FR EN DE ES IT PT

Après la découverte du Xélorium par les Voyageurs Dimensionnels, les Douziens s’apprêtent à mettre les pieds chez le plus poilu des dieux : Ecaflip ! La dimension Ecaflipus sera accessible à partir du 2 février. On vous entend déjà ronronner de joie...
 

Si les dieux mettent tout en œuvre pour vivre en paix et montrer le bon exemple à leurs disciples, ils n’en restent pas moins des rivaux… Depuis l’arrivée des idoles, la concurrence fait rage et c’est à celui qui aura le plus d’adeptes. Tous les coups sont permis, même les plus bas ! Et ce n’est pas Ecaflip, celui qu’on appelle le « Grand Taquin », qui dira le contraire. Car pour s’élever au rang du matou le plus apprécié du Monde des Douze, ce dernier est prêt à tout...
 
Faisant fi des règles établies, Ecaflip mène son jeu comme il l’entend et n’hésite pas à donner un petit coup de coussinet aux Douziens pour les faire entrer dans sa dimension : Ecaflipus.
Major Qiu, expert en passages dimensionnels et premier individu à avoir fait l’expérience de la dimension du divin félin, témoigne :
 
« Je m’en souviens comme si c’était hier ! Hum… et d’ailleurs, c’était hier ! Je me préparais pour aller au travail. Comme tous les matins, j’avais rempli l’écuelle de Chester de croquettes Shiba, pour lui dire je t’aime. Aussi, en découvrant une étrange petite croquette, flottant là, dans mon bol de Frostiz au lailait, j’ai cru tout naturellement être le responsable et l’avoir fait tomber au passage. Mais je me trompais…
 

Chester me lança un regard qui en disait long. D’une petite pichenette, je lui ai donc jeté la croquette, et c’est là... que c’est arrivé !  Sous mes yeux, un trou béant apparut et irradia toute la pièce ! J’ai tout de suite su à quoi j’avais affaire. Un portail dimensionnel venait de s’ouvrir, là, devant moi, dans ma cuisine ! Ne laissant pas l’émotion me gagner, j’ai agi en scientifique digne de ce nom. Je parvins à enregistrer quelques données avant que le portail ne se referme, comme si rien ne s’était passé, comme si tout ça n’avait été qu’un rêve. Enfin, presque… Car avec lui, il avait emporté mon Chester.
 

Mon compagnon à quatre pattes était en train de vivre une expérience inoubliable. Je l’imaginais, virevoltant, toutes griffes dehors, le poil hirsute et le miaulement affolé. Chester allait être le premier chacha à mettre la patte sur… c’est vrai ça, où allait-il atterrir ? Je me suis empressé de décoder les paramètres et là… j’ai découvert que si Chester avait été attiré par ce portail, ça n’était pas par hasard, et encore moins n’importe où, mais dans la dimension Ecaflip : Ecaflipus, pour être plus précis. C’est là-bas que ma petite boule de poil allait finir sa course... »
 
Chester a-t-il été attiré par l’odeur des siens ? Est-ce Ecaflip en personne qui avait placé cette croquette dans les céréales de ce pauvre Major ? Pour l’instant, on l’ignore, mais rien n’exclut un subterfuge de la part du divin félin pour attirer davantage de Douziens auprès de lui... Pour l’heure, Major Qiu n’a qu’une idée en tête : retrouver son fidèle compagnon.
 
 
Si vous ne craignez ni les pupuces géantes, ni les gros matous aux griffes acérées, partez vous aussi à la découverte de la dimension Ecaflipus.
 
Osez vous aventurer dans le donjon des terribles Matougarous et caresser à rebrousse-poil le terrible Ush Galesh ! Si vous êtes toujours vivant après ça, vous n’aurez plus qu’à tester votre souplesse de chacha et votre esprit d’équipe dans celui du Chalœil !
 

Et si vous souhaitez tout connaître de cette dimension poilante, rendez-vous dès le lendemain, le 3 février, dans le cinéma le plus proche : elle vous révèlera d’autres secrets dans le film DOFUS – Livre I : Julith !