En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama
Epinglé

[Epreuve 3] Candidats Miss et Mister – Finale

Par [Raven] - COMMUNITY MANAGER - 29 Décembre 2017 - 17:00:00
AnkaTracker

Ce sujet a pour but de rassembler les candidatures des participants à la dernière épreuve de sélection de Miss et Mister Monde des Douze toutes classes et serveurs confondus.

Afin de garder le sujet lisible pour le jury, merci de respecter les consignes suivantes :

  • Préciser le pseudo de votre personnage, sa classe et son sexe,
  • Postez la capture d'écran non retouchée sans interface de votre personnage avec le skin de votre choix dans l’environnement de votre choix. (Tutoriel disponible ici sur comment prendre et partager une capture d'écran),
  • Rédiger un texte libre de 300 maximum pour l’accompagner
Le non-respect de ces consignes entraînera l'invalidité de votre participation. 
Seuls les candidats toujours en lice pour le titre peuvent poster dans ce sujet. 

Vous avez jusqu'à mercredi 3 janvier à 9h (heure de Paris) pour poster votre participation. Bon courage !
Réactions 203
Score : 74
Comme sa vie d'aventurière n'était pas des plus lucratives, Aubade avait accepté le poste de "musicien(ne) expérimenté(e)"  proposé par la Foire du Trool qu'elle avait repéré dans le "Piou voyageur", un journal local: 
Cherchons homme / femme / gobelin ayant une expérience confirmée dans la musique pour boulot stimulant dans un décor de rêve, envoyez CV à "Foire du Trool Cie, 1, Province de Cania". 


Sa tâche consistait à jouer des sérénades dans le tunnel de l'Amour, observant à longueur de journée baisers mouillés et doigts enlacés. Ses notes répercutaient dans la caverne, provoquant un écho mélodieux sous l'émerveillement des tourtereaux.

Elle soupira, songeuse, peut-être qu'un jour ce sera son tour d'écouter la musique.

_________
Aubade, éliotrope femelle
42 -37
Score : 435

C'est superbeeee wub

1 -1
Score : 79

Augurel; Féca masculin.

Sa lâcheté n'égale que sa fourberie !
 
Longtemps j'ai traqué cet enfant dans la forêt, sans relâche, nuit et jour lorsqu'il s'y attendait le moins ! Bon nombre de mes coups de feux ont manqué leur cible, de peu, jusqu'à ce que je manque de poudre. Mais n'importe quelle arme fera l'affaire.

Il m'a suffi d'une branche et d'un silex pour me fabriquer une lance avec laquelle je comptais le transpercer, mais le fallacieux a su emprunter les bons chemins pour obturer mes tentatives dès que l'occasion semblait se présenter ! Je l'ai vu grimper tout en haut de ce totem lorsque le soleil était encore bas. La vision était parfaite ! Si j'avais su freiner mes ardeurs avec mon arme il serait mien ! Je n'avais pas le choix, il me fallait grimper à mon tour avec la conviction qu'il n'aurait plus  d'échappatoires une fois le sommet atteint !

Le soleil montait à la même allure que je grimpais ce satané totem et ni lui ni moi avons cessé de nous acharner à cette même tâche, car nous ne faisons qu'un lui et moi. Il est là pour éclairer mes proies, moi pour les abattre.

Mon corps était affaibli par cette ascension, mais mon esprit, lui, jamais ne faillit ! C'est en atteignant le sommet que j'ai vu l'enfant disparaître devant mes yeux par un portail venu de nulle part et c'est en tentant de le rattraper que cet intolérable Moon s'est interposé entre lui et moi, m'empêchant de lui mettre la main dessus !

Le portail s'est volatilisé et il ne reste plus que moi et cette créature de malheur.
Une fois que je me serai occupé de lui, l'enfant finira parmi les trophées déjà accrochés sur mon mur !

Dans la jungle tu attendras, un cinq ou un huit te délivrera...
 
37 -28
Score : -6398

skin au top pour l'histoire smile (ça fait moins de 300 mots ?) Bonne chance

1 -4
Score : 114
~ La triste histoire de Feca-ca la paysanne ~

 
Née sous la déesse protectrice, elle s’est dit que rien ne pouvait lui arriver,
Son grand saut dans le monde des douze, c’était enfin l’occasion de boire des petites binouzes,
Malheureusement son quotidien se résumait plus à ramasser de la bouse,
Elle s’est retrouvée dans le champ à farmer comme un gland…
Mais au beau milieu de ce tas de riz, n’était-ce pas un petit péki ?
A son regard d’abruti, elle le surnomma Jean-Riz.
Feca-ca et Jean-Riz, deux êtres réunis pour accomplir la prophétie,
Celle d’un être extraordinaire, qui viendrait tout foutre en l’air.

