc que t'encourager à continuer à écrire, avec peut-être un peu plus de vigilance sur les consignes qui pourraient te jouer des tours.

Pollux-Shooter

Bonjour Pollux-Shooter et... waow ? Je suis tout bonnement et simplement époustouflé par la qualité de ton récit, du début à la fin. Tout y est, sans exception, pour en faire une lecture intéressante, agréable, intrigante et remplie d'intrigues. J'aurais énormément aimé en apprendre tellement plus, ton histoire suscitant une certaine faim curieuse chez moi, et pourtant tu as déjà dépassé les 2800 mots ! C'est dire que j'ai aimé ton récit. Tu implantes les autres histoires avec une continuité douce et l'histoire, la légende que tu nous décris là est totalement originale par sa nature. Un rêve abstrait se dessine dans ces enchevêtrements d'événements qui laissent songeurs quant à l'implication du grain de riz. Une fioruture mystérieuse arrivant avec perfection à piquer à vif nos plus profondes interrogations. Clairement, je remettrai sans hésiter une pièce dans ce jukebox, et deux fois s'il faut !

Thibzou68

Bonjour Thibzou68, j'ai peur d'avoir une mauvaise nouvelle pour toi : le Tanuk' est encore en vie ! Aïe... Quoi qu'il en soit, je me suis bien amusé à lire l'histoire de ce vieux bonhomme, efficace tout à fait dans le thème. Si j'avais à regretter quelquer chose, ce serait avant et surtout la présence seulement superficielle de référence aux autres récits, sans réelle incidence sur le tiens. J'ai aussi une petite confusion temporelle : le vieil homme dit que l'histoire se passe il y a un couple d'année, donc il n'y a pas si longtemps, et pourtant il semblait jeune à cette époque, tout à coup. Mais qui sait, peut-être qu'il se rappellait être un peu plus fringant qu'il ne l'était vraiment ? En tous cas, merci pour ton récit, j'espère pouvoir te voir t'essayer à de nouvelles histoires à l'avenir !

minoumilica

Bonjour minoumilica. Quel personnage intrigant tu nous rapporte ici. Le mystère le façonne de A à Z et il laissera très probablement son public étonné et dans la nébuleuse des questions. Peut-être un peu trop d'ailleurs, car si l'apparition brève a son charme, pour se rapporter à une possible anomalie rêvée, ici, il y a de quoi rester sur sa faim en terme de récit, l'intervention de vieil homme n'apportant peut-être pas autant qu'elle aurait pu. J'attire ton attention sur le fait de faire réagir la foule à ton bon vouloir. C'est par ton récit que tes lecteurs choisiront ce qu'ils s'imaginent, pas par ce que tu impose à ton public. Tu avais déjà largement réussi à créer une ambiance mystique autour de ton personnage qui aurait aisément sous entendu l'intérêt de la salle. Attention également à la petite intervention de fin sur les codes audio... je comprends que c'est pour ajouter une touche d'humour... mais ça brise complètement l'immersion dans ton texte, et même dans la continuité de texte, alors que pourtant c'était LE point fort de ton récit.

ROUR

Bonjour Tahroy ! Quelle démonstration de karma, on dirait bien que notre cher personnage en tirera une bonne leçon... en Externam ! Ton récit est somme toute très agréable à lire car à la fois bien écrit et bien rythmé. Il reprend plutôt bien la continuité d'un autre texte, ce qui fait mon bonheur, et la légende n'est que plus étoffée par ce que raconte ton personnage ! Bravo ! Si j'avais à revenir sur un élément, c'est la disparition du grain de riz dans l'alcool. Deux options semblent se dessiner : le grain de riz, désagrégé, peut se reconstituer, ou alors il s'était coincé quelque part dans la jarre sans être vu, manqué au premier abord puis consommé finalement à la deuxième lampée. La première option reste la plus suggérée, ce qui m'ennuie un peu, car elle déroge à l'une des règles de ces RI. Bon, laissons quand même planer le doute ! En tous cas, j'ai pris bien du plaisir à lire ton texte, merci de l'avoir proposé !

Isabouille

Bonjour Isabouille, une chose est certaine, on pouvait dire que ton récit était chargé de références actuelles, peut-être même un peu trop si bien qu'on ne se sentait plus tout à fait dans une histoire de Dofus ? La question se pose. J'ai cependant une certitude, c'est que ton récit est bien agencé, bien raconté et c'était très agréable à lire ! La qualité de ta plume est indéniable, je dois cependant attirer ton attention sur certains détails qui ne jouent pas en la faveur de ton récit, je pense notamment à l'absence complète de prise en compte des autres participations, mais surtout à l'usage de personnage du BG officiel du jeu, qui était interdit dans les règles des RI, à fortiori lorsque tu fais intervenir des divinités comme Sram et Sadida, en allant même jusqu'à les faire agir à ton bon vouloir. C'est une dérive majeure qui aurait pu être largement évitée : ta qualité d'écriture et ton imagination sont largement suffisante pour que tu puisses trouver d'autres sources que des personnages "phares" du BG pour lui donner de la crédibilité. Je pense que tu peux puiser davantage dans ta créativité pour enrichir ton récit et j'ai assez hâte de voir ce que ça pourrait donner. En ça, je serai très curieux de revoir une de tes participations à l'avenir !

limaginaire

Bonjour limaginaire, c'est toujours un plaisir de lire tes participations, ta plume a visiblement de beaux jours devant elle ! Cette histoire me fait largement sourire, elle est toute mignonne et il se pourrait bien que le fils et celui décrit par l'histoire de Tofisy deviennent ami et développent une véritable légende à leur échelle ! Cela laisse rêveur. Que dire sur le contenu du récit ? Eh bien, il y a quelque chose qui me chagrine un peu malgré tout. Le sujet de ces RI voulait que chacun raconte une partie de la légende du Grain de Riz présenté au musée. Si ton histoire de passe dans le musée, autour de l'exposition du grain et évoque ce dernier en guise de motiviation... malheureusement tu n'apportes aucune pierre à l'édifice de la légende du grain de riz, ce qui t'amène à évoluer dans ce qui ressemble bien à un hors sujet, c'est assez dommage ! Cette participation aura tout de même fait mon plaisir de par sa douceur et donne vie à l'exposition en soi. Merci, et, une participation de dernière minute ne me chagrine pas, tant qu'elle est là !

3 0
Score : 2888

Un grand merci aux organisateurs pour cette édition, ainsi que pour cette 2e place. huh

J'ai longuement hésité et réécrit plusieurs fois mes idées avant d'arriver à ce texte qui n'avait pas de réelle prétention, mais je suis ravi de voir qu'il a été apprécié.

Tahroy
3 0
Score : 1830
Félicitations aux 3 gagnants, mais aussi à tous les participants, ce fut un réel plaisir de vous lire. Merci pour vos participations nombreuses, 30, un nouveau record ! Sans plus tarder, place à mes commentaires.

TheMissFitss
Une première participation, bravo il n'est pas toujours facile de se lancer avant les autres. J'ai bien aimé ton histoire, notamment le fait que l'exposition au musée apporte des explications à ton personnage sur ce qui s'est passé à l'époque, malgré le rythme parfois trop rapide du récit. Tu dois faire attention à l'écriture, plusieurs fautes d'orthographe ou d'accord sont présentes ce qui dégrade malheureusement la qualité du texte. Prends le temps de te relire. Ce fut somme toute agréable de te lire en espérant que ce ne soit pas la dernière fois !

-Tag-Heuer-
Il est toujours agréable de voir un participants s'essayer à la poésie, un choix parfois complexe. Je crois que tu as plutôt bien réussi ton pari, même si j'aurais préféré que tu ne fasses pas rimer manche avec manche et avant avec avant dans une seule et même strophe. Pense aussi à te relire, quelques coquilles se sont glissées dans ton texte, certaines lettres sont portées disparues. À l'instar de la forme, la thématique du couple brisé par le grain de riz m'a bien plue. Pourquoi le mari de Kurona était-il aussi obnubilé par le grain? Hein pourquoi? Dis-le nous! Par contre j'ai un peu grincé des dents lorsque j'ai vu que le grain de riz unique a supposément poussé dans la rizière de ton personnage. Mais qui sait, peut-être que Kurona n'est pas aussi honnête qu'on le croit?

Tricotinette
Un joli récit d'une jolie petite fille à l'imagination déabordante ! J'aime bien me dire que l'histoire a été inventée par sa grand-mère pour l'endormir le soir avec un petit verre de lait dans un lit douillet. J'ignore si c'était l'effet recherché, mais ça m'a bien plu. Par contre qu'est-il arrivé à notre chère Plantala ? Sortez les gilets jaunes et allons manifester contre la déforestation ! Astradala en serait-elle l'ancêtre? Mystère... J'aurais aimé en savoir plus sur Astradala ou ces tentatives de plantation de céréales magiques, mais ta participation m'aura fait sourire et je ne crois pas être le seul !

-lauraetcaroline-
Très bonne idée de relier les transofrmations récentes de l'île avec l'histoire du fameux grain de riz. Cependant, on ne peut s'empêcher de se questionner sérieusement sur l'identité de ce Dieu de Pandala. Le récit aurait été plus convaincant et respectueux du Background s'il avait été question de la déesse Pandawa elle-même, dommage. Ton court récit nous laisse sur notre faim: quels sont les détails de l'apocalypse, avons-nous des exemples positifs des pouvoirs du grain de riz ? Je veux savoir! aaarggh!! J'ai bien aimé la supposition de l'existence d'un autre grain de riz précédent, à la manière d'un jumeau, mais une fois de plus on en veut plus! Comme quoi tu as d'excellentes idées, mais qui auraient le mérite d'être mieux exploitées.

Row-Sebal
Un excellent récit qui intègre très bien les autres participations à la sienne ! L'histoire est bien écrite et prennante, je m'imaginais très la folle poursuite entre l'oncle et les Sram. Je remarque tout de même quelques coquilles, mais rien de majeur. Cependant, tu n'as pas respecté le règlement stipulant que l'histoire du grain de riz se déroulait à Pandala ! C'est dommage, car ton récit aurait très bien pu se dérouler sur l'île, ce qui t'aurait éviter de perdre de précieux points. Ce fut malgré tout un plaisir de te lire !

Ethiktac
Ce récit me dit vaguement quelquechose. Ton nom de famille ne serait pas Tolkien par hasard? Ton récit est sympathique et les références à un grand classique de la littérature font sourire. Mais où sont les références aux autres participations? Rien au début pour la prise de parole, rien dans le récit du grain de riz et rien à la fin. Pourtant c'est l'essence même de ce concours et ça manque cruellement à ta participation. J'espère tout de même te revoir lors d'une édition future en n'oubliant pas cet aspect fondamental !

hieroglyphes
Pourquoi Margaret a-t-elle décidé de reste anonyme ? Pourtant son intention de rattraper les brigands est noble ! Attention aux fautes qui nuisent à la lecture du récit, un peu de relecture n'aurait pas fait de mal je crois. Tu jongles entre le présent et l'imparfait ce qui nous perd rapidement lors de la lecture. Il faut choisir un temps de narration et s'y tenir! Ton récit aurait pu être étoffé de quelques détails supplémentaires pour rajouter un peu de contenu à ce squelette. Les références aux autres participations sont également absentes, un point pourtant central de ce concours. La maladresse de ton aventurière met tout de même de bonne humeur et j'espère que tu as eu le même plaisir à écrire ton texte !

