FR EN DE ES IT PT

Depuis peu, les Douziens affluent en masse au cœur d’une Pandala flambant neuve. Prudence ! On ne s’aventure par sur cette île mythique du Monde des Douze sans être un minimum préparé... L’Agence Touriste reprend du service et vous propose une visite guidée des zones qui composent l’île. On commence avec le village de Pandala !

Une île auréolée de mystères... À chaque pas, un frisson vous parcourt l’échine. Que ce soit en raison de la beauté des lieux ou de cette « présence », indéniable, ressentie par tous. Que se passe-t-il ici ? Ou plutôt... que s’est-il passé ?

C’est une île de Pandala métamorphosée qu’ont découvert, récemment, les aventuriers du Monde des Douze. Désormais, ils devront réapprendre à la connaître. Reprendre depuis le début, comme pour une première rencontre, un premier rendez-vous...

Les beaux jours reviennent, votre envie d’évasion aussi. Et vous voilà fin prêt(e) et déterminé(e) à vous lancer dans l’aventure pandalienne. Oh lààà ! Minute moskito ! Ne mettons pas la charrue avant les bouftous... Hanniboul Smisse, à la tête de l’Agence Touriste, s’est proposé pour vous faire le tour du propriétaire. Il commence avec le village de Pandala !

Difficile à croire... Et pourtant ! Avant d’être cette jolie bourgade aussi typique que charmante, le village de Pandala n’était rien d’autre qu’un tas de ruines poussiéreuses. C’est à la sueur de leur front, au sang de leurs mains écorchées et à l’aide de quelques litres d’un doux breuvage qu’on ne présente plus, que les autochtones se sont acharnés pour offrir une seconde vie à leur village. Plutôt réussi, pas vrai ? Leur volonté : en faire un havre de paix. L’accueil réservé aux peuples étrangers, comme c’est le cas pour les Lenalds, illustre bien, lui aussi, ce désir de vivre en bonne harmonie.

Une ambition louable, bien que difficile à réaliser...
 

La Pandassemblée, qui regroupe le Grandapan, guide spirituel des Pandawas, la Daimya Hikori, les chefs de clans, sages, prêtres et dignitaires pandawas, siège dans un somptueux Palais de bambou. Son rôle : arbitrer les conflits internes comme externes. Parce que oui, aussi paisibles et splendides que sont ses paysages, le village de Pandala (et plus largement l’île de Pandala) n’est pas épargné par les querelles en tout genre.

« Taverne interdite ». Deux mots qui semblent totalement discordants en plein territoire pandalien ! Il s’agit ici d’un temple sacré où seuls quelques rares privilégiés ont le droit d’entrer. D’autres « buvettes », moins prestigieuses certes, mais où vous êtes certain(e)s de pouvoir mettre les pieds, vous ouvriront chaleureusement leurs portes. C’est le cas de celle du Fermenthée, du Pandazaap ou encore de la Taverne Nimbos. Alors pas de panique, ce n’est certainement pas ici que vous mourrez de soif !

Après votre passage dans le village de Pandala, il est possible que vous ayez acquis quelques compétences et pris de l’assurance en matière de combat au corps à corps. Le Maître Pandawushu, réputé pour sa grande sagesse, se fera en effet un plaisir de vous dispenser des leçons d’un art martial ancestral propre à Pandala, dans le dojo du village. À condition, bien entendu, que vous en soyez digne !

Culture et gourmandise seront aussi au rendez-vous ! Narber Rihen Levihawa vous recevra dans sa bibliothèque qui renferme des ouvrages figurant parmi les plus anciens du Monde des Douze ! Après les avoir dévorés, vous pourrez vous rendre dans la boutique du maître chocolatier Stayfun Bonnawa pour y déguster son célèbre chocobwak à la pistache ainsi que les plus succulentes pralines que vous n’ayez jamais goûtées !

Avant de quitter le village pour découvrir les innombrables autres trésors de Pandala, faites donc un petit tour du côté de l’atelier des façonneurs où sont fabriqués les traditionnels Pandacliers. Vous pourrez également, si vous parvenez à la faire sortir de sa tanière, obtenir un autographe de la célèbre chanteuse à textes criés Pandalida. On raconte que la grande gagnante de la Lascar Amakdémie a élu domicile au village. Cela dit, vous pourriez aussi laisser la diva chanter en liberté tout l’été, ça ne lui fera pas de mal...
 



Notre petit tour d’horizon du village de Pandala est terminé ! On vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un nouveau focus consacré, cette fois-ci, à Aerdala. De nouveaux croquis et travaux de recherches originaux vous seront dévoilés !

D’ici là, bon séjour en terres pandaliennes et n’oubliez pas : le lait de bambou est à consommer avec modération...