FR EN DE ES IT PT
Annoncée dans le Gamakna #0, la simplification du contenu de haut niveau est programmée pour la prochaine mise à jour (2.42).

Avant d'aller plus loin, laissez-moi vous expliquer de quoi il s'agit brièvement :

  • Par "haut niveau", nous ciblons le contenu dont la difficulté se situe au-dessus de celle de Frigost II : Frigost III naturellement, mais aussi les Dimensions Divines, l'Extension Sous-Marine ainsi que quelques donjons isolés (Tal Kasha ou Ombre par exemple).
  • Ce que nous laissons entendre par "simplification" est assez clair : rendre ces contenus moins difficiles; le détail sera donné plus bas.
 

Revenons à l'époque où ces donjons n'existaient pas encore : le contenu le plus exigeant était alors celui de Frigost II. Ce contenu a lui-même été simplifié par le passé, son accessibilité a été augmentée et sa difficulté réduite, afin de permettre à plus de joueurs de remplir les prérequis pour atteindre Frigost III et de faire en sorte que ce contenu touche ainsi une plus grande part de la population.

Cependant, pour les joueurs qui avaient atteint le niveau 200 et terminé les donjons présents à l'époque, il n'y avait plus vraiment de marge de progression et c'est le principal reproche qui nous était adressé : toutes les améliorations apportées aux donjons après Frigost II (simplification, ajout des donjons modulaires, de la sauvegarde en donjon, des récompenses de Succès, etc.) n'ont pas apporté de nouveaux défis aux joueurs qui avaient déjà terminé ce contenu, ils n'avaient plus rien à se mettre sous la dent depuis plusieurs années.

C'est à cette période que nous avons intégré Frigost III. Mais nous ne voulions pas que le lendemain de la sortie de Frigost III, la plupart des joueurs concernés l'aient déjà fini, et nous demandent encore une fois que l'on ajoute du nouveau contenu pour eux. Il s'agissait donc de fournir du contenu qui ait un minimum de durée de vie (c'est-à-dire que cela prenne un minimum de temps avant que les joueurs en fasse le tour).
 

Il n'y a pas dix mille façons de faire en sorte que les joueurs ne terminent pas le contenu produit "trop vite" :

  • Mettre des limites temporelles : X donjons (ou X tentatives) par jour. Cette solution est totalement artificielle et si nous veillons au fil des années à limiter l'ajout de contenu journalier, ce n'est pas pour qu'il prenne cette forme.
  • Mettre des limites aux échanges : empêcher d'échanger les objets obtenus dans les donjons, ce qui oblige les joueurs à faire absolument tout le contenu (souvent plusieurs fois) s'ils veulent avoir toutes les récompenses. Inutile de vous dire encore une fois que cette solution ne nous plaît pas : DOFUS repose en grande partie sur son système d'échange, et le limiter ferait bien plus de mal que de bien.
  • Produire beaucoup de contenu : 20 donjons proposeront probablement aux joueurs une expérience de jeu plus longue que 5 donjons. Mais il faut aussi y investir plus de ressources, et puis la quantité ne fait pas la qualité.
  • Produire du contenu répétable. C'était la solution choisie avant l'implantation des Succès : faire des contenus avec des butins dont l'obtention est très rare et très aléatoire, et qui ont donc une durée de vie très importante. Nous avons tourné le dos à cette méthode (au grand regret de certains, nous en sommes conscients) pour deux raisons principales :
     
    1. DOFUS est un jeu tactique, il est par nature moins intéressant dans la répétition : une fois un combat réussi, le refaire est beaucoup plus simple. Tout le challenge réside dans la mise en place d'une stratégie gagnante. Le combat ne change pas (ou pas assez, essentiellement pour limiter l'impact de l'aléatoire sur l'issue des combats) d'une fois à une autre et donc son déroulement est souvent identique (ou presque) à chaque fois.
    2. La nécessité de devoir refaire encore et encore les mêmes donjons pénalisait considérablement les joueurs monocomptes et les joueurs occasionnels qui n'avaient pas forcément les disponibilités nécessaires pour faire ces donjons régulièrement. En moyenne, il fallait faire entre 15 et 20 donjons par personnage pour pouvoir fabriquer ne serait-ce qu'un objet. De plus, à cette époque, cela pouvait prendre plusieurs dizaines d'heures pour enfin réussir un donjon (nécessité de refaire toutes les salles à chaque tentative, et combats à 8 personnages donc plus longs) et certains joueurs n'obtenaient aucune récompense (par manque de chance).
       
  • Produire du contenu exigeant : proposer des donjons assez difficiles, qui nécessitent beaucoup d'investissement avant qu'une victoire puisse être obtenue, mais dont la première victoire est grandement récompensée.
 

C'est évidemment vers la dernière solution que nous nous sommes tournés, aussi parce qu'une partie des retours des joueurs à l'époque étaient assez critiques vis-à-vis de la difficulté du contenu que l'on proposait (jugé trop facile).

Aujourd'hui, la situation semble s'être inversée : les critiques sur l'absence de contenu de haut niveau qui étaient récurrentes il y a encore 4 ans ont désormais laissé la place à des critiques sur la trop grande importance qu'a prise ce type de contenu.