TrollTech
Une déesse du riz ? Attention mon ami, tu t'aventures sur une pente glissante au niveau du background. Les fautes et la ponctuation approximative de ton texte nuisent beaucoup au rythme de lecture, on doit parfois s'y reprendre par deux fois pour lire une phrase, ce qui ne contribue pas à l'appréciation globale de la participation. Ton histoire, relativement simple, m'a tout de même bien plu, particulièrement l'intervention de Rhogar. Je trouve qu'introduire un participant autre que le conteur initial une très bonne idée, ça amène une dynamique différente. La morale en conclusion s'applique très bien au concours aussi: le plus important ce n'est pas de savoir si vos textes sont dignes des classiques de la littérature ou si votre orthographe est niveau de l'Académie française, mais plutôt de partager un bon moment tous ensemble autour d'un petit grain de riz !

nini-soutien
Une participation qui défie toutes les conventions et ça plaisir. Il est vrai que les participants pensent beaucoup à eux et peuvent oublier les sentiments du grain de riz. Faire parler le grain de riz il fallait y penser, et je te remercie pour ce vent de légèreté apporté !

Drebbelin
Une entrée tout aussi remarquée que risquée. Le tambour, le tonnerre, la Pandore, j'étais conquis jusqu'à ce que je lise le mot « dernière » et que je vois Daimya mêlée à tout ça. Je n'ai alors pu m'empêcher une légère grimace pour cette atteinte à notre cher Background. Ta participation reste solide et agréable à lire. On y décrit un artefact maudits, et pourtant je ne vois que des Douziens semer terreur et destruction. Comme quoi la nature humaine... Il a le dos large pour un si petit grain de riz, presque autant que celui de ta Pandore !

millionairLife
Qu'avons-nous ici ? Bien des choses, mais certainement pas un récit sur le grain de riz unique avec l'intégration des autres participations. Peu de règles (voire pas du tout) du concours ont été respectées et je ne m'attendais certainement pas à lire un tel récit ? Qui suis-je pour juger les jeux de mots douteux avec « riz », moi qui en a déjà tant fait ? Mais ne faut-il pas qu'il y ait la syllabe « ri » à la base ? Je me doute tout de même que tu as pris un malin plaisir à mettre en vedette ton personnage, tes compagnons et ta guilde à travers cette participation et c'est bien ça l'important. À défaut de t,avoir accordé beaucoup de points, dis-toi que je sûrement autant amusé que toi à te lire. N'hésite pas à revenir nous raconter les aventures des All'Naked lors d'une prochaine édition. Peut-être sauront-ils mieux cerner la thématique cette fois-là.

Lady-Caly
Hey bien dites donc, on ne pourra pas te reprocher de ne pas avoir fait référence aux participations des autres ! Peut-être trop à mon goût, mais c'est une question de préférence je suppose. Il faut tout de même dire que tu as dépassé la limite permise de 2500 mots. Attention aux fautes, plusieurs étaient évitables, notamment les accords d'adjectifs et de participes passés. J'ai tout de même bien aimé les retours sur les histoires des autres en ajoutant des hypothèses ou l'opinion de ton personnage. Un retour sur les faits en conclusion était-il nécessaire ? J'en doute. On aurait préféré une introduction et une réelle transition RP sur la prise de parole dans le musée. L'explication du pouvoir du grain était finalement assez intéressant, laissant la place à l'interprétation, à l'ambivalence. Est-il réellement magique ?

nicolasrama
Ah non, ah non ça ne va pas ! Une crotte de nez de gobelin est clairement plus grosse qu'un minuscule grain de riz! Ah ta participation? Ah oui euh... un grain de riz qui donne des visions? Peut-être serait-il réellement hallucinogène après tout... Ton histoire nous montre certainement ton imagination sans limite, mais j'ai l'impression que tu en as fait un peu trop. Une prophétie, un grain de riz aussi important qu'un Dofus, un superpandawa et j'en passe. De plus, on demandait des témoignages sur des histoires postérieures à l'exposition au musée et on peut dire que ta participation ne rentre pas tout à fait dans ce cadre. Il n'y a pas énormément de références aux autres participations non plus. Malgré ça, ce fut agréable de te lire. Tu es doué en écriture, la structure du récit était solide et j'ai trouvé le tout habilement raconté. Peut-être te reverra-t-on lors d'une prochaine édition avec une participation mieux ciblée ?

Iridosmine
Mais quel horrible traitement réservé à cette vieille dame ! Je ne crois pas que notre conservateur approuverait, attention au RP forcé de personnages qui ne t'appartiennent pas. Au moins cette fois-ci le grain sert à nourrir des gens plutôt qu'à les tuer. Par contre je n'ai pas compris pourquoi ton personnage en veut autant au grain de riz si finalement tout est de la faute de l'avarisme de son grand-père ? Picsou de génération en génération dans cette famille? Cette histoire sympathique aura au moins eu le mérite traverser le temps pour venir contribuer à la légende, déjà bien fournie, de l'unique grain de riz.

shengui-33
Une courte participation sans extravagance ni de faute grave. Des références aux autres participations auraient pu être intéressantes, celle étant arrivée juste avant la tienne parlant aussi de récoltes abondantes nourrissant bien des gens. Décidemment Pandala serait bien moins peuplée aujourd'hui sans notre grain de riz. Ta plume n'est pas mauvaise, loin de là, mais tu aurais eu avantage à aller plus en profondeur et donner une plus grande importance au grain de riz dans ton récit. N'hésite pas à nous revenir avec un peu plus de matériel la prochaine fois.

Lutineur
Une très belle participation, dommage qu'elle soit hors concours. De la poésie, une mise en situation excellente, des références aux autres participations, il ne manquait qu'un fichier audio et on avait le forfait complet ! Tu pourrais penser à participer à la Fanfon aussi tongue N'hésite surtout pas à revenir participer encore, ce fut un plaisir de te lire.

EspacesVectoriels
Le général d'Oto Mustam, pourfendeur d'Ougah, rien que ça ? Honnêtement je ne te blâme qu'à moitié. Il est si plaisant d'imaginer son personnage comme un guerrier héroïque aux mille accomplissements, élu par les Dieux. Malheureusement ça n'a pas sa place dans un concours officiel qui demande de respecter le Background. Si on fait abstraction de ce point, tu sais raconter une histoire. On y trouve plusieurs clichés évidemment, comme un héros surpuissant et la trahison d'un roublard, mais il y a du potentiel dans ce que tu fais, n'abandonne pas.

maitre-boucher
Attention à la limite pour le nombre de mots ! Il y a quelques fautes et j'avoue m'être parfois perdu dans la structure du récit, mais on a tout de même affaire à une histoire assez originale. Si on s'inquiète tout au long du récit sur l'absence du musée, le lien à la fin a le mérite d'être unique. Et promis, on fera gaffe à ne pas perdre le Riz Zola.

alexiacia
Un classique parmi les classiques revisité à ta sauce, j'aime bien ! Le postulat de départ était très intéressant, mais je crois qu'il y avait moyen de développer, en inventant de possibles histoires sur l'origine plutôt que de mentionner brièvement quelques hypothèses par exemple. Tu ne fais pas réellement référence aux participations des autres non plus, il y avait bien du potentiel de bien intégrer ces deux points ensemble. Sans apporter une réponse définitive au questionnement apporté, tu pouvais faire un petit bout de chemin.

RaynaLaDouce
Oulah, un joli bloc qui fait peur à lire, pense à aérer un peu ton texte. On ne peut pas passer sous le radar les éléments majeurs ne respectant pas le Background du jeu: une fille de la déesse, une invasion de shushus à Pandala. Malheureusement, ça ne passe pas. Et où sont les références aux autres participation ? Et le grain de riz ? Je l'ai trouvé très peu présent. Tu nous sers malgré tout une jolie histoire d'amour qui saura plaire aux romantiques.

the-banni
Une jolie légende qui comporte les éléments qu'on attend d'elle. Je n'ai cependant pu m'empêcher de froncer les sourcils lorsque tu parles du constructeur du pont de Pandala. Je me suis un peu réconcilié avec la chose quand tu mentionnes que personne ne se souvient de lui, laissant la possibilité que tout ce qui a été raconté n'était pas forcément vrai à 100%. Après ta Pandawa ne semblait en pleine possession de ses moyens. Ça reste un peu gros quand même...

Yulanna
Une autre personne qui dit avoir offert le grain de riz ? Décidemment je devrai régler ce détail personnellement avec le conservateur du musée, car je commence à me poser des questions. Attention aussi au respect du Background officiel, ça ne me semble pas trop possible que le grain de riz soit béni par la Déesse et qu'elle soit amoureuse du précédent propriétaire. L'absence de toute trace aux autres participations est aussi dommage. Ton court récit reste bien écrit et donne même envie de s'essayer à l'absinthe ! (Je crois que je vais vite regretter)

tofisy
Dès les premiers instants de la participation on ressent l'amour de l'auteur pour les mangas ce qui donne un style personnel très intéressant. Je doute cependant que ceux-ci existent dans le Krosmoz. Le contenu de ta participation n'est pas un témoignage au musée et ne traite pas de la légende du grain de riz unique donc est malheureusement. Je ne m'attendais certainement pas à la présence d'un spaghetti dans ce concours et je dois avouer que tu as réussi à me faire sourire (pas forcément que je sois grognon de manière générale). Peut-être as-tu trouvé important de rappeler que le musée n'était pas complètement vide à côté du grain de riz et a décidé volontairement de t'aventurer hors des limites indiquée, qui sait ? Une chose est sûre c'est que tu nous a livré une belle histoire dépeignant une famille qui aura ému les coeurs tendres.

cameron3299
Hanshi et Shihan qui se battent ? Ne pas faire intervenir des personnages du Background officiel, une règle sacrée ! N'aie pas peur de diviser ton texte en plus de paragraphes, il respirera mieux et nous aussi en le lisant. Attention aussi à bien respecter les consignes, on demandait un témoignage au musée et non un grand-père qui raconte un conte à son petit-fils et le grain ne se trouvait pas dans un cadre avec l'inscription mentionnée dans ton texte. Le voile rouge est quant à lui un personnage coloré (hihi) avec du potentiel qui a suscité mon intérêt. Pourrons-nous en apprendre plus à son sujet éventuellement ? À suivre.