Depuis ce jour, elle s’entraina pour le grand combat contre le Krala
Prespic, mulou et tofu, quoi de mieux pour s’entrainer a botter des culs,
Pensant pouvoir enfin affronter le monde des douze, elle se lança dans le donjon des champs,
Pissenlit, rose et moskito, elle les bouffait comme des Kinders Buenos,
Arrivée devant le Tournesol Affamé , elle commença à se préparer,
Sa faux était si brillante que Jean-Riz était ébloui,
Mais au moment de l’attaquer, un détraqué lui dit
« Je te donne 10% de tes kamas, montre voir combien tu as »
Un magnifique geste de bonté, Feca-ca ni une ni deux y plaça ses beau kamas,
Une fois l’échange accepté, elle décida de se lancer,
Le Tournesol Affamé n’en fit qu’une bouchée, Feca-ca effarouché, décida de ne plus y retourner.
Sur le chemin du retour, elle repensa au détraqué, et si elle s’était faite arnaquer ?

Gagné… plumée et effrayée elle décida de rentrer.
Une vie paisible avec Jean-Riz, peut-être était-ce ce qu'on lui avait prédit ?

 
Feca-ca / Feca / Féminin
~ Serveur monocompte Fraktale ~
18 -17
Score : -6398

à retravailler !

jolie blague ... "Feca-ca et Jean-Riz,"

> "Ça faux était si brillante que Jean-Riz était éblouie" -> Sa
> "Un magnifique geste de bonté, feca-ca ni une ni deux y plaça c’est beau kamas" -> Ses
 

1 -5
Score : 227

Mise au monde sur l'île de Saharach, c'est dans ce paysage désertique que notre jeune aventurière s'y fît ses premières armes.  

En effet, dès son plus jeune âge et malgré les avertissements de ses parents, elle partait dans les dunes des ossements pour venir en aide aux aventuriers perdus et aux marchands qui craignaient pour leur marchandise au vu des monstres qui se tapissent dans le sable.

Un jour, elle sauva un petit tofu pris au piège entre deux Léolhyène. Elle le garda alors à ses côtés, le nomma Pirsel et en fit son compagnon d’arme.

Désormais, chaque fois que l’intrépide Osamodas et son tofu foulent le sol de cette zone, affichant fièrement les équipements qu'elle s'est concocté au fil de leurs combats, la faune (et même la flore, essentiellement constituée de cactus) se voit contrainte de faire profil bas, de peur de finir en écharpe on en paire de bottines.

Ses actes lui ont attiré les louanges des habitants de son île natale. De nature ambitieuse, elle compte maintenant s’occupé des dangereux criminels qui se cachent dans ces horizons désertiques et espère bien un jour devenir le prochain shérif de cette île ! 


_______________________________________________________________________________
Babiche, Osamodas, Féminin (Fraktale)
24 -36
Score : -6398

Sympa, le skin et l'équipement sont mignons et vont bien avec le décors
Petite histoire décrivant comment un enfant est devenu un osamodas suite à ses expériences
 

0 -4
Score : -46704
Rentoh, Sadida mâle, Pandore
Vous savez, être un roi de nos jours n'est pas chose aisée. Il faut gérer le royaume, nos relations avec les royaumes voisins, l'économie de notre territoire, et surtout le peuple. Cette année a été particulièrement difficile à cause d'une épidémie de Morrora particulièrement dévastatrice ; un nouveau-né sur trois n'a pas survécu et 80% des récoltes ont été perdues. Bien que nous ne puissions pas consoler les familles des disparus, nous avions prévu de grandes réserves de nourriture à distribuer gratuitement aux familles dans le besoin.
Alors que nous pensions pouvoir terminer cette année de manière paisible, un messager du nom de Airmèce est arrivé au château pour délivrer un message. Rien de très courtois, au contraire, il s'agissait là d'une déclaration de guerre unanime de tous les souverains des royaumes voisins ! Armé de ma glorieuse épée et de mon bouclier royal, je me préparais déjà à aller au front ; le roi doit montrer l'exemple à ses soldats et ce n'est pas en restant caché derrière les murailles de son château qu'il en sera capable.
Pourtant, le messager m'arrêta dans mon élan et me tendit sa lettre, m'incitant à lire les derniers mots de mes adversaires.

   
"... afin de déterminer quel souverain est le plus charismatique, nous vous déclarons une guerre de style."
34 -38
Score : -6398

Sympa, juste le "souverain" qui apparaît 2 fois en 2 lignes qui m'à un peu rebuté, mais après ce n'est qu'un détail.

