En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN DE ES IT PT
+
Pyrodruide
Niveau Omega 50
Sram
Perceur de Mystères
Agride
Appartient à la guilde
SECRETS D'AUTOMNE
Niveau 91 - 10 membres
Appartient à l'alliance
SI LA NUIT EST CALME
5 guildes 36 membres
Union
Marié à Kryothron
Métiers
(niveau 200)
(niveau 200)
(niveau 200)
(niveau 200)
(niveau 200)
(niveau 200)
PrésentationDernière mise à jour le 20/08/2019
Mystérieux Sram emballé de vert, Pyrodruide est arrivé un jour d'on ne sait où ... Au départ venu par amitié pour accompagner Brumeuse, son amie Sramette, et tout d'abord hésitant, il finit par s'attacher au Royaume des Douze et y demeura. Il s'avéra par après que c'était d'ailleurs dans des buts de lucre plus que pour la gloire qu'il resta, car son sens des affaires le fit rapidement prospérer, notamment grâce aux ventes de potions de transport dont cet alchimiste chevronné inonde les marchés en permanence.
Au fil du temps, les venues de Brumeuse se firent de plus en plus rares, s'espaçant jusqu'à l'adieu. Notre Sram dû donc se résoudre à poursuivre seul l'aventure. Mais une rencontre allait tout bouleverser ... Par un doux soir d'hiver, il rencontra Akai-Ito, une Fécatte de plus haut niveau qui le prit affectueusement sous son aile. Grâce à la malice de l'une et la témérité de l'autre, le duo fonctionnait bien. Tant que le sac d'os finit même par intégrer la guilde de la demoiselle (Guardian of Liberty) dont il devint trésorier, ne manquant jamais - fidèle à ses habitudes d'être cupide - de semer des percepteurs derrière lui en ricanant d'avance à l'idée de palper ensuite les butins collectés.
Au soir de la St Ballotin de l'an 642, il épousa Akai-Ito (mariage amical, attention) avec laquelle il continua à partir à l'aventure à travers moultes contrées sur le dos de Chester, la dragodinde rousse que lui offrit son épouse un peu plus tôt. Par après, persévérant toujours dans les affaires, Pyrodruide pu s'offrir une belle maison à Bonta et accepta de la partager avec sa guilde. Cependant, il réserva égoïstement l'accès au coffre-fort à son usage exclusif. Selon certains, il y aurait longtemps gardé des pièces d'armures dans l'espoir de les offrir à Brumeuse si elle revenait ...

Quelques temps plus tard débuta une période plus trouble ... Akai-Ito s'absenta pour deux longs mois, ne passant qu'occasionnellement saluer son époux; mais elle lui confia néanmoins l'éducation d'Akai-San, une jeune Cratte (quelque cousine de ladite moitié ? Personne ne sait !). Pyrodruide en fit son disciple et l'aida à s'intégrer dans le Royaume des Douzes.
Pendant ce temps, la guilde devenue trop oisive vit ses rangs soudain gonflés de nouveaux arrivants, tous recrutés sous l'impulsion des meneurs. Si d'une part notre Sram fut en conflit avec les plus illettrés et moins courtois de ces bleu-bites (qui pour beaucoup partirent vite, heureusement), il pu cependant rencontrer une remarquable Cratte nommée Archelle. Avec cette demoiselle, bûcheronne errant souvent dans la forêt, il partagea de longues expéditions dans les plaines de Cania.
Ce n'est que quelques levés de soleil plus tard que tombèrent sans prévenir les grandes réformes du troisième jour d'Aperirel 642. Pyrodruide s'en trouva plus qu'enragé ! Tout le système économique avait été remanié et voué à la saturation en marchandises ainsi qu'à l'effondrement des prix ! Il ne pu que voir ses affaires péricliter, son cœur se noircissant alors que, malgré ses protestations auprès de l'archi-Dieu Tot, son impuissance n'avait d'égale que sa consternation ... Mais notre Sram est plein de ressources (et pas seulement de kamas), trouvant en l'adversité la motivation pour surpasser les mesures imposées ! Pour parer l'immonde fusion des hôtels de vente qui venait d'avoir lieu, l'avide invoqua trois jeunes Sramettes qu'il chargea de vendre en son nom les fruits de son artisanat. Les nymphes à demi nues allèrent, par un tiède crépuscule, en bons endroits se placer ... Et aux voyageurs venant à les croiser à cette époque d'acheter leurs marchandises ...

