FR EN DE ES IT PT

Brigitte Barreadeau, disciple d'Osamodas engagée dans la lutte contre les crimes perpétrés à l'encontre des animaux, décida par une après-midi de Septange de passer à l'offensive, sur la dimension sous la protection d'Hécate. Un premier avertissement de la part des animaux et de leur porte-parole pour faire entendre leur desarroi : les tueries animales devaient cesser sur-le-champ, car d'autres moyens existaient pour s'entraîner ou s'habiller. Des crocs-glands agressifs furent lâchés à des endroits stratégiques afin d'avertir concrêtement la population que les animaux pouvaient aussi se venger.

Brigitte Barreadeau, disciple d'Osamodas engagée dans la lutte contre les crimes perpétrés à l'encontre des animaux, décida par une après-midi de Septange de passer à l'offensive, sur la dimension sous la protection d'Hécate. Un premier avertissement de la part des animaux et de leur porte-parole pour faire entendre leur desarroi : les tueries animales devaient cesser sur-le-champ, car d'autres moyens existaient pour s'entraîner ou s'habiller. Des crocs-glands agressifs furent lâchés à des endroits stratégiques afin d'avertir concrêtement la population que les animaux pouvaient aussi se venger.
La populasse, surentraînée, ne fut guère inquiétée par ces animaux, malgré que certains comme Goufou se rallièrent aux idéaux de Brigitte.

30 millions d'ennemis


En fin d'après-midi, Brigitte revendiqua ces actes de terrorisme, avertissant la population que ses amis à poils et à plumes ne supporteraient plus la violence dont ils étaient la cible. Malgré cela, la foule lui rit au nez à la manière de One-Day-One-Punk, ce qui eut pour conséquence d'éveiller Ougi-Niak, un animal génétiquement modifié à la force surhumaine. Celui-ci vengea ses pairs tombés sous les coups des hommes, tandis que Brigitte tentait de faire comprendre à la population le mal qu'ils faisaient à ces créatures. Certains comme -shadowmax- ou bien Gibe, se joignirent à la disciple d'Osamodas pour que la voix du pacifisme et des végétariens soit entendue. Sans succès, car Opia et les autres anti-pacifiques étaient bien décidés à en découdre avec Brigitte.
Celle-ci avertit une dernière fois la population que leur heure allait venir si les massacres continuaient, et qu'elle reviendrait faire un état des lieux le lendemain.

30 millions d'ennemis


Comme prévu, la résistance contre la vague militante fut rude. Brigitte le vit lorsqu'elle revint en Amakna. Excepté Edea (une croqueuse d'ananas) et --Mayalarebelle--, tous étaient bien décidés à la renvoyer paître, elle et son satané toutou. Prise d'une crise de folie, Brigitte but une potion qui eut pour effet de la transformer en fantôme de Tanukouï San, âme d'un animal massacré par les hommes. Elle se jeta sur la foule pour anéantir ceux qu'elle accusait d'être des meurtriers, l'hérésie lui faisaint perdre toute notion de Bien ou de Mal.
Après avoir abattu la quasi totalité de ses opposants, celle-ci s'inclina, et disparut après avoir crié sa folie à la foule, qui s'auto-félicitait de ce succès.
VIVE LES ANANAS ET LES FRAISES ! VIVE LES VEGETARIENS ET LES PACIFISTES !

30 millions d'ennemis