1 -4
Score : 9908
Ce soir, c'est le grand soir ! Aujourd'hui tout est permis.
Ce soir, c'est le bal...le bal masqué des zobals ! C'est l'occasion rêver d'essayer une nouvelle classe, Sacrieur ou bien roublarde. Parait de leur plus beaux atours, tous les zobals se mettent à danser, danser, danser, danser, danser ! Les plus beaux et les plus effrayants masques défilent, chacun fait ce qu'il lui plait. Au milieu de la foule, une fougueuse zobal masquée se déhanche au rythme de la musique. Derrière son loup, elle embrasse qui elle veut, elle danse, elle chante, elle court la maladie...mince mauvaise chanson ! 
Vint le grand moment du concours de costume ! Notre furieuse zobal se présenta et gagna mais personne ne savait qui était cette personne masquée ohé ohé! Elle ne cessait de répéter "devinez, devinez qui je suis!" . Elle ne pouvait plus s'arrêter de danser, et chanter à tue-tête "décales toi d'une case, décales toi d'une case ohé ohé!", surement sa phrase fétiche en début de combat! Afin de découvrir qui se cachait derrière ce masque, tout le monde se jeta sur elle. S'engagea alors une grande cavalcade à travers la pièce, ce fut la débandade la plus totale. L'intrépide zobal s'enfuit grâce à une cabriole.  On raconte qu' on l'entend encore parfois fredonné "zobal, zobal masquée ohé ohé"...

Yuma-shan, zobal (masquée) féminine, serveur Brumen 
 
30 -32
Score : -6398

J'aime bien l'histoire, assez spéciale mais quelques références aux sorts du zobal, etc ... j'aime bien smile

1 -4
Score : 1290
Mielle, Pandawa Femelle du serveur Pandore
Les Pandawas...  C'est toute une histoire.


Ils sont beaux, grands, forts et déjouent toutes les lois physiques de notre belle nature.

Dans la grande famille de Mielle, rien n'a été facile pour elle. Ses frères et sœurs sont des pandawas tout ce qu'il y a de plus normaux, ayant un pelage d'exception, noir pénombre et blanc pur, ils resplendissent de jeunesse et de fierté. Quant à elle, dernière de la fratrie, elle fut toujours considérée comme ratée, et a toujours été charriée par ses proches.

Tout cela, parce qu'elle est rousse.

Longtemps rejetée, une fois arrivée à sa majorité Mielle s'était lancée un défi : Prouver à sa famille qu'elle ne vaut pas moins que ses frères et sœurs.
Elle avait donc quitté le foyer familial en quête de gloire.


Elle s'était longuement entraînée avec son Bambou doré à écraser la moindre Araknawa dans son jardin, il était maintenant temps de mettre en pratique toutes ces années d’expérience.

Mielle voulait être utile... La justice est un domaine qui lui plaît, le monde est vaste, et gorgé de dangers. Dangers qui veulent dire Eniripsas ou bien … Enutrofs à sauver !!
Après avoir fait ses preuves et s'être faite remarquée puis recrutée par le Captain Amakna en personne, et avoir accédé à la finale de Miss Mister Monde des Douze, il était temps de prouver à sa famille qu'être différente peut être une force.
Elle a donc enfilé son costume fait sur mesure par la Base des Justiciers pour aller sauver les Méménutrofs en danger. 

Avant toute action, planquée dans sa base, un p'tit coup de lait de bambou doré n'est pas de refus pour se donner... la Force. Elle aura tout de même conservé le meilleur côté des Pandawas.
À la votre les amis !


  ~ Un petit plus, pour les plus gourmands de mes lecteurs,
Les origines de "Mielle"

Spoiler (cliquez ici pour afficher le spoil)

Les parents de Mielle n'ayant plus d'idée de prénom pour leurs bébés pandawas, s'étaient lancés un défi lors d'un jeu au lait de bambou ( évidemment ... ) : 
 
- Le père : si tu perds, on nommera à présent nos enfants selon la première bêtise qu'ils feront, si je perd, je devrais leur trouver les plus beaux prénoms.
- La mère : PFF trop facile * bloup ! * , C'EST D'ACCORD ! 

Vous vous-en doutez, la mère pandawa a perdue. laugh

C'est alors que nous en venons à comment Mielle en est arrivée à s'appeler comme cela.

