FR EN DE ES IT PT
Cette mise à jour de fin d'année 2021 apporte son lot de nouveautés. Nous vous en parlons depuis de nombreux mois maintenant : la remise au gout du jour de Bonta et Brâkmar. Après Astrub et Pandala, c'est au tour des deux cités rivales les plus emblématiques du monde des Douze d'avoir leur cure de jouvence. Cette refonte et ces bouleversements géographiques seront accompagnés d'ajouts sur l'histoire des villes et leurs égouts. Ce sera également l'occasion d'en apprendre plus sur l'« Éternel Conflit » qui les oppose, ses conséquences et ses auteurs et vous en découvrirez plus les raisons et les responsables derrière cet affrontement sans fin... 

L'éternel conflit

Dans le berceau du bien et du mal

Avivé par des fanatiques, le conflit entre Bonta et Brâkmar se durcit. Le désordre menace de se répandre partout. Les Huppermages exhortent les aventuriers à braver leurs pires cauchemars pour lutter contre la Dissonance… Quant au maître des rêves, il finit par évoquer certains mystères. Quel rôle joue le gardien des Dofus Primordiaux ? Quelle est sa place parmi les Puissances immortelles ? Alors que s'achève l'histoire de l'Eliocalypse, un autre voyage peut commencer… Il mène au bout du songe, et aux origines du Krosmoz.

Une série de quêtes inédite, qui fait suite à l'épilogue de Pandala et aux quêtes de Pandamonium, conclura le chapitre III de l'Eliocalypse et vous dévoilera le mystère qui se cache derrière cette nouvelle zone. Des quêtes secondaires seront également là pour illustrer le conflit entre Bonta et Brâkmar. Enfin, vous découvrirez de nouvelles conséquences de la réunification des Dofus.

Une nouvelle zone : le Cauchemar des Ravageurs

Cette nouvelle zone niveau 200 est une représentation chaotique de Bonta et Brâkmar avec des bâtiments des deux cités qui se combinent de manière improbable et dérangeante. En explorant ce Cauchemar sans couleur, vous pourrez y retrouver les influences des Cavaliers de l'Eliocalypse avec des terres brulées, des populations affamées, des combats violents et une folie meurtrière. Le donjon, quant à lui, retrace les principaux évènements de la première Aurore Pourpre, cristallisant le conflit entre Bonta et Brâkmar.

Pour y accéder, il ne suffira pas de monter sur sa Dragodinde ou de prendre un bateau. Non, il faudra utiliser d'autres méthodes... que nous vous laissons découvrir.

La famille des Ravageurs

Une nouvelle famille fait son apparition. Vous pourrez découvrir les Ravageurs, ces démons qui se sont réincarnés et ont investi le Cauchemar. Ils sillonnent la zone en poussant les mortels à se battre. Redoutables monstres, ils s'adonnent pleinement à leurs vils penchants et protègent le Cauchemar des offensives ennemies.
 

Les équipements de l'Éternel Conflit

Au total, ce n'est pas moins de 13 nouveaux équipements qui font leur apparition avec cette nouvelle zone :

  • la panoplie des Ravageurs : panoplie de niveau 200 à 3 équipements orientée Chance / Agilité / Dommages poussée / Coup critique / Fuite / PO / Esquive PM
  • les Reliques de l'Aurore Pourpre : panoplie de niveau 200 à 6 équipements. Cette panoplie est composée de :
    • 3 équipements liés à Bonta, orientés Chance / Agilité / Tacle / Esquive PM / Résistance critique / PA
    • 3 équipements liés à Brâkmar, orientés Force / Intelligence / Fuite / Esquive PA / Résistance de poussée / PM
    • Cette panoplie a été conçue de telle sorte que les malus des équipements de Bonta soient contrebalancés par les bonus des équipements de Brâkmar et inversement. 
  • 3 armes hors panoplie
  • le Dofus Cauchemardesque de niveau 180, orienté Soutien

Bonta la majestueuse et Brâkmar la terrible

Refonte des cités

Les deux cités ont été revues de fond en comble :