Le calme revint, peu après ces réformes, et Pyrodruide pu réorganiser ses affaires pour les rendre à nouveau lucratives. Il pu aussi éloigner son esprit de ces troubles en poursuivant ses aventures au côté d'Archelle, fine flèche devenue redoutable. Ils dévastèrent ensemble les plaines de Cania et vinrent à bout de nombreux donjons avant de s'aventurer dans les landes enneigées de l'île de Frigost. Parallèlement, la guilde pu très vite embaucher plus de percepteurs; et à notre sac d'os de s'empresser de les envoyer quérir pour son compte montagnes de richesses.
D'ailleurs, bien que sa fortune fût déjà colossale, ce digne représentant de l'avarice ne se lassait d'inventer des ruses perfides en vue de grossir son magot. Ainsi se mit-il quelques temps à vendre ses surplus sous forme de "cadeaux surprises", manœuvre se voulant telle l'égale d'une loterie à raison d'un seul colis avantageux vendu sur trois.
Akai-Ito vint à passer un soir en la Taverne d'Astrub, ne manquant pas de siroter une bonne bière auprès de son époux. Cet endroit leur plaisait, leur rappelant les escapades passées; dont l'une s'était achevée dans cette même taverne, un jour de leur jeune temps, par la découverte d'une pièce secrète ...

Arrivèrent les chauds crépuscules du mois de Fraoûctor 642. En outre les moskitos pullulant et appréciant ladite saison, ces joyeusetés vont de paire avec de fréquentes absences de nombreux aventuriers, ceux-ci partant vers les rivages d'un autre plan, une dimension bien au-delà du Royaume des Douze. La guilde "Guardian of Liberty" se trouvant dès lors, comme bien d'autres sans doute, dégarnie de ses combattants les plus hardis, Pyrodruide sentit naître en lui un besoin d'indépendance... C'est au milieu de ce mois au sourire volcanique qu'il quitta la guilde avant de se rendre dans les rocheuses d'Amakna pour y créer la sienne, officiant là les rituels adéquats au pied de la roche consacrée. A l'issue de la cérémonie était née "Secrets d'Automne" : la guilde du druide vert, la fraternité vénérant les pesants mystères planant dans l'air des soirées d'automnes, sous la majesté d'un ciel d'argent pâle et la câline odeur des feuillages rouillés.
Chanceux, il fut suivi par les plus motivés des compagnons restants de son ancienne confrérie : les vaillants Roulainpete, Papy-Sam, Texu et Willyz. Ils furent par après rejoints par Archelle, toujours encline à aller là où se trouve l'action, et aussi ... Ô divine surprise ... Voilà qu'Akai-Ito se rangea sans hésiter au côté de son époux, lui promettant au passage des retours moins espacés dans les temps à venir ... Avec ces bonnes nouvelles, elle amena aussi la jeune Akai-San qui fut à son tour admise en la compagnie.
Parallèlement, notre ami Sram avait cumulé moultes expériences et aventures depuis quelques temps, et il lui était dû de se parer d'équipements dignes de son rang. Ce faisant, non sans regret, il dû se défaire de Chester, sa fidèle monture, au profit d'une autre plus adéquate. Mais s'agissant-là d'un précieux cadeau de son épouse, il refusa de s'en séparer totalement et confia l'animal à son écuillère [u][url=http://www.dofus.com/fr/perso/agride/pyroservante-213549700036]Pyroservante[/url][/u]. Pour finir, il vendit sa maison de Bonta (qu'il réussit à refourguer à 140% du prix d'achat, le maudit Picsou !) afin d'en acheter une bien plus vaste, siégeant à deux rues de la porte occidentale de la bourgade de Frigost. Il se dit par endroits que ce climat glacé conviendrait mieux à ses vieux os secs, mais allez savoir ...

