FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

Fonctionnement des zaaps, entre intrication quantique et 4ième dimension

Par Vlidiimort - ABONNÉ - 05 Janvier 2018 - 16:44:53

Bonjour,

Il y a de nombreuses choses que l’on utilise couramment et dont on ne se pose pas (ou seulement après pas mal de verres au bistro) la question de comment ça marche.
Un exemple serait l’avion. Faut bien se dire qu’un avion c’est tout de même un beau bébé dont la masse est d’environ 400 tonnes et … qui flotte dans les airs. Alors oui, on sait bien que l’air c’est incroyable, sans lui, on ne serait plus là pour en parler, mais delà à se dire qu’on va faire voler un monstre pareil fallait oser ! Pourtant, on peut être amené à prendre l’avion régulièrement sans plus se poser de questions. Pourquoi me demanderiez vous ? Et bien je pense personnellement que la réponse statistique a le dessus sur la réponse scientifique. En d’autres termes, savoir qu’il n’y a quasiment aucun accident suffit à nous convaincre plutôt que de faire du « Bernouilli » ou du « Newton » pour arriver à ce que sur le papier ça marche (ce qui n’est, je le conviens, pas suffisamment rassurant quand il est question de notre vie!).
Et tel un avion je suis entrain de me perdre dans les nuées, je vais donc retourner sur Terre et parler de Zaap ! (quelle surprise n’est ce pas?)

Parce que les zaaps on s’en sert à tout va mais pour ce qui est de leur fonctionnement c’est tout de même assez énigmatique ! Alors oui, je l’entends d’ici, on pourrait targuer du fait que ce soit lié au dieu Xélor et que les Zaaps seraient les cellules de Xélor même (merci Xélora Masket pour cette information). Mais outre le fait que l’on naviguerait donc dans les « cellules » de quelqu’un qui est une perspective pas tellement folichon, et bien ça ne fait pas vraiment avancer le schmilblick! Et puis dire que c’est lié à une divinité a été un argument assez répandu dans l’histoire de l’humanité pour expliquer des phénomènes physiques (un petit coucou à Zeus qui balance des éclairs quand il n’est pas content (attention j’ai tout de même beaucoup de respect envers ce Dieu, je ne suis pas fou au point de vouloir en valentino roussi (Private joke à moi même car je m’appelle Valentin et oui on s’amuse comme on peut :3))) et de nombreuses fois cela revenait surtout à une incapacité de les expliquer de manière rationnelle et à la volonté de l’Homme de tout vouloir expliquer afin d’assurer son emprise sur le monde.

Donc, partons du fait que les zaaps c’est pas magique, tâchons d’expliquer leur fonctionnement de manière physique, et si on y arrive pas et bien c’est pas moi qui suis mauvais c’est juste que c’était effectivement magique *sifflote*

Pour cela, revenons à la base des bases, c’est quoi un Zaaps ?
C’est une arche faite d’un matériau semblable à la pierre avec au cœur une sorte de liquide bleuté. Les Zaaps permettent de rejoindre un point A à un point B de manière (semble-t-il) instantanée et moyennant un prix qui varie en fonction de la distance entre ces deux points ( Plus d’infos : https://www.dofus.com/fr/forum/1577-general/2256750-zaaps-ou-moyen-economiser-kamas (Petit instant publicitaire, j’espère que vous ne m’en voudrez pas *ange*)), que les kamas dépensés sont « volatilisés » et qu’il faut découvrir un zaap pour pouvoir l’utiliser.

Remarque : Pourquoi ça s’appelle un « Zaap » ?
L’explication que j’ai trouvé (et elle ne tient qu’à moi) c’est que cela correspond (en faisant un petit effort) au bruit lorsqu’une personne traverse la porte des étoiles de Stargate SG1 et que ça sonne plutôt bien.

Fini les digressions et rentrons dans le vif du sujet, comment expliquer le fonctionnement des Zaaps ? (Je tiens à préciser que ce qui suit repose souvent sur des résultats scientifiques avérés, mais l’exploitation que je vais en faire est, au contraire, totalement fantaisiste!)

-Une première hypothèse serait l’existence de tunnels souterrains dans lesquels il y aurait de nombreux véhicules de transport permettant de traverser la distance entre deux zaaps.
Mais dans ce cas je plains la/les personne(s) en charge de toute cette logistique car ce doit être un foutu merdier de faire en sorte qu’il y ait un véhicule toujours disponible à tout moment pour chaque personnage et qu’il n’y ait aucun carambolage. Et en plus, mettre un espèce de fluide bleu ça n’aurait été que pour la frime ou pour cacher une trappe dégueulasse pour descendre prendre place dans son véhicule.

