FR EN DE ES IT PT

Vous êtes nombreux à penser que j’avais fait exprès de ne pas vous donner la traduction de P2M pour attendre le dernier moment. C’est vrai, je souhaitais vraiment que vous ayez toutes les clés à disposition pour comprendre le point le plus important.

L’attente fut longue pour vous, mais bien plus encore ici, car toute l’originalité de l’Ogrine tient justement dans ce dernier élément à vous décrire. Et il n’y a rien de plus excitant pour des créateurs que de dévoiler leurs idées pour enfin les confronter au réel !

Quand vous lirez ces premières lignes, je serai déjà dans le forum pour attendre vos premiers commentaires !

Bien comprendre de quoi l’on parle

Je l’ai constaté avec tous les billets précédents : la grande majorité des détracteurs ou de ceux qui avaient des questions dont la réponse était dans le billet, sont ceux qui avaient le moins lu le blog à sa source (ou mes commentaires dans le forum).

Pour ce sujet, je compte sur vous pour vous investir un peu plus que d’habitude et au minimum de bien lire jusqu’au bout. C’est un billet très dense, avec beaucoup d’informations : n’en prendre qu’un petit morceau et le sortir de son contexte n’aura pas beaucoup de sens.

Sur le forum officiel ou sur les forums non officiels, merci d’essayer au maximum de citer les propos de ce blog, avec si possible lien à l’appui, pour éviter des dérives liées uniquement à de la méconnaissance.

À l’origine du concept

Les problématiques

Avant d’imaginer le concept de Place de Marché, nous avions deux problématiques à résoudre…

Le farming, qui n’est qu’une facette d’un autre phénomène : une partie des joueurs ne veut/peut plus s’investir en jeu de la même manière qu’avant. Beaucoup souhaitent pouvoir progresser plus vite car ils ont moins de temps et leurs amis les dépassent rapidement en différence de niveaux. Investir des sous chez les farmers leur permet de compenser ce temps qu’ils n’ont pas, mais ces sociétés sont totalement illégales, et les problèmes que cela pose sont vraiment très importants (surcharge serveur/map à cause des bots, hacking des acheteurs, etc.).

Remettre à disposition de toutes les communautés tous les items de loterie que nous avons créés jusqu’à aujourd’hui. Car ils concernent trop souvent uniquement les Français, qui peuvent par le biais d’un événement ou d’une offre spéciale se les procurer. Cela exclut immédiatement toutes les communautés étrangères. Il en est de même quand un nouveau serveur est lancé : il n’a quasiment aucune chance de retrouver ces premiers items de jeu, qui sont déjà épuisés.

La recherche de solutions

Pour le problème du farming, la méthode du chat et de la souris n’est pas efficace : même avec des actions de nettoyage très régulières, ils reviendront toujours tant qu’il y a de « l’argent à se faire ». Combattre frontalement est une guerre sans fin. Avec les Places de Marché, nous voulons vraiment combattre le farming dans sa cause et pas dans l’effet, en proposant une solution vraiment intéressante pour les joueurs souhaitant avoir directement des kamas à disposition.

Pour les items de loterie, n’importe quelle société de MMO vous aurait depuis longtemps fait un item mall. Mais cela ne correspond vraiment pas à la politique d’Ankama. Même s’il est certain que cela aurait rencontré un franc succès, nous devions trouver une solution beaucoup plus égalitaire et qui ne remette pas en cause le principe de l’abonnement qui, une fois payé, doit vous donner accès à DOFUS de manière complète. Enfin, il est crucial que le gamedesign et le gameplay restent totalement indépendants des considérations commerciales et marketing.

Nous pensons que l’Ogrine représente la solution la plus innovante pour répondre aux joueurs :

  • qui n’ont pas assez de temps disponible pour progresser comme ils le souhaitent
  • qui aiment les petits bonus « commerciaux »
  • qui veulent du « tout compris »
  • qui n’ont pas beaucoup d’argent IRL

Et tout ça sans vraiment perturber les économies in game actuelles !

Définition : Place de Marché

Principe Général

  • Une « Place de Marché » (ou P2M) permet d’échanger des Ogrines contre des objets ou des valeurs diverses, entre des joueurs uniquement.
  • Les prix sont librement fixés par les joueurs (c’est la notion de « marché »).
  • AUCUNE taxe ni AUCUN frais ne sera prélevé par Ankama sur vos transactions en Ogrine.
  • Tous les échanges sont totalement anonymes.
  • Certains types de Places de Marché seront limités par serveur, communauté, ou zone (par exemple Europe, Amérique, etc.)
  • Les Places de Marché seront soit in game, soit sur les sites web des jeux et à terme sur les deux en même temps.