Nous l'expliquons par le fait qu'à l'époque, la proportion des personnages ayant atteint le niveau ultime était beaucoup plus basse, et les joueurs en question étaient avides de contenu exigeant (parce qu'atteindre le niveau 200 à ce moment nécessitait beaucoup d'investissement). Nous avons rendu la progression des personnages plus facile entre-temps, avec la volonté que plus de joueurs soient concernés par les contenus de haut niveau. Il y a beaucoup plus de personnages de niveau 200 aujourd'hui, avec comme effet de bord qu'ils n'ont pour une grande partie pas réellement l'envie ni le temps de s'investir pour terminer le contenu exigeant qu'on leur propose, pourtant étiqueté "niveau 200" : avoir atteint le niveau ultime n'a plus la même signification qu'il y a quelques années.

Devant les nombreux retours allant dans ce sens, nous avons donc décidé qu'il était temps de proposer une simplification du contenu de haut niveau pour plusieurs raisons :

  • Nous ne voulons pas ignorer la part grandissante de la population qui a atteint le niveau 200 mais qui trouve que le contenu de ce niveau nécessite beaucoup trop de temps et d'investissement pour être réussi.
  • Nous souhaitons rendre ce contenu plus accessible à une plus grande variété de compositions de classes.
  • Etant donné que nous avons désormais beaucoup de contenu de haut niveau, nous pouvons plus facilement réduire la "durée de vie" de chaque donjon sans pour autant donner l'impression que notre contenu "end game" se termine trop rapidement.
 

Dans l'ensemble, nous avons travaillé sur plusieurs points :

  • Supprimer ou remplacer certaines mécaniques : nous souhaitons rendre certains combats plus accessibles en limitant le nombre de choses à surveiller. Par exemple, dans le combat contre le Chaloeil, le système de glyphes noirs est remplacé par des dommages si un monstre commence son tour sur une case identique à celle d'un personnage, tandis que les "Splashes" de soin et de dommages sont supprimés (quand on attaquait un monstre ou un personnage qui était sur le même numéro de dalle qu'un autre).
  • Réduire certains effets : de la même manière, en réduisant la puissance de certains effets, nous faisons en sorte qu'ils nécessitent moins d'attention parce que l'erreur est punie moins sévèrement. Par exemple contre Vortex, les monstres ressuscités ont désormais moins de vie et moins de PM.
  • Rendre les monstres plus faciles à comprendre et à anticiper : nous avons revu la plupart des monstres des zones concernées (sauf Tal Kasha, Merkator et Ombre, dont seuls les boss ont été modifiés).
    • Suppression de certains sorts superflus ou redondants : le Li-Fo ne sera plus capable de donner des points de bouclier et le sort d'échange de place du Shokkoth n'est plus, par exemple.
    • Réduction de la mobilité de certains monstres : réduction de PM et ajout d'intervalles de relance sur certains sorts de téléportation.
    • Plus de contraintes de lancer sur les sorts qui étaient trop faciles à lancer auparavant : ajout de lancers en ligne sur certains sorts à grande portée, réduction de la portée de certains monstres, intervalles de relance plus longs.
       
  • Amélioration de la visibilité de certains effets : nous avons récemment développé de nouveaux outils pour rendre les combats plus compréhensibles, et nous profitons de la modification de ces donjons pour les utiliser rétroactivement sur ceux qui étaient sortis avant leur implantation quand c'est possible. À titre d'exemple : contre la Reine des voleurs, la bombe qui va exploser à la fin du tour du personnage en cours sera désormais indiquée par une icône.
 

Le détail des modifications sera dans le changelog, voici la liste des donjons concernés :

  • Chaloeil
  • Vortex
  • Reine des voleurs
  • Roi Nidas
  • Koutoulou
  • Meno
  • Dantinéa
  • Missiz Frizz
  • Klime
  • Nileza
  • Comte Harebourg
  • Sylargh
  • Tal Kasha
  • Merkator
  • Ombre
 

Cela ne veut pas dire qu'aucun autre donjon ne sera revu mais nous avons choisi de nous concentrer sur les donjons les plus problématiques étant donné le temps qui nous était imparti.

Nous continuerons de surveiller les résultats de nos modifications, que ce soit en bêta ou après, afin d'appliquer des ajustements si nécessaires. Nous nous attendons à ce que ces donjons soient plus réussis mais nous souhaitons surtout que plus de joueurs aient l'occasion de s'y aventurer, et ainsi de profiter de tout le contenu que nous leur proposons.

Pour autant, cela ne veut pas dire que nous abandonnons totalement la possibilité de fournir à l'avenir du contenu jugé "exigeant". Nous allons continuer de réfléchir aux moyens de fournir ce type de contenu aux joueurs qui le demandent, tout en nous assurant que cela puisse concerner et intéresser un maximum de joueurs. Les Idoles et les Succès sont déjà de bons outils pour proposer une difficulté importante sur des contenus qui restent globalement accessibles, mais nous aimerions itérer sur ces mécaniques pour satisfaire les attentes insatiables de nos joueurs les plus exigeants.

Catégorie: Game design