Pollux-Shooter
Wow, quelle excellente participation ! Les participations des autres sont intégrées de manière très habile et en quantité parfaite. Ton histoire fait un peu froid dans le dos et c'est très bien écrit. Les fins ouvertes ouvertes sont intéressantes lorsqu'elles sont bien amenées et je crois que tu as brillament réussi. Toutefois, attention aux règlements, tu as largement dépassé la limite de 2500 mots. Puisqu'il faut bien trouver du négatif, j'ajouterai que le terme ''ombre chinoise'' m'a fait sourciller, mais je te rassure, ce n'est pas une erreur de parcours majeure. Tu as un réel talent pour l'écriture, je ne peux que te dire de continuer comme ça.

Thibzou68
J'ai adoré ton personnage, probablement mon préféré de cette édition. Dès son arrivé on comprend à quel genre de personne on a affaire. Sa manière de parler et de raconter son histoire m'a bien fait rire. Si l'idée de raconter l'origine du Tanukouï San est originale, elle ne respecte pas tellement le Background officielle du jeu et t'as fait perdre des points à ce niveau. Les participations des autres auraient aussi pu être plus présentes. En tout cas, merci pour ce sympathique récit sur un p'tit raton affamé !

minoumilica
Un personnage mystérieux dans un récit qui l'est au moins tout autant. Le passage sur le code audio, même s,il fait rire admettons le, casse malheureusement l'ambiance que tu avais plutôt bien réussi à installer. La participation ne raconte pas une des légendes du grain de riz comme demandé, mais elle a le mérite d'être originale. Tu as su habilement installer une atmosphère envoûtante en quelques lignes seulement.

ROUR
Enfin une participation en justifié, merci ! J'ai envie de te remettre la victoire juste pour ça, mais on me dit à l'oreille que ce n'est pas suffisant. Hormis la mise en page, j'ai bien aimé ton récit. Les héros ne doivent pas toujours réussir du premier coup, la vie n'est pas si simple effectivement. On peut y trouver deux morales : persévérance et karma. La réussite de la distillation m'a toutefois effrayé. Même si on retrouve plus tard notre grain de riz, la justification me laisse perplexe. Au final je suis bien content de l'échec du grand-père car la jalousie est un bien vilain défaut ! Sans parler de ce que je pense du Destin... Merci pour cette participation intéressante intégrant subtilement mais efficacement celles des autres.

Isabouille
Voilà une participation remplie de références d'actualité politique et judiciaire, mais peut-être un peu trop ? Par moment je me demandais si je lisais une participation aux RI ou Le Figaro. Caricaturer des faits réel est une bonne idée et n'hésite pas à le refaire. Cependant, je te dirais d'y aller avec parcimonie. Agrémente le tout d'un peu d'éléments nouveaux sortant de ta tête. C'était bien le moment d'intégrer les participations des autres à la tienne, chose que tu n'as pas fait du tout. Attention aussi à ne pas faire intervenir les personnages du Background officiel, les dieux notamment. En tout cas je te lève mon chapeau pour ton courage dans ton choix de thématique, mais quand je me dis que c'est probablement le grain de riz qui t'as donné l'idée, je repense à ce pauvre Dan et ça me fait mal.

limaginaire
22h39? Mais tu nous as habitué à mieux pourtant. La prochaine fois je ne veux pas te voir avant les dix dernières minutes compris ? À côté de ça, tu nous offre une jolie participation remplie d'amour maternel et de messages d'espoir, que c'est joli. Ce qui est dommage, c'est que la règle d'un témoignage au musée n'est pas tellement respectée, tu ne contribues pas à la légende. J'aurais bien vu la mère raconter une histoire inventée de toute pièce que pour plaire à son fils ou Baifan s'inventer une aventure avec le grain simplement pour impressionner une bande d'inconnus, mais ça c'est moi. Le récit est tout de même très agréable à lire et j'espère te revoir à la prochaine édition !
3 0
Score : 612
Je tiens à remercier tous les participants de la neuvième édition des récits d'invention. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire toutes vos histoires passionnantes sur les légendes du grain de riz. Vous trouverez mes commentaires pour les différents textes ci-dessous.
Bonjour à toi TheMissFitss, en premier lieu je te remercie pour ta participation, on peut noter une réelle motivation derrière ton récit et c’est toujours encourageant ! Rentrons dans le vif du sujet, les changements entre tes parties, notamment vers les dernières sont prompts, avec un poil plus de précision nous aurions pu cerner davantage la relation entre le grain de riz et ton personnage qui je pense conserve une connotation abstraite. Tout de même nous suivons l’histoire de ta iopette avec le cœur ouvert et surtout un gout d’impatience pour en connaitre la suite. J’ai bien apprécié lire ton récit ainsi que l’histoire que tu en dégages, ton texte est aéré et lisible ce qui est agréable pour les lecteurs. Au plaisir de te revoir dans les RI10.

-Tag-Heuer- :
Bonjour à toi -Tag-Heuer-, c’est plutôt rare de voir un récit sous forme de poésie et je te félicite pour ce format qui nous offre une perspective intéressante ! Une question me taraude concernant la nature de l’obsession du mari de Kurona envers ce grain de riz mystique et sa grande dévotion à son égard. Pourquoi Kurona elle-même n’y cède pas et reste stoïque face au fort psychisme du grain de riz ? Ton récit est agréable à lire ainsi que l’histoire est prenante et nous entraine dans cette riche contrée d’Akwadala, les rimes sont bien goupillées et m’ont esquissé plusieurs sourires ! J’espère revoir une autre poésie dans les prochains récits d’invention !

Tricotinette :
Bonjour à toi Tricotinette, un grand merci pour ta participation avec une éloquence aiguisée même si c’est une gamine haute comme trois pommes qui en conte ce récit étoilé ! Le seul bémol concerne les réactions des autres personnages que tu décris, il serait judicieux de les limiter ou ne plus en faire référence car c’est prohibé dans les règles de faire agir les personnages joueurs. A titre personnel, j’ai vraiment aimé ce récit, du fait qu’une gamine raconte les anciennes histoires de sa grand-mère ou le mystère réside quant à la zone Astradala ainsi que les nombreuses catastrophes naturelles faisant oublier l’essence même de cette ville et ce dans les plus grands ouvrages. Etant avide de détails, en savoir davantage sur cette contrée m’aurai réjoui ! En espérant revoir cette gamine ou de mémorables histoires sur Astradala au prochain RI !

-lauraetcaroline- :
Bonjour à toi -lauraetcaroline-, en premier lieu je te remercie pour ta participation haut en couleur ! C’est assez rare d’instaurer une intervention divine au sein d’un récit à cause de la proximité du background mais cela m’a bien plus surtout l’allocution envers les quatre contrées ! Le seul point que je pourrais souligner, Pandala ainsi que son peuple à une déesse à la tête et non un dieu, je ne sais pas si c’était volontaire de ta part pour ne pas effleurer davantage le background ou si c’était simplement une légère confusion. J’ai bien apprécié l’idée de la grâce du dieu en offrant à ses disciples sa terre et un second grain de riz, qui sait peut-être une future guerre menant les deux grains de riz au-devant de la scène ! Au plaisir de te revoir lors des prochains RI !

Row-Sebal :
Bonjour à toi Row-Sebal, je te félicite pour ton récit qui a su me mettre l’eau en bouche avec une histoire bien travaillée autour d’un concept original. Nul besoin de dire qu’un grand charme en émane ! J’ai hâte d’en savoir davantage sur les possibles suites que tu pourrais créer. De plus, tu as pris en compte les histoires précédentes pour écrire la tienne, c’est d’autant plus excitant et captivant pour nous lecteur de voir cette alchimie que tu nous as concocté. Le seul point que je vais énumérer c’est que les récits doivent se situer dans la terre natale du riz et donc au cœur de Pandala mais je te rassure, cela n’enlève presque rien à l’époustouflant récit que tu nous as pondu ! J’espère revoir tes écris te revoir au prochain RI.

Ethiktac :
Bonjour à toi Ethiktac et un grand merci pour ta participation parsemée de jeu de mots et de références inoubliables à la grande saga du seigneur des anneaux ! Je remarque aussi que ta description de Pandala est très affinée ainsi que le lore qui en découle avec une pointe cocasse sur les bords. Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire tous le long de ton récit ! Je n’imagine pas le travail en amont pour l’élaboration de ton histoire ! Cependant je constate que tu n’as pris en compte les participations précédentes lors de l’écriture de la tienne et c’est fort dommage, c’est d’autant plus séduisant d’en prendre part pour créer ton récit. Le second point qui me titille c’est que ton histoire commence net sans petite introduction ou présentation de ton narrateur. Il est toujours préférable d’avoir un contexte pour s’immerger complètement dans la peau de ton personnage. Malgré ces deux petits points, j’ai savouré ton histoire et j’espère te revoir lors des prochains RI !

hieroglyphes :
Bonjour à toi hieroglyphes,  je te remercie pour ta participation remplie de malchance autour de ton personnage Margaret ! c’est assez rare de voir le grain de riz exploité à une utilisation salvatrice pour la personne qui la détient, c’est plutôt original ! j’ai aussi souris face au ton sublime jeu de mots sur la riz-poste ! Cependant ton texte est court et manque de détails pour se plonger au cœur de ton récit et en comprendre les rouages, de plus tu n’as pas pris en compte les participations précédentes lors de l’écriture de ton récit. Malheureusement comme stipulé dans les règles, le grain de riz ne peut quitter sa terre natale Pandala. J’espère te revoir au prochain RI avec un texte plus étoffé pour raviver ma soif !

TrollTech :
Bonjour à toi TrollTech ! En premier lieu je te remercie pour ta participation dynamique qui intègre deux narrateurs. L’échange entre les deux personnages ajoute du charme et une grande intensité à ton récit. De plus, on y décèle une pointe d’humour ce qui m’a arraché quelques sourires au passage. Je dois t’avouer que jouer sur les effets protecteurs du grain de riz est assez unique en son genre. Il se dégage une certaine originalité dans l’élaboration de ton récit qui se clôture avec un petit speech de moralité portant ses fruits. Je dénote que tu fais réagir la foule à plusieurs reprises et c’est toujours mieux de limiter les réactions pour ne pas « jouer » les personnages d’autres participants. Je te recommande d’effectuer des relectures afin de balayer du revers de la main les fautes d’orthographe. Dans sa totalité, j’ai bien apprécié lire ton récit et j’espère te revoir lors des prochains RI !

nini-soutien :
Bonjour à toi nini-soutien et un grand merci pour ta participation des plus hilarantes en nous offrant un angle divergent autour de celui du grain de riz. L’originalité de ton récit est tirée à son maximum en suivant ces états d’âme sous forme de poésie m’arrachant quelques sourires par la même occasion ! Le récit est certes court mais reste agréable à lire. J’espère que pour ta accepteras pour ta prochaine participation à passer sous le crible des juges !