Exemple concret

Nous utilisons dans cet exemple une Place de Marché de type « Bourse aux kamas » (voir plus bas les différents types de P2M), qui permettra sur un même serveur d’échanger des kamas contre des Ogrines, uniquement d’un joueur à un autre, comme avec un Hôtel de Vente dans DOFUS.

Description point par point :

  • Étape 1 : Le joueur B a besoin d’Ogrines pour son abonnement, il décide de se séparer de 112 000 kamas. Il va créer une offre sur la Bourse aux kamas de son serveur « 112 000 kamas contre 2 730 Ogrines ». Les kamas sont prélevés dans sa banque et sont bloqués dans la Bourse aux kamas (dite aussi BaK).
  • Étape 2 : Le joueur A doit sortir avec ses amis ce soir, mais souhaite s’offrir une nouvelle coiffe à 90 000 kamas pour faire plus de dégâts et en même temps avoir du pain (3 000 kamas), mais il n’a jamais assez de temps pour gagner des kamas. Il va sur la Bourse aux kamas et découvre l’offre du Joueur B qui lui semble très honnête.
  • Étape 3 : Le joueur A a beaucoup d’Ogrines certifiées (il a acheté il y a 3 mois un pack de 48 000 Ogrines), qu’il utilise pour son abonnement personnel, mais aussi de temps en temps sur les Places de Marché. Comme il n’a pas beaucoup de temps pour jouer, il se permet de dépenser un peu plus pour compenser.
    Quand il accepte l’offre du joueur B, 2 730 Ogrines certifiées sont prélevées sur son compte et envoyées à la Bourse aux kamas.
  • Étape 4 : La Bourse aux Kamas valide qu’il est bien le premier à accepter cette offre. L’offre est alors retirée de la bourse aux kamas.
  • Étape 5 : Le joueur B reçoit un message de la Bourse aux Kamas ? qui lui confirme que son offre A été acceptée. La BaK crédite son compte Ankama de 2 730 Ogrines (soit 30 jours d’abonnement DOFUS).
    Il lui reste 90 jours pour les utiliser comme il le souhaite (abonnement, services, re-certification).
  • Étape 6 : Le joueur A reçoit un message de la Bourse aux kamas, qui lui confirme que l’échange s’est bien effectué. Il lui indique aussi que 112 000 kamas ont été crédités dans sa banque du même serveur que le joueur B.

BONUS : Et peut-être même que ce jour-là, quand le joueur A, de « nouveaux Kamas » plein les poches, passera dans les Hôtels de Vente pour acheter sa coiffe et son pain, c’est encore avec le joueur B qu’il fera des affaires ;-).

Détail sur la limitation de l’Ogrine liée > Ogrine

Pour utiliser vos Ogrines en Place de Marché, elles doivent être certifiées. Mais pour la personne qui va les recevoir, elles vont se transformer en Ogrines normales, afin qu’il soit impossible des les réutiliser immédiatement sur une Place de Marché.

Pourquoi ?

C’est un mécanisme très puissant contre l’inflation due à la spéculation. Et la spéculation en Ogrine, nous n’en voulons pas, car le but des P2M n’est pas de vous « enrichir » mais prioritairement de répartir les richesses de certains entre tous les joueurs, notamment pour pouvoir jouer en mode abonné gratuitement.

Si nous laissions l’Ogrine circuler librement, les spéculateurs seraient comme les farmers de kamas et avec des problématiques bien pires. Dans le cas d’une spéculation sans limite, on assisterait à une augmentation vertigineuse de tous les prix pour finir par provoquer de grandes « crises » (par exemple avec des opérations de nettoyage des spéculateurs qui tenteraient de revendre de l’Ogrine pour des €). Et à ce petit jeu, c’est toujours les « honnêtes joueurs » qui risquent de payer les pots cassés, ceux qui auraient acheté en pensant que c’était un prix « normal ».

Bref, pas besoin d’en dire davantage. Nous souhaitons que tout ça reste « convivial » et « juste », c'est-à-dire que la valeur des « choses » ne doit raisonnablement pas dépasser leur réelle « utilité d’usage ».

