FR EN DE ES IT PT
Bowissator VI, Dominator VI, Chaos d’Ogrest, Survivors VII, Open Silvossien VIII et Tournoi Feuillu, avec en conclusion une Coupe des Oppressés dantesque : voici le compte-rendu de deux mois de PvP très intenses !
 

Quel délicieux parfum que celui de la fin de saison ! En ce mois de juin, les joueurs se sont préparés d’arrache-pied pour la Coupe des Oppressés II et le Goultarminator, les deux tournois de l’été. Les tendances commencent à se dessiner, les matchs sont âpres et disputés, et certains se permettent même de créer la surprise... Sans plus attendre, attaquons tout de suite avec mon match coup de cœur de juin !

 
Bowisse à contre-sens

 


On aurait tous la même réaction, non ? Eh bien pas l’équipe des 12 Years of Slave qui affrontait celle des Tuluk Tuluk Tun Dadada dans le cadre des quarts de finale du Bowissator VI. Accompagné d’un Crâ, d’un Osamodas et d’un Enutrof, Seijuro-Akashi, le Iop des 12 Years of Slave, a choisi d’affronter une composition Xelor, Zobal, Steamer et Iop, en utilisant un équipement agilité ! Et il n’y est pas allé de main morte !

Dès le premier tour de jeu, il profite du lancer sans ligne de vue du sort Épée de Jugement pour infliger un très bon 1250 de dégâts à Faraway, le Xélor adverse. Le ton est donné, et Tchoupa-Hyuga s’empresse de continuer en infligeant 750 dégâts en plus avec ses Flèches Harcelantes. En deux personnages, cette équipe des Tuluk qui avait totalement négligé les résistances Air, a déjà perdu 50 % des points de vie de son Xélor ! Tankounayt le Zobal de l’équipe s’empresse de protéger toute son équipe avec son Plastron, mais malheureusement Seijuro-Akashi profite de la zone pour lancer deux énormes Épées Célestes qui réduisent à néant les points de boucliers adverses.
Certainement un peu troublé par ce début de combat, Faraway fait malheureusement une erreur de placement qui lui coûtera 1 800 de dégâts supplémentaires par Tchoupa-Huyga.
Une fois ce Xélor achevé dès le début du tour 3 par Seijuro, le combat se termine en bain de sang, les dégâts du Iop Air des 12 Years of Slave déclenchant à chaque fois les cris des commentateurs du CDO.

Un match réglé en 20 minutes, sur un coup de poker, un Iop agilité que personne n’attendait, et certainement pas les Tuluk. Parfois, oser, c’est gagner.

 
De nouveaux porteurs pour le Bouclier Batailleur ?

Lors du Bowissator, malgré l’audace des 12 Years of Slave, ils n’ont pas réussi à passer les demi-finales face aux Pignoleurs trop forts pour eux. Mais en finale, ce sont les Liberty’s Dreams qui finiront par s’imposer et remporter le tournoi ! Félicitations à Quartz (Xélor), Tofustar (Iop), Into-xication (Steamer) et Zhuw (Zobal) ! Vous pouvez retrouver le match 1 et le match 2 en replay.

Sur Domen, la finale du Dominator III nous a réservé un superbe spectacle entre les Kodos et les Siempre de Médisance. Les deux équipes se sont affrontées lors d’un BO3 à rebondissement, et alors que les Kodo avaient remporté le premier match, les Siempre ont su égaliser pour les pousser à jouer un match couperet. Les premiers cités ont alors su se reconcentrer pour remporter ce tournoi si célèbre retransmis par l’équipe du DomAnimation. Félicitations à Ichimaru-Giin (Féca), Eliker (Ecaflip), Pansy-Gum (Sadida) et Temps-Dresse (Xélor) !

