FR EN DE ES IT PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Epreuve 3] Candidats Miss et Mister – Finale

Par #[Raven] - COMMUNITY MANAGER - 29 Décembre 2017 - 17:00:00
AnkaTracker
Réactions 203
Score : 121
 

La roublarde mage

Jeune roublarde au caractère explosif, Florelsan était sans cesse à faire péter tout ce qui lui passait dans les mains. Ses parents racontent volontiers ce Nowel où, recevant un Bouftou mécanique fonctionnant avec les toutes nouvelles piles Steamer, elle fit disparaître tous les cadeaux qui étaient au pied du sapin, et le sapin lui-même, grâce au mercure qu'elles contenaient. La rumeur se répandit vite et un membre de la lignée Smisse, Ram Smisse II, fût plus qu'intéressé par ce nouveau talent en herbe et la recruta dans le Clan des Roublards.

Un beau matin, l'un des membres du Clan lui prêta sa nouvelle coiffe et, s'amusant avec, elle l'explosa. Se mirent alors à voler autour d'elle des dizaines de runes, qu'elle tenta de maîtriser tant bien que mal, jusqu'au moment où une idée lui traversa l'esprit : déclencher une explosion contrôlée pour rediriger les runes dans la coiffe. Sélectionnant sa plus belle poudre, elle exécuta une détonation qu'on contera pendant de nombreuses années et qui figure toujours dans le « Guide du Roublard pour les nuls », et les runes lui obéirent enfin. C'est ainsi que fut créée la première Relique de la Morh'kitu qu'on nomme à juste titre le Chapeau-Boule, dont la boule, pierre précieuse taillée avec les flammes d'Ignemikhal, contiendrait tellement de puissance runique qu'elle permettrait à quiconque la porte d'exploser n'importe quoi d'un simple hochement de tête. Le Bouclier-Boule et le Bâton-Boule ont les mêmes propriétés, si ce n'est que le premier arrachera le bras de votre adversaire dès qu'il osera vous porter un coup, et que le second a l'effet inverse : vous tapez quelqu'un, il implose.

On entend parfois que, depuis ce jour, Hel Munster la conseille pendant son sommeil pour qu'elle puisse créer des objets étonnamment puissants.

_____________________________________________________________

Florelsan, Roublard femelle d'Agride.
2 -10
Score : 393
Qui suis-je ? Je ne cesse de me le demander et ce, depuis ma "naissance". Je ne suis pas vraiment né, je ne vis pas réellement, et ma mort n'aura pas plus de sens que cette non-existence que je traverse jour après jour...
Je suis maudit et condamné à n'être qu'un souvenir, une erreur, un paradoxe dans ce continuum espace-temps qu'est le Krosmoz. Comment Xelor peut-il tolérer une chose pareille ?  Pourquoi notre père, le Roi Dieu, ne semble même pas au courant de l'existence de notre peuple ? Tout cela est au-delà de ma capacité de compréhension malheureusement...
Ma vie n'ayant pas de sens, je lui en ai donné un : Comprendre ! Je me refuse à disparaître sans connaître la raison de ma présence en ce monde !

Mon long voyage m'a mené à Saharach. Il est dit que c'est sur cette île que Xelor aurait maudit un peuple entier et que ces maudits le sont pour l'éternité ! Il faut que je parle à leur chef. On m'a conté son histoire ! Tal Kasha serait son nom et elle ne serait visiblement pas facile à approcher. Mais j'ai beaucoup trop de questions à poser et malheureusement bien trop peu de réponses... Et c'est à ma connaissance, la seule personne qui, comme moi, est maudite par les dieux et ainsi, la seule qui peut théoriquement m'aider.
Peut-être vais-je au-devant d'une terrible désillusion. Peut-être que je mourrai avant d'avoir pu lui parler. Mais qu'importe ! De potentielles réponses valent plus qu'une vie pleine de questions insolubles...

 
Makouli
Eliotrope mâle
Serveur Nidas
11 -10
Score : 17

TRO FOR

0 0
Score : 72

Eroxen, Cra Male du Serveur Brumen

"Dans le Monde des Douze, un puissant Crâ était né, ne savant pas encore qu'il allait terroriser le Dark Vlad ou même le fameux Comte Harebourg !"

"Né au village Tainéla, ce petit était différent des autres enfants de son âge... En effet, il ne préférait non pas les sabres ou mêmes les dagues, il était attiré par les arcs."
"Avec le temps, la maîtrise de cet art, dont l'outil principal était un cadeau du Roi Allister, ne fit que grandir.

