FR EN DE ES IT PT

L'après midi du 21 Jouillier, une attaque innatendue a perturbé le Château d'Amakna, alors en pleines festivités. En effet, c'était le départ à la retraite pour le plus âgé des miliciens de la Garde d'Amakna : le centenaire et Sergent-Chef Garde-Havou. Une petite fête a donc été organisée en son honneur, à l'initiative du Capitaine Pat-Rouille, et sous la surveillance militaire du chef des armées : Kohm-Hendan. Le valeureux Havou a été acclamé pour ses valeureux services rendus au roi Allister.

L'après midi du 21 Jouillier, une attaque innatendue a perturbé le Château d'Amakna, alors en pleines festivités. En effet, c'était le départ à la retraite pour le plus âgé des miliciens de la Garde d'Amakna : le centenaire et Sergent-Chef Garde-Havou. Une petite fête a donc été organisée en son honneur, à l'initiative du Capitaine Pat-Rouille, et sous la surveillance militaire du chef des armées : Kohm-Hendan. Le valeureux Havou a été acclamé pour ses valeureux services rendus au roi Allister.

...


Mais alors que la fête battait son plein, une horde de rats, attirée sûrement par l'odeur de la nourriture du banquet, s'est mise à attaquer le château. Avec le soutien du peuple d'Amakna, la milice parvînt à stopper l'invasion. Mais dans le cachot se trouvait toujours leur meneur : le puissant rat Hatouille-Ofromache. Une groupe de valeureux guerriers parvînt à lui faire poser genou à terre. L'invasion de rats avait donc été repoussée, tout pouvait reprendre son cours.

...


Tout ? Pas tant que ça ... Un groupuscule de pirates profita de la discorde générale pour s'enfuir avec la caisse des impôts du peuple d'Amakna. Pat, Kohm et Havou réussirent néammoins à les arrêter au Port d'Amakna. Le brave Havou pouvait donc désormais prendre sa retraite bien méritée.