Pendant ce temps sur Otomaï, le Chaos d’Ogrest faisait rage et nous proposait beaucoup de spectacle. Habituées des tournois sur serveur, les deux équipes favorites, Esketuyang et Les ânes batés se sont toutes les deux fait surprendre par l’équipe « SIDERATION », en demi-finale puis en finale. Félicitations à cette équipe composée d’Atmosfear (Eliotrope), Cariboo (Ecaflip), Ayz-Dwopeur (Enutrof) et Caricature (Pandawa), qui remportent ce tournoi avec la manière, et une composition atypique qu’ils ont d’ailleurs décidé de réutiliser lors du Goultarminator. Il faudra suivre de près ce qu’ils réussiront à faire ! En attendant, vous pouvez déjà vous en faire une idée en regardant le replay de la finale par les Petites Crapules : Match 1 et Match 2.

Passons maintenant au mythique Survivors dont la 7ème édition se jouait sur Rykke-Errel, comme toujours. En finale nous retrouvions une équipe bien connue de Menalt, Out of Control, qui faisait face à MafiaOrga2016, des joueurs de Rykke-Errel accompagnés d’Altecarch, joueur d’Otomaï. Les deux équipes nous ont offert un spectacle digne de ce nom dans un BO3 où jamais une équipe n’aura gagné 4-0 ! En effet, le premier match fut remporté par Out of Control mais sans réussir à éviter la mort d’un de leurs coéquipiers, tandis que les deux suivants ont été remportés par MafiaOrga2016, respectivement 2-0 et 3-0. Une finale extrêmement serrée donc, où l’on peut féliciter Dark-Macx (Zobal), Kannone (Xélor), Shadow-blight (Sacrieur) et Altercach (Crâ) pour leur titre. Pour les replays, les matchs étaient commentés par le CDO : Match 1 Match 2 Match 3.

En parallèle, sur Silvosse, la finale de l’Open Silvossien 8 opposait les Stay High aux #TeamRapido. Et c’est après une finale en 3 matchs que les Stay High s’approprièrent une victoire bien méritée. Félicitations à Yvan-dlaneige (Sram), Xododo (Steamer), Hyubis (Enutrof) et Fioona (Féca), qui remportent leur bouclier batailleur ! Rendez-vous dès novembre pour la prochaine édition !

Enfin, sur Goultard, le Tournoi Feuillu nous proposait un format qui changeait un peu de d’habitude, avec une inscription à 8 : deux équipes de 4. À ce petit jeu, ce sont les Lopez (excellente référence messieurs) qui s’en sont le mieux sortis, en remportant la finale contre les Skill Hétype. Félicitations à The legions (Sacrieur), Asog (Sram), Feec-Niight (Féca), Rimey (Sadida), Knock-Down (Eniripsa), Nwyn (Ecaflip), Oxygene (Eliotrope) et Feec-ouille (Steamer) !

 
La Coupe des oppressés : des finales riches en rebondissements

Pour la deuxième année consécutive, le CDO nous proposait, entre la fin de saison et le Goultarminator, un tournoi PvP interserveur. Et après cette nouvelle édition, on peut dire c’est que leurs finales sont pleines de surprises !
Qui ne se souvient pas de celle de l’an dernier, où les Panda PVM s’étaient imposés face à la forêt qui cache l’arbre au terme d’un match où le niveau de jeu des deux équipes était excellent, jusqu’à ce que l’une des deux finisse par craquer.

Et bien la finale du 23 juillet, jouée en direct depuis les locaux d’Ankama à Roubaix, s’est révélée encore plus surprenante. Opposant les Panda PVM aux Batailleurs Glorieux, elle a fait se rencontrer deux styles diamétralement opposés. Calmes, concentrés, et tenants du titre, les Panda PVM se basent sur une équipe composée d’un Xélor, d’un Zobal, d’un Enutrof et d’un Iop. En face, les sanguins Batailleurs Glorieux et avec une équipe formée d’un Féca, d’un Ecaflip, d’un Sacrieur et d’un Sadida.
Le début de la finale est à sens unique, les Batailleurs Glorieux ne parviennent pas à contrer la stratégie bien ficelée des Panda PVM, qui ne leur laissent absolument aucune ouverture pour remporter le premier combat. Dominants du début à la fin, les Panda PVM prendront définitivement l’avantage sur une très belle utilisation de la Synchro par Ogdru-Jahad.

