En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN DE ES IT PT

"Pour que le rêve se rêve lui-même, pour que sa soif puisse être étanchée lorsque la fontaine aura cessé de couler, j'ai créé le puits des Songes infinis. Un puits où les mondes, matériel et onirique, se mélangent, où les rêveurs se confrontent à leurs craintes et à leurs espoirs. Une source intarissable d'histoires, de fables, de légendes qui seront chantées ou murmurées jusqu'à la fin des temps."
Draconiros, maître des Songes

Que sont les Songes infinis ?

Il s’agit d’un donjon sans fin à la difficulté croissante, dont l’enchaînement des salles et la composition des groupes de monstres sont aléatoires.

De nouvelles récompenses y font leur apparition et seuls les aventuriers les plus valeureux pourront espérer obtenir les plus prisées d’entre elles.

L’idée d’un donjon infini dans DOFUS s’inspire des jeux de type « Rogue-like » (lien vers Wikipédia)

Afin de ne pas créer un jeu dans le jeu, ce donjon s’appuie sur les contenus existants et à venir en les associant de façon inhabituelle, dans le but de proposer une expérience sans cesse renouvelée.

Les personnages de niveau 50 et plus pourront affronter les terribles ennemis ayant pris forme dans les Songes infinis.

Nous estimons qu’en-dessous de ce niveau, la variété d’ennemis disponibles est insuffisante pour proposer une expérience de jeu intéressante. De plus, nous souhaitons que les joueurs s’aventurant dans les Songes infinis aient déjà été confrontés à différentes mécaniques de combat. Ainsi, non seulement ils seront plus à même de triompher de leurs adversaires, mais ils augmenteront aussi leurs chances de progresser plus loin.

L'histoire sans fin

Les combats des Songes infinis se déroulent dans une autre dimension, dans une partie du Krosmoz que les érudits appellent communément le Plan Astral. Ce lieu étrange fait de rêves intangibles, d’idées lumineuses et de sombres pensées est gouverné par des dragons. L’un d’entre eux, le mystérieux Draconiros, veille sur le sommeil des Douziens.

Le Plan Astral est très populaire chez les mages et les prophètes, car il est hanté par des visions. Parfois, certaines d’entre elles se réalisent… Lorsque Draconiros a perçu les signes avant-coureurs d’un monde dévasté où les mortels ne rêvaient plus, il a pris cela très au sérieux. Le songe doit être nourri, sans quoi il s'affaiblit ; ses couleurs pâlissent, ses détails deviennent flous, ses symboles se vident de leur sens.

Comment se prémunir d’une telle catastrophe ? En créant une source de rêves et de défis sans cesse renouvelés : le puits des Songes infinis.
 

Progresser dans les Songes infinis

Accéder au puits des Songes infinis

N’importe quel personnage de niveau 50 ou plus peut accéder aux Songes infinis, à tout moment et depuis n’importe où tant qu’il n’est pas en combat. Chaque personnage possède un donjon qui lui est propre et dans lequel il peut inviter d’autres personnages. Par contre il ne peut rejoindre le donjon d’un autre personnage que s’il y a été invité. Jusqu’à quatre personnages peuvent joindre leurs forces pour tenter de s’aventurer le plus loin possible dans le puits des Songes infinis.

Dans les Songes infinis, il n’est pas obligatoire de toujours progresser avec les mêmes membres du groupe : seul le propriétaire est irremplaçable. Cela signifie qu’il peut décider de continuer un donjon en cours avec des personnages différents ou moins de personnages. Par exemple, un ancien personnage peut être remplacé sur plusieurs combats puis être réintégré ultérieurement au groupe.

Les Songes infinis sont soumis à des règles spécifiques :

  • Le butin des monstres est remplacé par des points de rêve et des reflets oniriques.
  • Les succès d’exploration, de monstres et de donjons ne peuvent pas être accomplis.
  • Certains objectifs de quête ne peuvent pas être validés.

Géographie des lieux

L’agencement des salles et les monstres qui les peuplent sont définis aléatoirement parmi une liste basée sur les cartes et les monstres présents dans le reste du jeu.