  • Visuellement, les deux cités n'ont plus rien à voir. Pas une seule case n'a été laissée à l'identique. Brâkmar a été transformée pour renforcer son image de ville artificielle métallique installée au dessus de roches magmatiques. La lisibilité de la ville a également été améliorée. Quant à Bonta, une direction artistique plus proche de celle du film "Dofus Livre 1 : Julith" a été adoptée. La cité entourée d'eau arbore un style beaucoup plus moderne et riche. Ces 2 cités seront déclinées en 2 nouvelles cartes pour le Kolizéum.
  • La taille des cités a également été réduite de moitié environ pour concentrer au maximum tous les points d'intérêts des villes (d'environ 140 cartes par cité à 70). Par conséquent, les zaapis ont été retirés des deux cités. À Brâkmar uniquement, un système de transports par tuyau a été mis en place.
  • Les habitants ont aussi eu droit à leur mise à jour. Tous les PNJ de Bonta et Brakmar ont eu droit à un lifting pour parfaitement s'intégrer à la nouvelle apparence des villes.
  • Enfin, dans leur structure, les villes ont également été métamorphosées. Bonta est maintenant articulée en 3 zones de hauteurs différentes : le "Promontoire des cieux", le "Cœur immaculé" et les "Faubourgs des artisans". La ville est complétée par la zone portuaire des "Havres d'ivoire". Pour la cité du mal, la structure circulaire de la cité avec son ilot central a été gardée mais la navigation a été revue avec la mise en place de téléphériques. Brâkmar est maintenant divisée en 4 zones : l'"Enclume", la "Cuirasse", la "Marmite" et l'"Ancre". Cette refonte a également été l'occasion d'ajouter des ateliers de façonneur et de bûcherons dans les deux villes (et des poubelles à Brâkmar - cette terrible injustice est enfin réparée).

Alors, est ce que cette refonte fera basculer votre cœur d'un coté ou de l'autre ?

Les égouts et la famille des rats

À l'image des cités, les égouts de Bonta et Brâkmar ont été entièrement revus et leur taille à été divisée par 3 environ. Les égouts ont maintenant une identité visuelle beaucoup plus marquée et plus proche des spécificités des chacune des villes.

Qui dit refonte des égouts, dit refonte des donjons emblématiques du Rat Blanc et du Rat Noir. Ces derniers ont également été refaits visuellement en intégralité.
 

À cette occasion, la famille des rats a été remodelée. Actuellement, il y a une seule famille qui se trouve à la fois dans les égouts de Bonta & Brâkmar mais également dans les Souterrains du Château d'Amakna. Avec cette refonte, trois familles distinctes de rats ont été formées :

  • la famille actuelle niveau 50 qui a été renommée en "Rats Maknéens". Cette dernière a été retirée des égouts des deux villes et sera maintenant présente uniquement dans les Souterrains du Château d'Amakna. Les monstres exclusifs aux donjons du Rat Blanc et du Rat Noir ont été enlevés de cette famille. Le Rat Luisant a été retiré du jeu et le Rat d'Hyoactif sera dorénavant présent dans les Souterrains du Château d'Amakna.
  • deux nouvelles familles niveau 110 ont été créées : les "Rats Bontariens" et les "Rats Brâkmariens". Ces nouvelles familles seront présentes dans leur égout respectif et dans les donjons. Sur le même schéma que les donjons classiques, un des monstres de la famille sera exclusif au donjon.

Les ressources de ces familles ont été mises à jour (vous pourrez convertir les ressources obsolètes en votre possession en double cliquant dessus).

Enfin, les équipements rats et leurs bonus de panoplie ont été modifiés et les recettes ont été adaptées (Bottes, Cape, Ceinture, Amulette, Masque, Arme, Anneau). Deux nouveaux équipements ont également été créés : 1 anneau relatif à la famille des rats de Bonta et 1 pour la famille de Brâkmar.

Boufbowl

Le sport emblématique de Dofus refait son apparition en jeu : le BOUFBOWL. Pour ceux qui ont vu la série Wakfu, vous n'avez pas pu passer à coté de l'engouement et de la ferveur que ces deux cités ont pour ce sport. Un stade où tout est permis, un public en délire et une boufballe, voila tout ce qu'il faut pour faire un match d'anthologie.