Drebbelin :
Bonjour à toi Drebbelin et un grand merci pour ta participation surprenante ! Je dénote une certaine originalité dans ton récit ainsi qu’une profondeur autour de l’histoire de Twa. Tu effleures le background en énumérant la dame Daimya et la possibilité que tu sois la dernière Pandore dans ce monde marquant un fait gravant dans le lore. Il faut aussi limiter les actions de la foule et surtout ceux des autres participants car c’est proscrit dans le règlement des récits d’invention. Mises à part ces deux points je trouve que ton histoire est captivante, il est facile de s’y plonger dedans pour en suivre l’avancée et en connaitre les possibles suites que tu pourrais écrire. Etant avide de détails, j’ai été fort rassasié et je te félicite sur ce point, de plus ton entrée en scène m’a soutiré quelques sourires ! J’espère au grand bien te revoir lors des prochains RI !

millionairLife :
Bonjour à toi millionairLife et merci pour ta participation très mouvementée ! j’ai esquissé quelques sourire à la suite de la lecture de ton récit, tout particulièrement les jeux de mots, les expressions dofusiennes que nous connaissant tous et ce combat épique dans le musée de Pandala ! Je remarque néanmoins que le protagoniste principal étant le grain de riz légendaire, que tu ne l’as pas malheureusement intégré lors de l’élaboration de ton texte, de plus tu n’as pas pris en compte les participations précédentes et c’est fort dommage ! c’est le principe même des récits d’invention. Malgré ces points, ton récit reste tout de même intéressant et nous raconte l’histoire sous un autre angle, ne retirant rien à son charme je te rassure ! J’espère te revoir lors des prochains RI en conservant cette motivation de rendre quelque chose d’humoristique, essayes de prendre en compte les règles pour nous pondre quelque chose de fabuleux !

Lady-Caly :
Bonjour à toi Lady-Caly et un grand merci pour ta participation et ton récit époustouflant à tel point que je suis resté sans voix. C’est bien le premier récit que je lis ou je vois autant de prise en compte de participations et clairement cela fait son charme lors de la lecture créant aussitôt un effet immersif dans la quel j’y plonge les deux pieds dedans ! Je n’ai que quelques points mineurs à apporter à ton texte, une introduction/conclusion RP apporte toujours une touche de personnalisation et ce brin de détail permet de se glisser plus facilement dans le cœur de ton récit. Quelque relecture t’aurait permis d’éviter des fautes d’orthographe. En faisant abstraction de ces petits détails, j’ai pris énormément de plaisir à suivre tes recherches détaillées sur cette relique légendaire. Les histoires qui en découlent et leurs véracités. J’espère te revoir lors des prochains RI avec un récit tout aussi travaillé pour nous en mettre plein les yeux !

nicolasrama :
Bonjour à toi nicolasrama et félicitations pour ce récit qui nous fait voyager au cœur de Pandala avec une multitude d’éléments et de précisions très pointues autour du lore de l’univers Dofus. Ton histoire incorpore toutes les zones de Pandala avec une mise en scène et une chronologie propre à chaque territoire. Le récit est très immersif et agréable à lire, il dégage une réelle connaissance des contrées de Pandala comme l’utilisation de fantômes protecteurs et surtout une solide maitrise de la langue française en nous offrant des détails croustillants tout au long de la progression des visions. J’ai vraiment apprécié le côté obscur du grain de riz transformant les mécréants en fantômes dans l’ile de Grobe situant le contexte lié à son histoire. Effectivement le pouvoir du grain de riz étant mystique, il peut apporter son lot de problèmes envers des personnes malintentionnées. Je souligne que ton récit a été vécu par ton personnage Vormash mais qu’il n’a pas été narré devant l’assemblée du musée, c’est fort dommage au vu de la qualité d’écriture que tu exposes à travers ta plume. Je me questionne sur la relation entre le grain de riz et ton personnage et pourquoi ce dernier peut entrevoir des visions spectaculaires sur son passé, une question qui restera sans réponse malheureusement ! J’espère pouvoir te relire lors des prochains RI avec une qualité d’écriture aussi exemplaire que fascinante !

Iridosmine :
Bonjour à toi Iridosmine, je te remercie pour ta participation quelque peu musclée dans la bâtisse du musée !  J’ai pris plaisir à lire le récit de famille de la vieillarde mettant en avant les malheurs liés à l’obsession du grand père à la suite du refus d’obéir aux recommandations de l’esprit, et d’opter pour une posture bienveillante afin de conserver cet atout imparable faisant la grande renommée de leurs familles. Malheureusement tu ne prends pas en compte les participations des joueurs précédent pouvant enrichir ton récit et accentuer l’immersion au fils de ton histoire, je dénote une petite incohérence sur le fait que la mise à l’écart de la vieille dame alors que sa présence sert à narrer la triste histoire de sa famille. J’aurais bien aimé avoir une conclusion mettant en scène l’employé du musée qui a permis au récit d’avoir été entendu par la foule, en espérant te revoir lors des prochains RI !

shengui-33 :
Bonjour à toi shengui-33, je te remercie pour ta participation avec un dénouement des plus mystérieux ! J’ai bien aimé lire ton récit, il est lisible et aéré cependant je reste sur ma faim avec le manque de détails et d’informations autour de la relation entre le grain de riz et Dinopan. Comment a-t-il eu en sa possession le grain de riz ? N’est-il pas mort lors de l’attaque des barbares ? Plusieurs questions en suspens forçant à instaurer un voile sombre et ténébreux nous bridant quant à l’immersion de ton récit. Je remarque que tu n’as pas pris en compte les participations précédentes lors de de l’écriture de la tienne, cela apporte une touche de personnalisation et une perspective supplémentaire quant à l’immersion. Ton récit reste agréable tout de même et j’espère te revoir au prochain RI.

Lutineur :
Bonjour à toi Lutiner et surtout un grand merci pour ta participation à couper le souffle. Je reste bouche bée devant la qualité d’écriture et de recherche dont tu as fait preuves. Le récit est impressionnant et sensationnel, c’est dommage de ne pas vouloir l’utiliser comme participation vu le travail acharné que tu as produit. De l’introduction à la conclusion tu nous mènes à travers les légendes du grain de riz sous forme d’une poésie créant une alchimie mystique et immersive. J’espère au grand bien te revoir lors des prochains RI et surtout te compter parmi l

EspacesVectoriels :
Bonjour à toi EspacesVectoriels et merci pour ta noble participation ! Tu as une plume remarquable et une qualité de narration à toute épreuve, c’est un réel plaisir de te lire. Cependant je reste sur ma faim avec les nombreuses références sur le background qui pour ma part sont bien trop ancrées dans ton récit, la déesse Pandawa, la famille Smisse, le Pandore … Je décèle à travers ton récit l’héroïsme et la grandeur de ton personnage principal Leofurys qui malheureusement marque trop grande connotation avec sa propre puissance. A la vue de la qualité de ta plume, tu aurais pu te passer de détails aussi conséquents venant négliger ton récit. Tout personne rêve d’avoir un passé aussi glorifiant que le tien, mais il est nécessaire de se limiter pour maintenir une certaine cohérence et ainsi manier le récit tout autour que de s’appuyer uniquement sur ton personnage principal qui a la grâce des dieux tout-puissants ! Au plaisir de te lire lors des prochains RI !

maitre-boucher :
Bonjour à toi maitre-boucher et un grand merci pour ta participation des plus intrigantes ! j’ai pris un malin plaisir à te lire de fond en comble en essayant d’en déduire une possible suite de l’histoire du personnage Nacri ! Le texte est agréable, lisible à lire avec des jeux de mots hilarants comme « rizochaud » qui m’ont fait doucement sourire. Une histoire passionnante avec une précision de détails fusionnant dans une alchimie ensorcelante. Petit bémol, l’histoire narrée par la vieille dame est racontée uniquement à ton personnage et non pas à la foule dans le musée, de plus je remarque que tu n’as pas pris en compte les participations précédentes lors de l’écriture de la tienne. J’espère avoir le plaisir de recroiser ta plume lors des prochain RI !

alexiacia :
Bonjour alexacia ! Tu mets bien à mal l'esprit des visiteurs du musée avec une telle question. L'oeuf ou le tofu, c'est une classique habilement revisité ici et ton récit, même s'il est court, est efficace et remplit son office. J'aurais peut-être à regretter qu'il manque pour beaucoup des références aux autres participations et, tu fais beaucoup agir et réagir la foule, ce qui est imposer des réactions aux personnages qui ne sont pas le tiens, ce qui est aussi un peu dommage. Quoi qu'il en soit, c'était rafraichissant à lire, tu recommences quand tu veux !

RaynaLaDouce :
Bonjour à toi RaynaLaDouce, je te remercie pour ta participation des plus épiques ! L’histoire qui s’en dégage est alléchante cependant elle est fortement éméchée par l’altération du background officiel de Dofus, une invasion de Shushu, la fille de la déesse… Lors d’une narration d’un récit, il est préférable de se cantonner au lore pour rédiger quelque chose de cohérent, plutôt que de partir dans des extrémités retirant le charme de celui-ci et c’est dommage quand je vois la qualité de rédaction dont tu as fait preuve. Un point sombre que j’ai du mal à comprendre c’est la nature de la relation entre le grain de riz et les deux personnages, en quoi celui-ci était bénéfique ? Quel est son impact au niveau de l’histoire ? Une autre incohérence est que ton récit est exposé uniquement à ton personnage principal et non pas devant la foule comme le veut la tradition. Pour ainsi dire, j’ai eu quelques difficultés à m’imprégner de l’histoire et pouvoir m’y projeter avec facilité. Je reste un peu sur ma faim, je trouve que tu as une vraie faculté de rédaction et je pèse mes mots. Un sens du détails et d’interprétation fabuleux, je pense que tu pourrais faire une histoire toute aussi passionnante sans partir dans les extrêmes (n’oublies pas de penser aussi à nos yeux et de rendre le texte plus lisible pour la prochaine fois !) J’espère sincèrement te revoir lors des prochains RI et je compte sur toi pour prendre en compte tous ces détails et nous épater !

the-banni :
Bonjourà toi the-banni, je te remercie pour ta participation étonnante, et étonne dans le bon sens du terme ! Je suis tombé totalement sous le charme de la conteuse ainsi que son fort penchant pour les boissons alcoolisées mélangeant son texte avec un arrière-gout d’amertume, tu l’as très bien joué entre les parties en l’animant avec son caractère bien trempé et cela ajoute une saveur dans ton récit. Séduisant et envoutant, nous arrivons bien à plonger dans cette histoire nous emportant dans les actes de Kasper et Jeannot. J’ai trouvé l’idée intéressante que tu notifie que le grain apporte autant qu’il retire, conservant un équilibre pour ne pas abuser de ce dernier dans des fins sans conséquences. Le seul petit point qui me titille c’est sur la création du point lui-même pouvant « compromettre » le lore de dofus, essayes aussi de limiter la réaction de la foule et l’intervention d’un personne externe à ton histoire notamment référence a la roublarde. Mise à part ces points, sois rassuré ton histoire reste captivante et tu prends en compte des participations prétendantes, j’espère te relire lors des prochains RI !