"Désormais, cet enfant est devenu légende, archer oublié que personne n'a jamais revu... Cependant, certaines rumeurs affirment l'avoir aperçu au prés du temple secret du fameux Dofus Ivoire.

Ange ou Démon ?
Eroxen ou Nexore comme préfèrent  l'appeler certains n'a jamais pu être du côté de Brâkmar.
Et après qu'ils aient brûlé et détruit son village,
Amayiro prit sous son aile tous les enfants qu'il restait, Eroxen y compris
Choix judicieux car c'est désormais l'un des champions de la Cité Blanche, Après avoir pris sous sa charge la protection du Dofus de cette belle citée.

----- (Zoom) -----


water
 

 
Kitsunemiiwa|01/01/2018 - 18:21:53
"du côté de Brâmar." manque une lettre erf


Merci pour la remarque, c'est corrigé maintenant biggrin
33 -9
Score : 77

"du côté de Brâmar." manque une lettre erf

1 -1
Score : 732
JakkaruOsamodas mâle.
  
 Héritier d'une fortune à faire pâlir un Enutrof, un noble s'acheta les meilleures étoffes. Désormais en quête d'une modeste épouse, il voyagea alors dans le Monde des Douzes. De la cité blanche à celle des mercenaires, l'on savait que l'argent était le nerf de la guerre. Et pour ainsi mieux protéger son derrière, le malin s'offrit les deux chiens d'une bergère.

Toujours à la recherche de sa future concubine, notre homme se rendit au royaume de la bibine. De charmantes blondes, il n'y en avait aucune, excepté dans sa chope, mais elle était brune.
Une odeur bestiale provenait du fond de la salle, où s'y trouvait un animal à l'haleine de chacal. En réalité disciple d'Osamodas, le cornu disposait d'une bien bonne besace. Lui offrant de bon cœur plusieurs demis, le bourgeois et lui repartirent en amis.

Reprenant sa quête et sa merveilleuse balade, le malheureux ne se doutait point de la mascarade. Au bord d'une rivière pour se désaltérer, il s'effondra sur le sol le haut du corps lacéré.
L'homme à la queue fourchue se servit de ligots pour allumer un feu et cuisina un gigot. Des deux canidés n'en restait plus qu'un, celui sur sa tête était le plus vilain.

Aventuriers, aventurières, que vous soyez forts ou téméraires, face à lui vous ne deviendrez que poussière. Il attire ses proies juteuses d'argent, dans les plus morbides des guet-apens. Ayez le malheur de croiser sa route, et vous partirez pour la Shukrute. Car derrière son visage aguicheur, se cache un véritable prédateur.


 
25 -34
Score : 107

Plutôt bg dis donc :blink:

8 -8
Score : 814
                                                                        Introduction :
Alors que vous vous promenez le long des plages gelées de Frigost vous apercevez au loin, se détachant du reste du décor comme une tache sur un tableau, les débris d’un radeau échoué sur le sable. Parmi eux, une cape en laine épaisse dans laquelle vous découvrez un petit tofu frigorifié au pelage exotique accompagné d’un carnet portant l’inscription «  Elena ».

Après quelques secondes d’hésitations vous décidez de l’ouvrir et découvrez de multiples pages déchirées ou rongées par l’humidité, cependant certaines sont encore lisibles, vous entamez alors la lecture.

21 Descendre 639
« Mon voyage à bord du Sanguin a pris une tournure épouvantable et plutôt infortunée étant donné le grave état de Puddy. Le Rube ronge mon pauvre tofu un peu plus chaque jour.. le temps presse.
Le bateau a été coulé par une horde de créatures difformes, recouvertes de coquillages et à la gestuelle mortuaire. Il.. ..craquement sourd, le violent bruissement de l'eau remplissant la coque.

Il était déjà trop tard.

Je n'eus le temps de récupérer que quelques vivres - trop peu de vivre - à bord du navire, avant que celui – ci ne sombre dans les abîmes, rougissant l'eau couleur cobalt de la froide mer Kantil. J'ai toutefois réussi à fuir à bord d'un débris, tout espoir de nous sauver n'est pas encore perdu. Osamodas nous protège.
Je n'aurais pas la force de continuer sans Puddy. Le silence est aussi glacial que le vent dans mes cheveux et me pousse à le blottir entre mes bras, comme nous l'avons si souvent fait par le passé.