Dans Dofus, les règles sont simples : venez en équipe de 3,4 ou 5 joueurs avec votre boufballe et entrez dans le stade de Boufbowl de Bonta ou de Brâkmar. Les rôles seront répartis aléatoirement (Capitaine, Attaquant et Défenseur) et le match peut commencer. Le but du jeu ? Que le capitaine ou un des attaquants amène la boufballe dans le but adverse. Pour ce faire, utilisez les sorts exclusifs au Boufbowl que vous aurez à votre disposition. En fonction de votre rôle dans l'équipe, vous aurez entre 4 et 6 sorts : "Porter la boufballe", "Jeter la boufballe", "Tacle", "Lourdeur", "Amplification" et "Rapprochement". 

Vous vous dites surement : "il manque 2 points essentiels dans le Boufbowl là, non ?". Et vous avez raison. D'une part, il y a un 7ème sort réservé au capitaine.... la Triche. Utilisez votre triche pour obtenir aléatoirement des bonus ou des malus à utiliser en match. Le Public jouera également son rôle. Il vous octroiera un bonus ou un malus qui dépendra de la triche que vous aurez utilisé durant le match.

Est-ce la coqueluche du public ou le tricheur le plus fourbe qui l'emportera ? Rendez-vous sur le terrain pour le découvrir !

 

Détails sur les sorts du Boufbowl : 

  • Sorts communs à tous les joueurs
  • Défenseur
  • Attaquant
  • Capitaine
  • Sorts de triche (uniquement pour le capitaine)
 

Vos maisons et vos enclos

Toute la géographie des deux cités a été chamboulée. Les enclos et les maisons ne se trouvent donc plus aux mêmes endroits. Mais pas de panique, vous les garderez au cours de cette refonte. Attention tout de même aux éleveurs : les formes des enclos auront changées. Ainsi, les objets d'élevage qui étaient présents seront bien déplacés vers le nouvel enclos mais ils seront posés aléatoirement dans l'enclos.

Pour palier le manque de place suite à la diminution de la taille des cités, un nouveau bâtiment fait son apparition : la tour des enclos. Composée d'une dizaine d'étages et d'un ascenseur, cette tour regroupe tous les enclos qu'il y avait dans les cités.

Préparez vos meilleurs apparats

Pour les personnes qui aiment passer du temps à trouver et choisir leur plus bel apparat, nous avons créé un nouvel Hôtel de vente, celui des apparats. Chacune des deux cités aura le sien. Vous pourrez y retrouver tous les types d'objets d'apparats y compris les objets vivants et les costumes. Dans votre inventaire, les divers objets cosmétiques quittent l'onglet des équipements et ont désormais un onglet à part, et ont été séparés en plusieurs catégories.

De plus, pour ceux qui aiment frimer avec leur Caskwitteur au zaap d'Astrub, deux nouveaux bâtiments font leur apparition exclusivement réservés aux apparats. Une scène, des rideaux et une cabine d'essayage seront présents pour que vous puissiez y organiser vos défilés de mode.
 

Quêtes et succès

Avec la modification des cités de Bonta et de Brâkmar, de nouveaux succès d'exploration seront créés. Les anciens succès seront désactivés. Les personnes ayant accompli ces succès perdront les points octroyés mais conserveront les autres récompenses obtenues. Les compteurs de points de succès seront mis à jour mais les succès auxquels ils sont rattachés n'en seront pas invalidés s'ils ont déjà été débloqués.

Les quêtes existantes dans les anciennes versions seront toujours présentes après cette refonte excepté la quête de la bibliothèque de chaque cité : "Culture et élevage" à Bonta et "La plume est plus forte... parfois" à Brâkmar. Les dialogues de Amayiro et Oto Mustam ont été révisés dans leur intégralité pour enlever les incohérences qui sont survenues au fil des mises à jour.

Enfin, pour mieux tirer parti de ces zones et leur donner du contenu au travers d'une narration, 3 nouvelles quêtes dans chacun des deux égouts ont été imaginées. Un nouveau succès associé a également été créé. Vous y découvrirez les liens étroits qu'il y a entre la cité et ses égouts.

Les chasses au trésor

Les chasses aux trésors seront désactivées dans ces deux cités. Les cités étant plus petites et n'ayant pas de passage direct horizontal ou vertical avec le reste du continent, il n'est plus possible d'y passer au cours d'une chasse.

Equilibrage de classes

Nous poursuivons le chantier de l'équilibrage de classes. Pour cette mise à jour, 5 classes seront modifiées : Osamodas, Roublard, Crâ, Sram et Sacrieur.