- La seconde hypothèse est liée à l’intrication quantique.
Dit très grossièrement, c’est lorsque deux particules sont tellement liées entre elles que même si on les sépare d’une grande distance et bien si j’agis sur l’une des particules alors « j’agis également » sur l’autre particule de manière instantanée, plus scientifiquement, on parle de modification d’état. (Sans entrer dans les détails, il y un respect du principe de la causalité et de la relativité car il n’est pas question ici d’échange d’information. Car, pour qu’il y ait échange d’information, il faut que les deux personnes au point A et B comparent les résultats de leur mesure respective et cela ne se fait pas plus vite que la vitesse de la lumière wink )
Une analogie totalement fausse mais qui peut aider à se représenter la chose, c’est de prendre un miroir. Si je tiens une bille dans ma main et que je me place devant un miroir, alors je vais voir une « seconde » bille. Et, lorsque je vais faire bouger la bille que j’ai entre les mains, l’autre va bouger de manière identique presque instantanément (il y a un léger décalage qui vaut à peu près (2*la distance mes yeux-miroir) / la vitesse de la lumière. Autant dire que pour nous, ça équivaut à de l’instantané!) alors que pourtant rien ne les relie. Un peu comme deux particules intriquées !
Ainsi, sauvegarder un zaap reviendrait à intriquer toutes les particules de notre corps au niveau de ce zaap. (Comment intriquer toutes ces particules me demanderiez vous à juste titre et bien … et bien … magie magie ? :3 ) Donc utiliser un zaap reviendrait à « désassembler » les particules composant notre corps au point A, et d’assembler les particules intriquées correspondantes au point B. Ce fluide-portail bleu serait donc un désassembleur/assembleur de particules intriquées.
Ainsi, une telle hypothèse explique le fait qu’il faille découvrir un zaap avant de l’utiliser et que le transport est proche de l’instantané (soit dit en passant, c’est une explication potentielle au fait que dès que l’on meurt, on « réapparaisse » au niveau d’un zaap) mais n’explique pas la différence de prix avec la distance ni que des kamas disparaissent. On pourrait donc ajouter qu’il faille de l’énergie pour désassembler et réassembler ces particules donc qu’il faudrait payer pour l’énergie dépensée et vu que personne de râle sur le fait que le prix évolue avec la distance et que cela semble « logique » pourquoi ne pas en profiter ?

-Une troisième hypothèse fait intervenir une 4ième dimension.
Ici je ne parle pas du temps que l’on appelle la 4ième dimension en relativité. Mais je parle de 4ième dimension comme étant un degré de liberté supplémentaire que l’on peut utiliser pour se déplacer. En 3dimensions, on peut avancer, aller à droite et sauter, on peut donc aller dans « toutes les directions » qui nous sont accessibles in situ. Alors comment imaginer ce que peut être une 4ième dimension ?
Raisonnons à 2D (deux dimensions), comment expliquer à un cercle ce qu’est une sphère ? Une solution serait de montrer à ce cercle, un cercle tout petit dont le rayon s’agrandit avec le temps jusqu’à atteindre le rayon de la sphère pour diminuer et redevenir un tout petit cercle. Cela revient à passer progressivement notre sphère dans un détecteur à 2D.
Par contre, quand il est à parler de l’Homme qui utiliserait une dimension supplémentaire pour se mouvoir, ça se conçoit déjà nettement moins bien. Pour illustrer ce point, on va utiliser les couleurs. Imaginons un Homme tout bleu dans un monde tout bleu. Cette Homme tout bleu peut se déplacer dans toutes les directions (avant, droit, sauter) dans son monde tout bleu. Mettons qu’il y ait fait quelque chose de mal et que cet homme tout bleu se retrouve dans une prison carré de 3 mètres de coté faites de barreaux tout bleu qu’il ne peut pas franchir car il est lui même tout bleu. Et bien supposons que cet homme tout bleu puisse changer de couleur, mettons qu’il devienne un homme tout rouge qui ne voit que le monde tout rouge. Dans ce monde tout rouge, il n’est pas enfermé, il n’y a pas de barreaux bleus car le monde est rouge. Notre Homme tout rouge avance de 5 mètres et rechange de couleur pour redevenir tout bleu. Vu qu’il a avancé de 5 mètres, il ne se trouve plus dans sa cellule, il est donc libéré ! (pour peu qu’il ne soit pas retombé dans une autre cellule) C’est une illustration de ce que pourrait être un exemple de 4 ième dimension.
 Ainsi, le zaap permettrait de modifier notre positon dans cette 4ième dimension. (C’est une arche avec de la peinture rouge qui coule dans le monde tout bleu de notre Homme tout bleu. En allant dans ce zaap, il change de couleur, donc il s’est « déplacé » dans la 4ième dimension)
De là, plusieurs autres hypothèse vu qu’il est maintenant possible d’associer à chaque personnage une couleur différente de zaap et donc un « monde » dans lequel il serait le seul à y avoir accès (via le déplacement particulier et propre à lui seul dans cette 4ième dimension).