23 Descendre 639.
L'état de Puddy se dégrade de jour en jour..
Hier j'ai pu repêch.. ..voile du bateau qui est remontée à la surface et l'ai hissé dans l'espoir qu'elle m'emmène à terre, mais l'horizon semble infini et nous n'aurons pas assez de vivre pour deux..

Les pages suivantes sont illisibles

??? Descendre 639.
Puddy ne bouge presque plus.. Il a de plus en plus de mal à manger..
Je sens mon corps s'endormir et ma vision se troubler.. ..des hallucinations.. ..un mansot avec nous..
La nuit est si calme.. les étoiles si lointaines.. peut – être qu'en fermant les yeux.. je pourrais.. les rejoindre..
Osamodas je t'en prie..
                                                                                                                                             Sauve mon Puddy. »

                                                                             ...........

Spoiler (cliquez ici pour afficher le spoil)

 
Elena, Osamodas Féminin du serveur Héc..Ush.
52 -30
Score : 77

je pense qu'il y a beaucoup trop de mots dans ton texte ( 300 maximum demandé en principe ) j'en vois presque 400 moi, ton texte est génial, mais fais attention pour ça :/

2 -2
Score : 3385
Lettre retrouvée au Sabloon de Saharach le 01/01/548,
Signée PRUNILLE - Xélor Femelle - Serveur Julith
Certains témoins prétendent avoir entendu ces paroles qu'auraient fredonné la sœur cadette, des heures durant, les yeux rivés sur la pyramide.
Aujourd'hui nos points communs disparaissent,
Mais avant que ton cœur de battre ne cesse,
J'aimerais dire au monde entier, ne vous y méprenez pas
Cette sorcière légendaire,
Au regard froid et sanguinaire,
Sa voix qui malgré tout communique le blues, 
Rêvait naïvement qu'un jour,
Elle pourrait tout faire pour
Etre élue Plus Belle Femme du Monde des Douze.

Spoiler (cliquez ici pour afficher le spoil)

Bonne chance à tous !
13 -6
Score : 60

Très bon choix pour le screen du personnage, on ressent bien l'effort sur le scénario, le choix de la map et de l'équipement est très judicieux et cohérent ! Le petit texte est sympa et j'aime beaucoup la dernière partie, si on assimile ça a la mandoline on voit facilement la jolie petite xel chanter ! Bravo ! 

1 0
Score : 744

Bonjour, voici ma candidature pour ce troisième tour !
Meian, Sacrieur, Féminin, Fraktale.

  • « Meian, gardienne des âmes.
 
  • Jadis enfant des forêts, aujourd’hui fille des glaces éternelles. Amazone solitaire, elle s’avoue une passion pour les mystiques, les mystères de l’âme. Toutes ces vies passées, toute cette énergie, où pouvaient-elles aller ? Sa propre essence en ébauche de devise, elle découvre enfin les vertus des Phénix : De pierre ou de fer, sculptés pour faire renaître, pour ranimer des braises esseulées. Mais Meian s’interroge, les statues aident sans juger, sans loi, rappelant parfois à la vie des êtres aux natures aussi odieuses que grotesques. Il n’y avait pas de cohérence, pas de raison. Émerge alors en elle cette envie de justesse. Elle songe à sa place dans ce monde. Un jour, elle tomba nez à nez avec une de ces brutes cruelles qui déciment sans compter, et sa surprise fut grande quand elle constata qu’elle pouvait non seulement voir l’esprit, mais aussi le toucher. Les ectoplasmes étaient tangibles, comme s’ils l’appelaient à gérer leurs problèmes. C’est ainsi que la gardienne des âmes est née, le maillon manquant à la justice d’un cercle de réincarnation. Les vils seront bannis, les bons, accompagnés. Depuis, les esprits malfaisants rodent et galopent pour l’éternité. Ils peuvent bien revenir des milliers de fois, Meian sera toujours là pour les repousser. Et quand parfois elle divague, succombe à son tour, elle revient au pas de course pour reprendre sa place.  »



Merci de votre lecture (et encore merci à Quarton, Choca' et à mossieur l'inconnu d'avoir sacrifié leur belle jauge d’énergie pour moi héhé). Bonne fin de concours à tous !
4 -2
Score : 7423
Je vais vous conter l’histoire de Zizou.
 
Zizou était, il y a fort longtemps, une vedette de boufbowl. Il est notamment connu pour avoir porté son équipe jusqu’à la victoire en l’an 598.
 