Chez les pandawas, à la venue du printemps, il existe une fête de l'abeille après la première récolte de miel de l'année. 
Et bah ça n'a pas loupé, Mielle s'est retrouvée dans la marmite du village quelques jours après ses premiers pas.
 Elle s'était découverte une passion folle pour le sucre. Sa rousseur et son envie dévorante de sucre, faisait de "Mielle" un prénom idéal.
Et encore, elle a vraiment eu de la chance que sa première bêtise ne soit "que ça". Nous ne parlerons pas de certains de ses frères et soeurs comme "Castabambouh" ou encore "Mousskito" ... 
C'est le genre d'histoire qu'il vaut mieux oublier. rolleyes
17 -12
Score : -46704

Pas très fan du skin, mais les couleurs sont jolies et vont bien avec la map choisie. Et puis, la présentation est très agréable à lire : je te remets ton premier upvote avec grand plaisir. tongue (en plus t'es de Pandore huhu)

1 -11
Score : 1192

Lors du début de mon aventure, ma devise était « Amour, Gloire et Beauté ».
 
La Beauté, c'est indéniable, je l'avais et je l'ai toujours, sinon je ne serais pas arrivé jusque ici. Merci beaucoup aux membres du jury de l'avoir remarqué, de toute façon ça a dû être une évidence pour vous.

L'Amour, je pense l'avoir auprès de mes compagnons d'aventure, du moins ils m'apprécient beaucoup ou alors ils font  bien semblant mais je me sens aimée, c'est le principal.

Par contre la Gloire, j'ai vite abandonné de l'obtenir, malgré quelques exploits, mon nom n'entrait pas dans la légende. Mais ceci va changer avec ce concours ! Je le mérite, ma beauté n'a pas d'égale, et c'est ceci qui me fera connaitre. Tant pis pour mes exploits d'aventurières. J'espère donc réellement gagner, et être enfin connue de tous, que mon nom soit scandé dans les rues de toutes les cités/villes où je passe, qu'on me jette des fleurs ! Que j'obtienne enfin votre reconnaissance éternelle.

Bonne chance à toutes et à tous, pour ma part, je mets toutes mes chances de mon côté en priant.
 
 
Noiram, Huppermage femelle sur serveur monocompte.
 
21 -14
Score : 104

*Piikpiki est fatiguée de voir tout ces portait sur le journal* 

"Ah tiens ! C'est la meilleure ! Une fille qui se la pète, Je la ferait bien venir dans mon champ pour lui jeter des graines..... et peut être un coup de faux"

(Bonne participation pour le monocompte) 

1 0
Score : 575
On raconte que par delà les âges, dans un passé lointain, le dieu xélor voulu venir en aide aux Hommes.
On dit que grâce à son assistance ceux-ci prospérèrent. Xélor avait ramené des mécanismes nouveaux, qui auraient permis de réguler, de compter le temps, facilitant directement ou indirectement les tâches des humains. 
Mais leur bêtise fut plus grande que tout… Et un désastre se produisit. Plus personne ne sait ce qui s’est réellement passé.
Il ne reste aujourd’hui à l’humanité qu’un texte ancien, témoignant des faits qui ont plongé le monde dans le chaos.



Enfant des dieux et des puissants
Xélor naquit, ainsi étant.
Mage aux pouvoirs ralentissants,
Il défendait les insouciants.

Carillons, horloges et pendules,
L’envouteur contrôle ces bidules.
Maître des heures et engrenages,
Il est nommé gardien des âges.

De son pouvoir naît une machine,
Qui contrôlait temps et espace.
Les Hommes envieux, tels des rapaces,
Subtilisèrent l’Horloge Divine.

Et le xélor est déréglé,
Une haine croissante va l’aveugler.
Entendez vous cet air de blues ?
Il vient détruire le monde des douze.



Mais je peux affirmer que tout ceci est vrai.
Pour les punir, le dieu lâcha sur le monde les Démons des Heures.
Et je suis l’un d’eux, Honde, xélor mâle, Démon de la Demi-Heure, invoqué par le Grand Chronomaître lui-même.
Aujourd'hui encore, je surveille cette terre en secret. Mais il semblerait que la vermine se soit finalement calmée, n'enviant plus des pouvoirs qui sont hors de portée.
Ma tâche touchant à sa fin, j'espère d'ici peu, pouvoir me montrer.

Faire de moi Mister Monde des Douze rappellera aux êtres de ce bas monde, de respecter les dieux.

-----

Bonne chance à tous, et bonnes fêtes !
17 -14
Score : -46704

Voter pour un être aussi maléfique ne m'enchante guère, mais la présentation force le respect.