Yulanna :
Bonjour à toi Yulanna et merci pour ta participation avec une touche de romantisme. Il est assez rare d’entendre une histoire parlant de relation amoureuse entre une déesse et un être humain du monde des Douze. Est-ce la stricte vérité ou est-ce que la magicienne n’avait pas trop consommé de chopines de bière ? Une autre question me taraude quant à l’apparition soudaine du grain de riz pouvant laisser entendre que ses bienfaits soient la clé de la réussite du maitre brasseur. Cependant comment est-ce possible qu’il ait découvert le grain de riz de manière aléatoire et non pas dès le début de ses fermentations. Néanmoins ton récit est original et dégage un dénouement des plus atypiques, intensifiant cette narration d’une perspective hétéroclite !Il aurait été judicieux d’inclure une introduction pour nous plonger dans l’histoire créant ainsi un effet d’immersion lors de la lecture de ton récit. Une prise en compte des participations aurait été aussi un plus ! Au plaisir de te relire lors des prochains RI !

tofisy :
Bonjour à toi Néméo ! Qu’est-ce que j'ai été impatient de pouvoir poser les yeux sur ton récit fleur bleu, attendrissant et touchant à la fois. Je ne peux que te remercier pour ta participation ! Je dois avouer que tes nombreux jeux de mots et références m’ont arraché plusieurs sourires tout au long de la lecture de ton récit ainsi que le célèbre spaghetti dans l’ombre du grain de riz. Comme tu le sais, il est de coutume de prendre en compte les participations précédentes pour écrire ton récit et le narrer devant l’auditoire ce qui est fort dommage ! L’originalité de ton récit n’est pas à remettre en cause surtout que c’est l’enfant qui la raconte à travers son livre. J’espère te revoir lors des prochain RI !

cameron3299 :
Bonjour à toi cameron329 et merci pour ta participation intéressante, ton récit est original et offre une grande diversité dans les faits racontés par le grand-père. Le surnom apporte un brin de personnalisation et rend le personnage Suzaku attractif et dynamique lors de la narration de son histoire, ce qui nous permet de nous imaginer être à la place de ce grand guerrier plus aisément. Cependant je tiens à signaler que le grain de riz n’est pas entreposé dans un cadre et il n’est pas marqué qu’il appartient au guerrier rouge, je me doute que tu l’indiques afin de donner un sens à ton récit mais il serait judicieux de rester dans la même ligne de conduite imposée à tes prédécesseurs. Je t’invite également à ne pas faire jouer des personnages du background de Dofus pour conserver une éthique et ne pas entacher l’histoire propre au lore. Malgré ces points sur la forme, le fond ton histoire est vraiment palpitant et nous laisse bouche bée, pressé d’en connaitre davantage sur ce personnage charismatique, au plaisir de te relire.

Pollux-Shooter :
Bonjour à toi Pollux-Shooter et un grand merci pour ta participation très touchante. Je n’ai pas les mots pour qualifier ton récit, il est exceptionnel et la prise en compte des participations précédentes est ancrée dans ton histoire. De la qualité de l’écriture à un français soutenu, tout y est pour combler notre soif de lecture. Au grand bien dommage de ne pas avoir conté ton histoire devant le pupitre du musée, je pense qu’une palme d’or te serait attribuée ! Je remarque que tu dépasses un peu la limite des 2500 mots, mais je suis satisfait que tu l’ai fait, cela me fait plus de lecture et j’en suis ravi ! Je peux dire haut la main que ton texte est celui que j’ai préféré, il a su me faire naviguer à travers une belle histoire ! je compte sur toi pour les prochains RI !

Thibzou68 :
Bonjour à toi Thibzou68 et un grand merci pour ta participation qui m’a laissé sans voix ! la façon dont le personnage conte l’histoire est vraiment fabuleuse et ajoute un grand charme à ton récit. L’histoire est cocasse, qui l’eût cru qu’un si vilain petit raton puisse devenir un grand méchant Tanukouï avec comme seule préoccupation de manger les réserves de grand de riz ! J’avais peur en m’approchant vers la fin du récit de ne pas voir le grain de riz unique, et encore une fois tu m’as surpris dans l’utilisation de celui-ci, c’est acheminé de manière logique avec un dénouement des plus tragiques, du moins pour ce petit raton… pas si petit finalement ce bougre affamé  ! Le petit bémol que je pourrais signaler c’est que le Tanukouï existe bel et bien et en narrant son histoire, tu interfères avec le background de Dofus et c’est bien dommage à la vue de la qualité de ton récit. Une prise en compte des participations précédentes t’aurais fait gagner quelques points supplémentaires, mais en rien entache ta plume et ce que tu peux en faire. J’espère sincèrement pouvoir te relire lors des prochains RI !

minoumilica :
Bonjour à toi Minoumilica et merci pour ta présentation sombre que tu instaures auprès du grain de riz et de ses légendes. J’ai bien aimé l’apparition mystérieuse de ton personnage semant le doute dans le cœur de la foule. Cependant, je dénote une difficulté pour me projeter dans ton récit et en tirer les points forts, je pense qu’il y a trop de zone d’ombre empêchant une immersion complète. Je dénote que les dires de ton personnage quant à la véracité des propos peuvent être mis en cause, loin de là l’idée d’imposer le vécu du Xélor ! je t’invite par la même occasion à limiter la réaction avec la foule. Malheureusement tu fais une référence au code audio mais ce dernier n’existe pas dans le lore de Dofus et cela retire un petit charme à ton récit, même si cela a pour but d’apporter une touche d’humour à ton récit. J’ai tout de même pris du plaisir à le lire, le côté mystérieux apporte toujours un angle palpitant sur cet objet légendaire qu’est le grand de riz. J’espère te revoir lors des prochains RI avec une histoire tout aussi énigmatique que la tienne !

ROUR :
Bonjour à toi Tahroy et merci pour ce récit rebondissant et riche en matières. Je dois souligner que je ne m’attendais pas du tout à cette fin des plus tragiques pour le grand-père Sateau ainsi marquant l’originalité de ton récit à travers cette suite d’évènements prémédités pour finalement mourir par le présumé grain de riz. Du moins c’est ce qu’on imagine. Ton récit est agréable, très lisible à lire (mes yeux te remercient pour le texte justifié !) et dénote une utilisation du grain de riz atypique avec son lot de charme. Un paradoxe extravagant autour d’une simple vengeance interminable pour finir mort comme une carpette ! Ah, c’est encore un coup du destin, satané grain de riz ! Une approche tout de même délicate autour de la fermentation du grain de riz via les vieilles jarres de pierre, mais je prends en compte que le grain de riz possède des attraits magiques pouvant expliquer ce point de détail. Avec un niveau de précision et de personnalisation comme le tien, j’espère grandement te revoir lors des prochains RI !

Isabouille :
Bonjour à toi Isabouille, je te remercie pour ta participation dense en références politiques. Le texte est agréable et lisible mais quelque chose me titille quant au flou qui en ressort. Le surplus de références m’incommode et m'empêche de me plonger totalement dans le récit. Laisser planer un nuage sombre sur les faits, apporte une confusion possible entre un récit réel ou un récit version Dofus. De plus tu fais intervenir des dieux, ce qui est prohibé et va à l’encontre du règlement de ce concours. Cependant, je peux assurer, que tu as une très belle plume. Elle est signe de qualité et dégage un fort sentiment de vécu et d’expérience, je ne peux que t’encourager de continuer d'écrire et j'espère avoir la chance de te relire lors des prochains RI !

limaginaire :
Bonjour à toi limaginaire et un grand merci pour ta participation émouvante. L’amour d’un parent envers sa progéniture est toujours une belle chose à observer. Je ressens toujours comme un pincement au cœur quand j’ai la chance de lire ce genre de récit bien ficelé. La lecture est agréable et lisible, il y a une grande profondeur, les émotions y véhiculent et tu prends en compte quelques participations précédentes ! Malheureusement, et cela m’attriste, ce n’est pas réellement un récit d’invention narrant une histoire autour du grain de riz, mais autour du petit Baifan ! Même si cela peut être considéré comme un hors sujet, je trouve l’idée originale de prendre le grain de riz comme une source de motivation sans fin afin ouvrir les yeux à ton personnage et lui procurer l’envie d’avancer et de se démarquer en faisant ses preuves. J’espère au grand bien avoir le plaisir de te relire, ta plume est de qualité et c’est très satisfaisant de terminer les récits sur ton texte.
2 0
Score : 11251

Bonjour,

Merci à tous les organisateurs ; vous avez fait (une fois de plus) un travail fantastique !

Pour être parfaitement honnête, j'ai bien aimé le sujet, mais c'est surtout le récit qui nous a été fait par Toko-Rakle qui m'a conquis : il a vraiment su nous donner un cadre très clair, comme une impulsion (en ce qui me concerne), qui m'a permis de mieux appréhender cette légende et de m'y installer.

Et (toujours pour être honnête), c'est le récit de Laetha que j'ai préféré : elle a sû faire vibrer une corde sensible et m'émouvoir au moment où je m'y attendais le moins... J'étais d'autant plus satisfait que c'était la dernière intervention (la boucle était bouclée) : merci !

Enfin, (plus sérieusement) j'avais adoré les commentaires de Paglopglop aux cours des RI précédents et j'avoue que je les attendais... Ne les voyant pas venir, plutôt que de lui en faire le reproche, je me suis dit que je n'avais qu'à m'y coller ! Alors (donc), j'ai commencé et... j'ai dû laisser tomber !
Comment vous faites ? Pour réussir à faire un commentaire, toujours gentil, à chacun d'entre nous, sans jamais avoir l'air de vous lasser ? J'ai commencé et, franchement... Je n'ai pas réussi.
Alors, en découvrant (qu'une fois de plus), chacun des membres du Jury y va de sa plume, pour nous féliciter, ou nous encourager... J'avoue n'avoir pas encore le niveau : c'est vous les meilleurs.

Encore merci à tous : c'était vraiment un plaisir de participer.

Fantomine

5 0
Score : 134

Merci pour ton commentaire qui fait chaud au coeur. Il est vrai que de lire tous ces textes et d'en faire la notation est une grande tâche. Mais avec un peu de patience et de constance et en écrivant chaque jour au fur et à mesure nos commentaires (ne faites pas comme moi qui aie pris du retard) il est possible de passer au travers. De plus, c'est vraiment un réel plaisir que de lire vos textes tous plus créatifs les uns que les autres.  

0 0
Score : 134
Bonjour à tous. j'ai bien apprécié participer à cette édition des RI en tant que Jury. Ce fut un réel plaisir que de lire chacun de vos textes emplit d'originalité. Félicitations aux gagnants et à tous les participants qui au nom du Riz nous ont partagé leur plume.