En l’an 616, il prit les commandes du meilleur club de boufbowl du monde : Le «Real Bonta», pour lequel il avait joué 10 années auparavant. En 618, ce bel homme chauve peinait à faire gagner son équipe. La Liga PPDA et les autres compétitions étaient perdues, sauf une seule qui est aussi la plus importante, La Ligue des Champignons. Effectivement, le Real Bonta était opposé au Bayern Sidimote en finale et c’était donc la dernière chance pour Zizou de briller comme il a toujours brillé.
 
Il lui fallait à tout prix remporter ce match mais il fallait surtout assurer la victoire. Il partit donc chez le « syndicat des arbitres » tout en saluant "Gein-Michel Hélas" le président de l’Olympique Tainéla qui avait l’habitude de s’y trouver.
 
Le Big-Boss de l’endroit, c’était Rushu, et très peu d’aventuriers étaient au courant. Ils échangèrent quelques mots en toute simplicité sans le moindre haussement de ton, il lui expliquait que c’était compliqué en précisant à Zizou qu’il ne sortirait sûrement pas indemne car c’était la plus grosse compétition et c’était, en plus de cela, la finale. La proposition de Rushu était simple :
Zizou devait lui vendre son âme.
 
Evidement, Rushu est le diable, mais qu’aurait-il bien pu faire de son âme ? C’est d’ailleurs la question qu’il lui a posé. Il l’a regardé et a rit sans donner la moindre réponse, Zizou a tout de même signé car c’était nécessaire.
   
Depuis ce jour, sa chair n’est plus, et son magnifique crâne chauve c’est allongé jusqu’à ressembler à celui d’un Ouginak. Ses cheveux ont eux repoussés.
 
 
Zizou, Sram Masculin (Monocompte)
3 -1
Score : 7423

C'est toujours à moi que ça arrive, impossible de sauter des lignes sur ce forum, si je le fais ça me remet toute ma mise en page à 0

EDIT : Réussi en changeant de navigateur si jamais d'autres personnes sont dans le même cas happy

0 0
Score : 893

Da, sram de type femelle, du serveur Nevark

Si l'on devait définir la situation d'un scribe,
En toute honnêteté on dirait qu'il n'y a pas de bonne ou de mauvaise situation.
Néanmoins si l'on devait résumer la vie d'un scribe ce serait
D'abord des rencontres, des gens qui lui tendent la main...

Ne comprenant pas ce hasard forgeant une destinée,
Utilisant son idée de la chose bien faite, le beau geste, le miroir qui l'aide à avancer,
Dénigrant tout ceci il remercie la vie, il chante la vie, il danse la vie, il n'est qu'amour !
Et au final quand des gens l'interrogent sur son humanité, il expose son goût de l'amour,
Son envie d'avancer, de construire un avenir, tout cela poussé en faisant le don, le don de soi.
12 -2
Score : 393

Bien vu le Send Nudes biggrin

2 0
Score : 1410
Voici Dwopagatha, Enutrof Femelle de Pandore. Habituée aux défilés, elle a donné une interview à la plus magnifaïk de toutes les journalistes, Christuna Cordilla. Voici un extrait :


-Christina : Bonjour Dwopagatha, permettez-moi de vous appeler Dwopa ?

-Dwopagatha : Evidemment ma chère.

-C : Très bien, commençons. Votre allure est à la fois chic et sauvage, quelles ont été vos inspirations ?

-D : C’est très simple, aimant l’avant-gardisme « fashion » je me suis inspirée des tendances de l’an 642 décrites par votre confrère Andromaque Doume et plus particulièrement de celle mettant en avant la fourrure. Comme vous pouvez le voir je me suis imprégnée de cette tendance mais avec des tenus très récentes : mon bouclier, ma cape et mon cher Tanuk sont sortis il y a à peine deux ans et ma coiffe vient de fêter son premier anniversaire.

-C : Dwopa, ce bouclier déparait avec le reste de la tenue, pourquoi un tel choix ?

-D : J’ai longuement hésité à en mettre un mais quand le gunsen s’est présenté ce fut un coup de foudre, la petite touche de rouge était la cerise, si je puis dire rire, sur le gâteau qu’est ma tenue.

-C : C’est vrai que la duochromie n’est plus très à la mode ces derniers temps, vaut mieux plusieurs couleurs. Cette tenue originale, passe-partout mais pourtant chic vous va à merveille Dwopa.

-D : Cela me va droit au cœur, je vous en remercie.

-C : Même si il n’est pas très visible, le disque d’or de votre cape sublime tout ça. Merci pour nous avoir accordé votre temps Dwopa.

-D : C’est moi qui vous remercie pour tous ces compliments, ce fut très plaisant. Espérons nous revoir pour une autre interview, au revoir.