1 -14
Score : 107
12 Juinssidor 647 :

Enfin arrivée sur l’île, le voyage depuis Sufokia m’a semblé durer une éternité, sans parler des attaques de pirates. Typiquement Enutrof de mettre en danger ses passagers et quand même faire payer la traversée…

Je passe la nuit dans le village. L’exploration débutera demain.

13 Juinssidor 647 :

La plage n’était qu’une formalité, les Crustorails et Palmifleurs m’ignorent, j’atteins rapidement les Plaines Herbeuses.

Je n’aurais pas dû garder toutes ces plantes dans mon sac, à peine un pied dans l’herbe que me voilà avec une troupe de Kido aux trousses.
J’en ai bloqué une partie avec des Herbes Folles, mais il semble y en avoir toujours plus.

L’affrontement est inutile, je me suis réfugié dans le Village des Éleveurs pour la nuit.

14 Juinssidor 647 :

L’objectif est en vue alors que le soleil se lève, les Tourbières Nauséabondes.
J’arrive avant midi au pont de la mort, après une brève “discussion” avec son gardien, je peux enfin continuer mon chemin dans l’étendue vaseuse.

J’aperçois rapidement le crâne gigantesque que l’on m’avait décrit, je m’approche pour le toucher quand soudain je sens le monde tourner autour de moi...

Lorsque je reprends mes esprits, plus une trace de boue mais un doux paysage d’automne, des rayons de soleil traversant les feuilles.

Des petits esprits m’indiquent des fleurs très odorantes aux parfums exaltants, je ne comprends pas bien ce qu’elles cherchent, je décide de passer mon chemin.

 ???  :

Le temps semble ne pas avoir de prise ici, je ne sais pas depuis quand je suis enfermée dans cette dimension. Des heures ? peut-être des jours, voire des semaines ?
Je ne ressens ni la faim, ni la soif tout semble s’être arrêté en ce lieu. Et toujours pas la moindre trace de ce satané dragon !
Pseudo : Nirnae
Classe : Sadida
Sexe : Féminin
Serveur : Brumen
12 -11
Score : -6398
Très franchemment,

> Des participants ont sorti des poèmes, certains très bien !
> Il y a un effet de "moutonnage" visiblement, je commence à en avoir marre des poèmes là.
> J'ai quand même lu ton poème à part, comme si c’était le seul
> Tu abandonne assez vite les rimes 
> Tu ferais une histoire surement plus attrayante sous un autre format

> Le mot qui me viens à l'esprit à la fin de la lecture : Bof
3 -8
Score : 253
Polia, Ecaflip, Femelle

La fille du Dieu Ecaflip se nommait Polia ,en plus d'avoir 9 vies , celle ci possédait le don incroyable de jouir d'une beauté sans pareille , tellement exceptionnelle qu'elle attirait les plus beaux princes du monde des douze.

Jusqu'au jour ou , Liindsey , une terrible Eniripsa jalouse la maudit a l'aide d'un enchantement "Ta beauté ne t'apportera désormais que mort et désolation ".

Polia pensa à une blague ou uniquement de la jalousie , jusqu'à ce qu'elle rencontre le prince de la cité de Bonta L'Ecaflip Xelonyson, il suffit d'un simple regard pour que sa peau se décompose et qu'il n'y reste que des os ...

Désormais la fille du Dieu Ecaflip ne se consacra qu'a sa beauté et a la récolte des nonoss pour les disciples de son alter ego , le Dieu Ouginak.
19 -20
Score : -35

ET POUR POLIA ALLEZ ALLEZ

0 -5
Score : -4

Un vent majestueux et silencieux
Souffle sous l'éclat d'une lune blanchie
Surplombant les discordes végétales des cieux
Aux reflets argentés sous un climat gris

Une crâtte à la peau douce et bronzé
Effleura les oreilles d’un sadi blessé
Annexant une poudre de fleurs
Pour calmer son incroyable douleur

La créature pose sa volve contre ses cuisses voluptueuses
Percevant l'odeur parfumée de son haleine
Se frottant contre sa poitrine sans peine
Prêtant son oreille blessée à sa voix merveilleuse

Ses cheveux dissimulent ses yeux
Et enrichissent les regards malicieux
Pris d'une hâte envie, presque assoiffés,
De cette femme sauvage a l'allure d'une fée

Elle caressa l'herbe humide avec ses pieds
Peina même à vouloir le redresser
Le sadi enfin relevé,
Pris la fuite et disparu, volatilisé.

Cette histoire que j’ai conté
M’est vraiment arrivée
Tellement désespérée
Je voulais à tout prix me vengée

Je parcouru la terre entiere
Traquant avec espoir
Ce sadida et son mystère
Les secrets de son pouvoir !