Un groupe de monstres est constitué de quatre monstres dont au moins un gardien de donjon. Dans certains cas, un deuxième gardien peut faire partie du groupe, augmentant sensiblement la difficulté du combat et donc les gains associés.

Le groupe de monstres se voit attribuer un modificateur de combat dépendant du gardien de donjon présent. Il n’y a qu’un seul modificateur, quel que soit le nombre de gardiens de donjon. Il existe trois modificateurs de combat spécifiques à chaque gardien de donjon et l’un d’eux est choisi aléatoirement au moment de la constitution du groupe de monstres. Chaque modificateur a une influence plus ou moins importante sur la difficulté du combat et les gains qui en découlent.

Les personnages progressent de salle en salle, alternant combat et exploration. Dans la salle de combat, les personnages affrontent les monstres. Dans la salle d’exploration, les personnages peuvent obtenir des récompenses, des bonus pour faciliter leur progression dans le donjon et choisir la prochaine salle de combat parmi celles proposées.

La difficulté augmente à chaque salle de combat, les monstres à affronter ayant systématiquement un niveau de plus que ceux de la salle précédente. À cette occasion, chaque monstre pourra évoluer sur des niveaux supérieurs à ses niveaux habituels. Cela signifie qu’il sera possible de croiser des pious et des bouftous de niveau 200 et plus.

Gérer ses points de rêve

Durant sa progression, le propriétaire accumule des points de rêve à dépenser dans son donjon. La quantité de points obtenue à chaque combat dépend de la difficulté de ce dernier, de son niveau, du score d’idoles utilisé ainsi que des challenges réussis.


Ces points servent à acheter des bonus pour faciliter la progression dans les Songes infinis. En cas de défaite, une partie de ces points est perdue et si le propriétaire n’en possède plus assez, il n’a d’autre choix que de réinitialiser son donjon et perdre les points de rêve restant. Le propriétaire a cependant la possibilité d’acheter une assurance avec ses points de rêve : elle lui permet de retenter indéfiniment un combat particulièrement difficile jusqu’à la victoire, sans risque de perdre des points de rêve à chaque défaite.

À tout moment, un personnage peut quitter son donjon et y revenir plus tard. Il peut également décider de réinitialiser son donjon ou bien y être contraint en cas d’échec définitif.

Le système d’érosion n’est pas le même dans les Songes infinis. Contrairement aux combats classiques, ici la vie érodée est conservée entre les combats et répartie équitablement sur l’ensemble des personnages du groupe à la fin d’un combat. Les personnages ont donc tout intérêt à subir le moins de dommages possible pendant les combats pour limiter le handicap d’une vitalité maximum diminuée. Toutefois, dans certains cas, les personnages ont l’opportunité de dépenser des points de rêve pour annuler la totalité de l’érosion accumulée.

Comment accéder aux informations

Les informations des Songes infinis telles que les monstres présents dans les salles, les modificateurs de combat, les récompenses accessibles en cas de victoire, etc. sont toutes disponibles via une interface spécialement conçue pour l'occasion. C’est depuis cette interface que le propriétaire du donjon dépense ses points de rêve et c’est aussi là que les personnages échangent leurs reflets oniriques accumulés contre des récompenses. Les reflets oniriques s’obtiennent de la même manière que les points de rêve et contrairement à ces derniers, ne dépendent pas du groupe et ne sont pas liés au donjon en cours. Les reflets oniriques sont une ressource pouvant être échangée, détruite ou vendue comme n’importe quelle autre ressource du jeu.

Voici quelques exemples de bonus disponibles contre des points de rêve :

  • Remplacer un modificateur de combat négatif par un autre positif.
  • Remplacer les monstres proposés par d’autres monstres aléatoires.
  • Obtenir un bonus de caractéristique valable sur l’intégralité du donjon.

Agir avant de rêver

La progression et les récompenses proposées dans les Songes infinis sont étroitement liées à ce que les personnages ont accompli en dehors.