Déçus mais pas démotivés, les Batailleurs Glorieux repartent dans le second combat de façon plus agressive, Black-wice n’hésitant pas à utiliser sa téléportation pour foncer directement dans le camp ennemi. Malheureusement, une nouvelle fois, la stratégie des Panda PVM est plus efficace, et malgré le coup de chance ultime de Full-Seng qui réussit à survivre deux tours avec son Ecaflip à 1 point de vie, cette finale semble définitivement être pour les joueurs Djauliens.
A 2-0, les Batailleurs Glorieux ne se posent plus de questions, et débutent le troisième match libérés. Cette fois encore, ils profitent d’un coup du sort qui leur permet de faire survivre leur Folle à 1 point de vie, sur laquelle Full-Seng se dépêche de lancer Transposition et Sacrifice afin de conserver l’état infecté sur les adversaires. Très vite, les Batailleurs prennent l’avantage, et Black-Wice finit par réaliser un double kill sur Alvee et Ogdru-Jahad, relançant son équipe dans cette finale.

Remotivés, les joueurs de Pouchecot sont plus que confiants pour le 4ème match et veulent montrer au public qu’ils ne sont pas venus pour faire de la figuration. Une nouvelle fois, ils se jettent corps et âme dans la mêlée, profitant de leurs énormes dégâts au corps à corps et de leurs sorts défensifs très puissants, comme chance d’Ecaflip ou trêve. Les Panda PVM essaient de tout mettre sur Full-Seng, le plus gros frappeur adverse, mais alors qu’ils perdent leur Sacrieur, ils ne parviennent finalement pas à faire tomber cet Ecaflip. 2-2, balle au centre.

À la surprise générale, c’est un cinquième match qui donnera le verdict de cette finale. Surmotivés après leur remontée fantastique, les Batailleurs Glorieux continuent avec la même stratégie : utiliser des classes avec de gros sorts défensifs afin de pouvoir foncer dans le tas sans prendre de risque. Et une nouvelle fois, ils étouffent leurs adversaires. Les Panda PVM sont dépassés, ils ne savent pas comment répondre, et laissent échapper ce titre qui leur tendait les bras. À la mort d’Ogrdru-Jahad, ils comprennent qu’ils ne reviendront plus. Les Batailleurs Glorieux peuvent exulter, ils remportent la Coupe des Oppressés n°2 ! Si vous souhaitez regarder les replays, les voici : Match 1 Match 2 Match 3 Match 4 Match 5.

Avec un peu de recul sur cette rencontre, nous pouvons remarquer que quand bien même il existe des codes en PvP, que les joueurs sont habitués à jouer de telle ou telle façon, il est toujours possible de briser ces codes et de jouer à sa manière, en osant. L’agressivité des Batailleurs Glorieux était la seule vraie stratégie possible face à la supériorité tactique des Panda PVM. On ne peut que les féliciter pour avoir osé faire ce choix, non pas sur un match, mais bien sur les trois derniers, s’accordant ainsi une victoire amplement méritée ! Bravo une nouvelle fois à Full-Seng, Leaiks, Black-Wice et Scopydoo ! 
 
 
Le mot de la fin

Voilà, nous allons nous arrêter ici pour ce mois-ci ! On se retrouve très vite en direct sur les différents streams du Goultarminator, le tournoi débutant dès ce lundi 1er Août ! Les serveurs sont plus prêts que jamais à en découdre après une fin de saison très riche en tournoi de qualité, qui leur a permis une préparation optimale. Va-t-on enfin assister à la seconde victoire d’un serveur dans l’histoire de la compétition ? Ou bien un 8ème serveur va-t-il inscrire son nom sur la coupe après Jiva, Maimane, Pouchecot, Hécate, Silouate, Rykke-errel et Menalt ?

Allez, à vous de jouer : si vous deviez donner trois favoris pour cette édition, qui serait-ce ?
Catégorie: Vie de la communauté