Puis elle se rappela
Qu'importe ou elle ira
Chasser le naturel
Est une quête perpétuelle

Après quelques mots
Celui-ci revînt au galop
Décida de l'épouser
Eurent pleins d'nouveaux né

Knacky, Crâ Femelle, Ush

 
26 -19
Score : 104

*Piikpiki sortit de la taverne pour détacher sa dragodinde voit sur le panneau d'affichage cette participation* 

Encore un poème ? Voyons... 
....Mais est-ce une présentation d'elle ? dommage que ce poème ne soit pas aussi beau que l'image qu'il accompagne. 

0 0
Score : 68

Ce fut un jour banal dans les Plaines de Cania, Scoty, une petite Ouginak, se baladait à la recherche d’une nouvelle quête pour pimenter son quotidien. Quelle fut sa surprise lorsqu’elle aperçut un petit Doge blessé par des aventuriers ayant confondu potion de soin et bière d’Astrub.

Elle décida de soigner le familier appeuré et une fois celui-ci remis de ses blessures il la conduisit au Muldobus ayant l’intention de faire profiter à Scoty de la beauté de son île natale.

Fraichement débarquée sur l’île de Nimotopia, elle fut émerveillée par la luminosité et les couleurs de ce paradis animalier. Tout était si clair que ce fut le coup de foudre pour ce qui deviendra par la suite sa nouvelle raison de vivre.

Le petit Doge tout excité d’être enfin chez lui, guida notre aventurière auprès de Coqueline : fille d’Osamodas et amie des animaux. Il lui expliqua ses déboires et tout en remuant énergiquement sa queue (symbole de grande joie); ajoutant qu’il avait senti une profonde compassion pour les animaux au sein de sa nouvelle amie à deux pattes.

Ravie des mots qu’elle venait d’entendre mais néanmoins prudente, Coqueline indiqua à Scoty que si celle-ci était également une amie et protectrice des animaux elle ne serait pas contre un peu de renfort pour veiller sur l’île. Coqueline décida de confier un compagnon à notre jeune aventurière pour l’aider dans sa nouvelle mission. Espiègle comme elle l’est, elle lui remis un jeune chachyène du nom de Simba pensant ainsi mêler chien et chat pour faire la paire. Depuis ce jour, Scoty et Simba patrouillent sur l’île de Nimotopia afin d'assurer la protection des animaux.

Prends garde à toi jeune aventurier: si tes intentions sont mauvaises, à peine arrivé que par les nouveaux gardiens tu seras chassé !

 


Scoty, Ouginak Femelle du serveur Fraktale ! 
4 -7
Score : -6398

Ligne 6 "fut émerveillée par luminosité et les couleurs" > la lumino

L'histoire est intéressante
 

0 -4
Score : 32
Un beau jour, lorsqu’une petite iopette nommé Orso parcourait le monde des douzes elle trouva alors une si jolie maison perdu au milieu de nulle part qui l’attira tellement qu’elle se sentait obligée d’y rentrer. L’odeur du chocolat, des bonbons et du pain d’épice lui chatouillait les narines, lorsqu’elle rentrait elle trouva une femme juste devant elle qui lui demanda de s’asseoir sur une chaise si je voulais goûter à une de ces friandises. Mais ce que je ne savais pas c’est qu’elle me cachait quelque chose lorsqu’elle me préparait des pâtisseries. Je décidai alors d’aller voir dans sa cuisine si c’est pâtisseries était prête, mais ce que je découvrais alors me terrifiais je venais d’apprendre que c’était une dévoreuse de dragodinde et que c’était son ingrédient secret dans ces pâtisseries. J’essayais  de m’en allez sans faire de bruit pour ne pas que cette femme ne se servent de ma dragodinde comme ingrédient pour cupcakes… Malheureusement je ne me rendis pas compte qu’en essayant de partir de cette maison qu’elle avait entendu mes pas qui craquelait à cause du chocolat en dessous de mes pieds. Elle venait alors de capturé ma dragodinde pour en faire des confiseries et des petits gâteaux pour les revendre, déterminer à ne pas lui laisser ma dragodinde nous entamons alors un combat acharner pour savoir qui sera sa propriétaire, et je ne comptais pas perdre… 
 
Orso, Iop femelle, Serveur Dramak.
7 -8
Score : 228

Trop de sucre ! 

1 0
Score : 2
4 -7
Score : -6398

Effort notable sur la présentation,

Je ne comprends pas la place de ton skin sur le screen ! 
> il n'est pas devant la porte, il est rangé sur le coté
> il n'est pas a table
> il n'est pas a la caisse devant le pnj
> il n'est pas devant le menu/devant un tableau, etc ...