Lectrice, lecteur, nous parlions de l'automne ... ladite saison n'est donc plus à décrire ! Passons dès lors les louanges et les élégies diverses que l'on pourrait, selon l'humeur, offrir aux landes et forêts qui s'en vont sommeiller. Cette tranche d'année vit la guilde "Secrets d'Automne" connaître une soudaine prospérité ! Si les premiers recrutements n'aboutirent souvent pas, Pyrodruide eu l'idée de tenter la stratégie inversée ... Lançant dès lors, parmi les messages de recrutement, une missive stipulant que sa guilde n'engageait point, de nombreux curieux vinrent à lui en s'interrogeant ! Beaucoup de ces curieux entrèrent dans la confrérie et y demeurèrent, conquis par son ambiance chaleureuse. En outre, les plus exceptionnels d'entre eux amenèrent dans leur élan d'autres recrues, toutes s'avérant d'excellents compagnons ... C'est ainsi que purent grossir abondamment les rangs de par l'arrivée de Mkyy, Medocexpress, Lord-aireser, Musta-Fire, It-Chy, Incar, Keela-Vox ... et encore tant d'autres ...
Au même moment, le meneur autant cupide que fortuné invoqua deux nouveaux aides de camp dont il abusa des emplacements en Hôtel de Vente à son profit propre et à qui il fit acheter une maison supplémentaire en son nom. L'un, [u][url=http://www.dofus.com/fr/perso/agride/pyroptione-251246700036]Pyroptione[/url][/u] le Sram, fut chargé de vendre pour son suzerain les produits de son artisanat (au même titre que les marchandes du printemps révolu); et à l'autre, [u][url=http://www.dofus.com/fr/perso/agride/denarium-267113100036]Denarium[/url][/u] l'Enutrof, de le suivre docilement en combat pour grossir ses butins.
De par cette opulence sans cesse grandissante, et à l'aide d'Archelle qui partagea aussi sa demeure, la guilde cumula rapidement les propriétés immobilières stratégiques ! A ce jour, elle ne posséderait pas moins de huit maisons et enclos, tous excessivement bien placés ! Cette guilde au départ si discrète, si passivement agressive; telle une vipère affamée rampant dans l'attente du bond sous les défunts feuillages couvrant les sols boisés; cette guilde serait-elle donc, sous ses dehors inoffensifs, un fléau à venir ? Quelles ambitions démesurées bouillonnent donc au sein des esprits insondables qui en peuplent les rangs ? ... Quelques murmures furtifs rapportèrent que "Secrets d'Automne" n'aurait plus qu'un dicton : "[i]Aujourd'hui : le monde des Douze, demain : l'univers ![/i]" ...

Ayant déjà fait plus que ses preuves en tant que Sram d'affaire redoutable et meneur d'une guilde grandissante, Pyrodruide voulu se démarquer d'avantage et se lança de nouveaux défis ! Tenté de tirer profit les enclos qu'il avait achetés, il se lança dans l'élevage de montures. Aidé par les conseils avisés d'Akai Ito, sa fidèle épouse qui plus est experte en dragodindes, il transforma rapidement la noble activité susdite en une industrie prolifique accroissant de fait sa fortune ! Il profita de ces aubaines pour agrandir sa collection de maisons, élevant alors à cinq le nombre de celles-ci (et toutes vouées à terme à entrer dans le catalogue immobilier de la guilde). Ces nouvelles acquisitions ne seraient apparemment pas sans lien avec l'apparition de nouveaux marchands nommés [u][url=http://www.dofus.com/fr/perso/agride/pyrovalette-278466200036]Pyrovalette[/url][/u] et [u][url=http://www.dofus.com/fr/perso/agride/pyrolarbin-291472000036]Pyrolarbin[/url][/u] ...
Tout ne fut pas rose, pourtant, car le début du printemps 643 fut marqué d'une tragédie … Alors qu'elle était restée absente trop longtemps du monde des douze, Akai-Ito fur reconnue comme portée disparue par le Roi Hallister, rompant de fait le mariage unissant la fécatte à notre cher sac d'os … Celui-ci en fut des plus enragés, mais la belle lui confia par missive que ledit monde ne l'attirant plus, elle préférait de toute façon laisser sa liberté à son ancien compagnon … Ses mots purent calmer quelque peu les maux … Même si le souvenir demeura longtemps source de crispation … Cependant, cela resserra les liens entre l'assassin et Archelle, avec qui il soulagera bientôt Vulkania d'une flopée de krokilles vénérables.