Et la « re-certification » ?

Comme expliqué dans le billet sur l’Ogrine et l’Ogrine Certifiée, nous allons proposer en version « bêta » une option de « re-certification » des Ogrines qui proviennent des Places de Marché. En réalité ce service est une taxe pour limiter toute la spéculation en supprimant toute possibilité de multiplication du bénéfice au-delà de deux transactions (acheter pour revendre OK, mais 1 seule fois).

Nous allons commencer à 25 % de taxe. Pour 100 Ogrines à re-certifier, vous aurez 75 Ogrines certifiées. Mais il est fort probable que cela ne soit pas suffisant. Soit nous allons augmenter de plus en plus le taux (50-60 %), soit nous allons supprimer cette option.

Quels avantages ?

C’est une sensation très étrange que de proposer un système que tout le monde pourrait considérer comme commercial, mais de ne lui trouver presque que des avantages ! En voici une première liste :

  • Place de marché “Robin des bois” : en permettant des transactions entre les joueurs, nous répartissons la « richesse » de certains pour la donner à tous les autres. Les Jeux Ankama seront vraiment les seuls à proposer une alternative totalement gratuite pour jouer en mode abonné, uniquement basée sur les échanges entre les joueurs.
  • Combattre le farming et les commerces illégaux : en proposant une alternative totalement légale et sécurisée, à 100% au bénéfice des joueurs, plus personne n’aura d’intérêt à passer par la vente de code audio par l’achat de kamas à des farmers.
  • Un gameplay identique, et un gamedesign indépendant : l’intégration des Places de Marché ne demande aucune réelle modification du jeu. Ses évolutions à venir seront également totalement indépendantes. Il s'agit simplement de légaliser et d'intégrer au mieux certaines pratiques déjà existantes.
  • Ankama ne vend rien sur les Places de Marché, tout est géré par les joueurs, ce qui permet de totalement préserver l’écosystème économique d’un serveur sans créer artificiellement de la valeur. Et que le serveur soit jeune ou ancien, les marchés vont très vite s’adapter en fonction de l’offre et de la demande des joueurs.
  • Fluidifier l’économie des serveurs : Si un joueur achètera des kamas en échange d’Ogrine, il va logiquement dépenser ses nouveaux kamas pour acheter ce qu’il souhaite. Cela va augmenter le volume des échanges commerciaux et ainsi l’économie sera beaucoup plus fluide, au plus grand bénéfice de tous les joueurs.
  • Jouer en étant abonné gratuitement : au lieu de remplir les poches des farmers, les joueurs profitent de la vente des kamas et peuvent jouer en mode abonné, gratuitement !
  • Joindre au mieux différents styles de jeux (Casual et Gamer) : en autorisant en toute sécurité l’échange de « temps de jeu » (Ogrine) contre du « temps joué » (les kamas).

Quels inconvénients ?

  • Nous souhaitons rester francs avec vous, le système des Places de Marché ne pourrait pas être bénéfique à 100 %. Chaque système a toujours ses avantages et ses inconvénients.
  • Modification des équilibres économiques : en augmentant les transferts de kamas d’un joueur à un autre, les équilibres économiques actuels seront forcément impactés, cela demandera aux joueurs habituels de s’adapter à une nouvelle économie, plus « dense ».
  • Phénomène de « nouveaux riches » : si en sortant les Ogrines on peut cumuler les kamas sans effort, il est évident que certains joueurs pourraient afficher une courbe de progression bien plus rapide qu’un joueur sans Ogrine. Cependant, quand le « nouveau riche » utilise ses Ogrines, c’est au bénéfice des autres joueurs, et quand il dépense ses kamas, c'est également au plus grand bénéfice de l’économie en général.
  • Augmenter les dépenses de certains joueurs : si les Ogrines sont gratuites pour certains, il faudra pourtant que d’autres les payent, c’est le principe de la répartition. Forcément certains joueurs auront des dépenses mensuelles plus élevées qu’aujourd’hui, mais ce n’est en aucun cas « obligatoire », et pour ceux qui passaient déjà par les farmers, cela ne change rien si ce n’est au niveau de la sécurité !

Mais même avec toutes les Ogrines et tous les kamas du monde, il sera toujours impossible d’avoir des objets que d’autres joueurs ne proposeraient pas. De même pour les niveaux des personnages, il faudra toujours les passer 1 par 1 !

Quel type de Place de Marché ?