Les monstres à affronter sont déterminés aléatoirement mais le propriétaire du donjon ne pourra lancer un combat que s’il a déjà vaincu le gardien dans son donjon d’origine. Un personnage n’étant venu à bout que d’une faible quantité de gardiens de donjon risquera donc de se retrouver rapidement bloqué dans les Songes infinis. Si cela se produit, il n'y a aucune crainte à avoir. Il suffit de mettre en pause le donjon, d'aller régler ses comptes avec ces gardiens, et l'on peut alors reprendre sa progression. À noter que cette restriction concerne uniquement le propriétaire pour lancer un combat : les personnages qui l’accompagnent n’ont pas de restriction pour le rejoindre, qu’ils aient ou non vaincu au préalable le gardien de donjon concerné.

L’achat et l’échange des bonus et des récompenses proposés reposent également sur des critères d’accomplissement.

  • Concernant les bonus achetés avec des points de rêve, ce sont les contenus faits par le propriétaire qui sont pris en compte. Par exemple, il doit avoir terminé le succès des quêtes de Nimotopia pour acheter la Bénédiction de Coqueline.
  • Pour les récompenses obtenues contre des reflets oniriques, c’est l’historique individuel des personnages qui est pris en compte. Si une récompense proposée exige d’avoir obtenu tous les succès liés à l’île de Moon, Jean-Jean pourra l’acheter parce qu’il connaît tous les secrets de l’île et en a vaincu tous les monstres, tandis que son ami XXX-Narutoto-XXX qui n’a jamais mis les pieds en dehors d’Astrub verra la récompense mais ne pourra pas l’acheter.
 

La quête du Dofus Ébène

Traditionnellement, les quêtes des Dofus Primordiaux s’appuient sur certaines mécaniques de jeu particulières. Chasse au trésor pour le Dofus Pourpre, capture d’archi-monstres pour le Dofus Ocre, utilisation des idoles pour le Dofus Turquoise. La quête du Dofus Ébène ne fera pas exception à ce principe : elle reposera en partie sur les Songes infinis. Les gardiens des songes et des donjons n’ont qu’à bien se tenir !

L’obtention de l’Ébène sera découpée en une série de dix quêtes commençant au niveau 120 et se terminant au niveau 200. Elle n’exigera pas de longs prérequis : outre l’introduction menant à la magicienne des marécages, il faudra avoir validé une partie des quêtes de la Fratrie des Oubliés, et avoir accès à certaines zones pour progresser (Frigost 3, royaume des Martegel, tours des Trépamorts). Des compétences dans quelques métiers de récolte seront également nécessaires.

Nous n’allons pas dévoiler ici l’histoire de la quête : nous préférons vous laisser la découvrir en jeu. Comme vous vous en doutez, l’un des acteurs principaux sera Grougalorasalar le Fuligineux. Pourquoi un dragon noir accepterait-il de vous confier la garde de son Dofus ? Peut-être convoite-t-il en secret un plus grand trésor… Et si ce trésor se retrouvait en votre possession, qui sait ce qui pourrait advenir ?

Quant au pouvoir du Dofus Ébène, il fait l’objet de nombreuses spéculations. Dans quelques semaines, ses effets seront révélés. Patience, votre longue attente touche bientôt à sa fin !

Du rêve à la réalité

Progresser dans les Songes infinis donne accès à de nouvelles récompenses pouvant être conservées en dehors de ces lieux. Une poignée de ces récompenses est proposée dans chaque salle d’exploration et chacune ne peut être échangée que dans la limite d'un exemplaire par personnage et par salle. Attention, seuls les personnages victorieux du dernier combat peuvent prétendre à ses récompenses. Cependant, si la même récompense est proposée ultérieurement, il sera de nouveau possible d'en échanger un exemplaire, peu importe si le personnage se l'est déjà procurée dans une salle antérieure.

Le niveau de profondeur détermine à quelles récompenses les personnages peuvent avoir accès, c’est pourquoi au fil de leur progression ils peuvent se voir proposer des récompenses de plus en plus puissantes.