Les mois passèrent ensuite, au fil que l'élevage de montures du druide grandissait jusqu'à lui conférer le titre de "Dragomaître Imposant" qu'il porte encore aujourd'hui avec beaucoup de fierté. Mais alors que tout semblait paisible, encore une fois, arriva un nouveau bouleversement ! La Guerre des Guildes était déclarée ! Il fallut à "Secrets d'Automne" se joindre à une entité plus forte pour ne pas sombrer dans l'isolement… Elle put assez rapidement intégrer l'alliance "Emperium" (aussi appelée "Agora") fondée par San, le meneur de la guilde "Propagande". Malgré la colère et les ragots que la puissance de cette alliance pouvait susciter parmi les masses, et quoi qu'on puisse en dire, notre ami Sram n'y rencontra que bonne ambiance et une entraide formidable. Il y trouva d'ailleurs si bien ses marques qu'il alla jusqu'à organiser la capture réussie de l'unique territoire de l'alliance "Welcome To Family" : les sous-sols de la bibliothèque d'Amakna. "Emperium" prospéra tant et si bien que, à son apogée, elle possédait à deux zones près la totalité des terres du monde des douze.
La tranquillité ne semblant, décidément, exister que pour précéder les troubles, un nouveau survint, au terme de cet été 643 … San, ainsi qu'un grand nombre de ses comparses, décidèrent de changer de dimension, abandonnant l'alliance à un grand manque en effectifs capables ! Cette faiblesse fut immédiatement exploitée par les deux alliances les plus jalouses d'Agora : Sky et Tkob (que ce cher Pyrodruide se plaisait à nommer "Shy et Takos"). Ces deux alliances joignirent leurs efforts avec une efficacité terrifiante, comme mus par élan inarrêtable dégoulinant d'une haine entretenue envers une association qui n'avait jamais fait que ce que n'importe qui le pouvant aurait fait à sa place. Bref, Agora fut attaquée de toutes parts et perdit un nombre alarmant de territoires. Pyrodruide eut l'idée brillante de retarder la progression ennemie au maximum en réglant l'heure de vulnérabilité des prismes sur 4h du matin (technique grassement copiée depuis). La manœuvre s'avéra très efficace et Agora put gagner du temps …
Cela dit, cette guerre incessante était devenue épuisante et ruineuse pour les membres de "Secrets d'Automnes", guilde avant tout commerçante et se retrouvant à devoir y consacrer presque tout son temps d'activité, en ce monde-là … Ils convinrent d'apporter, pendant quelques jours encore, un ultime soutient à "Emperium" (beaucoup, d'ailleurs, se rappelleront ce combat singulier de près de trois heures entre notre ami Sram et Arduittun, de l'alliance Meyo). Et puis, un jeudi soir, ils quittèrent Agora pour rejoindre "Harmonie", groupement fondé par Niout.
Le druide verdâtre put s'y reposer un peu de tous ses efforts, savourant l'ultime niveau qu'il avait atteint depuis peu ainsi que le calme de sa sixième maison, achetée à Pandala par sa nouvelle esclave : [u][url=http://www.dofus.com/fr/perso/agride/pyrosoubrette-363408600036]Pyrosoubrette[/url][/u].