TheMissFitss :
Bonjour TheMissFitss, merci pour ta participation et ton courage de te lancer la première dans les récits d'invention. Tout au long de ma lecture, j'ai été entraînée par le dynamisme et ta Iop dont la personnalité m'a toute de suite plut. J'ai apprécié ton approche du furtif grain de riz qui s'est retrouvé dissimulé dans un repli de ta cape. Il est venu à toi au lieu d'être un objet de convoitise. Même si l'histoire s'enchaîne bien, je reste à certains moments sur ma faim et j'aurais sans doute apprécié quelques lignes supplémentaires afin d'apporter des détails additionnels à ton récit, par exemple concernant la raison du grain de riz collé à ta cape ou encore par rapport au lien entre le riz et la bête qui te pourchassait. Tu as bien réussi à éveiller ma curiosité. Lors de participations futures, je te conseille de faire une petite relecture rapide du texte afin de corriger les quelques fautes d’orthographe qui auraient pu s’y glisser. Finalement ta manière d'écrire m’a permis de bien visualiser ton personnage et de me créer des images mentales des scènes décrites. J’espère avoir l’opportunité de te relire lors de prochains RI et de replonger dans un autre de tes textes.

-Tag-Heuer- :
Bonjour -Tag-Heuer- Voilà un récit qui par sa poésie rythmée Plus d’un sourire est parvenu à me voler Très agréable m’a semblé ta maîtrise des mots Dont la lecture fluide coulait comme de l’eau J’ai été agréablement surprise par la forme de ta participation qui se distingue dans son style poétique. Les mots sont bien choisis et la lecture rythmée est agréable. J’ai même ‘’riz’’ devant certains jeux de mots que tu as su bien intégrer sans trop en ajouter. Tout au long de ton récit, tu as tenu compte des deux autres participants. Ne te limitant pas à seulement mentionner leur présence tu les as intégrés dans ta poésie en reprenant certaines de leurs particularités, ce que j’ai également bien apprécié. Il aurait été peut-être intéressant de développer davantage autour de l’obsession du vieux pour le grain de riz afin d’en éclaircir un peu le mystère. Ma nature curieuse m’a donné envie d’en savoir davantage et j’aurais sans doute apprécié de découvrir un peu plus les coulisses de cette intrigue et de comprendre ce mortel attrait. J’espère avoir à nouveau la chance de te lire lors de prochains RI ou autres événements.

Tricotinette :
Bonjour Tricotinette, je suis tombée sous le charme de ta petite Pandawa qui du haut de ses trois pommes a fait face à la foule. La manière de narrer le récit colle bien à la façon de parler d’une gamine sûre d’elle-même. Lorsque j’ai réalisé que tu parlais d’une cinquième zone nommée Astradala, j’ai ressenti quelques craintes face au background officiel qui se sont rapidement dissipées puisque tu l’as abordé de manière délicate qui n’a rien eu de choquant. J’ai d’ailleurs eu un vif intérêt pour Astradala, ma tête remplie de belles images célestes de cette zone devenue légende. Il faudrait cependant porter une petite attention à la manière d’intégrer les autres participants à ton récit généralement il faut éviter au maximum de faire réagir soi-même la foule et les autres participants. J’ai également bien apprécié le fait que la petite Pandawa n’a pas été directement en contact avec le grain de riz en nous partageant une histoire racontée par sa grand-mère en faisant bien ressortir les émotions de la fillette. J’espère pouvoir te relire très bientôt, ce fut un réel plaisir de découvrir ta plume.

-lauraetcaroline- :
Mes salutations -lauraetcaroline-, merci pour ta participation. L’idée du tavernier qui nous partage une des légendes qu’il a entendue des piliers de taverne m’a séduit et confère au grain de riz un brin de mystère et de divinité. J’aimerais cependant attirer ton attention sur le fait que les Pandawas vénèrent une déesse et non un Dieu. Tout au long de ton récit, tu dépeins habilement l’île et son évolution jusqu’à son actuelle renaissance. J’ai particulièrement apprécié la comparaison entre le grain de riz et une larme divine, ce qui pourrait expliquer les pouvoirs mystérieux de la céréale. À la toute fin, tu as effleuré la présence possible d’esprits dans la salle ce qui complète bien ton récit en permettant l’ouverture de belles idées pour les participants qui te suivront. N’hésite pas également à intégrer davantage les éléments apportés par les autres participants lors de futures participations. J’ai été ravie de découvrir ton texte et espère avoir l’opportunité de te relire bientôt.

Row-Sebal :
Bonjour Row-Sebal merci pour ta participation dont l’intrigue m’a captivée du début à la fin. Ta manière d’écrire fluide et imagée permet de plonger au cœur de ton aventure en y restant bien accroché. Les multiples clins d’œil que tu as su faire aux premiers récits démontrent bien que tu as tenu compte de tes prédécesseurs lors de ta rédaction. J'ai particulièrement apprécié les liens que tu as faits avec l'histoire du Lenald et celle de la Iop qui expliquent comment ton oncle Firmin a pu trouver le grain de riz assassin dans la rivière. Le seul petit bémol est le lieu dans lequel se déroule ton récit. Non pas que les plaines de Cania soient dénuées d'intérêt pour une poursuite narrative, mais il avait été souligné que le riz ne devait pas quitter l'île de Pandala. Ce petit manquement a été vite éclipsé par la qualité de ta plume et les détails de cette chasse à l’homme des plus palpitantes. Il me fera plaisir de te relire lors d’autres événements.

Ethiktac :
Bonjour Ethiktac, merci pour ta belle participation. J’ai bien apprécié ta manière d’écrire et d’utiliser les mots propres à Pandala qui m’ont permis de plonger au beau milieu des sublimes rizières d’Akwadala. Tout au long de ton texte, tu as su intégrer une note d’humour qui m’a soutiré quelques sourires. Si tu reviens sur la description du grain translucide proposé par LauraetCaroline dans son récit, j’aurais sans doute apprécié davantage de liens avec les textes de tes prédécesseurs. Une introduction au musée par exemple aurait rajouté petite touche encore plus immersive à ton récit. D’autant plus que tu maîtrises bien la narration descriptive. De plus, étant de nature curieuse, j’aurais bien aimé avoir un peu plus de détails concernant la description physique et psychologique de Basma-Tie. Dans les règlements nous avions souligné que le grain de riz ne devait pas altérer, en le mettant en terre, je me demande si sa nature se retrouve modifiée, sauf si l’on présume que le plant a poussé par une quelconque force mystérieuse permettant par la suite au grain de riz de poursuivre son chemin par-delà les rizières. Finalement dans son ensemble j’ai trouvé ton récit amusant, vivant et la référence avec le seigneur des anneaux bien utilisée. Ce sera un plaisir de te relire à nouveau lors d’un futur événement.

hieroglyphes :
Bonjour Hieroglyphes, merci pour ta participation très colorée qui nous entraîne dans un combat à la finalité surprenante. Margaret m’a semblé être une bien intrépide aventurière et j’ai bien apprécié les quelques cafouillages qu’elle a eus en tentant de masquer qu’elle était elle-même l’héroïne de son récit. Même si les égouts d’Astrub sont un lieu bien choisi pour des brigands, il était stipulé dans les règles que le grain de riz ne devait pas sortir de Pandala. Quelques détails supplémentaires auraient également été intéressants afin de mieux cerner le fond de ton histoire. Est-ce que c’est le grain de riz qui se trouvait dans le coffre volé? Pour quelle raison notre flamboyante aventurière pourchassait les bandits? De rajouter ces quelques spécifications aurait enrichi davantage ton texte. De plus, lors d’une participation future, je te conseille de refaire une petite lecture à voix haute afin de déceler les erreurs d’orthographe qui auraient pu s’y glisser. La trame de ton histoire était bien choisie et tes quelques jeux de mots ont su m’amuser. À bientôt pour une prochaine participation. .

TrollTech :
Mes salutations TrollTech, j’aimerais te remercier pour ta participation des plus vivantes. D’intégrer une double narration en utilisant deux conteurs aussi différents était fort bien divertissant et a donné à ton texte un rythme et une note chaleureuse. À quelques reprises tu fais réagir la foule, ce qui semble logique dans le contexte, mais généralement il faut limiter au maximum de manipuler les autres participants qui se trouvent également dans cette foule captivée. Tout au long de ton texte, tu intègres avec aisance les récits de tes prédécesseurs en ne te limitant pas seulement de prendre place après Margaret. Tu as bien cerné l’idée des récits d’invention. Lors d’une prochaine participation, je te conseille une petite relecture afin de déceler les fautes d’orthographe qui auraient pu s’y glisser. La finale de ton texte surprenante et inattendue nous laisse sur une petite morale que j’ai bien appréciée. S’il n’est pas aisé de démêler le vrai du faux face aux légendes reliées à l’unique céréale, cette dernière est parvenue à être en quelque sorte unificatrice. À bientôt, je l’espère pour un autre RI.

nini-soutien :
Bonjour Nini-soutien, merci pour ce petit texte qui nous permet de nous plonger dans une autre perspective en découvrant la propre vision du grain de riz. Je dois dire que cela m’a soutiré un sourire et j’entends encore dans ma tête le rythme de ton texte. Il n’est certes pas aisé de départir le vrai du faux parmi toutes ses légendes racontées qui font flotter autour de la céréale une aura de mystère. J’espère te relire lors d’un prochain événement, je suis certaine qu’avec un texte un peu plus long tu aurais le niveau et l’originalité pour participer de manière officielle.

Drebbelin :
Bonjour Drebbelin, ce fut un plaisir de lire ta participation qui ne manque pas d’originalité en faisant référence aux Pandores. Je dois avouer qu’aux premières lignes j’ai ressenti quelques appréhensions concernant le respect du background, notamment devant le lien avec la Daimya ou le fait que tu sois la dernière pandore. Puis en poursuivant ma lecture, j’ai été agréablement surprise par ta plume et ta trame qui a su capter mon attention jusqu’aux derniers de tes mots. Même si l’arrivée fracassante de ton personnage justifie la réaction de la foule, il faut rester prudent lorsqu’il est question de faire réagir les spectateurs, puisque cela implique un certain contrôle des autres participants. Peut-être as-tu choisi intentionnellement le mot badaud dans le but de dissocier la foule ‘’ordinaire’’ des conteurs ? Tu as cependant bien intégré les récits des autres participants au tien, en mettant en place une relation de cause à effets, faisant de certaines des légendes les conséquences directes de la libération du grain de riz de sa boate. J’ai particulièrement apprécié la manière dont tu as décrit ton personnage. En accompagnant cette géante de bruit de tonnerre et de tambour, tu as su faire ressortir son fort caractère et son imposante stature. J’espère avoir la chance de te relire bientôt pour une autre aventure aussi dynamique et bien narrée.

millionairLife :
Bonjour MIlionairLife, voici un récit bien coloré, dont les scènes de combat nous entraînent au travers les salles du musée de manière extravagante. Cependant, dans les récits d’invention une des règles premières est de tenir compte et d’intégrer une part des récits des participants qui t’ont précédé dans la publication, ce que je n’ai malheureusement pas retrouvé. De plus, comme l’histoire principale devait tourner autour d’un unique grain de riz, exposé dans le musé, il aurait été plus juste que Gros-bonnets tente de voler ce grain unique au lieu de tenter de subtiliser toute une récolte. Néanmoins, tes jeux de mots et ta chasse à l’homme m’ont bien amusé et tu as su bien intégrer quelques éléments du background de Dofus. J’ai très bien visualisé les différentes classes qui prenaient part à ton aventure, les bombes du roublard et les techniques de combat. J’espère que tu retenteras l’expérience lors des prochains récits d’invention, n’hésite pas à poser quelques questions pour bien cerner la thématique et les règlements mis en place.