-C : Au revoir Dwopagatha.
PS: La musique de la Dune des ossements est GÉNIALE
PS 2: Les tendances dont j'ai parlées sont dispo dans les Dofus Mag n°23 et 29
1 0
Score : 1079

Edit: trompé d'endroit où répondre.

0 0
Score : 86
Introduction/morale de cette histoire (ne fait pas partie du texte):

        En l'état actuel des lois de l'aéronautique, un brûlih ne peut en aucun cas être capable de voler.       
Ses ailes sont trop minuscules pour permettre à son petit corps grassouillet de décoller.        
Le brûlih, néanmoins, vole, car les brûlihs se moquent de ce que le monde pense impossible.
Histoire de Raxorus, Mâle du serveur Fraktale :        

        Raxorus, habitant de Bonta, lors d'une soirée de paris quelque peu arrosée, accepta le plus fou des paris ! Ce pari était de réussir à voler, chose qui est bien sûr impossible pour les Ecaflips ! Raxorus, quand il se réveilla après cette soirée, se souvint de ce pari et de son enjeu. S'il n'arrivait pas à prouver sa victoire devant la plus grande statue d'Ecaflipus, symbole de vérité et de victoire pour les Ecaflips, il serait alors banni de Bonta et ne pourrait plus jamais rentrer chez lui. Il décida alors de se rendre au temple Ecaflip, afin de prier pour réussir ce pari. En se rendant à son temple, il tomba sur un bwak de feu, dans une coquille cassée, il était manifestement tombé de son nid, et son kwakere l'ignorait, le considérant comme mort. Raxorus, dans sa solitude actuelle, prit soin du bwak et l'amena avec lui au temple. Lors de sa prière, Ecaflip répondit à Raxorus : "Tu es le plus fou des Ecaflips, même moi je n'aurais jamais accepté ce pari. Je vais donc t'aider à le réaliser."   Le bwak commença alors à grossir, grossir, jusqu'à ce qu'un Brûlih se trouve à sa place. Or, il est de notoriété publique qu'un Brûlih ne peut pas voler, ses ailes sont trop petites pour son corps grassouillet. C'est ce que pensait Raxorus, mais, au moment où cette pensée lui traversa l'esprit, il entendit le rire d'Ecaflip se propager dans tout le temple. Raxorus se précipita alors à Ecaflipus sur son nouveau compagnon afin de répondre à ce pari fou. Arrivé devant la statue, le Brûlih commença à battre des ailes et réussit finalement à soulever Raxorus, ce qui fit de lui une légende.



 
2 0
Score : 1079

J'ai une petite impression de déjà vu 

J'imagine que tu t'en es inspiré mais bon. Changer forme coiffe, même bouclier, utiliser des ailes ( juste autres que celles que j'ai utilisées )  et changer le familier en monture. 


Je peux me tromper hein, ce serait juste une coïncidence.
0 -2
Score : 562

Connaissez-vous l'histoire de Kaquatre, l'énutrof qui crut que les kamas ne faisaient pas le bonheur ? Voici la prière qu'il adressa au grand avaricieux pour se faire pardonner son errance :


Auprès d'mes kamas
Je vivais heureux
J'aurais jamais dû
Tout dilapider
Auprès d'mes kamas
Je vivais heureux
J'aurais jamais dû
Tous les dépenser

J'ai claqué mon or
Je n'ai plus de lingot
Ma belle montagne d'or
Mon alter ego

On était du même métal
Parfaitement lisse et brillant
On ne faisait rien de mal
À part peut-être contre un paiement

J'ai maintenant des Dofus par milliers
Et une gigantesque maison
Dans laquelle je peux les aligner
Au milieu du salon

Mais devant tout ce superflu
Je deviens tout livide
Car au final, je me sens tout perdu
Quand mes bourses sont vides

Auprès d'mes kamas
Je vivais heureux
J'aurais jamais dû
Tout dilapider
Auprès de mon arbre
Je vivais heureux
J'aurais jamais dû
Tous les dépenser

Je ne suis pas fidèle
Je suis une raknaille
J'ai jeté ma pelle
Ma pelle de boisaille

Qui m'avait aidé à déterrer
Les trésors les mieux enfouis
Et aussi à enterrer
Bon nombre de mes ennemis

J'ai des pelles de maître
Parfaitement forgemagées
De ces pelles pour mettre
D'énormes raclées

Mais j'entendrai plus jamais
Dans une mine ou un donjon
Le bruit de la pelle que j'adorais
Creusant jusqu'à toucher le fond