Comme c’est expliqué tout en haut, une Place de Marché est un terme générique. En réalité il y aura beaucoup de Places de Marché différentes, un peu comme avec les Hôtels de vente réservés à certains types de ressources uniquement.

P2M type « Bourses aux kamas »

Ce type de P2M sera directement intégré au serveur. La Bourse aux kamas permet d’échanger des kamas et des Ogrines (certifiées) dans les deux sens. Pour ça, il suffit de placer des offres d’échange et d’attendre qu’un autre joueur qui en a les moyens l’accepte.

Quand un serveur possède une Bourse aux kamas, il passe en type « OpenKamas » dans la liste des serveurs. Des serveurs classiques, sans Bourse aux kamas, continueront d’exister.

P2M type « Bourse aux cartes »

C’est l’une des autres nouveautés majeures liées aux P2M. Toutes les cartes de loteries offertes jusqu’à maintenant vont être transformées en cartes à collectionner (avec en moyenne 3 mois d’exclusivité pour toutes les nouvelles cartes qui seront créées). Elles auront 2 états, échangeable ou liée à votre collection.

Quand une carte est échangeable, il sera possible de la placer sur la « Bourse aux cartes » pour recevoir des Ogrines de la part d’un autre joueur. Cette Bourse sera sur le web uniquement et commune à tous les comptes Ankama d’une même Zone (par exemple Europe et Amérique du Nord).

Une carte devient liée à votre collection dès qu’une carte échangeable est activée pour en recevoir son cadeau. Dès lors, elle ne pourra plus être échangée et le cadeau que vous recevez fonctionnera comme maintenant, il sera lié à votre compte pendant un certain temps avant de pouvoir être revendu dans un Hôtel de Vente.

Il y aura 2 manières d’avoir ces cartes de collection :

  • Comme maintenant, en tant que cadeau commercial, avec au minimum 3 mois d’exclusivité.
  • Comme drop aléatoire ingame. Tous les joueurs pourront ainsi dropper des cartes de collection. Elles seront globalement très rares, et certaines plus que d’autres, mais tout le monde pourra en avoir gratuitement. À vous ensuite de choisir de les échanger contre des Ogrines, ou de les activer pour recevoir en jeu le cadeau associé et compléter votre collection personnelle.

Le système des cartes de collection sera global à tous les jeux Ankama, et vous pourrez très bien dropper une carte « Wakfu » en jouant à DOFUS, et inversement. Il est également possible que nous utilisions ce système pour vous distribuer des items funs, ou de temps en temps des nouveaux services « particuliers » que nous ne souhaitons pas offrir gratuitement.

Mais je vous donnerai des infos plus précises un peu après la sortie des Ogrines.

Quand et comment ça sera mis en place ?

Comme vous pouvez l’imaginer, il s’agit là de fonctions et de mécaniques très complexes à mettre en œuvre, cela arrivera donc après DOFUS 2.0, premier semestre 2010 si tout se passe bien.

Quel serveur comportera des Bourses aux kamas ? Nous sommes actuellement en plein débat interne à ce sujet. Un billet vous apportera toutes les informations nécessaires sur l’options que nous allons sélectionner. Mais sachez déjà qu’il est très fortement probable que nous utilisions un système de « référendum des joueurs » que vous gardiez le dernier mot sur les serveurs classiques actuels.

Quel serveur passera avec la Bourse aux Cartes ? La bourse aux cartes est en dehors des serveurs, donc Classique ou OpenKamas, ça ne changera rien. Les conséquences sont exactement les mêmes qu’avec les cartes de loterie actuelles, mais tout le monde pourra dropper ces cartes.

Le prochain billet

Les aspects importants de l’Ogrine sont maintenant dévoilés, le blog va prendre alors un mode de parution beaucoup plus libre. Mais je reste sur le forum officiel pour répondre à vos questions (quand la réponse n’a pas été donnée), et je prends aussi régulièrement le temps de lire les sites qui ont la bonne idée de faire un lien vers le blog (ce qui me permet de les voir dans les stats).

Vous pouvez aussi relire les précédents billets du blog :

Un salon dédié est également ouvert sur le forum DOFUS.

Mention spéciale

Et puis je tenais à tirer mon chapeau à « psonlu », l’un des membres de la communauté, qui a su décrire en grande partie le système des Places de Marché bien avant ce billet et uniquement en se basant sur mes différentes réponses dans le forum.

Catégorie: Communauté