Lady-Caly :
Bonjour Lady-Caly. Telle une petite petite arakne tu as su habilement tisser de longs fils argentés entre les trames des participants, unifiant les légendes partagées dans une œuvre unifiée. Suite à ta narration, tu as sans doute allégé le conservateur de quelques tâches au niveau de la compilation des légendes et de leur chronologie. Qui sait, peut-être t’offrira-t-il un emploi au musée ! La curiosité de ton personnage nous conduit dans une trame cohérente et bien ficelée dont la lecture fluide est agréable. Je te conseille tout de même de faire une petite relecture lors d’une prochaine participation, peut-être à voix haute afin de déceler les quelques fautes d’orthographes qui auraient pu s’y glisser. En jouant avec le coté incertain des légendes qui ne dévoilent jamais la totale vérité, tu sèmes un doute face à certains récits en donnant un aspect mystérieux au grain de riz, presqu’insondable. J’ai particulièrement apprécié ta théorie selon laquelle le grain de riz, n’étant pas mauvais en lui-même, se teinterait du désir profond de celui qui le possède. C’est une belle porte que tu ouvres qui nous permets de mettre en lumière les raisons pour lesquelles la céréale adorée n’a pas eu le même effet pour chacun de ses détenteurs. Merci pour cette belle participation, j’espère avoir la chance de te relire lors d’un autre évènement.

nicolasrama :
Bonjour Nicolasrama, quel voyage qui nous plonge directement dans un ancien Pandala, dont tu dépeins chaque zone d’une manière imagée en respectant le background officiel. J’ai presque eu l’impression de faire le parcours à tes côtés. Le lien que tu décris avec le grain de riz venant de visions et non de faits vécus m’a charmé. Cependant, étant de nature curieuse j’aurais apprécié découvrir les raisons de ce lien particulier avec la céréale et ce qui amène les visions à toi au lieu de n’importe quel autre aventurier ou Pandawa. De plus, si tu relis bien le sujet RP, la mise en scène demandait que tu racontes verbalement ton récit lors d’une soirée spéciale au musée ce que tu as omis. Même si ton histoire semble se dérouler des années avant celles des autres participants, j’aurais tout de même apprécié y lire quelques références. Par exemple le nom Baasma Thi avait été utilisé par une jeune Pandawa ce qui m’a rendue confuse quelques instants, le temps de réaliser que tu décrivais un tout autre personnage. La finale sur l’île de Grobe ainsi que l’intégration des esprits complète bien la balade que tu nous offres tout autour de l’île en apportant une conclusion originale à tes visions. J’ai bien hâte de retrouver ta plume si créative lors d’une autre édition.

Iridosmine :
Bonjour Iridosmine, merci pour ta participation. Si j’ai apprécié ton introduction qui nous met dans la peau d’un employé, il aurait été intéressant de développer une certaine cohérence entre lui et la vieille dame qui aurait permis de détailler son intérêt pour ce récit en particulier et d’intégrer l’employé lors de la conclusion. De plus, si la sécurité semble avoir décelé chez cette vielle Pandala un potentiel danger pour le grain de riz, je me demande si le conservateur lui aurait refusé le droit de parole, puisque le partage de récits était le but premier de la rencontre au musée. Concernant ton texte, tu maîtrises bien l’écriture et il est aisé de suivre ton récit qui est bien aéré. La présence de l’esprit est également bien intégrée à ton histoire dont l’exil est une triste finalité. Je comprends parfaitement la colère de la vielle Pandawa envers notre précieux riz. Dans un autre ordre d’idées, il aurait été intéressant que tu insères quelques faits provenant des récits des participants antérieurs afin de renforcir la cohésion entre vos légendes. À bientôt pour une autre édition.

shengui-33 :
Bonjour mon vieux Shengui-33, merci d’avoir pris part à la légende tournant autour du grain de riz. Qui aurait cru qu’une si minuscule céréale ferait autant parler d’elle ? Ton texte, quoique court a un fond intéressant. J’aurais cependant aimé y voir un plus grand lien avec le riz. Est-ce que les ‘’barbares'' attaquent le village par convoitise face au grain de riz? Comment le jeune Dinopan s’est-il retrouvé le seul survivant et détenteur du grain de riz? De détailler le combat aurait enrichi ton texte et d’y ajouter un peu plus de détails nous aurait aidés à mieux suivre le fil conducteur de ta légende. N’hésite pas lors d’une prochaine participation à tenir un peu plus compte des autres participants en intégrant des portions de leurs récits au tien. Dans l’ensemble ton texte était divertissant et la trame a su piquer ma curiosité, ce fut une agréable lecture. À très bientôt pour un autre RI.

Lutineur :
Bonjour Lutineur, après ma lecture une question a traversé mon esprit, tournant dans une perpétuelle boucle : Pourquoi n’as-tu pas proposé ce texte de manière officielle? La mise en scène du professeur et de son élève nous offre une approche toute originale de la thématique et ton approche bien ficelée est dotée de créativité. Les personnages sont attachants et tu donnes tout justes assez de détails pour nous intriguer sans nous laisser sur notre faim. De plus, tu as su entrelacer l’histoire de Pandala, celle du divin riz tout en y intégrant des éléments tirés des récits des te prédécesseurs. Ta poésie chantante m’a bercée dès les premiers mots jusqu’à la toute dernière note. J’espère te recroiser lors des prochains Ri mais cette fois-ci comme un participant à part entière.

EspacesVectoriels :
Bonjour EspacesVectoriels quelle aventure trépidante tu nous proposes ici ! Merci d’avoir prêté au jeu en ajoutant ta propre légende du grain de riz à celles racontées lors de cette soirée d’ouverture du Musée. En maniant l’écriture de manière fluide et rythmée, tu nous entraînes dans une péripétie dont la trame de fond est attrayante. Cependant à maintes répétitions tu effleures le background en le déformant quelque peu, notamment en parlant du pont de Pandala détruit, en faisant intervenir directement la déesse ou en intégrant de nombreux personnages tels qu’Oto Mustang ou Smisse. Je dois avouer que cela m’a quelque peu dérangé. Je crois que ton texte aurait été tout aussi intéressant sans l’intervention de si gros personnages. Lors des récits d’invention il est également de mise de tenir compte des autres participants et d’intégrer certaines références à leurs récits dans le tien. J’ai tout de même pris plaisir à découvrir ton histoire et j’espère avoir l’occasion de te relire bientôt.

maitre-boucher :
Bonjour maître-boucher, merci pour ta participation qui nous offre de nouveaux détails sur le grain de riz, allant même jusqu’à lui donner le surnom de riz zola. J’ai particulièrement apprécié cette petite touche d’originalité qui lui confère la capacité à disparaître lorsqu’il est touché par quelqu’un d’autre que la personne qu’il a choisie. Cela dit, si l’on tient compte des autres récits, certains ‘’voleurs’’ ont eu le loisir de toucher et d’utiliser le riz zola. Devant ce fait on peut peut-être conclure que ces voleurs étaient ceux officiellement choisis par le riz zola ou qu’ils ne détenaient pas le grain de riz unique. Comme la consigne stipule que ton récit doit être raconté devant les visiteurs, il aurait été agréable que tu insères une petite introduction en lien avec le musée. De plus, j’aurais apprécié découvrir dans ton texte quelques références aux récits antérieurs. Somme toute, ton texte légèrement au-dessus du nombre de mots autorisés était fort bien écrit et j’ai trouvé l’intrigue intéressante et originale.

alexiacia :
Bonjour Alexciacia quel dilemme tu nous poses à savoir qui du riz ou de la rizière est venue en premier. Je crois que bon nombre de Pandawa diront peu importe pourvu qu’à la fin, il soit fermenté. J’ai bien apprécié ton idée de se pencher sur l’énigmatique apparition du grain de riz tout en évitant de statuer sur une réponse statique. Nous pourrions amasser mille légendes que nous ne trouverions probablement pas la source de son apparition. Ce qui lui confère tout son attrait. Par contre, j’ai eu l’impression de ne pas être rassasiée totalement après ma lecture et j’aurais bien apprécié un peu plus de détails dans ton récit. De plus, l’essence même des récits d’invention est de créer des liens avec les textes qui ont précédé le tien. Il faudrait y porter attention lors d’une prochaine participation. Finalement, j’ai remarqué que tu fais réagir la foule nombre de fois. Notamment lorsque tu mentionnes que personne ne ce n’était jamais posé la question concernant la provenance du grain de riz. Sur toute la foule amassée dans le musée, je suis certaine que quelques-uns se sont déjà questionné sur l’apparition de la céréale. Je t’inviterais à la prudence pour éviter de faire réagir les personnages des autres participants. Merci beaucoup de t’être prêté au jeu sous un angle différent qui a su soulever bon nombre de questionnement.

RaynaLaDouce :
Bonjour RaynaLadouce, mon côté fleur bleue a été touché par ton récit dont le fond est agréable à suivre. Cependant lors des récits d’invention, il est primordial de rester concordant avec le background de Dofus et malheureusement aucune invasion Shushu ni grande inondation n’a été répertorié dans l’histoire officielle. De personnifier la fille de la déesse Pandala me semble également limite niveau background. Je crois que ton récit aurait été tout aussi attirant sans une attaque de si grande envergure. De plus, j’aurais bien apprécié que tu intègres davantage de liens aux autres récits afin d’y voir une concordance. Si l’idée de la vieille dame qui raconte à ton personnage principal m’a ravie, il ne faut pas oublier que la scène devait se passer dans la salle d’exposition devant la foule. Dans un autre ordre d’idées, ma curiosité naturelle a été piquée au niveau du grain de riz qui se trouvait dans la pochette et j’aurais aimé en lire un peu plus au sujet de sa provenance et de son lien avec le chaos qui avait envahi Pandala. Tu as tout de même fait un beau travail teinté de romantisme et d’action qui me semble un judicieux mélange à développer.

the-banni :
Bonjour The-Banni, dommage que le tonnelet soit vide, j’aurais bien pris une bonne chope pour accompagner ma lecture. Ta Pandawa, même dans l’état saoul, a démontré de belles aptitudes d’oratrice et j’ai aisément visualisé les intonations et mimiques qui ont probablement accompagné son récit. Pour moi, même si l’idée de la construction du pont m’a semblé cohérente à l’ensemble de ton histoire, cela effleure le background d’un peu trop près. Dans un autre ordre d’idées, tu fais réagir la foule à maintes reprises ce qui est à éviter au maximum dans un récit d’invention, puisque cela revient à faire agir les personnages des autres participants. Néanmoins, la lecture de ton texte est fluide et entraînante et tu as su à intégrer quelques autres légendes à la tienne afin de renforcer ton observation comme quoi le grain de riz reprend ce qu’il donne. Merci de ta participation, il va de soi que nous te ferons parvenir la facture en ce qui concerne les frais de nettoyage additionnel que ton passage a engendré.

