FR EN DE ES IT PT

Aujourd’hui nous nous attacherons pour la dernière fois à décrire les contours « techniques » de l’Ogrine, en abordant  l’épineuse question de la sécurité.

Ce problème se compose de 3 éléments principaux : l’Ogrine et son utilisation limitée ; le code de validation ; et enfin, l’Ogrine certifiée.

Car on ne sera jamais trop prudents avec la fraude…

Les problèmes de fraude

Les  MMO sont  généralment en proie à beaucoup de tentatives de fraude, de ses joueurs, mais surtout de bandes organisées. Introduire de manière globale l’Ogrine à nos jeux et sites nous demandera un effort particulièrement important. Deux raisons à cela :

  • Certains mineurs vont utiliser un moyen de paiement appartenant à leurs parents sans leur consentement préalable.
  • Des pirates/farmers/petits fraudeurs…  vont vouloir exploiter au mieux le système des Ogrines pour industrialiser leur business frauduleux.

Dans le premier cas, nous ne pouvons que suivre les recours habituels, et informer au maximum les personnes avec en plus, le cas échéant, des sanctions importantes. Mais avec 25 millions de joueurs, c’est toujours à garder en mémoire, même si c’est une fraude extrêmement rare, nous devons dans tous les cas veiller à ne pas l’inciter.

Dans l’autre cas, il est vraiment très important de verrouiller le fonctionnement d’un tel système, et empêcher au maximum la possibilité de « blanchir » de l’Ogrine.

Si la vente de kamas contre des euros est interdite, la vente d’Ogrines, elle, sera très difficile ET interdite ! De plus, un monitoring très performant sera mis en place et actualisé en permanence pour détecter ces fraudes et appliquer une sanction simple : bannissement des deux comptes, celui de l’acheteur comme celui du vendeur.

Les limites de l’Ogrine

Quand vous achèterez des Ogrines sur nos sites, elles seront groupées par « lots », que vous retrouverez dans la gestion de votre compte, section Ogrine.

En fonction du moyen de paiement utilisé pour acheter ce lot d’Ogrines, nous allons appliquer pendant un certain temps un principe de précaution. Cette période est une durée, exprimée en jours, pendant laquelle les Ogrines seront liées à une utilisation exclusive à votre compte (ça fonctionne comme les objets liés dans DOFUS).

Par exemple :

  • Par Carte Bleue en France > Ogrines liées à votre compte pendant 90 jours.
  • Par Audiotel en France > Ogrines immédiatement certifiées, mais au-delà d’un certain nombre de codes elles seront liées à votre compte pendant 90 jours.

En attendant la certification, à quoi sert l’Ogrine ?

Vous pourrez immédiatement utiliser vos Ogrines pour vos abonnements et pour des services limités à la sphère de votre compte.

En revanche, tous les cas d’utilisation pouvant entraîner des échanges (directs et indirects) avec les autres joueurs seront interdits.

Vers de l’Ogrine « certifiée »

Dès que la période pendant laquelle l’Ogrine est liée à votre compte est dépassée, elle devient « certifiée ».

L’Ogrine « certifiée » s’utilise exactement comme l’Ogrine « normale », mais elle permet en plus d’avoir accès à de nouveaux services et enfin aux P2M. D’ailleurs, les P2M ne sont accessibles que via l’Ogrine certifiée.

Notez que l’Ogrine et l’Ogrine certifiée ont EXACTEMENT la même valeur dans le cas d’un échange contre de l’abonnement ou des services.

Qu’a-t-elle de plus que l’Ogrine ?

L’Ogrine certifiée permet de garantir que tous les échanges qu’elle provoquera seront valides à 100 % sans retour en arrière possible. C’est particulièrement important dès que les services peuvent avoir une influence, même minimale, sur les jeux.

Comment certifier des Ogrines rapidement ?

Il y a 3 méthodes pour certifier de l’Ogrine :

  • Naturellement, en attendant la fin de la période de précaution
  • En utilisant un moyen de paiement qui en offre directement (carte prépayée, Audiotel, etc.)
  • Pour ceux qui sont déjà clients, via un niveau de confiance.

Enfin, un système sera testé en bêta dans un premier temps, pour permettre de « re-certifier » de l’Ogrine en provenance des P2M, moyennant une taxe très forte. Mais comme le veut la coutume maintenant : [nous en parlerons bientôt dans un billet dédié aux P2M.]

Valider vos échanges

Enfin, dernière notion importante : la sécurisation de vos conversions d’Ogrines.

La sécurité, surtout à cause du prêt de compte (qui est pourtant interdit), est un vrai problème. Comment empêcher une personne malintentionnée de dépenser toutes vos Ogrines, ou d’en faire n’importe quoi ?

Pour cela, nous avons choisi un système passant par votre boîte mail. À chaque fois que vous voudrez transformer de l’Ogrine, vous recevrez un email comprenant un code secret. Il suffit de le reporter au moment de la commande pour que celle-ci soit validée.

D’autres systèmes de sécurisation seront disponibles par la suite.

La semaine prochaine

Comme annoncé dans le chapô du billet, cet article termine la description des principaux contours techniques du projet des Ogrines. Dès la semaine prochaine, nous attaquerons la description d’une partie des services, et nous répondrons aussi à toutes vos propositions sur le sujet ouvert dans le forum. Il vous reste encore une semaine pour ajouter les vôtres !

La semaine prochaine :

  • Les Services de Dofus accessibles en Ogrine

Vous pouvez aussi relire les trois précédents billets du blog :

Et n’oubliez pas le salon spécialement  ouvert sur le forum DOFUS. Venez y faire un tour pour avoir encore plus d’informations sur l’Ogrine !

Catégorie: Communauté