FR EN DE ES IT PT

Depuis peu, les Douziens affluent en masse au cœur d’une Pandala flambant neuve. Prudence ! On ne s’aventure par sur cette île mythique du Monde des Douze sans être un minimum préparé. L’Agence Touriste vous propose une visite guidée des 6 zones qui composent l’île. Après le village de Pandala, rendez-vous à Aerdala !

En bon aventurier(e) qui se respecte, vous pensez pouvoir vous aventurer sur l’île de Pandala avec votre slip et votre couteau, sans la moindre difficulté. Petit(e) naïf(ve)... Heureusement, l’Agence Touriste veille au grain, toujours prête à informer et à mettre en garde les jeunes insolent(e)s dans votre genre ! Cette semaine, Hanniboul Smisse vous fait découvrir le point culminant de la pittoresque île du Monde des Douze : Aerdala. Attention, ça va décoiffer !

Les habitants d’Aerdala ne manquent pas d’air. Ici, celui qui vous remplit les poumons est d’une pureté sans égale. Il vous offre une sensation de bien être et de légèreté et vous donne presque l’impression de léviter. Mais... Oh lààà ! Attention ! Redescendez, vous allez vous faire mal ! Là... Voilà.

Si l’endroit est si propice à la méditation, c’est probablement grâce à l’esprit du Vent. Calme et serein, il prône la liberté et le perfectionnement de soi, et invite chacun à se recueillir en son for intérieur pour y puiser le meilleur. En revanche, la plupart de ceux qui ont souhaité le rencontrer se sont pris un vent magistral ! Véritable ermite dans l’âme, l’esprit du Vent évite autant que faire se peut de rentrer en contact avec les habitants d’Aerdala. La raison de cette défiance envers les siens ? Les conflits qui divisent les Kozaru et les Pandawas et, plus généralement, le caractère des Douziens, prompts à se laisser dominer par la haine et la violence.


C’est donc sur ces hauteurs préservées que demeurent les Kozaru. Un peuple qui a fait le choix de vivre reclus et qui passe son temps à canaliser son énergie dans la pratique d’arts-martiaux. La cohabitation de ces derniers avec les Pandawas est, semble-t-il, de plus en plus difficile... Un différend en matière de religion serait à l’origine de cette rivalité. Heureusement, Aerdala est également un endroit favorable à l’ici et maintenant, comme disent les adeptes du Grand Pouddah. Alors, ne laissez pas les querelles, bâties sur des conflits religieux auxquels vous ne comprenez probablement rien, entacher votre séjour en ces terres paisibles... À l’instar de l’esprit du Vent : laissez couler.

Bon, après... Si vous avez envie de vous mêler de ce qui ne vous regarde pas et un irrépressible besoin de baston, faites-vous plaisir !

Aerdala est, sans conteste, un endroit où l’on passe son temps à lever les yeux au ciel. Ici, cumulus et altocumulus prennent des formes bien étranges. Celles et ceux qui parviennent à les interpréter sont d’ailleurs considérés comme de véritables sages. Oh ! Un bouftou qui fait du skate ! Ah moins que... une saucisse qui fait du skate ? Ah non ! Un bouftou qui galope à dos de saucisse ! Ou alors... Bon... Visiblement, ça n’est pas donné à tout le monde.

Notre petit tour d’horizon d’Aerdala est terminé ! On vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un nouveau focus consacré, cette fois-ci, à Feudala. De nouveaux croquis et travaux de recherches originaux vous seront dévoilés !

D’ici là, bon séjour en terres pandaliennes et n’oubliez pas : le lait de bambou est à consommer avec modération...