FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Délinquance] Comment faucher un sac

Par Erythroxylum#7004 - JAMAIS ABONNÉ - 28 Juillet 2022 - 08:26:18

Ça serait jamais arrivé si j'avais pas été dans l'besoin, mais voilà... il m'fallait quelques milliers d'kamas.

Pas une question d'enrichissement personnel, j'devais seulement acheter du poisson.
Rien d'méchant, cinq ou dix plaques... vite fait, pas plus.
Á peine de quoi sauter deux/trois niveaux d'pêche.
Les trois niveaux qui m'manquaient pour atteindre l'niveau 20, et sortir d'cet enfer... j'veux dire, c'est vrai :
pêcheur level 17, c'pas vraiment pêcheur, c'plutôt esclave égyptien ou cycliste Deliveroo.

Poisson, pas d'poisson ; pourboire, pas d'pourboire.
Une case, une course, une adresse.
Pas d'dévoreur, pas d'dévoreur... eh non.

Donc j'avais besoin d'argent.
Et instantanément, une idée d'génie m'est apparue : braquer des prespics de nuit, vers [-2,0].
Je m'souvenais du gameplay prespic, à base de contres et d'camouflage absurde, là... aucune difficulté.
Quand on balance du gravier à douze cases, ces pitreries d'écureuils non-joueurs sont sans objet.

J'pas eu à chercher longtemps pour m'en trouver un paquet d'cinq, d'ces Xélors à fourrure, là.
En confiance, il m'a pas semblé nécessaire d'manger d'pain, parce que l'pain, d'abord ça fait des miettes, et deuxièmement, j'étais en panoplie bandito de la noche ; y avait pas à s'inquiéter.
Sur les premiers rounds, j'ai ratiboisé tout c'qui était cèpes à la con, arachnides machin, etc.
Ensuite, mon sac et moi, on s'est retrouvés face aux cinq guignols avec, au début, un certain sang-froid.

Bon. Il a fallu s'rendre à l'évidence : les options d'combat étaient réduites avec un seul point d'action.
J'ai alors mis en place une stratégie d'parade, consistant à faire moi-même le prespic, embusqué derrière les obstacles et cassant les lignes de vue par un barrage composé d'deux sacs animés. Vietnam 1962.

Á chaque moquerie esquivée, j'grignotais des PA disponibles ; parfois deux, trois... de p'tites victoires.
Ça a bien duré une vingtaine de tours, cette fusillade, et quatre d'ces enfoirés ont mordu la poussière.
Sauf qu'on avait essuyé des tirs d'artillerie à l'aiguille, tout du long, et à chaque fois qu'les sacs
rechargeaient leur sacrifice, l'gros rongeur de la bande (l'dernier encore en piste) m'assaisonnait d'loin.
Si bien que j'me suis retrouvé à 15 puntos de vida, et confronté à un dilemme.

Comme les survivants d'l'aéronef écrasé dans la Cordillère des Andes, j'ai dû opter pour l'cannibalisme en dégainant ma faux del campesino de la muerte, et me nourrir en suçotant le cuir de mes propres sacs.

Un acte dont j'suis pas fier, mais qui aura eu l'mérite d'm'apprendre à manger du pain.

                                                        
                                                                       
11 0
Réactions 2
Score : 1242

Cela fais longtemps que je n'avais pas lue de RP (flemme), et si j'avais deviné plus rapidement que ceci en était un, j’aurais surement pas fini...
Tous ça pour dire, que ce petit RP étais bien sympa quand même ^^

0 -1
Score : 5729

Si je pouvais épingler ce sujet je le ferais

1 0
Réagir à ce sujet