Si Harmonie s'était initialement définie comme une entité retirée de la guerre des alliances, mais l'omniprésence de ladite joute ne put être totalement contrée. L'alliance convint alors d'adopter une attitude semi-neutre : la capture de territoires déjà rendus vulnérables était autorisée, mais l'attaque de prismes rigoureusement interdite afin d'entretenir des bons rapports avec les autres groupes. Énormément d'harmoniens jouant de nuit, il fut étonnement facile à la confrérie - qui en fut la première surprise - d'accumuler les domaines agoriens laissés à l’abandon par un "Emperium" en déclin et sans cesse assailli par Sky et Tkob. De plus, cette forte présence nocturne permit de retourner l'idée de notre druide à l'avantage de l'alliance : régler pour des heures tardives la vulnérabilité des prismes d'Harmonie, protégeant ainsi ses zones que très peu tentaient de spolier à même pas l'aube.
A son apogée, Harmonie possédait 36 territoires qui faisaient la prospérité de ses 28 guildes pour 1779 membres. Pendant ce temps, Agora (renommée "Armis") se stabilisait alors que Sky s'était scindée en deux, donnant naissance à l'alliance "Bleed", et que Tkob éclatait lentement sous les assauts de cette dernière. A noter que Tkob réunit à sa fin ses vestige en un nouveau groupement baptisé 'Prime" (mais que ce bon vieux Pyro se plaisait à nommer "Périme"). Les harmoniens furent, grâce à leur politique de partielle neutralité, assez étrangers à ces conflits et purent, durant un longue période, profiter en paix de leurs conquêtes tout en demeurant la troisième force mondiale, soutenus par une Meyo grandissante avec laquelle ils avaient fait alliance.
Les maîtres des douze, que l'ennui ne semble jamais laisser quiets, revinrent en fin Octolliard 643 chargés de nouvelles réformes dont un habituel lot de farfelues. Entre autres : ils décidèrent que les alliances pourraient désormais saboter leurs prismes afin de récupérer de précieuses pépites, espérant que la prise de risque éliminerait la dominance territoriale de seules quelques élites. La malfaçon trop souvent inhérente à ces changements hasardeux ne manqua pas de jouer en la défaveur de notre ami Sram et de ses compagnons ... Une taupe d'une alliance malveillante vint à saboter pas moins de 27 des 36 prismes harmoniens en une seule nuit ! S'en suivit le lendemain, au milieu de la nuit du premier au second Novamaire, une série de batailles épiques ! Assaillie de toutes parts mais soutenue par les courageux Meyos, Harmonie put sauver pas moins de 15 des 27 zones en péril, écrabouillant notamment "Prime" aux Champs de Glaces et à Tainéla. La jeune [u][url=http://www.dofus.com/fr/mmorpg/communaute/annuaires/pages-persos/278466200036-pyrovalette]Pyrovalette[/url][/u], bien que de bas niveau, put d'ailleurs héroïquement se démarquer au cours de cette nuit ! Elle sauva presque à elle seule les rivages de la rivière Kawai et voyagea de zones en zones, informant ses compères sur la situation locale et occupant les lieux pendant que son maître bataillait ailleurs. Si quelques territoires furent perdus au terme de cet affrontement lâchement déclenché, le moral fut au comble de l'excellence face à l'efficacité dont avait fait preuve les harmoniens ! La chasse aux pépites qui eut ensuite lieu jusqu'à l'aube finit de consoler la confrérie qui put dès lors prendre un repos bien mérité et, une fois le ménage fait parmi ses rangs et les suspects exclus, reprendre ses activités paisiblement ...
L'avide chef de guilde - qui appelait "faire un câlinou" l'action de fourvoyer en masse - organisa peu après sa deuxième prise des sous-sols de la bibliothèque d'Amakna, les confisquant à Armis pour, cette fois, joindre la zone au camp d'Harmonie. Puisqu'on l'évoque : il se trouva que ladite alliance commençait à lentement fatiguer Pyrodruide ... Outre le constant illettrisme ambiant, à force de nouvelles confréries se joignant aux rangs harmoniens (et rarement matures), l'ambiance se dégradait lentement, notamment par l'insidieuse envie de quelques uns de vouer Harmonie à plus de belligérance. Cependant, en parallèle et en nouvelles de meilleure augure : ce cher dragomaître réussit à faire naître de son élevage un lointain descendant de Chester, et au demeurant extrêmement prometteur ... Une monture à la fois très puissante et aux capacités caméléonnes. Elle devint son ultime dragodinde, celle-ci adoptant les couleurs de son cavalier au costume fraîchement retouché.

