FR EN DE ES IT PT

Pour célébrer dignement la Fête du Ripate, vous êtes cordialement invité(e) à jargonner comme un véritable boucanier. Ça peut durer toute la journée de dimanche ou tout le weekend, on vous laisse en décider (mais on compatit fort avec vos proches). Votre chasse au trésor ? À en croire la croix qui entaille notre plan, elle vous mène tout droit vers la boutique… À l’abordage !

Comment parler pirate ? Ça dépend des pays et des langues.

En France, on remplace certains « e » accentués par « es », ce qui donne par exemple : « escrevisse » ou « mescréant ». En anglais, on roule les « r ». Dans toutes les langues, on peut ponctuer ses phrases par « Yarr », « Arrr », « Yarg », « Arrg » ou encore « Darrr » et articuler un peu moins que d’habitude.

 

C’est aussi le choix des mots qui fait de vous un vrai naufrageur !

« Boucanier », « gibier de potence », « bachi-bouzouk », « doublon », « virer de bord », « saborder » et autres « mille millions de mille sabords ! » font du premier olibrius qui les emploie un véritable frère de la côte !

Mais revenons au butin qui vous intéresse…

Pour la Fête du Ripate, des objets totalement appropriés ont été enterrés dans la boutique à partir d’aujourd’hui et jusqu’au mercredi 29 septembre à 23 h 59 :

  • Une panoplie du Pirate colorisable (contenant le manteau du Pirate, l’écu du Pirate et le tricorne du Pirate), disponible seule à 9,99 € ou 10 000 OG.
  • Un familier Père Hoquet colorisable (disponible seul à 7,99 € ou 8 000 OG).
  • Quant au Pack Flibustier, le bougre contient les deux objets précités, plus une potion de changement de couleurs, le tout à 11,99 € ou 12 000 OG ! C’est le trésor du moment !