J'aime bien l'histoire, elle se lit bien... jusqu'à :
> "Afin qu'ils soient tous réunis,"
après, non.

0 -5
Score : 36
Fury, Enutrof mâle, Ilyzaelle
L'histoire est la même partout à travers le Monde des Douzes... Racontée par un ivrogne buvant dans le coin le plus sombre de la taverne Atolmond, par un touriste séjournant sur les plages de l'île de Moon ou encore par un aventurier téméraire combattant dans la jungle obscure, tous vous dirons la même chose : Fury est connu à cause de son père, le grand roi Ezos, aillant bâti la mystérieuse pyramide de Saharach au coeur de la Cité oubliée. En effet, depuis sa tendre enfance, Fury a parcouru le Monde des Douzes à la recherche de renseignements sur cette fameuse pyramide et cette Cité oubliée dans l'espoir de retrouver le tombeau de son père ainsi que toute sa richesse. Ce n'est qu'une fois rendu vieil homme, qu'enfin Fury rencontra Nérée, une capitaine d'un magnifique bateau, en pêchant au port de Madrestam.  Elle lui affirma qu'elle avait, avec un groupe d'aventuriers courageux, navigué aux limites de l'île de Pandala et qu'ils avaient réussi à retrouver l'île où Ezos avait choisi de bâtir son tombeau et de mettre fin à son règne. Sans la moindre hésitation, Fury embarqua avec la Capitaine Nérée et se rendit sur l'île. Dès l'instant où il déposa les pieds sur l'île, Fury sentit qu'il approchait enfin de son but ultime. Après avoir bravé le désert et combattu les monstres les plus tenaces, Fury arriva enfin au pied de la pyramide. Après s'être entaillé la paume de la main, l'effusion de sang ouvra un portail, entrée de la pyramide. Une fois à l'intérieur, quelque chose de plus grand que lui, quelque chose qu'il ressentait au plus profond de son âme le guida jusqu'au tombeau d'Ezos.
Fury, qui avait dédié sa vie à retrouver cet endroit ne pu s'empêcher de verser une larme à la vue de toute la richesse entourant le tombeau de son père. En ramassant l'or qui jonchait le sol au pied du tombeau, Fury chuchota un dicton que son Père lui disait lorsqu'il était petit avant de disparaître à tout jamais : ​​​​​​​​​​​​​​Enutrof un jour, Enutrof toujours...
 
Bonne chance à tous !
4 -4
Score : 104

très belle représentation , j'aime beaucoup l'histoire 
 

0 0
Score : 164
Nagamo-Sensei
Huppermage mâle
Pandore
 

        Hier j'étais un Pharaon, aujourd'hui un déserteur et demain un protecteur.

En l'an 597, j'ai succédé à mon père au rang de Pharaon. Mon objectif était de garantir un avenir certain à mon peuple, j'ai fait avancer la technologie, avec l'horloge à eau qui fut une avancée considérable pour les mineurs qui ne voyaient que très peu la lumière du jour, elle a permis de régler le rythme de travail. Pour mon peuple j’ai développé l’utilisation du papyrus, utilisé pour retranscrire les connaissances des anciens, elle a contribué à améliorer les défenses face aux ennemis et d’obtenir une meilleure qualité de vie pour les Saharachiens. 

Vous voyez dans la vie, on est souvent confronté à deux choix : Soit on vit, soit on périt… Pour moi cela a été compliqué, mais je n’ai pas eu d’autre choix que de quitter ma demeure majestueuse et me tenir ici devant vos yeux. Pour certains, cette “grotte” ne représente rien, mais pour moi elle est désormais mon foyer.

Pourquoi ai-je quitté mon peuple ? Une maladie contagieuse m’en a éloigné...Lors d’une expédition dans la “dune des ossements” j’ai malheureusement été piqué par un Scordion Bleu.

Je veille tout de même sur les contrés qui sont et resteront mes protégés, car chacun des saharachiens mérite ma protection. C’est pour cela que je garderai toujours un œil sur le démoniaque Tal Kasha qui envoie de temps en temps ses troupes pour dominer mon peuple.

C’est ici, depuis cette falaise, que je me repose, souffrant de cette maladie, mais ayant une vue splendide sur mon village, mon peuple, mon combat….
9 -9
Score : 104

Oh ! grand pharaon, en voyant ici votre histoire, je vois que vous continuez à nous protéger, même si nous n'avions aucune nouvelles de vous ! 