Cela relaté, en arrière-plan, la guerre se poursuivait ... Peu de temps après, à la surprise générale, Armis se releva et lança de massives campagnes de reconquête, principalement contre Meyo. Armis grossit rapidement avant d'éclater tout aussi brusquement, un Lundi soir, sous la pression des ripostes des grandes alliances qu'elle avait réussi à liguer contre elle, et disparu tout en abandonnant ses territoires. Les zones devenues capturables dès le lendemain matin, Pyrodruide s'empressa de servir à nouveau au mieux Harmonie et parcouru le monde à toute vitesse, semant derrière lui prisme après prisme (et à ses frais !) , conquérant pas moins d'une trentaine de lopins, dont la moitié sud de Frigost ! Une dispute naquit après d'une mésentente entre le Sram et quelques autres membres quant au sort des zones conquises. Certains, dont l’esprit étroit n'empêcha pas qu'ils soient dans les petits papiers de la meneuse harmonienne, obtinrent le bannissement de la guilde Secrets d'Automne ... Une meneuse trop peu présente pour être objective et ne maniant que maladroitement l'autorité rompit donc ainsi l'entente entre Harmonie et la guilde verte ... Opportuniste jusqu'à la moelle, le cupide sac d'os créa de suite sa propre alliance, baptisée "[u][url=http://www.dofus.com/fr/alliance/agride/nuit-calme-37500036]Lune[/url][/u]", et s'empressa de conquérir quelques derniers ex-territoires armissiens ainsi que quelques autres avant de recruter des guildes. Il put, notamment, délester Harmonie des sous-sols de la bibliothèque d'Amakna qu'il conquit une troisième fois, pour ses propres couleurs en ce cas. Lune grossit et se défendit bien, devenant à son apogée la 4ème force mondiale avec 9 zones pour 10 guildes et près de 400 membres.
Au début du mois de Déscendre 643, après trop de longues batailles, de trop oppressantes réformes toujours plus inutiles et mal faites puis le manque de temps s'ajoutant, Pyrodruide sentit que l'heure de prendre du repos était venue ... Ayant préalablement confié les rennes de Lune à l'une de ses guildes membres (sans que cela donne de bons résultats), il en repris le contrôle et la dissout, abandonnant ses terrains en sabotant les prismes ou tout simplement en tournant la tête lorsqu'elles furent pillées ... Il annonça à ses compagnons de Secrets d'Automne son départ et la fermeture de la guilde au terme de 30 jours, ce pour diverses raisons exposées alors. Certains partirent dans d'autres guildes, mais la plupart des membres les plus loyaux trouvèrent refuge dans "[u][url=http://www.dofus.com/fr/guilde/agride/soupe-choux-3043800036]La Soupe Aux Choux[/url][/u]" et "[u][url= Click here]Captain's Amaknoob[/url][/u]", confréries créées par deux anciens bras droits. Tous purent les joindre lorsque Secrets d'Automne ferma ses portes au soir du 5 Janvian 644. A noter que, au courant de la décision de Pyro, Archelle annonça par après qu'elle espacerait aussi ses visites dans le monde des douze.