Yulanna :
Bonjour Yulanna merci pour cette présentation courte mais empreinte d’amour et de bienfait. Comme quoi le grain de riz n’est pas que porteur de mort et de malheurs. Il faut cependant rester prudente lorsque tu effleure le Background en mentionnant que la déesse serait tombée amoureuse d’un brasseur. Mais comme il s’agit ici d’une légende, je te pardonne volontiers. De rajouter une petite introduction et une conclusion aurait enrichit ton récit, tout en nous permettant de mieux nous situer par rapport à ton personnage. De plus, dans les récits d’invention, il faut tenir compte des textes précédents et quelques participants avaient déjà mentionner avoir fait don du grain de riz au Musée. Que de mystère autour de la personne qui a fait don de l’unique relique. Merci pour cette petite douceur de texte que tu nous as offert.

tofisy :
Bonjour Nemeo, comment ne pas être attendrie devant ce petit pandawa et son papa qui partagent un lien qui se dresse bien au-delà des mots. De découvrir l’exposition au musée dans le regard d’un enfant apporte un brin d’originalité et de fraîcheur. Malheureusement, quoique que ton récit m’ait beaucoup fait rire, me laissant avec une envie de bolognese, la thématique devait tourner autour du grain de riz. Que veux-tu cette année la mode est au riz au détriment des autres féculents. Lors des RI, comme tu le sais déjà, il faut également tenir compte des autres participations et créer quelques fils conducteurs avec le tien. Malgré ces écarts face aux règlements ton écriture est amusante, fluide et contient une délicieuse pointe d’humour. C’est avec plaisir que j’ai parcouru ton texte et j’espère avoir l’occasion de te lire à nouveau.

cameron3299 :
Bonjour Cameron, j’ai l’impression de ressentir un léger frisson à l’idée du voile rouge qui rôde autour du musée. J’espère que nous n’avons pas éveillé la colère de cet esprit guerrier en faisant autant de bruit autour du grain de riz qui a jadis été entre ses mains. J’ai bien apprécié ta plume, trouvant ton texte bien écrit et cohérent. Je n’aurais pas été contre quelques détails de plus notamment au niveau du combat final qui aurait pu apporter un certain dynamisme final. De plus, une des règles de cette édition était de partager oralement ton récit devant les visiteurs du musée. Bien que la dynamique entre ton personnage et son grand-père est originale, il aurait été possible d’insérer une petite mise en place au musée afin que Jin ou ton personnage narrateur raconte lui-même sa légende. De plus, en faisant interagir Hanshi et Shihan, tu effleures le background, ce qui est généralement déconseillé. Tu aurais imaginé deux chefs de clans non officiels que ton récit aurait été tout aussi valable. Dans l’ensemble j’ai eu du plaisir à te lire et de la facilité à plonger au cœur de ton intrigue. Merci pour cette participation.

Pollux-Shooter :
Que d’émois devant ton récit qui dès le début a sur me captiver jusqu’à la toute fin qui m’a laissé le cœur battant, quelque part entre la satisfaction et l’envie d’en lire un second chapitre. Ta manière d’écrire et de détailler les personnages, leurs actions ainsi que leurs émotions m’ont permis de vivre une belle immersion au cœur de ta créativité. Le seul petit point que je pourrais te reprocher est de ne pas avoir pris la parole de manière ‘’officielle’’ devant la foule du musée. Pour le reste, tu as su tisser des liens pertinents entre ton histoire et celles des autres participants. Reprenant même la famille de ce pauvre Dinopan pour parvenir jusqu’au grain de riz. Si je reste sur ma faim, c’est uniquement dû à l’envie de découvrir la suite et de comprendre avec plus de certitudes ce qui est arrivé lors de cette sombre nuit. Merci pour cette magnifique participation qui m’a fait voyager au sein de pandala.

Thibzou68 :
Bonjour Thibzou que de plaisir j’ai eu à relire ton texte à voix haute, prenant l’accent de ton vieux Pandawa. Cette manière d’écrire efficace à su donner à elle seule une couleur unique et un rythme à ton texte. Même si l’idée du Tanukouï affamé est amusante, il faut rester prudent sur les interventions faites en lien avec le background, tout comme il faut faire agir la foule avec parcimonie. De plus, j’aurais apprécié que tu intègres davantage les autres récits au tien. Dans l’ensemble ton texte est efficace, bien présenté et tu parviens à capter l’attention du lecteur. J’ai bien hâte de retrouver ta plume lors de futures éditions. Merci pour ta participation.

minoumilica :
Bonjour Minoumilica, je dois dire que j’ai été intriguée par ce Xelor et les connaissances qu’il semble posséder face au grain de riz, sans doute le muséologue tentera de le retrouver afin d’avoir plus de détails sur les dires de ton personnage. Si l’apparition de l’ermite n’a duré qu’une seule seconde, j’aurais pour ma part apprécié un texte un peu plus détaillé, relatant quelques découvertes ou péripéties de ton personnage et pourquoi pas des liens avec les autres récits. Compte tenu de ton idée de base, cela aurait été le texte idéal pour faire une petite rétrospective des légendes racontées en cette soirée haute en histoires. Tu as tout de même fait un bel essaie et j’espère que tu feras à nouveau un passage de plus qu’une seconde lors de prochains RI afin de nous permettre de découvrir la créativité qui se cache derrière tes idées.

ROUR :
Bonjour Tahroy, je lève ma chope à ton texte qui m’a agréablement surpris au niveau des détails concernant les étapes de la création d’alcool. Aurais-tu en toi quelques connaissances de brasseur? Tu maîtrises bien l’écriture ce qui permet de plonger aisément dans ton récit. J’aurais sans doute apprécié y lire quelques clins d’œil additionnels face aux textes des autres participants ainsi qu’une légère description de ton personnage lors de l’introduction afin de bien visualiser Tashigo et ainsi enrichir ton entrée en matière. Tu frôles également la limite permise au niveau de l’altération du riz, mais comme dans toutes histoires racontées de bouche à oreille, je conviens que parfois la réalité se teinte d’un peu de magie. Concernant ton récit, tu abordes la distillation du grain de riz d’une manière plus technique ce qui fut fort plaisant à lire, d’autant plus que ton écriture fluide est agréable. L’histoire quelque peu anodine m’a volé un sourire puisqu’au final c’est celui qui criait à la vengeance qui a été touché par un sombre destin. Petite morale qui devrait en faire méditer plus d’un. Merci pour ta participation, ce fut un plaisir de découvrir ta plume.

Isabouille :
Bonjour Isabouille, je dois dire que tu as une très belle plume qui sait facilement nous emporter dans un récit aisé à lire. Malheureusement le trop grand nombre de références à des faits réels ont fait que j’ai perdu quelque peu l’ambiance qui se voulait liée à Dofus. De plus, un des principes de base des RI est de tenir compte des autres participations en intégrant dans ton texte des références aux autres ce que je n’ai pas retrouvé dans ta présentation. Au niveau du background, de faire intervenir 2 divinités me semble quelque peu limite, mieux vaut ne pas toucher de manière aussi directe aux personnages officiels du jeu. J’ai la certitude que ton récit aurait pu être solide et très intéressant sans les interventions divines. J’ai tout de même apprécié ma lecture qui m’a soutiré quelques sourires et dont la qualité est indéniable. À très bientôt, je l’espère, pour une autre édition.

limaginaire :
Bonjour Limaginaire, je suis bien heureuse que tu sois parvenu à nous partager ton récit avant le dernier grain ne tombe au fond du sablier. Ta plume m’a ravie et emplie de tendresse. Tu fais preuve d’une belle créativité au niveau de ton introduction et nous permet de visiter le musée sous un angle différent. Malheureusement, pour être en accord avec le règlement du RI, il aurait fallu que l’un de tes personnages prenne la parole à la toute fin pour nous partager une petite légende en lien avec ce fabuleux tout petit grain de riz. De plus, tu aurais pu intégrer davantage quelques éléments des autres participants à ton récit afin de l’enrichir. Pour le reste de ton texte, la trame m’a tout de suite captivée et ta manière d’écrire est très agréable et facile à suivre. Tu as su décrire l’ambiance du musée avec justesse ce qui m’a permis de bien plonger dans ton récit. Merci pour participation, j’adopterais avec plaisir ton petit Pandawa aventurier, tant il est trop mignon.
3 0
Score : 30

Merci pour vos commentaires constructifs, j'en prends note pour une prochaine fois.

0 0
Score : 7718

 

Row-Sebal|02/09/2020 - 22:12:08
Enfin, (plus sérieusement) j'avais adoré les commentaires de Paglopglop aux cours des RI précédents et j'avoue que je les attendais... Ne les voyant pas venir, plutôt que de lui en faire le reproche, je me suis dit que je n'avais qu'à m'y coller !

Mais oui ! Collez-y vous ! huh
C'est dommage que ce topic HRP dédié au recueil des retours et commentaires soit devenu aussi pauvre en interactions constructives depuis deux éditions, il y a pourtant matière à gagner en expérience en découvrant les avis et les ressentis des différents lecteurs (participants comme spectateurs, sans oublier les membres du jury)...

N'attendez pas des autres ce que vous pourriez réaliser, vous êtes capables d'expliquer ce que vous avez retenu, y a aucun doute là-dessus ! wink

 
0 0
Score : 171

Bravo aux vainqueurs et merci pour les conseils, je tâcherai de m'en souvenir pour les prochaines éditions. Et cette fois ce sera probablement moi qui gagnerai !  cool

1 0
Score : 1830

On ne demande que ça ! cool

0 0
Score : 7718

Histoire de saluer cette édition-record, vous trouverez plus bas un dossier statistique sur les Récits d'Invention depuis leur création. Il est entièrement calqué sur le modèle réalisé par RaphaelLeMeurdeBretagne dans le cadre de la clôture des RI#6... ^^

N'hésitez pas à commenter les résultats et dresser vos propres interprétations, cela sera probablement utile au Conseil des Sadeurs pour améliorer les prochaines éditions des Récits d'Invention. Bravo à toutes et à tous ! wink

7 0
Réagir à ce sujet