1 -1
Score : 93
 ZaPPeur
 Ouginak / Male
Serveur: Furye
[left]Ce récit raconte l'histoire d'un guerrier téméraire[/left]
Nous commençons notre aventure sur la belle ile de saharach. Un jeune ouginak du nom de zappeur allait passer son rite de passage à l'âge adulte.

Il devait seul et avec seulement son arme combattre le grand Père-vers, un monstre que seul un ouginak confirmé pourrait vaincre.

Devant celui-ci zappeur ne perda pas la tête avec un énorme courage il réussit à tuer le monstre. Revenu à son village au bord de la mer, il fut considéré comme l'élu des ouginaks.

Nous nous dirigeons maintenant au village d'amakna, où une jeune ecaflip portant le nom de Grismira vendait les récoltes sur la place du marché.

Quand tout à coup, un Démon surgit du sol. Après des jours de combats, la famille ecaflips fut prise en otage.


Cependant les habitants du village ne voulaient pas se laisser détruire et voulurent faire face à ce monstre venu des ténèbres.

Ils contactèrent la famille la plus puissante, celle qui vit sur une île peuplée de monstres gigantesques. La grande famille Ouginak, un problème reste en suspens,

les deux familles ouginak et ecaflip ne s'entendaient pas. Mais le téméraire zappeur ne voulais qu'une seul chose secourir les personnes en danger.

Après un convocation chez son chef de clan ,il accepta d'aller terrasser ce démon. Après une rude bataille il triompha du mal,libérant ainsi la famille ecaflips de ses chaines.

Le jeune guerrier fut nommé "the Savior
" . Le peuple ecaflip et tout les villageois le portais en triomphe. Mais la paix n'était que de courte durée...

La suite au prochain concours.tongue

Bonne chance à tous cool 
Que l'humour et la beauté fasse gagné les deux meilleur d'entre nous. biggrin
1 -10
Score : 104

"Un "guerrier téméraire", c'est un peu léger pour définir une personne qui a sauver une famille entière ! " *Dit Piikpiki à voix haute dans la taverne d'astrub.*

C'est donc de lui que je rêvais chaque nuits...

1 -1
Score : 417
Thiriouz, Ouginak, Femelle, Ush 

Un soir d'Automne, Thiriouz fut prise d'une transe sans précédent.
Elle était tétanisée, le myosis de ses pupilles, ses poils hérissés, laissaient paraître qu'elle était en état de proie.
"BAISSE TA GARDE FIDELE OUGINAK, J'AI UNE MISSION POUR TOI"
Thiriouz se calmant, disposa ses papattes en avant pour prêter allégeance.
"SUITE A UNE AVENTURE DANS LES CONTREES D'ONIREFLOS, J'AI DONNE NAISSANCE A CETTE CREATURE."
Le dieu Ouginak ouvrant ses papattes laisse apparaître la Gerbouille.
" CETTE CREATURE POSSEDE DU SANG OUGINAK MAIS NE DOIT PAS MANGER DE VIANDE SINON ELLE DEVIENDRA SANGUINAIRE. OCCUPE T'EN, J'AI A FAIRE"
Le dieu Ouginak disparut en un wouf.

Thiriouz s'approcha de la Gerbouille, mais celle-ci lui mordit le museau. Thiriouz comprit que la Gerbouille avait faim. Elle fouilla dans son sac pour lui proposer une feuille de salace. Mais elle la refusa, et se mit à traquer une Arakne.
Thiriouz se mit à rire, attrapa la Gerbouille par le col, puis l'emmena dans son Havre-Sac.

Arrivée dans l'antre, elle se dirigea vers la cuisine, afin de savoir ce qui pourrait allécher la Gerbouille. Mais d'un coup de queue, elle balaya les plats, renversa la caisse à viande et dévora un travers de Porkass.
Thiriouz se jeta sur la Gerbouille pour l'interrompre dans son festin, mais celle-ci ne se laissa pas faire et d'un hurlement, envoya Thiriouz à l'autre bout du Havre-Sac.
L'Ouginak perdit connaissance..

Plus tard, en reprenant ses esprits, elle aperçut la Gerbouille endormie et repue sur son abdomen. Non loin gisait un amas d'ossements...

Suite à ça, Thiriouz comprit qu'elle ne pourrait pas canaliser l'instinct Ouginak de la Gerbouille. Car après tout, change le naturel il revient au galop..
 
43 -15
Score : 93

Rien de méchant, mais un conseil enleve le gras sur tout ton texte sa arrache les yeux et perso pour moi c'est illisible :X 
494 mots? c'est 300 le max 
Relis le reglement tongue

1 -6