FR EN DE ES IT PT
Les modifications apportées aux Puits des Songes Infinis ont principalement pour objectif d'équilibrer les combats. Cela passe évidemment par l'équilibrage des modificateurs de combat, mais également par les incompatibilités ou les scores attribués.

Le premier point concerne les modificateurs qui, actuellement, octroient un bonus de puissance ou de point de bouclier fixe aux ennemis. Le problème de ces effets est qu'ils ne s'adaptent pas à l'étage courant. Plus vous montez dans les étages, moins ils ont d'impact. Désormais, la puissance est remplacée par des pourcentages de dommages finaux et les points de bouclier fixes sont remplacés par des points de bouclier en fonction du pourcentage de la vie de la cible.

Par exemple :

  • Paradoxe du Kwakwa : « Lorsqu'un allié est déplacé, les invocations ennemies gagnent 50 de puissance. Durée infinie. Cumulable » est remplacé par « Lorsqu'un allié est déplacé, les invocations ennemies gagnent 5 % de dommages finaux. Durée infinie. Cumulable. » 
  • Rêve du Chalœil : « Au début du tour d'un allié, les ennemis portant le même état de Dé gagnent 1 000 points de bouclier pendant 1 tour » est remplacé par « Au début du tour d'un allié, les ennemis portant le même état de dé gagnent 10 % de leurs points de vie en points de bouclier pendant 1 tour. » 

Le second point concerne les modificateurs qui sont trop forts ou trop faibles par rapport à leur niveau de difficulté (rêve, paradoxe ou cauchemar). Parfois, le rêve d'un gardien était plus impactant que son paradoxe ou son cauchemar. D'autres fois, le modificateur n'avait aucun impact ou, au contraire, un impact trop important par ses effets. 

Pour remédier à ces problèmes, nous avons d'abord inversé certains modificateurs.

Par exemple :

  • L'ancien rêve de Moon : « Au tour de Darkly Moon, les joueurs perdent 1 PM (1 tour) pour chaque Totem sur le terrain » devient le nouveau Paradoxe de Moon et, inversement, l'ancien Paradoxe de Moon « Chaque fois qu'un Totem est déplacé, transposé ou téléporté, les ennemis gagnent 10 % de dommages finaux pour une durée infinie. Cumulable » devient le nouveau Rêve de Moon.

Pour les modificateurs ayant un impact insatisfaisant sur le combat, nous avons décidé d'attribuer de nouveaux effets.

Exemple de modificateur ayant un impact trop faible :

  • Cauchemar de Skeunk : « Lorsqu'un allié subit une tentative de retrait de PM, il perd 1 PA pendant 1 tour (cumulable) » est remplacé par « Lorsqu'un allié est soigné ou vole de la vie, ses dommages finaux sont réduits de 20 % et il perd 5 % de résistance pendant 2 tours (cumulable). »

Exemple de modificateur ayant un impact trop fort :

  • Cauchemar de Fraktale : « Au début du tour d'un allié, si l'Auroraire est dans un état horaire pair (2, 4, 6, 8, 10, 12), les dommages finaux des ennemis sont augmentés de 20 % (3 tours). Si l'Auroraire est dans un état horaire impair (1, 3, 5, 7, 9, 11), les dommages finaux des alliés sont diminués de 20 % (3 tours) » est remplacé par « Quand Fraktale a 50 % de ses points de vie ou plus, les alliés sont dans l'état indéplaçable. Sinon, ils sont dans l'état insoignable. »

Le dernier point concerne l'équilibrage des modificateurs. En effet, plusieurs modificateurs avaient des effets convaincants pour le niveau de difficulté voulu, mais les valeurs, les durées ou les cumuls maximum les rendaient trop forts ou trop faibles. Des ajustements ont donc été effectués. 

Quelques exemples de modificateurs rééquilibrés :

  • Paradoxe de Hanshi : Occasionner des dommages à distance à Hanshi augmente de (5 →) 10 % ses dommages finaux pendant 2 tours.
  • Paradoxe du Bouftou Royal : Lorsqu'un ennemi est soigné, il gagne 2 PM pendant 3 tours. (Cumulable →) Cumul. max. 5.
  • Rêve d'Halouine : Lorsqu'un joueur est attiré, il perd (100 →) 25 % de résistance aux dégâts de mêlée pendant (1 →) 2 tours. Non cumulable.
  • Paradoxe du Kanniboul Ebil : À chaque début de tour de la Poupée Aycetroy, les dommages finaux des alliés sont diminués de (20 →) 10 %. Durée infinie, (cumul. max. 3 →) cumulable.

Au total, entre le débug et les modifications, ce sont autour de 100 modificateurs de combat qui sont impactés.

Parmi les autres modifications, nous pouvons compter l'intégration de familles de monstres ou de cartes manquantes. De nouvelles incompatibilités se sont ajoutées sur certains gardiens. Enfin, les scores de difficulté des gardiens ont été mis à jour en fonction du taux de victoire et de défaite des gardiens afin de valoriser les combats les plus difficiles et de minoriser les combats les plus simples. Pour rappel, le score de difficulté des gardiens entre en compte pour l'attribution des récompenses de fin de combat.

Pour finir, voici, en bonus et pour les plus curieux d'entre vous, quelques chiffres* concernant les songes infinis :

  • 101 485 combats ont été engagés.
  • 53 595 combats ont été remportés.
  • 231 325 personnages ont une exploration du Puits des Songes Infinis en cours.
  • La Reine des Voleurs est le gardien contre lequel les joueurs rencontrent le plus de difficultés avec un taux de victoire de 2,52 %.
  • À l'inverse, le Rat Blanc est le gardien contre lequel les joueurs rencontrent le moins de difficultés avec un taux de victoire de 86,58 %.
  • la Reine des Voleurs est le gardien le moins souvent choisi lorsqu'il apparaît (2,76 % des cas) presque à égalité avec Servitude (2,97 % des cas).
  • À l'inverse, le gardien le plus souvent choisi est le Chafer Rōnin (70,59 % des cas) suivi de près par les Gelées Royales (68,23 % des cas à elles quatre).
  • L'étage le plus haut atteint est le 2 142.

* Les chiffres indiqués sont valables pour la période du 01/01/2021 au18/03/2021.

Catégorie: Game design