Osamodas

Pour l'Osamodas, nous avons souhaité pousser les modifications entreprises lors de la dernière mise à jour, c'est-à-dire revaloriser certains sorts qui avaient du mal à rivaliser avec leur variante, ainsi que simplifier le fonctionnement mécanique de plusieurs sorts. Cette simplification nous a permis de corriger le fonctionnement technique de ces sorts et d'éliminer les comportements pas ou peu intuitifs que certains sorts pouvaient avoir.

En effet, au fil des mises à jour, la classe a commencé à cumuler de plus en plus d'effets pour réguler la puissance de ses sorts (comme Gambade par exemple), au point où ces sorts pouvaient devenir pénibles d'utilisation et amoindrir le plaisir de jeu. Les modifications apportées devraient donc rendre la classe plus forte sur certains aspects et moins fortes sur d'autres, que ce soit en PvP ou en PvM, mais aussi améliorer l'expérience de jeu globale.

Roublard

Avec les modifications qui vous ont été proposées lors de la mise à jour de Septembre 2021, les mécaniques principales du Roublard ainsi que tous ses sorts ont été plus ou moins modifiés. Au vu de tous ces changements, certains sorts ou fonctionnements posaient encore problème et ne répondaient pas ou qu'en partie aux objectifs que nous nous étions donnés pour cette mise à jour.
Pour y répondre, nous poursuivons donc cet important chantier avec au programme : modification du Combo et revalorisation du bonus de début de tour, modification des dommages des murs, remplacement des Bombes Latentes, modification du retrait PA & PM, nouvelle gestion des bonus Kaboom et réorganisation de plusieurs paires de sorts. Nous avons également réalisé divers nerfs et up sur les sorts qui en avaient besoin.

Crâ

Pour cette mise à jour, nous avons souhaité réduire la puissance de la classe en PvP, qui s'est avérée trop importante depuis un moment. En cause, la fameuse Flèche Tyrannique, qui ajoute trop de dommages à la classe et permet des combos avec d'autres classes trop "gratuits". Les Crâs disposent également d'une capacité de retrait PA très importante, tout en étant en zone et à longue distance. Cela fait du Crâ une, si ce n'est la meilleure, des classes de retrait de la méta, sans avoir à vraiment sacrifier de dommages comme nous l'avons vu plus haut. La possibilité d'infliger des dommages inesquivables dès le premier tour grâce à la Balise Tactique est également très problématique, et ce, dans tous les modes de jeu, et plus particulièrement en 1v1. Pour finir, nous avons revu en profondeur le fonctionnement de Représailles, que nous vous laissons découvrir dans le changelog. L'objectif était de réduire la puissance immédiate du sort, tout en gardant son aspect hautement dissuasif et en ajoutant un meilleur aspect tactique et jeu d'équipe.

Sram

Suite au nerf de la terrible composition 1 Enutrof + 1 Sram + 6 Crâs en PvM réalisé en Juillet 2021, la Brume avait récupéré la contrainte d'un intervalle de relance initial. L'un des principaux problèmes de cette composition étant la Retraite de l'Enutrof, nous avons choisi de revenir sur le cas de la Brume pour ne pas pénaliser inutilement le Sram en PvM et en PvP. La Fourberie, quant à elle, subit un léger nerf de sa portée, pour la rendre un peu plus difficile à placer, étant donné sa zone d'effet déjà très facile à exploiter.

Sacrieur

Depuis les dernières (nombreuses) modifications sur la classe, le Sacrieur est désormais dans un état satisfaisant, à un détail près : le sort Berserk, qui est un trop bon sort pour finir un combat actuellement. L'objectif était donc d'augmenter légèrement son coût en PA pour qu'il ne soit plus totalement gratuit et brise donc certains combos de sorts dans un même tour. Également, le bonus de dommages est légèrement réduit. Cependant, cela est compensé par l'augmentation du coût en PV, qui est là pour augmenter la prise de risque pour le Sacrieur. Il va certes taper plus fort et mieux encaisser les dommages, mais il sera encore plus bas en vitalité, et donc plus facile à éliminer, notamment si on parvient à lui désenvoûter ses points de bouclier.

Vous pouvez retrouver le détail de cet équilibrage dans le changelog de la bêta

Catégorie: Game design