Auprès d'mes kamas
Je vivais heureux
J'aurais jamais dû
Tout dilapider
Auprès de mon arbre
Je vivais heureux
J'aurais jamais dû
Tous les dépenser
 
Suite à cela et en signe de repentance, il abandonna tous ses objets de valeurs pour se vêtir d'un ploukosse et d'une pelle de boisaille. (Il les a trouvé dans une poubelle)
« La vraie beauté est intérieure, à l'intérieur d'un coffre bien rempli. »
Kaquatre, enutrof mâle, Mériana
7 0
Score : 562
Un petit zoom.
Je me suis inspiré de cette chanson pour le texte :
https://www.youtube.com/watch?v=Q3-_8SblRIQ
1 -1
Score : 459

Voici Anastasiya, disciple Iop femelle, du serveur Brumen.
 


Voici une page de son journal qui parle de sa vie sulfureuse :

 

Journal de la soumise : Jour 73
 
         Aujourd’hui mon maître a été particulièrement cruel avec moi, j’ai pourtant respecté toutes ses directives, enfin c’est ce que je pensais …
  

Comme chaque jour de la semaine, j’ai attendu patiemment son retour du travail dans notre salle de jeu. Je me suis mise en position d’attente, à genoux, mes mains sur les hanches et mon regard … J’ai pour ordre de toujours baisser les yeux en sa présence excepté s’il m’ordonne le contraire mais aujourd’hui nos regards se sont croisés quand il est entré dans la pièce.
 

Je suis une vilaine fille qui a fait une erreur et qui mérite d’être punie de la manière dont il lui plaira car tout est de ma faute après tout.
 

Ai-je fait exprès de lui désobéir ? … J’ai du mal à savoir ce que je veux vraiment au plus profond de moi, le désir que j’éprouve obscurci mon jugement.
 

La sentence tombe, je dois me défaire de tout ce que je porte sur moi et retourner en position d’attente. Il tourne autour de moi, sans dire un seul mot tandis que mon regard est dirigé vers le sol pendant que la peur me glace le sang. Je l’entends se dirigé du côté de nos jouets et il me demande d’aller contre la paroi du lit.
 

Qu’a-t-il choisi ?
 

*BAM*
 

Le bruit et la douleur me font penser à la règle, mais il ne me laisse pas le temps de réfléchir. Les suivants s’enchainent les uns après les autres, il faut à tout prix que je reste silencieuse sinon tout recommence depuis le début.
 

Mon châtiment se termine après de longues minutes qui m’ont paru durer des heures. Je le remercie de m’avoir remis en place et il quitte la pièce sans dire un seul mot.
12 -5
Score : 459

Je prend les devant en citant un pnj, celui devant le donjon Klime pour démontrer que mes propos sont mesurés et gentils par rapport à certains dialogues qu'Ankama a intégré avant que l'on cri à la censure haha : 
 
« Je ne vous ai pas vue à la dernière soirée, si ? Laissez-moi deviner. C’était vous qui vous asseyiez sur les yaourts sans les écraser ? Ou alors, c’est vous qui jouiez à chachatte perchée avec le barde ? Rien de tout ça ? Hum… Ne me dites pas que vous êtes la baladeuse, celle dont les mains se faufilent partout et visitent tous les trous ? »

0 0
Score : 4478

Yosmu, Sram, mâle


Engagé depuis peu dans les forces anti-calcinés, Yosmu, sram téméraire, a vite grimpé les échelons. Désormais officier, il porte fièrement son costume. Sa mission est de garder un passage stratégique, le pont du lutin Cramant, mince frontière entre la désolation des Calcinés et le monde des vivants. 

Des gémissements résonnent puis s’essouflent à travers les gorges, laissant leur place à un intense silence. Une troupe était partie en exploration plus tôt dans la journée, il comprend malheureusement que ses camarades ont été décimés.

-En position, ils arrivent ! C’est toute une horde qui va nous tomber dessus ! Hurle-t-il.

Effectivement, moins d’une minute plus tard, les bruits d’une armée en marche se font entendre : le cliquetis des armures, le pas bruyants des troupes ennemies… 
C’est alors qu’ils aperçoivent les premières lueurs des corps ardents des éclaireurs. Ils approchent ! Le bruit s'accentue en même temps que la peur s'installe chez ses hommes.

