FR EN DE ES IT PT
Attention, sujet sérieux ! À quelques jours du début des combats du Goultarminator 2014, le moment nous parait opportun pour refaire un peu de prévention sur l’outil préféré des trouble-fête en mal d’attention : l’attaque DDOS.

Le serveur du Goultarminator est ouvert aux participants pour les entrainements depuis mardi, la composition des équipes de chaque serveur est connue depuis vendredi, le calendrier de la première ronde sera publié dans quelques jours et les combats débuteront le soir du 1er août… Organisateurs, streamers, participants, nous sommes tous en train de nous préparer. C’est le moment ou jamais de penser à la sécurité de sa connexion !

C’est quoi cette histoire de DDOS ?

C’est un problème de plus en plus important sur internet et particulièrement pour les utilisateurs de jeux en ligne compétitifs, les attaques DDOS peuvent être orchestrées avec une facilité de plus en plus déconcertante par le premier venu. Il suffit pour cela d’obtenir l’adresse IP de la personne qu’ils veulent cibler et de lancer quelque logiciel trouvé sans peine avec un peu de recherche.

Après les attaques sur des participants survenues lors de la dernière édition du Goultarminator, qui ont marqué le début de la prolifération de ces désagréments autour des tournois sur DOFUS, nous vous avions préparé un dossier de sensibilisation au problème du DDOS. Nous vous conseillons très fortement à le relire !

Dans les grandes lignes, nous vous encourageons absolument à éviter autant que possible les logiciels de communication qui stockent et affichent en clair vos adresses IP (comme Skype) et privilégier des logiciels qui font transiter vos communications par un serveur qui protège vos informations (comme TeamSpeak ou Mumble).

Après avoir enquêté au cours des derniers mois sur les attaques DDOS survenues au cours de tournois organisés par la communauté, nous avons constaté que dans l’intégralité des cas, les adresses IP avaient été obtenues via Skype.

Comment se protéger ?

Les personnes à l’origine de ces attaques de petite envergure destinées à gâcher des événements communautaires ne sont pas des génies de la programmation, et leurs attaques n’ont rien à voir avec celles qui peuvent être lancées contre des serveurs d’entreprise. Avec un minimum de précautions, vous pouvez vous assurer un maximum de sécurité.

Alors certes, utiliser TeamSpeak ou Mumble n’est pas aussi facile qu’utiliser Skype, il faut trouver un serveur et configurer le logiciel, modifier ses habitudes… Mais n’est-ce pas un faible sacrifice si cela vous évite d’offrir sur un plateau d’argent votre adresse IP aux personnes qui voudraient vous empêcher de remporter vos combats ?

NB : Si votre adresse IP est déjà corrompue, vous devez impérativement la changer pour retrouver votre tranquillité. Attention, certains FAI qui imposent des IP fixes rendent cette manipulation particulièrement compliquée, alors renseignez-vous vite !

N’hésitez pas à utiliser le sujet forum lié à cet article pour demander des conseils ou pour en prodiguer !

Catégorie: Communauté