Ao continuar navegando neste site ou fechar esta janela, você aceita o uso de cookies destinados a realizar estatísticas de visitas, bem como lhe propor vídeos, botões de compartilhamento, anúncios personalizados e um serviço de chat. Para saber mais e configuração de cookies X

FR EN DE ES IT PT
Un Live vient d'avoir lieu sur notre chaine Twitch. Nous vous encourageons à le (re)voir pour découvrir tous les détails des modifications des classes Sacrieur et Osamodas ; voici un résumé des grandes lignes de changements que vous pourrez tester dès demain.

Osamodas

Avec leur nouvelle mécanique de charges invocatrices, les Osamodas devront désormais utiliser leurs sorts élémentaires pour être en mesure d’invoquer leurs créatures habituelles. L’objectif de ces modifications est d’amener les Osamodas à participer activement au combat aux côtés de leurs invocations plutôt que de les voir dépendre de celles-ci, voire les subir. C’est d’ailleurs pourquoi les Osamodas pourront désormais contrôler toutes leurs invocations de classe. Ces modifications seront accompagnées d’un éventail de nouveaux sorts élémentaires qui devraient créer des choix de variante plus intéressants et rendre les tours de jeu moins monotones.
 

Avantages du nouvel Osamodas comparé à l'actuel :

  • Contrôle sans condition de toutes les invocations Osamodas.
  • Équité des voies élémentaires en termes d’invocations et de sorts.
    • 1 sort Air supplémentaire.
    • 2 sorts Terre supplémentaires.
    • 3 sorts Eau supplémentaires.
    • 3 sorts Feu supplémentaires.
  • Meilleures possibilités de multi-élément.
  • Toutes les invocations disponibles dès le niveau 1.
  • Peut mieux se débrouiller quand les invocations ne sont pas une option.
 

Limitations du nouvel Osamodas comparé à l'actuel :

  • Nombre d’invocations limité par le fonctionnement des sorts.
  • La mort d’une invocation est plus handicapante.
  • Invoquer une créature en particulier demande de la planification.
  • Annihilation du « spam invoc » à bas niveau.
  • Réapprentissage requis.
 
 

Sacrieur

Afin de rendre le système de Souffrance plus souple et intéressant à utiliser, nous ferons directement dépendre la Souffrance de la Vitalité des Sacrieurs. Chaque palier de Vitalité correspond à un degré de Souffrance : par exemple, un Sacrieur qui est entre 50% et 40% de sa Vitalité maximale sera en Souffrance 6. La Souffrance ne peut donc plus être négative, et évolue de 0 à 10, chaque degré de Souffrance accordant des bonus (de dommages finaux occasionnés et de réduction de dommages finaux subis) de plus en plus importants.

De cette manière, les Sacrieurs ne peuvent plus occasionner d'énormes dégâts ou les réduire énormément en ayant toute leur Vitalité, mais vont au contraire devoir s'exposer et prendre des dommages pour pouvoir bénéficier de ces bonus, ce qui correspond bien mieux à l'aspect "berserker" qu'ils sont censés revêtir. La Vitalité des Sacrieurs devient donc une ressource à part entière, qu'il faudra tantôt dépenser pour achever violemment ses ennemis, tantôt la préserver pour survivre ou protéger ses alliés en faisant barrage de son corps. Ce nouveau système de Souffrance permet donc de mieux récompenser les Sacrieurs qui s'exposeront (avec plaisir) aux dégâts, et un Sacrieur aux portes de la mort sera une menace impossible à ignorer pour ses ennemis.

Les Sacrieurs posséderont donc inévitablement plus d'outils pour manipuler leur Vitalité, que ce soit par des sorts d'auto-mutilation ou des sorts de soin/vol de vie, qui feront naturellement évoluer la Souffrance en même temps que la Vitalité.