-Ce que je vois dans vos yeux, je le ressens en ce moment même. Pourtant, nous devons combattre ! Mes amis, je ne vous demande pas de mourir ! Je vous demande de vous battre, pour nos dieux, pour ce qui vous est cher, pour ce que nous avons à protéger derrière ce pont ! Battez-vous jusqu’au delà de la mort !

L’instant suivant, les ennemis s’immobilisent devant le pont, sur lequel va se jouer le destin du monde des douze. Déterminée, et armée d’un courage rendu sans faille par le discours de Yosmu, la troupe se tient prête. La horde se remet en marche d’un pas lent, brisant le silence ambiant.
 
10 -6
Score : 148

N’ayez crainte, petit chaton ne vous mordra pas, petit chaton est gentil et mignon.
En effet, mais petit chaton a été abandonné dans la foret maléfique.
Rappelle-toi, il mettait des poils sur le canapé, il l’avait bien mérité.
Félin, n’a pas apprécié et n’a pas oublié.

Otage de moi-même, lorsqu’elle sera libre, ma vengeance sera terrible.
Satan dormira sur mes genoux et tu seras sa pâtée.
A partir d’aujourd’hui tes jours sont comptés.

Kikoflip,écaflip mâle de Furye
4 -1
Score : 644

Depuis des centaines d'années, la légende raconte qu'un sanglier monstrueux voyage de villages en villages pour détruire tout ce qui peut l'être...

Alors qu'un jeune Zobal nommé Ikunn allait quitter son bourg en quête d'aventure, un son puissant fut entendu : "GRUUIIIIIIK !!!!".
Ikunn se rua vers l'origine du bruit et tomba nez à nez avec la bête. La légende disait vraie...
Le sanglier était devant lui. Énorme, musclé, transpirant, colérique, l'air furieux, l’œil rouge.

La bête se rua vers le jeune Zobal, qui n’eut pas d'autres choix que de fuir. Il courra aussi vite que possible vers le château où il espérait trouver une arme. Les gardes avaient quitté leur poste !
Il fouilla dans son sac, dans l'armurerie et même dans un vieux placard alors que le monstre détruisait tout sur son passage.
Mais il ne trouva rien. Aucune arme. Même pas une épée en bois.
Il se retourna et c'est alors que le Sanglier se tenait devant sa porte, se tenant prêt à charger.

Dos au mur, Ikunn pris la seule chose à portée de main et se protégea avec : un miroir. La bête se fracassa sur le miroir qui se brisa et dont un bout alla se loger dans l’œil droit de notre héros, lui laissant une balafre en plein milieu du visage.

Reprenant ses esprits, Ikunn frappa la tête de la bête de toute ses forces avec le miroir qu'il avait encore en main !
Assommée et épuisée, le Sanglier était vaincu. Le Zobal en profita pour monter sur le dos de la bête : il l'avait dompté.

Le village est détruit depuis cette terrible bataille, mais on raconte que le Zobal protège encore ce lieu des bworks qui tentent d'envahir la zone...

 (Version sans le montilier)
 
Ikunn, Zobal mâle, Julith.
2 0
Score : 887
Je-sappelle-groot
Aujourd'hui, nous allons découvrir la vérité sur le masque du Dieu Sadida. A une époque où il n'avait pas besoin de se cacher dernière son masque, Sadida aimait prendre du bon temps sur l’île de Moon, c'est alors qu'un jour une bande d'indigène masquée débarquèrent et envahirent l’île. Sadida En colère qu'une tribu si primitive saccage son île, pris ses ronces à la mains et leurs fit face. Aprés une longue bataille Sadida les repoussa jusqu'à un coin reculer de l'île, et pour ce souvenir de cette bataille décida de ce fabriquer un masque, à partir de chaque masque arraché à ses ennemies. Depuis les temps ont passés, Dieu Sadida à fini par pardonner a cette tribu de Kanniboul, mais les Sadida eux n'ont pas oublié et continuent de se fabriquer ces masques à partir de masques arrachés aux Kannibouls.

(Désolé c'est court, c'étais le nouvel an, je savait pas si j'allais participer, je fais un post rapide pour tenter ma chance, l'image parle plus que le texte)
1 -2
Score : 850

Hm, qu’on pourrait dire de cet étrange personnage qu’est Spaseniye ?

Elle n’a pas l’air futée à première vue. Heureusement qu’elle a héritée d’un corps très bien fini…
Enfin non, justement, elle en peut plus, elle en a marre d’être prise pour l’idiote de service aux beaux petits seins (qui d’ailleurs ne risquent pas de servir à quiconque si ça continue). Elle et… Ses tofus.