Le Sram prépara doucement son départ, finissant notamment d’agrandir son patrimoine immobilier par l'acquisition d'une nouvelle maison près du château d'Amakna, à l'aide de la serviable [u][url=http://www.dofus.com/fr/perso/agride/pyroboniche-375667900036]Pyroboniche[/url][/u]. Il chargea ensuite ses marchand de moultes produits à vendre pendant son absence ... Car s'il ne passe plus qu'à l'occasion pour gérer ses affaires et surveiller ses dindes, rien n'empêchera ... qu'un jour prochain ... d'un pas léger, ses kamas si nombreux cliquetant dans sa poche à chacun de ses pas ... nous revienne le Druide Vert, plus avide et ricaneur que jamais !

C'est au printemps 644 qu'il réapparut, presque furtivement ... et pas seul ... Une étrange guilde s'était jointe aux rangs de son alliance : [u][url=http://www.dofus.com/fr/mmorpg/communaute/annuaires/pages-guildes/3212500036-secrets-soir-neige]Secrets d'un Soir de Neige[/url][/u]. Kryolite, sa meneuse, obtint la protection et l'aide de l'Automne contre son engagement à garder pour Pyrodruide quatre maisons et autant d'enclos bontariens que des contraintes administratives l'empêchaient d'ajouter directement à son catalogue de guilde. Ceci fait, le Sram redisparut un temps pour revenir, à la veille de l'été, sceller une alliance identique avec [u][url=http://www.dofus.com/fr/mmorpg/communaute/annuaires/pages-guildes/3280500036-secrets-matin-orage]Secrets d'un Matin d'Orage[/url][/u], la guilde d'Aubépine, celle-ci lui gardant à ce jour deux maisons et trois enclos. Il profita de son passage pour conquérir quelques zones, par simple plaisir, allant notamment jusqu'à conserver la bordure d'Akwdala et l'île de la Cawotte chacune une huitaine de jours. Au cours de l'été, profitant de la chute des alliances alors dominantes "OTAN" et "ONU", avec l'aide de sa fidèle Pyrovalette et d'Intemporella (petite vassale d'Archelle), il pu conquérir diverses zones, retrouvant notamment certaines de ses anciennes possessions : le pont de Pandala et le Chemin vers Moon, remontant Lune à la 8ème place mondiale avec jusqu'à 8 territoires possédés. Pyrodruide réussit ainsi à être constamment maître d'au moins une zone jusqu'au milieu de l'Automne.

En ladite période, Srramioos, un ancien confrère d'Agora, fonda son alliance : "-Illusion-". Il demanda conseil à notre ami Sram qui lui souffla l'idée de la surnommer "Reve", idée qui fut adoptée. Reve ayant pris en ses rang "Captain's Amaknoob", le Pyro décida d'aider cette alliance dans l'ombre et, avec la complicité de Papy-Sam, lui fit obtenir ses quatre premiers territoires.
Vint aussi alors à naître une nouvelle guilde appelée [u][url=http://www.dofus.com/fr/mmorpg/communaute/annuaires/pages-guildes/3448000036-secrets-astre-nuageux]Secrets d'un Astre Nuageux[/url][/u], dirigée par un certain Agent-Lundi. Il se joint à la corporation immobilière qu'était devenue Lune, y ajoutant par après deux nouveaux enclos.
Au milieu de l'hiver, Reve avait prospéré pour devenir la nouvelle première alliance, dépassant même Bleed (alors rebaptisée "Relic") en terme de nombre de territoires. Ses anciens membres de guilde y évoluant toujours, le meneur de Lune quitta son alliance pour quelque temps, confiant ses rennes à Kryolite, et s'installant provisoirement dans Reve suite à une proposition de Srramioos.
Bien vite, l'infatigable carriériste acquit une place importante dans cette communauté, conquérant à lui seul plusieurs zones comme le pont de Pandala, le village Glisgoul, le Port Gelé et - aidé par Papy Sam et Mkky - la péninsule des gelées ... Ses stratégies et sa diplomatie en firent un bras droit officiel de l'alliance, celle-ci à qui les régulières réunions de meneurs de guilde conférèrent une grande stabilité.