  • Cette fois ci, on peut supposer l’existence d’un moyen de transport qui permettrait de relier un zaap à l’autre qu’on serait cette fois ci le seul à utiliser. Une fois à destination, en prend le zaap et on regagne le « monde » commun avec les autres joueurs. Satisfaisant pour ce qui est du prix qui évolue avec la distance et que les kamas soient utilisés pour le coût énergétique du moyen de transport qui évolue avec la distance. Petit bémol pour le caractère instantané (on peut supposer que ce moyen de transport est très très rapide) et le fait qu’il faille découvrir les zaaps avant de les utiliser (On peut supposer que ce n’est pas nous qui conduisons et que l’on doive renseigner à l’avance une coordonnée exacte à la personne qui nous conduit sous peine de se faire expulser à coup de pied au cul du moyen de transport (et bonjour pour se repérer dans ce « monde » qui ne ressemble en rien à celui du « monde » commun et pour trouver le chemin menant à un zaap))
  • Plus glauque, notre corps serait cloné et stocké dans un « monde » autre que celui commun. Un ou plusieurs clones se trouveraient au niveau de chaque zaap. Prendre un zaap reviendrait donc à « mourir » au zaap de départ ie à ce que notre conscience sorte de notre corps, pour « ressusciter » au zaap d’arrivée ie que notre conscience intègre l’un de nos clones se trouvant là bas. Satisfaisant sur le fait qu’il faille découvrir un zaap avant de l’utiliser (il faut déplacer un clone à ce zaap dans l’autre « monde ») , que ce soit instantané (enfin presque, juste le temps que la conscience face le chemin, mais on peut supposer qu’elle aille à la vitesse de la lumière, ce qui est tout à fait satisfaisant) et qu’il faille payer (Pour rembourser le coût initial des clones et l’utilisation du mécanisme pour « projeter la conscience » d’un corps à l’autre). Petit bémol sur le fait que le prix dépende de la distance ( on pourra se reporter à l’explication fournie pour l’intrication quantique) et que ça rappelle quelqu’un cette histoire de mort/résurrection #PetiteDédicaceAJésus

Maintenant la question que l’on est en droit de se poser c’est : est ce que tout ça arrange les choses et nous permet d’expliquer « scientifiquement » le fonctionnement des zaaps ?
Je vous laisse vous même répondre à cette question. Je n’ai pas le courage d’y répondre moi même vu que écrire toutes ces hypothèses m’aura pris quasiment 4 heures pour n’avancer à rien ! (Bon bah la réponse est sortie toute seule :x )

Si jamais vous avez d'autres explications totalement farfelues et fantaisistes, ne vous gênez surtout pas pour les faire partager ! biggrin

Quoi qu’il en soit, c’est décidé, j’utilise plus les zaaps ! J’ai trop peur d’y rester désormais. Mais heureusement qu’il existe la potion d’autopilotage ! Grâce à cette potion d’autopilotage je suis sur d’arriver entier et toujours le même à destination et je peux faire autre chose en même temps ! Vive la potion d’autopilotage !

Ce post comporte un placement de produit pour la potion d’autopilotage
1 0
Réactions 7
Score : 10147

Je ne sais pas si je l'ai vraiment vu, si je l'ai halluciné, ou si c'est un faux souvenir, mais il me semble que l'intérieur des zaaps est une autre dimension, où on peut marcher sur des chemins aériens qui joignent les zaaps, mais la distance à faire est nettement plus courte que sur le monde des 12.

Mais je suis tellement pas certain de ce que je dis xD
Si je l'ai vu, c'était dans la série Wakfu ou le manga Dofus... J'ai vraiment le souvenir de voir des personnages passer un zaap, et de voir l'interieur, où le chemin de sortie du zaap qu'ils viennent d'emprunter est plein de monde.

Ou alors j'en ai pris autant que toi...

0 0
Score : 20373
Je confirme que c'est ça dans un Manga Dofus. Je l'ai peut-être chez moi, je ne peux pas vérifier tout de suite mais si je le trouve demain j'envoie une photo.

EDIT : en attendant, une photo web que j'ai trouvé : lien image
EDIT 2 : j'ai trouvé le manga, c'est le Tome 3 Page 94. Y'a cependant pas grand chose à montrer de plus que l'image au dessus.
1 0
Score : 1376

ou alors des minis trous noirs? des trous de ver?

0 0
Score : -84

Les zaap m'ont toujours fais penser aux portes des étoiles ( stargate rpz), par la couleur du portail, les signes qu'il y'a tout autour des zaap me font également penser aux signes de combinaison présente sur les portes de la célèbres série. Alors si on part du principe que c'est le même principe que dans stargate alors un vortex a été ouvert vers toutes les portes afin de pouvoir aller d'un point a à un point b en quelque seconde. En ce qui s'agit de notre passage, il y'a simplement une déstructuration molaiculaire du personnage et une fois arrivé à destination, notre personnage ce remarterialise ^^

Il me paraît donc logique que le Dieu xelor soit responsable de ses voyage possible puisque les vortex sont ouvert dans l'espace temps

0 0
Score : 1376

et le dieu xélor se chargerait de taxer les voyageurs en fonctions de la distance parcourue? et pourquoi ne prend-t-il pas en compte, par exemple, la masse du voyageur? (si son inventaire est chargé, s'il a une monture...)

0 0
Réagir à ce sujet