Oui oui, ses tofus. En absence de prétendant (il faut dire qu’elle cherche pas vraiment en même temps) elle s’est mise depuis ses 17 ans à en élever avec le soutien passé de ses parents qui étaient paysans.

Pauvres parents d’ailleurs, ils n’ont pas finis d’une belle manière mais ainsi est faite la vie… Appelés vers l’Externam, que pouvaient-ils faire ?...

Enfin bref, oui ses tofus ! Eh bah croyez-le ou non mais elle en a une dizaine maintenant, son préféré reste Gwo’ qui, comme son nom l’indique, est plutôt “imposant”, elle traîne toujours avec malgré qu’il soit paresseux, un peu comme elle.

Mais depuis quelques temps elle fait des efforts, elle prend des cours d’alchimie avancée au temple Eniripsa et elle a rejoint “L’Entreprise Frênolne”, une “alliance” d’artisans fondée par Embla Frênolne à Astrub. Ça l’arrange, elle ne voulait plus habiter dans les champs d’Amakna depuis qu’elle a obtenu son havre-sac, qui est évidement utilisé pour ses protégés, mais vivre dans cette petite cité. Elle a même hérité d’une maison juste devant le zaap, parfait pour elle !
Il lui manquait plus qu’une occupation sur place, elle pensait être utile en tant que alchimiste et évidement éleveuse de tofus, mais elle refuse obstinément de les vendre, cette simple pensée l’horrifie..

Cependant elle aime toujours bailler aux corbacs dans les champs de son enfance, toujours à l’affût d’un tofu en danger pour aller le secourir.

https://www.dofus.com/fr/mmorpg/communaute/fincombat/827438-capture-ecran-spaseniye
(impossible d'intégrer une image sur Android, j'ai essayé le [img] mais ça n'a pas l'air de fonctionner)
Spaseniye, eniripsa femelle du serveur monocompte Ganymède.

En parlant de serveur, L'Entreprise Frênolne est réellement une guilde de Ganymède, une guilde RP (Roleplay) dont vous allez en entendre parler d'ici peu je l'espère !


(La mise en page sur mobile est horrible, je te comprends mon pauvre Angom8 :snif: )

2 0
Score : 158
Mac-arel, dévouée de Sacrieur, sur le serveur Brumen. 

L'aventurière Mac-arel...
...vous livre aujourd'hui son histoire à travers ce parchemin !
(Pour les enutrofs, la belle vous inscrit ces péripéties plus clairement)


"Guerrière baignée dans le sang de Sacrieur, à laquelle elle est fidèle depuis des années, cervelle de iop un peu plus évoluée, fonçant dans le tas pour se heurter à ces adversaires, ou bien se sacrifier pour ces coéquipiers.

Voici Mac-arel, héroïne indécise, en quête perpétuelle de renouveau.
Voyageant à travers les serveurs, rejoignant diverses guildes, rencontrant de nouvelles personnes, dont la conquête du Krosmoz est loin d’être achevée.
Son caractère changeant, son envie de découvrir toujours plus le Monde des Douze, avec entrain et passion, ont fascinés de nombreux aventuriers, dont une jolie crâ qui la suit depuis bien longtemps. Son côté hésitant qui la transporte dans ces nombreuses péripéties, l’amène aussi à changer de panoplies autant de fois que l’on change de slip !

Perfectionniste, cherchant le style le plus approprié à son caractère vacillant entre guerrière et héroïne au grand cœur.
Effectivement, derrière son apparence sanglante de serviteur dévouée à Brâkmar, elle est en réalité très douce, la première à aider ces équipiers. Son plus grand souhait est de prouver que n’importe quel bagarreur peut avoir fière allure.

Ces derniers jours, son rêve devient réalité, grâce à ce grand concours, elle a réussi à prouver que force rime avec élégance.
L’avènement de la compétition approche, la dernière épreuve a été lancée. Au travers de celle-ci, Mac-arel a entrepris de vous faire découvrir sa face cachée de Sacrieur, révélant son coin préféré. Mélangeant la dangerosité de la lave, à la douceur de cet îlot orné de verdure.
Cet endroit est la parfaite métaphore du caractère de notre combattante sanguinaire.
Fougueuse et intrépide de l’extérieur, mais sensible et prévenante de l’intérieur.

Aidez-la à accomplir son rêve, votez pour son couronnement de Miss Monde des Douze !"
12 -5
Score : 1871

Belle carte, mais un vrai Brâkmar n'a jamais était douce tu va être jugé pour ça angry sinon j'aime bien l'histoire.

3 -2