Au printemps 645, une petite alliance qui s'était jusque-là tenue tranquille se souleva contre le règne de Reve. "Battle for Ponyland" - alias "Pony" - enhardie par quelques victoires sur de modestes fraternités de guildes, se fit une marotte d'attaquer en série les territoires d'-Illusion- avec, hélas, une efficacité inquiétante ! Leurs rangs bien que très majoritairement peuplés de joueurs débutants n'en étaient pas moins deux fois plus denses que ceux de Reve. Une coalition de 1600 petites teignes contre les 800 confrères de notre squelette, fussent-ils plus expérimentés, compliquait quelque peu les défenses. S'ajouta ensuite – et sans que l'on sache vraiment pourquoi – le soutien à Pony d'une alliance nommée "Abyss", peu peuplée mais concentrée en guerriers redoutables. Le meneur de cette confrérie prétendit aider Pony en représailles à l'aide que Reve avait fournie à Relic (leur rival, apparemment), lorsque cette dernière défendait le village de Feudala. Hors, Reve avait soutenu cette dernière dans cette bataille pour la remercier de ses renforts envoyés lorsqu'il avait fallu défendre des zones préalablement assaillies par le binôme Pony-Abyss … Tout cela ne pouvait dès lors ressembler qu'à un acharnement purement gratuit !
Reve tint bon ! Malgré la situation alarmante, les attaques constantes, les nombreux territoires perdus et même la première place du classement volée par Pony l'espace d'une semaine, toutes les guildes restèrent solidaires et unies, défendant toujours de leur mieux leur héritage. Pony, devenue trop confiante, commit alors une erreur conséquente … Elle devint trop gourmand et se mit à attaquer le patrimoine d'une autre alliance jusque-là très discrète et surnommée "Déchu". Ils leur volèrent les quatre zones qu'ils possédaient, déclenchant leur colère et réveillant un géant endormi composé de plus de mille frères. Un de leurs espions, au cours de deux nuits consécutives, sabota pratiquement tous leurs prismes, laissant les possessions de Pony à la merci de tous et dont les heures de vulnérabilité étaient si proches ou simultanées qu'ils ne purent en sauver que très peu malgré leurs larges effectifs. Face à sa défaite cuisante devant une Reve demeurée unie et désormais relevée et dédommagée de l'affront subit, Pony éclata, perdant la moitié de ses guildes, le reste se divisant en deux nouvelles alliances qui disparurent rapidement du classement. La guerre était gagnée, après des semaines d'efforts, de tensions et de stratégies épuisantes. Il est à noter que Déchu était monté en puissance et avait pris goût à la guerre. Ils furent une menace potentielle pendant quelques semaines avant de retourner à leur isolement, sans que Reve aie réellement eu à souffrir de leurs quelques tentatives d'agression.
Durant l'été, lors d'une semaine où le meneur de Reve dut s'absenter, notre Pyro se vit confier la régence de l'alliance qu'il dirigea sans rencontrer de soucis. De petites alliances prétentieuses tentèrent bien, elles aussi, de renverser –Illusion-, comme voulant marcher sur les traces de Pony, mais elles s'éteignirent rapidement tandis qu'Abyss s'était alors concentrée sur sa guerre personnelle contre Relic, procurant à nos amis un été relativement serein. Le Sram, quant à lui, pris plaisir à envoyer sa petite servante nommée [u][url=http://www.dofus.com/fr/mmorpg/communaute/annuaires/pages-persos/489910000036-kryothron]Kryothron[/url][/u] soulager Cania de ses monstres en compagnie de deux disciples d'Archelle : Euphorbe et Envolée.

A ce jour propriétaire de 21 bâtisses et 20 clôtures et bien décidé à maintenir son empire immobilier, l'aventure continue pour Pyrodruide ;)

[u][url=http://zupimages.net/up/16/17/cvj4.png](Carte de ses possessions immobilières)[/url][/u]

_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________




.
Dernières actions
Pyrodruide n'a pas d'actualité récente. Dernière connexion : aujourd'hui.