Parmi les récompenses figurent de nouvelles runes de forgemagie : les runes de transcendance et les runes de corruption. Pour utiliser une de ces runes, il faut que l’équipement ne dépasse pas ses jets maximum au moment de l’application. Bien que ces runes soient soumises aux restrictions de la forgemagie, elles ont un poids différent et 100% de chances de passer. Néanmoins, appliquer une telle rune empêche toute forgemagie ultérieure de l’objet.

  • Les runes de transcendance appliquent un bonus similaire à ceux de la forgemagie. Certains bonus jugés trop impactant seront néanmoins absents (PA et PM par exemple).
  • Les runes de corruption appliquent à la fois un bonus et un malus.

Les récompenses les plus prestigieuses sont sans nul doute les objets légendaires. Ces nouveaux équipements sont fabriqués à partir d’une ressource qu’on acquiert uniquement dans les Songes infinis contre des reflets oniriques. Seuls les aventuriers ayant suffisamment progressé dans la quête des Dofus peuvent se procurer cette ressource et seuls les artisans ayant suivi le même chemin sont en mesure de la transformer en équipement.

Les objets légendaires sont des équipements de niveau 200 qui occupent les mêmes emplacements que les équipements actuels. Ils sont caractérisés comme suit :

  • Des valeurs d’effet plus élevées.
  • Moins de lignes d’effet.
     
  • Une ou plusieurs lignes d’effet négatif.
  • Un effet déclenché (système similaire à celui des Dofus).

L’introduction des objets légendaires va permettre une plus grande diversité dans la manière de jouer et d’optimiser son personnage. Le but est de proposer de nouvelles alternatives.

À travers l’introduction des objets légendaires, nous proposons de nouvelles alternatives d’équipement. Cela va enrichir le jeu en permettant une plus grande diversité dans la manière de jouer et d’optimiser son personnage.

Les six Dofus

La possibilité de créer des objets légendaires et d’obtenir les ressources indispensables à leur fabrication sera donc l’une des récompenses obtenues par les personnages qui accompliront l’impossible : réunir les Dofus Primordiaux. Entrer dans la légende pour façonner des objets légendaires, cela semble couler de source.


Pour vivre l’expérience de la réunification, il faudra non seulement posséder les six œufs de dragon, mais aussi avoir terminé les différentes séries de quêtes, y compris celle associée aux Dofus Élémentaires. D’autres conditions pourront s’avérer nécessaires au fil des quêtes. L’aventure sera destinée aux personnages de niveau 200, avec un minimum prérequis de 190. Si votre héros n’est pas encore au top niveau, c’est le moment de donner un bon coup de collier !


Autant le dire tout de suite : réunir les six Dofus n'apportera pas de bonus de puissance supplémentaire qui viendrait s’ajouter aux effets de chaque Dofus. Cela nuirait à l’équilibre du jeu et rendrait les Dofus Primordiaux indispensables à l’optimisation d’un personnage, au détriment des autres possibilités d’équipement. Notre but n’est pas de rendre invincibles ceux qui parviendront au bout de la quête des Dofus : il s’agit plutôt de les distinguer des autres aventuriers, de leur offrir des opportunités qu’ils pourront ensuite partager s’ils le souhaitent. Il s’agit de faire d’eux des êtres d’exception.


L’histoire de la réunification amènera son lot de révélations. Certains personnages que vous avez côtoyés apparaîtront sous un autre jour … Vous devrez faire un choix, et en assumer l’entière responsabilité à l’avenir. Car vous l’aurez deviné, la fin de la quête des Dofus ne signifie pas la fin du jeu, bien au contraire ! Ce sera le début d’un nouveau chapitre qui vous mènera sur des chemins insoupçonnés. Il faut dire qu’avoir accès à un pouvoir faisant de vous l’égal d’un dieu peut entraîner de lourdes conséquences…


Serez-vous à la hauteur des attentes que les Puissances du Krosmoz ont placées en vous ? Rendez-vous en descendre, pardon en décembre, pour le savoir !
 

Catégorie: Game design